le régime du Covid, un régime d’occupation

Petite réflexion du jour.. Partagez ! Volti

******

Par Karine Bechet-Golovko pour Russie-Politic

Nice 1942 : Rassemblement des légionnaires du nouveau Service d’Ordre Légionnaire

Dans le Covid, le pire n’est pas le virus, mais ce qui se passe autour de lui. En France, Macron, Président de la République, instaure le couvre-feu sur fond de « régime sanitaire d’urgence » adopté spécialement pour l’occasion, pour au moins quatre semaines. En Russie, des policy makers réfléchissent sérieusement au marquage extérieur de la population en rouge / vert / blanc en fonction de la « dangerosité » de l’individu concerné. La dangerosité d’un individu étant évidemment réduite au test du Covid. D’une manière générale, l’esprit dans lequel cette situation est gérée rappelle les régimes d’occupation. Nous sommes en régime d’occupation. Nous attendons la formation du Service d’Ordre Sanitaire, Darnand a déjà ouvert la voie.

Macron l’a annoncé, le couvre-feu doit être instauré dans les grandes métropoles de France. Ainsi de 21h à 6h du matin, chacun doit rentrer chez soi, les restaurants, cafés, théâtres, cinémas, etc. doivent fermer. Sont autorisées les sorties pour le travail ou pour une urgence sanitaire. Le but premier annoncé par le Président – mettre fin à la convivialité. Bref, il est intimé à la population de déprimer chez soi. Si possible seul. Si en plus, l’on pouvait crever en silence, ce serait parfait, mais malheureusement, il n’est pas (encore) possible de le dire.

La nuit, puisqu’il est bien connu que le virus frappe la nuit. C’est un noctambule, un peu fêtard, qui fait la tournée des grands-ducs. Ce n’est pas un travailleur de la journée, avec ses horaires de bureau, qui prend le métro ou les transports en commun bondés. L’on vous l’a dit, il faut lutter contre la convivialité – pas contre l’asservissement.

La fantasmagorie répressive fait des émules. Il est vrai que sans elle, sans la répression, la vie reprendrait ses droits, ce qui est absolument inacceptable pour cette nouvelle classe dirigeante. Pour occuper le territoire, elle doit occuper les esprits. Et contrôler.

Et la police veillera au bon ordre. Avec un petit effort, l’on pourra voir naître une milice spéciale sanitaire. L’histoire française a déjà donné des exemples.

En Russie, un policy maker bien connu et parfaitement implanté dans les milieux économico-politiques, qui a même reçu une décoration des mains de Vladimir Poutine, Marat Bachirov, a eu une idée de génie. Le problème du Covid est que ça ne se voit pas sur la tête des gens, surtout avec cette catégorie géniale des « asymptomatiques », c’est-à-dire des « malades » en pleine santé. La solution est simple, surtout qu’elle a déjà été explorée avec succès par les nazis : un insigne distinctif. Le problème des juifs pour les nazis était le même que celui du Covid pour nos dirigeants : ça ne se distingue pas au premier coup d’oeil. L’étoile ayant déjà été utilisée et surtout ne permettant pas une échelle de différenciation, il y a beaucoup mieux, le marquage de couleur : rouge – pour les testés positifs, verts – pour les testés négatifs, blanc – pour les personnes à risque. Pour les russophones, si vous ne me croyez pas, voici l’oeuvre sur Telegram :

Peut-on trouver une explication sanitaire à la mise en place d’un régime digne de celui des armées d’occupation ? Non. Si l’on regarde les données de l’INSEE, il n’y a plus d’épidémie en France, le nombre de décès est actuellement absolument comparable à celui des années précédentes :

Indépendamment d’une hypothétique justification sanitaire, il reste l’essentiel, les aspects éthique, moral et philosophique. De quel droit, des pouvoirs publics, élus par les populations, se permettent-ils d’utiliser les structures étatiques dans l’intérêt d’un fanatisme global et de réduire leur peuple à un troupeau de mouton, bon à mener à l’abattoir ?

Tant que nous les laissons faire. Mais la résistance est difficile. Car le rôle de l’armée d’occupation est rempli par ceux à qui l’on fait confiance et qui doivent nous défendre, et non pas par des chars étrangers dans les rues de nos villes. Car le rôle de l’occupant est tenu par des institutions étatiques que l’on n’a pas forcément envie de renverser, notamment pour ne pas faire de ses propres mains ce que l’occupant idéologique globaliste n’a pas encore réussi à faire. 

Mais pourtant, il faut résister.

Karine Bechet-Golovko

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

12 commentaires

  • Thibaultraa Thibaultraa

    Modifié le 20/10/2020 à 17h45 Publié le 20/10/2020 à 13h58
    « Un habitant de la région angevine a envoyé lundi 19 octobre 2020 un mail aux députés du Maine-et-Loire, pour leur demander de prendre des « dispositions d’exception » afin de « chasser dans les plus brefs délais les islamistes de France ». Il a reçu dès le lendemain la visite des gendarmes, une phrase de son courrier pouvant être interprétée comme une menace. »
    https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/maine-et-loire-il-recoit-la-visite-des-gendarmes-apres-avoir-ecrit-aux-deputes-711c59ce-12b9-11eb-92d6-c9780d60062a
    Heureusement, tout est bien qui fini bien.

  • Avatar predateur

    pour trouver quelqu un dans les rues de 21 h à 6 h dans nos villages il faut chercher ….et pourtant on n a pas encore de couvre feu ….ça doit surtout être un soucis de fêtard https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifpour des moutons qui prônent la vie au milieu des bois en dehors du monde de la consommation …vous me paressez vite aux abois

    • Bonjour predateur,
      On peut vraiment pinailler pour pinailler mais penses tu vraiment que c’est encore le moment de le faire?
      Mon fils qui fait une formation dans un centre équestre, rentre parfois plus tard que 21h car il y a des soins à donner aux chevaux. Est-ce vraiment normal qu’il risque de prendre une amende parce qu’il n’aura pas de justificatif. L’heure est grave, predateur. Tu t’accroches aux acquis qui ont constitué ta vie mais le monde tel que tu l’as connu est en train de disparaître à grande vitesse. Suis le blog de Liliane Held Khawam, elle a bien compris vers quoi nous nous dirigeons.

  • jules vallés jules vallés

    « surtout qu’elle a déjà été explorée avec succès par les nazis » point Godwin
    Comme si il n’y avait eu que les nazis….

    Les signes distinctifs que les Juifs ont été obligés de porter tout au long de leur histoire sont divers. Leur origine vient pour une part de marques d’infamie déjà existantes, comme par exemple la rouelle symbolisant les trente deniers de Judas, ou la couleur jaune, associée aussi à Judas (souvent habillé d’une robe jaune), cette couleur étant généralement associé au soufre, à Lucifer, aux faux-monnayeurs et aux traîtres.

    par ex: 1269
    En France, « Saint Louis » ordonne en 1269 le port de deux signes jaunes l’un dans le dos, l’autre sur le poitrine, à partir de 14 ans.
    donc on pourrait dire:
    « surtout qu’elle a déjà été explorée avec succès par les français »

    source : http://www.alainamiel.com/signedistinctifs/signesdistb.html

  • Avatar Pimpin

    L’escroquerie continue !

    Elle s’appuie sur des résultats de tests PCR sans aucune signification vu qu’on ne donne pas le nombre d’amplifications (le CT) et que passé 35 le nombre de faux positifs monte en flèche et peut aller jusqu’à 100 % de faux positifs. De plus il ne détecte que des morceaux d’ADN, impossible de savoir si le virus est vivant, mort ou s’il ne s’agit que de débris ni si le patient est malade. Les laboratoires refusent de donner ce CT indispensable à la compréhension du test. C’est un fort indice qu’il y a une magouille pour ajuster le nombre de positifs en fonction des besoins.

    Le % de positifs est donné en supprimant les cas qui ont déjà été testés une fois négatifs. Ce qui fait que mécaniquement le % de positifs augmente, c’est redoutablement efficace, plus il y a de négatifs répétés plus le taux de positifs monte. Je l’ai vérifié avec les chiffres officiels. Il y a une distinction entre le nombre de personnes testées (sans les négatifs répétés) et le nombre de tests réalisés.

    Les patients hospitalisés pour n’importe quoi mais qui ont un test positif passent covid et donc rentrent dans la statistique covid alors même qu’il n’ont aucun symptôme et qu’ils ne sont pas hospitalisés pour cela. Idem pour les réanimations et les décès.

    Le traitement qui guérit les patients existe, à base d’hydroxychloroquine et d’azithromycine, déjà utilisé depuis des années contre les pneumopathies, il est proposé entre-autres par Raoult à Marseille : Son taux de décès parmi les malades avérés est de 0,5% actuellement, 4% pour la France entière (19% en avril contre 0,6% pour Raoult) ! Voir aussi la vidéo du docteur Erbstein Un médecin généraliste témoigne. « Je ne pouvais pas les laisser mourir ! ». Mais ce traitement est soigneusement ignoré ou diabolisé, il permettrait de résoudre le problème en quelques semaines. Une pression énorme est faite sur les médecins pour qu’ils ne prescrivent pas ces médicaments et sur les pharmaciens pour qu’ils ne les délivrent pas. C’est de la non assistance à personnes en danger.

    Les hôpitaux sont régulièrement saturés, depuis plusieurs années, le covid n’y est pour rien. D’ailleurs les hôpitaux s’arrangent toujours pour avoir un maximum de lits occupés pour éviter leur suppression. De plus, faute de soins apportés par les généralistes les gens se précipitent dans les hôpitaux.

    Pourquoi toutes ces mesures qui plombent notre économie et notre vie sociale ? sans doute à cause de la pression des idéologues écologistes gauchistes qui exigent depuis longtemps une réduction drastique de l’économie mondiale pour « sauver la planète ». Ils ont trouvé avec ce virus un motif bien plus puissant que leur escroquerie climatique ! La covid pour atteindre les objectifs CO2, tout s’explique. Et si au passage ça pouvait réduire le nombre de personnes sur terre tous les objectifs seraient atteints.

    Les masques ? ils sont inefficaces contre les virus, totalement inadaptés à la vie courante, nids à microbes, dégagent souvent des COV toxiques et provoquent des allergies.

    Il est temps de réagir ! Exigez la mention du CT des tests PCR, un calcul correct du % de positifs, l’arrêt de la dégradation de notre système hospitalier et le retour à la liberté de prescription des médecins généralistes, l’arrêt du port systématique du masque.

  • Je viens d’apprendre que le couvre-feu est étendu à toute la France. Le maire du village fait fermer les bars et restaurants (carrément !). Peut-être l’info nationale est-elle dans la RDP ? Je verrais dans un moment.
    Mais tout fermer dans un village, empêcher les restaurateurs de travailler ? Plus moyen de mettre le nez dehors en soirée ? D’accord, il n’y pas grand monde dans les rues, comme le dit Prédateur… mais sur le principe, c’est la colère qui domine chez moi.
    D’un autre côté, pas de révolution dans les grandes villes, tant pis. Nous, ici, ne sommes pas trop mal lotis.

    • Avatar CryptoKrom

       » Plus moyen de mettre le nez dehors en soirée ?  »

      Mais si, sur ta propriété tu fais ce qui te plait.
      Et si des gendarmes ou d’autres « agents » viennent a plus de 6 t’a le droit de les abattre.
      Puisqu’il n’y a plus de Forces de l’Ordre car c’est eux qui sont devenus les Envahisseurs.

      Grace au confinement le virus n’osera pas dépasser les limites de la propriété.
      Pensez a mettre du Sel et de l’Ail autour de la maison et aux portes.

      Et la Kryptonite elle sert a rien.

      David Vincent.
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • Avatar Pimpin

      Plus on prend de mesures restrictives, plus le nombre de cas augmente !!! il y a visiblement un gros problème.

  • Avatar osdeseiche

    pour ce qui est du couvre-feu, nous pourrons tout de me nous rendre visite le soir, il suffira de prévoir de dormir chez la personne qui reçoit… une organisation possible…. et amicale

Laisser un commentaire