En colère contre les Ehpad, la journaliste Laure Adler s’interroge : « Où va l’argent ? »

« Venue présenter son dernier livre, Laure Adler dénonce avec force la financiarisation des maisons de retraite. » (Axel.L) Partagez ! Volti

******

Par Axel Leclercq pour POSITIVR

Autrice d’un nouveau livre consacré à la vieillesse (La Voyageuse de nuit), Laure Adler dénonce les prix « terribles » pratiqués par les Ehpad, leur niveau de qualité et la sous-valorisation du personnel qui y travaille. Un coup de gueule ferme et engagé pour une meilleure considération des personnes âgées.

C’était ce mardi 15 septembre sur le plateau de C à vous (France 5). Invitée de l’émission, la journaliste a profité de l’occasion pour dire tout ce qu’elle pensait de la course à la rentabilité dans laquelle se sont lancés les Ehpad.

Pour elle, rien ne justifie le prix de ces établissements, surtout au regard de la qualité des prestations qui sont dispensées aux personnes âgées et de la façon dont est traité le personnel. Regardez :

EHPAD : où va notre argent ? – #CàVous

L’indignation de Laure Adler contre les EHPAD et la course à la rentabilité ⬇http://bit.ly/CàVousReplay

Publiée par C à vous sur Mercredi 16 septembre 2020

« C’est des prix terribles ! Terribles ! Terribles ! Terribles ! Que doivent supporter les familles. Des familles qui ne peuvent plus donner l’argent qu’elles ont réussi à économiser pour leurs propres enfants et assurer leur avenir. Parce que tout l’argent va pour les mensualités dans les Ehpad. »

« Ma mère paie 4 300 € et ce n’est pas un Ehpad de luxe ! »

« Et en plus, ces aides-soignantes, qui sont vraiment les héroïnes du quotidien pour moi (…) sont généralement dévalorisées par leurs copains et leurs copines parce que, aujourd’hui, être aide-soignante, c’est quelque chose qui n’est pas sexy. Alors que ça devrait être revalorisé, évidemment sur le plan économique, mais aussi sur le plan du regard qu’on porte sur ces accompagnants qu’on appelle les aidants ! »

On ne saurait mieux dire.

Source POSITIVR

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

11 commentaires

  • Avatar Rik22

    Franck Lepage en parlait dans cette récente video :
    http://www.youtube.com/watch?v=p6d82YwSFII
    Depuis quelques années, les ehpad étaient privilégiées par les investisseurs comme des placements hautement rentables.
    Et précisait qu’aujourd’hui c’est le système éducatif qui est devenu une source de placement rentable, en prévision de la grande réforme qui va certainement mettre en place des formations en ligne pour les jeunes, ce qui signifie aussi un gel des embauches à venir.

  • Ben normal, les retraités ont quelques économies, certains ont en plus une bonne mutuelle, faut pas que cette manne revienne aux enfants. Cela s’appelle des pertes pour l’oligarchie.

  • kalon kalon

    Et je ne vous dit pas la soupe de tranquillisants qu’on leur administre pour avoir la paix ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    La plupart d’entre eux deviennent des « pots de fleurs » après 3 mois en EHPAT !

    • Avatar CryptoKrom

      Du temps des Anciens, pas besoin d’EHPAD, ont s’occupais de nos vieux,
      a la maison, méme si la charge de travail aux bétes et aux champs submergeait tout le monde, de plus ont mangeais bio ce temps là.

      Pourquoi ya des EHPAD ?
      Les enfants ne veulent plus de leurs vieux chez eux ?
      Parce qu’un ridicule salaire est plus important que ses proches ?
      Et qu’on en a besoin pour s’acheter des outils numériques de lavage de cerveaux ?

  • Avatar Cyrildu44

    Ou va l’argent ? Dans les fonds de pension américain, comme ça va être bientot le cas pour les pensions de retraite.
    La solution pour les familles : faire comme en Italie ; là bas, les enfants hébergent leurs ainés chez eux, leurs permettent de bénéficier de tous les soins via des aides soignantes voire des médecins.
    En France, dès que Maman ou Papa perd un peu la tête, un certain nombre d’enfants débutent la recherche d’un EHPAD en espérant qu’il ou elle crève le plus rapidement possible pour récupérer l’héritage.

  • Avatar Cyrildu44

    Faudrait surtout abroger l’article 2 du code civil obligeant les enfants à prendre en charge leurs parents si ces derniers n’ont pas les moyens financiers pour faire face à leurs besoins.
    Par conséquent, un peu étonné que la famille accepte de payer 4300 euros par mois ; avec deux aides soignantes (l’une assurant le jour, l’autre la nuit au cas où), pas sûr que ça coutera plus cher.
    Mais au moins, la mère ou le père sera dans un environnement sain leur permettant de finir leur vie en toute quiétude.

    • Avatar CryptoKrom

      La famille, un environnement pas toujours sain.
      Certains caractéres, narcissiques, pervers, immatures, gaté pourri enfant roi devenus adultes etc… certaines choses c’est defois génétique.
      Ces personnes là, ne devrais surtout pas avoir le droit s’occuper de personnes agées.
      Ils aurait vite perdu la raison par sauts émotionnels personnels et ferais trinquer
      leurs propres parents , qui ne sont pas fautifs de leur état de santé ou financier.

      Comme le cas de Nounous…qui ne savent pas garder leur calme, et frappe les BB…

  • Où va l’argent ? Chez les élus des régions et des départements, car ce sont souvent eux les propriétaires des maisons de retraite.
    J’en sais quelque chose pour avoir, il fut un temps, fait un gros dossier sur le sujet au plan des évaluations. Quand j’ai déposé le dossier chez le patron, il m’a répondu: bon travail mais… on n’y touche pas !!
    Quelques-une étaient sur-évaluées, la plupart étaient sous-évaluées.

    La société a changé. Il devient difficile de garder chez soi ses vieux pour plusieurs raisons:
    – petits logements
    – familles souvent monoparentales
    – les parents travaillent: qui les garde pendant la journée ? S’il faut un salaire pour faire garder un parent, inutile alors d’être deux à travailler ! C’est pareil pour un gamin.
    – il y a des vieux très difficiles à gérer: ils peuvent devenir de vrais dictateurs, pensant que tout leur est dû et que leurs enfants adultes n’ont qu’à obéir
    – et d’autres – ou les mêmes – qu’il faut laver, changer…et tout le monde n’est pas prêt à « torcher » ses parents. C’est déjà très dur de les voir vieillir…

  • jules vallés jules vallés

    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet

Laisser un commentaire