La France plus dangereuse que «Bagdad et l’Afghanistan»?

C’est chaque fois la même comédie, fleurs, rassemblements, polémiques, récupération politique. Sachant que rien ne sera fait pour protéger les citoyens, qu’ils soient enseignants ou simple passants. On ne compte plus les agressions au couteau pour des raisons parfois débiles, une cigarette refusée ou un regard interprété « de travers », une jupe trop courte etc etc.;. Les grands discours ou les déclarations de circonstance, ne sont plus de mise. Le peuple veut des actes forts, contre ce cancer qu’est l’islamisme radical qui ronge la France de l’intérieur. Assez de « pasdamalgame », de « pasdevague », et de laxisme. Gouverner c’est prévoir, ça fait 40 ans que les gouvernements successifs ont ignoré ce gros problème. Mais, à force de laisser faire, n’ y a-t-il pas impossibilité d’action ? Un homme à payé de sa vie la liberté d’enseigner, toutes les médailles d’honneur du monde, ne le rendront pas à sa famille. Partagez ! Volti

*******

Observateur-Continental

Depuis le meurtre de l’enseignant, Samuel Paty, survenu vendredi dernier, en pleine rue, l’Etat français dit réagir contre l’islamisme. Ce lundi 19 octobre, on apprend que des opérations de police sont en cours contre «des dizaines» d’individus dans des milieux liés à l’islamisme, que les régions en France diffuseront un livre de caricatures dans les lycées, que le ministre de l’Intérieur demande la dissolution d’associations «ennemies de la République».

 C’est le discours officiel du politique pris à chaud qui se doit de donner une réponse à la décapitation de ce vendredi dernier. Dans les faits, ces annonces semblent être un maquillage face à la réalité du pays car des experts et observateurs de l’islam martèlent depuis des années qu’il n’existe pas de différences entre islam et islamisme. 

Emmanuel Macron a déclaré qu’ «ils ne passeront pas», que «la peur doit changer de camp». Le premier ministre français, Jean Castex, a dénoncé «un acte barbare, un acte contre la vie, contre la République» et affirmé que «la peur et l’obscurantisme ne l’emporteront jamais». Les mots, dans la bouche des politiques, se veulent être une réponse à donner aux habitants du pays à la décapitation car il faut rassurer. Même l’imam et président de la Conférence des imams de France, Hassen Chalghoumi, a lancé sur BFMTV: «Je m’adresse aux parents,  »réveillez-vous », il faut qu’ils veillent sur leurs enfants, sur cette jeunesse avant qu’ils ne soient des criminels et des assassins comme Merah, Kouachi, Coulibaly, toute cette génération de haine».

L’imam, qui dit recevoir des menaces de mort [d’autres musulmans], a vivement condamné l’attaque de ce vendredi: «Nous sommes meurtris, nous condamnons cet acte barbare et disons que Samuel Paty est un martyr de la liberté. Cette barbarie n’a pas sa place, ni dans les écoles ni ailleurs en France». Il a martelé que cet attentat, «ce n’est pas l’islam, ce n’est pas la religion, c’est l’islamisme, le poison de l’islam!».

Un discours tenu à chaque fois après une attaque dite islamiste en France. «Nommez les choses comme elles sont! Pourquoi on interdit pas l’islamisme? Il faut une réforme à l’intérieur de la communauté musulmane. Nous sommes touchés dans nos âmes, dans notre religion», affirme-t-il.

En déplacement ce lundi après midi devant le collège du Bois-d’Aulne où travaillait l’enseignant, l’islam a, en dénonçant des religieux musulmans qui viennent le déranger dans ses prêches, même demandé l’aide de l’Etat français en déclarant non pas devant la presse protégez les non musulmans en France mais «protégez les musulmans de France, face à un risque de guerre civile. Il y a un risque de la haine qui est en train de monter. Qui va nous protéger? Les Turcs, les Qataris , les Islamistes?». Parlant de la décapitation, l’imam a déclaré être pour un islam de France et indiqué que «même à Bagdad, même en Afghanistan, ça n’existe plus [la décapitation]», dénonçant que «c’est une honte pour l’humanité», signalant que cela arrive à «Paris». 

La candidate à l’élection présidentielle de 2022, Marine Le Pen, demande une «législation de guerre». Selon elle, il faut que le pays se réarme face à l’islamisme car elle voit que «la France s’est réveillée devant la monstruosité d’un péril qui la guette depuis des décennies. Mais que les pouvoirs impuissants et les gouvernements sans repères ont laissé entrer sur notre sol, prospérer pour finalement s’insinuer dans tous les recoins de notre société». Pour la présidente du Rassemblement National «un acte de guerre exige une législation de guerre». Plus tôt, la députée du Pas-de-Calais avait écrit en réaction après l’attentat sur Twitter que «l’islamisme nous mène une guerre» et que «c’est par la force que nous devons le chasser de notre pays», avant de railler la réaction du chef de l’Etat à l’attentat où celui-ci avait écrit, quelques heures après l’attaque, qu’«ils ne passeront pas». La chef du RN avait répondu au jeune président qu’«ils sont déjà là, jusque dans nos écoles!».

La figure du combat contre l’islam en France, Pierre Cassen, ne cesse de répéter que ceux qui utilise le mot «islamisme» étaient soit des traîtres, soit des idiots car selon lui, c’est la même chose. En tout cas, le gouvernement français a l’idée de combattre l’islamisme en diffusant sur tout le pays un livre de caricatures dans les lycées. Face aux kalachnikov qui se trouvent entre les mains des djihadistes en France, il n’est pas nécessaire d’être prophète dans son propre pays pour connaître ce qu’il va se passer. Les enseignants français ne vont pas s’amuser à montrer encore des caricatures car le pouvoir français n’a pas les moyens de les protéger. En outre, la France est bien en guerre.

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Observateur-Continental

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

11 commentaires

  • Avatar Humaniste

    Bonjour,

    Je suis désolé, mais faire croire que le problème de la France en 2020 est l’Islam, c’est soit faire preuve d’ignorance, ou à minima de naïveté.

    Qu’il existe des individus dangereux, se revendiquant de quelconque idéologie est un fait, et personne ne le nie. Je précise que même si un criminel se déclare d’une idéologie, il reste pour autant un criminel, et son crime ne regarde que lui-même, et il devra être jugé en conséquence, quand on réussit à les arrêter… (c’est un autre sujet)..

    Faire croire que l’Islam est à l’origine du nombre de pauvres qui augmente tous les ans en France est un mensonge.
    Faire croire que l’Islam est à l’origine des délocalisations et du nombre de chômeurs qui augmente sans cesses est un mensonge.
    Faire croire que l’Islam est à l’origine du Covid 19 est un mensonge.

    Vous l’aurez compris, personne n’accuse l’Islam de ces maux, et pourtant ces biens ces maux qui sont masqués par une pseudo islamisation de la France et qui fait l’actualité pendant que la France avance masquée, ne peut sortir librement après 21 heures, que nos associations nourrissent de plus en plus de familles, quand nos retraites et tout acquis sont menacés par des individus bien plus dangereux que n’importe quel criminel. Oui je parle de ceux qui dirigent ce monde, et qui n’ont de cesse de s’enrichir et diviser pour mieux régner.

    Je rappellerai que notre pays est le premier consommateur de whisky au monde, idem ou pas très loin pour le vin, que les gens mangent du porc sans problème, si l’islamisation autre chose qu’un fantasme alors ces chiffres n’existeraient pas. Aucun lobby dit musulman n’existe, il n’y aucun parti musulman majeur dans notre pays, aucun patron du CAC 40, aucun média manipulant la masse musulman non plus.

    Jeter l’opprobre sur une composante de notre société est dangereux et lâche, car en réalité c’est ce qu’il se passe comme cela a été le cas dans les années 30 pour nos compatriotes Juifs, on connaît la suite.
    Une horde de Musulmans est venu au Front combattre le nazisme, pendant que de bons Français collaboraient…

    Bien à vous mes amis.

    • Volti Volti

      Il ne faut pas prendre de raccourcis simplistes. On met en évidence UN GROS souci, l’islamisme radical. Tout le reste n’est pas forcément lié à ce souci. Donc, le pasd’amalgame est en prendre en compte. Tous ce que tu soulignes en exergue n’a aucun de rapport, si ce n’est une politique de chaos. Si on parle d’UN sujet, on argumente sur ce sujet, lui adjoindre les couacs voulus et instrumentalisés ne sert qu’à la division, pas à la compréhension.. :)

      • Avatar engel

        « Islamisme », « christianisme », « judaïsme » …le « isme » leurs sied mal, car il les scie en deux opposés…
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Avatar Humaniste

        Merci de ton retour.
        Je n’avais pas l’intention de faire des raccourcis simplistes ou alors il est aussi simpliste d’identifier l’islamisme radical comme un vrai problème dans notre pays.
        J’exprime une opinion, qui est de croire que nos problèmes profond sont ailleurs, et que ce n’est pas un GROS souci, et nous avons un arsenal législatif très complet capable de répondre à ces problématiques.
        Mais il est vrai qu’on pourrait en débattre durant des heures, ce qui m’importe c’est ce qui nous unis, et de rester des moutons enragés Français de toutes confessions ou sans confessions :)

        • Avatar hathor

          La France c’est 2 mosquées en 1960, 1200 fois plus aujourd’hui. Une population musulmane sur son sol égale à celle d’un pays d’Europe comme le Danemark. On ne parle pas d’alcoolisme, d’une entreprise délocalisée, ou d’une perte d’emploi, choses désagréables, mais réparables. On parle du changement irréversible du mode de vie quotidien d’un pays, d’un changement du paradigme culturel.
          Amuse-toi à prolonger la courbe des chiffres que je t’ai cité, et dis-moi où ça te mène. Les musulmans ont de nombreux pays (toujours conquis par l’épée) pour vivre chez eux « librement » leur servitude volontaire à l’islam. Et accueillir les gens comme toi qui ont l’air de s’acclimater à l’Arabie-Saoudite, à l’Iran, la Syrie, la Turquie, et leurs 50 nuances de l’islam. L’Europe affronte depuis sa création la secte mahométane, il faut être naïf pour croire que « c’est la fin l’histoire » et que les peuples vont enfin vivre ensemble. L’un ou l’autre dominera, ou mourra.
          Sous prétexte qu’aujourd’hui la conquête est en train de se faire majoritairement « par le ventre » (dixit Boumediene, dixit Erdogan), les gens sont incapables de voir ce qui se passe, et en bons individualistes court-termistes préfèrent une mort douce à un réveil sanglant.

        • Volti Volti

          Il n’est pas question de nier les autres problèmes/ Certes la législation existe, mais il n’y a pas de volonté à appliquer les lois existantes, il y a même une manière totalement « hors sol » de dire les choses. « Incivilités », n’est qu’un mot parmi d’autres, pour dénoncer la monter en puissance, d’une sauvagerie que personne ne veut voir à sa juste mesure. Ce sont d’abord des mots pour minimiser des actions et, quand ça abouti à l’impensable, on fait semblant que c’est exceptionnel, horrible, inimaginable etc… Combien de gens sont morts pour s’être trouvés aux mauvais endroit, aux mauvais moments ? Bien sûr ! Si vivre dans la peur fait partie des nouvelles normes, ça risque de ne pas plaire à tous. On entend de plus en plus, certaines choses.. quand l’état est défaillant…avec toutes les dérives. Ça ne me rassure pas du tout. Merci pour l’échange,je suis pour le respect de toutes les confessions, seules les brebis galeuses psychotiques, d’où qu’elles viennent me posent problèmes. :)

          • Avatar Humaniste

            Nous sommes d’accord mon cher Volti, merci à toi aussi pour l’échange, je serais toujours ouvert à la discussion.
            Je n’exprime qu’une opinion sur un site que j’apprécie, pour la qualité des infos et échanges sur divers sujets.
            Je ne répondrais pas à Hathor qui en fait une affaire personnelle, et qui me demande d’aller vivre en Arabie Saoudite, je ne vois pas le rapport. Je ne donnais que certains chiffres qui indiquent qu’on ne peut pas parler d’islamisation de la France, sans en faire une vérité absolue.
            Le nombre de mosquées, faudrait sourcer ces données. Par ailleurs, je rappelle ici que la majorité de ces mosquées sont en réalité des petits locaux utilisés par des fidèls majoritairement pacifiques.
            Personnellement, mes concitoyens Musulmans ou Juifs ou Chrétiens n’influent pas mon mode de vie. Je fais ce que je veux. Et quand je voyage en Turquie ou au Maroc on ne m’oblige pas à porter une djellaba ou prier un Dieu quelconque.
            Merci à vous et excellente soirée.
            Amicalement :)

  • Avatar engel

    A toute fin utile,
    Rien que Soral n’avait déjà prédit en 2011.
    …Et transcrit dans son livre « comprendre l’empire ».

    Comme quoi…

    • Avatar mianne

      Mais Soral a été en France , comme Dieudonné, empêché de travailler, harcelé, menacé de prison pour délit d’opinion ( la France des droits de l’homme est censée être celle de la libre expression ) et condamné à d’énormes amendes qu’une personne qu’on empêche de travailler est incapable de payer . Il a été obligé de s’exiler en Suisse . Que l’on ne soit pas d’accord avec eux, c’est notre droit, mais que deux associations françaises très puissantes s’acharnent à les tuer socialement, c’est ignoble . Ces associations doivent être là pour signaler des abus mais être empêchées de s’acharner à ce point contre des personnes pour des délits d’opinion . Tout le monde peut exercer son droit de réponse à une opinion exprimée s’il n’est pas d’accord . Soral et Dieudonné n’ont tué ni décapité personne . L’un écrit des livres ( que l’on est libre de ne pas aimer et que l’on peut critiquer) et l’autre s’est permis de faire rire en singeant des intégristes juifs à papillotes dans un sketch, alors que le film Rabbi Jacob avait fait rire sur les mêmes personnes à papillotes sans déclencher la moindre réaction violente d’associations et que le regretté Elie Kakou avait fait un sketch très drôle où il singeait le curé en soutane enseignant les maths dans un lycée catholique sans se faire interdire de travailler par des associations catholiques .  » Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » 1031. VOLTAIRE (1694-1778), citation .. » . La liberté d’expression , droit constitutionnel, doit revenir en France d’où elle n’aurait jamais dû disparaître .

  • Avatar engel

    Quelle tissu de conneries!
    …Ceci dit, que les enseignants se démerdent avec leurs problèmes de vivre ensemble, eux les grands soldats, défenseurs acharnés de la grande cause nationale-éducation.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Avatar engel

      Dixit: « Pour la présidente du Rassemblement National «un acte de guerre exige une législation de guerre». »
      Là, on a une championne toute catégorie !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      -Là, c’est plus un anévrisme, qu’elle nous fait la betterave celleste, mais une liquéfaction cérébrale totale !
      – Depuis quand la décapitation est passée d’un acte de barbarie sans statut propre, à un acte exclusivement de guerre !
      Sinon, 12 balles dans la peaux pour tous les lâches, les traîtres et les manipulatrices(-teurs), elle en pense quoi ! …Ça serait un acte de quoi, ça ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

Laisser un commentaire