Squatteurs désormais expulsés en 3 jours !

Partagez ! Volti

******

Source Insolentiae

Beaucoup de choses peuvent se comprendre.

On peut comprendre qu’un locataire se retrouve sans le sou en raison d’un accident de la vie et cela peut arriver à chacun de nous.

On peut comprendre que l’on puisse faire de « mauvaises affaires », perdre son travail, se retrouver endetté après la faillite de son petit commerce et tous les autres événements qui peuvent nous frapper dans la vie. C’est tout le sens de la solidarité nationale, de nos impôts et de nos aides.

Mais on ne peut pas comprendre ni les dégradations réalisées par un locataire, car ne pas pouvoir payer ne signifie pas que l’on doit casser un logement qui ne nous appartient pas, de la même manière que squatter le logement appartenant à d’autres ne doit pas être toléré.

Après l’affaire du squat à Théoule-sur-Mer (Alpes-Maritimes), d’autres propriétaires font face au même problème à Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre). En attendant la décision de justice, les squatteurs ne peuvent être délogés…

C’est évidemment du délire.

Un délire lié à une absence de bon sens.

La ministre en charge du Logement soutient un amendement visant à faciliter l’expulsion de squatteurs. Déposé mercredi à l’Assemblée nationale comme elle l’a confirmé sur l’antenne de RTL : « cet amendement dit une chose très simple : que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire, ou même une résidence occasionnelle, à partir du moment où vous trouvez un squatteur chez vous, vous déposez plainte, vous faites constater que c’est bien chez vous et après vous interpellez le préfet », a-t-elle expliqué. « Le préfet a 48 heures pour vous répondre et au bout de 48 heures le préfet lui-même met en demeure le squatteur de partir », a-t-elle poursuivi, ajoutant que cela « va accélérer très fortement les procédures ».

Après mise en demeure du Préfet les occupants « irréguliers auraient dès lors 24 heures pour quitter les lieux avant l’intervention de la force publique ».

Si la loi est modifiée ce sera une bonne chose, mais lorsque l’on fouille, ce n’est pas la première fois que des députés proposent de régler le problème comme Dupont-Aignan en 2018 avec cette proposition que vous pouvez consulter sur le site de l’Assemblée Nationale ici.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source LCI ici

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

Img/https://echelledejacob.blogspot.com/

52 commentaires

  • Avatar Jean Xana

    Et pour les squatters, que fait-on ?
    Les mettra-t’on en camp de concentration ?

    Tous ces articles destinés à rassurer les propriétaires sont effrayants d’égoïsme. Bien sûr il y a des squatters sales et malfaisants, mais j’aimerais que VOUS vous trouviez quelques heures à leur place.

    J’aimerais que certains d’entre vous se retrouvent sans logement, à rechercher un abri minable pour y passer la nuit avec des enfants. Et que toutes les portes soient fermées même sur des maisons vides, et qu’il gèle. J’aimerais voir la colère monter devant des abris surpeuplés et malpropres que (peut-être) quelqu’un finira par vous indiquer d’un air dégoûté, et devant les conditions honteuses qu’on vous demandera pour y passer une nuit.
    Mais plus encore, j’aimerais voir votre désespoir quand vous apprendrez que votre situation a toutes les chances de durer jusqu’à la fin de vos jours, qu’elle n’intéresse personne et que tous les gens « normaux » espèrent que la maladie, le désespoir et la misère finiront par vous emporter.

    Ces « éditoriaux » sont écrits par des riches et des libéraux qui ne savent pas ce que c’est que le chômage, la pauvreté et ne connaissent de l’exploitation que le côté exploiteur. Mais qu’ils sachent aussi cela : Il y a un moyen quand les riches sont trop riches… Et ils n’ont qu’un seul cou à couper.

    • Avatar Cyrildu44

      Le salaire médian est de 1700 euros, ça veut dire que plus de la moitié des français touche moins de cette somme et l’autre moitié touche plus.

      Avec ce salaire, tu peux faire un crédit sur 30 ans ; une fois ta maison achetée, tu en fais un autre sur 30 ans voire moins.

      Arrivé à la retraite, tu te retrouves avec deux logements achetés : cet argent, tu ne l’as pas volé. Tu l’as gardé pour tes enfants si tu en as, ou pour des proches dans le besoin non ?

      Alors pourquoi une famille que tu ne connais pas aurait le droit de voler ton bien ?
      Il y a suffisamment de structures en France pour héberger tout le monde. Ils ont juste à se faire passer pour des migrants et le tour est joué.

      Avant de travailler, j’ai fait 3 années de RMI, 3 années de chomage ; jamais eu l’idée d’aller « faucher » la maison du voisin.
      Alors ton commentaire est à la fois inapproprié et même mensongé.

      • J’ai également eu ma période de chômage et j’ai appris très jeune que l’envie est une très mauvaise conseillère.

        • Ben bien sûr… Salauds de riches parce qu’on en a bavé pour acheter notre bien, et que tu n’as pas eu… cette chance ? Ce courage ? Je te sens plein d’envie, attention à ton foie et à ta vésicule, ce n’est pas bon pour eux.
          Nous n’avons rien à faire des squatters, nous ne pouvons pas prendre toute la misère sur notre dos. C’est triste, mais si tu veux prendre chez toi – car je veux bien espérer que tu as un chez toi – les sdf, les malades, les dérangés… ben oui, tous des victimes de la société, cette société d’abuseurs, de salauds de riches, de profiteurs.. Pourquoi pas ? Tu as du coeur ? Bravo. Mais ne fais pas la leçon aux autres, surtout quand tu ne connais pas leur vie.
          Ah oui, j’oubliais: les immigrés !

          • Avatar Jean Xana

            Qu’est-ce qui te fais croire que je t’envie ? Moi aussi j’ai ma maison et assez de terre pour ne manquer de rien. Plus encore, ici où il y a plus d’émigration que d’immigration, je ne risque pas comme toi de me faire éjecter par des squatters !
            Ce n’est pas l’envie qui me fait parler, j’ai tout ce qu’on peut souhaiter et au-delà, une bonne santé, de la famille et je vis dans un pays beaucoup plus agréable que le tien.
            Non, ce qui me fait réagir, c’est l’égoïsme total de vos réactions. Vous êtes à vomir !
            Je ne demande pas que tu accueilles les squatters chez toi, mais j’osais espérer que tu ne te poserais pas le problème uniquement du point de vue du propriétaire qui craint que ca lui coûte quelque chose. Ta réponse, votre réponse ? « Qu’ils aillent crever ailleurs ».
            Si je croyais en Dieu, je le prierais pour qu’il vous maudisse tous, tous ceux qui ont et qui ne veulent absolument rien donner à ceux qui n’ont rien. Mais j’espère comme toi que la révolte viendra, et qu’alors on accrochera la tête des gens comme toi sur des piques. juste pour ce que tu as écrit ici. ce ne sera que justice.

    • Avatar engel

      Très très bien mon cher Xana,

      Y a pas à dire quelle belle leçon de civisme.
      …Mais au fait, et vous, vous qui vivait très très confortablement avec votre retraite française en Roumanie, pays de grande misère. Combien avez-vous pris de roumains désargentés et sans logis chez vous ?

      • Avatar Jean Xana

        Ici on n’a pas besoin de squatter, des maisons vides il y en a partout. Les Roumains continuent de partir en Occident faire ce que vous ne voulez pas faire. Quant à moi je fais ce que je peux. Il y a des pauvres ici aussi, mais c’est moins difficile pour eux quand ils ne se sentent pas rejetés.
        Et toi, que fais-tu ?

  • Tu peux avoir payé ton logement en te privant, sans pour autant être riche. Et être riche, si c’est bien acquis, n’est pas une tare ni un crime.
    Je comprends bien qu’il y a des situations difficiles, mais jamais je n’irais forcer la porte d’une habitation, changer les serrures, et prétendre être chez moi en regardant les véritables propriétaires dormir dans leur voiture. Puis, comme c’est souvent le cas, tout casser, abîmer, salir, et laisser une vraie porcherie.
    Je suis pour un strict respect de la propriété, avec droit de légitime défense de mes biens (chèrement acquis !).
    Ce qui n’empêche en rien le développement de services sociaux qui sont chargés de trouver des lieux d’hébergement pour ceux qui sont en galère. L’Etat est partout en faillite. Est-ce une raison pour que les propriétaires aient ce genre de surprises ?
    De plus, des propriétaires se sont vus inquiétés parce qu’ils n’avaient pas fait des travaux de sécurité dans leur immeuble, lequel s’est retrouvé squatté. Quand l’accident arrive, ce sont eux qui trinquent.

  • Avatar Jean Xana

    D’où ma question : Les squatters qu’en fera t’on ? On les remet dans la rue ou on prévoit des camps de concentration ?

  • Avatar fabienne

    C’est un raccourci un peu facile. Est-ce à un privé de suppléer aux manques de l’état?
    Et peut-être que tous les squatters ne sont pas aussi misérables que vous les décrivez. Il y a certainement parmi eux des « coucous » qui trouvent plus facile d’occuper des biens appartenant à la classe moyenne que de se retrousser les manches pour arriver au même résultat.
    Il ne s’agit pas d’égoïsme mais d’honnêteté.

  • Avatar Jean Xana

    Donc pour la troisième fois je pose la même question, à laquelle vous évitez soigneusement de répondre.
    Que voulez-vous que nous fassions des squatters ? Souhaitez-vous qu’on les rejette à la rue pour y mourir, ou préférez-vous qu’on les mette dans des camps de concentration ?

    Je constate en lisant vos réponses qu’ici il y a beaucoup plus de propriétaires que la proportion habituelle.
    Et que, comme toujours, les propriétaires défendent leur bien avant tout. Personne pour défendre ceux qui n’ont rien. Qu’ils crèvent, mais pas sur mon paillasson. Voila ce que vous dites, avec un peu d’hypocrisie pour faire passer.

    Salauds de riches !

    Dommage que je n’aie plus l’âge de prendre une kalashnikov. Rien que de vous lire, je me verrais bien gardien dans un goulag de ci-devant propriétaires…

    • Avatar Cyrildu44

      De l’argent, il y en a en France ; on est un des pays où les impots sont les plus élevés mais aussi celui où il y a le plus de SDF.
      Que les squatteurs aillent occuper les bâtiments publics, les administrations fiscales : là ils trouveront de l’argent pour se loger.
      Ou faire comme les Roms : occuper des terrains avec des caravanes pour être visible aux yeux de tous.

      Cependant, beaucoup profite ou veulent profiter de la situation quitte à parfois faire des milliers de kilomètres.
      Au bout d’un moment, tu es obligé de fermer le robinet sous peine de voir l’extrême droite exploser un peu partout en Europe.

    • Avatar engel

      Mon pauvre ami,
      Vous habitez en Roumanie et vous êtes pas foutu de vous procurer une Kalach, ou vous avez de l’arthrose au deux index ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Avatar Jean Xana

        Les « kalach » comme tu dis sont moins faciles à trouver ici qu’en région parisienne, si j’en crois les infos. Et ici je n’en ai aucun besoin
        Mais rassure-toi, les immigrés savent où les trouver, et je serai ravi quand la fête commencera chez vous pour de bon.
        Les squatters qui commencent à changer les serrures, on n’avait pas encore vu ça, et quand ils auront aussi des « kalach » ça deviendra vraiment intéressant. Je pense que je devrais m’offrir une télé, j’aurai peut-être la chance de te voir pendu…

  • Je note aussi qu’on devient bourgeois à partir du moment où on est propriétaire. C’est drôle… Je n’y avais pas pensé…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Avatar Jean Xana

      C’est la mentalité qui fait le bourgeois. Franchement, Biquette, je tombe de haut car j’imaginais que tu avais un peu de coeur. Mais non, la seule chose à quoi tu tiens, c’est ton portefeuille. Je me suis bien trompé sur ton compte, mais ce n’est pas grave. C’est à force d’erreur qu’on apprend.

      Quand je pense que ce pauvre « mouton70 » s’imaginait que j’étais un « serviteur du pognon » !!! S’il lit nos échanges ici il va maintenant me traiter de sale communiste. Quoi, remettre la propriété privée en question, c’est le crime le plus abominable qu’on puisse commettre !

      • Avatar Cyrildu44

        Si avoir du coeur, c’est permettre à un SDF d’être propriétaire, et à un propriétaire d’être SDF, nous n’avons pas la même conception du coeur.

        Par chez moi, des associations et la mairie rachètent des biens immobiliers pour pouvoir loger les jeunes travailleurs et/ou des personnes à la rue depuis des années.

        On est un des pays les plus généreux du monde. Et il faudrait que les SDF soient logés comme des princes et au frais du contribuable : c’est non !

      • Avatar mouton70

        On ne se connaît ni d’Adam ni d’Eve, je ne suis ni ton frère ni ton cousin, alors si tu pouvais me fiche la paix et ne pas me mêler à tes coms, je te serai reconnaissant.
        Merci

        • Avatar Jean Xana

          Comme tu le dis, on ne se connaît ni d’Adam ni d’Eve. Alors pourquoi m’as-tu présenté comme un « serviteur du pognon » ? Juste pour rire ? Ou parce que tu ne savais pas quoi répondre ?
          Moi par contre je ne t’ai pas dit de qui tu étais le serviteur.
          J’ai juste dit que tu avais un âge mental de six ans.
          Ce que je confirme.

  • Avatar predateur

    avec ta retraité payée par les besogneux français tu dois être considéré comme un gros bourgeois dans un pays où le smic net est inférieur à 300 euros ….
    j essaie d aider deux trois personnes qui non pas un sou en leurs proposant,occasionnellement un peu de travail ( je n en recherche aucune gloire) et bien j ai l impression que c est mission impossible,
    ils n ont aucune volonté de sortir de leur condition et ajoute à leur malheur de multiple problèmes ,comme celui qui à quarante sept ans vient de quitter sa femme avec qui il a cinq enfants, pour se remettre avec une fille de vingt deux ans, bien sur ,aujourd hui enceinte …..personne n a d emploi …
    il vient d aménager avec la belle dans une ruine , le toit au dessus de la pseudo salle de bain est croulé ,les assistantes sociales sont sur le pont pour venir en aide à tout ce petit monde https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Avatar Jean Xana

      Dis donc, Prédateur, on te paie pour répandre des mensonges ?

      Si je suis en retraite, c’est que j’ai versé pendant des années MON propre fric (prélevé sur mon salaire) aux caisses de retraite. Donc cet argent qu’ils me rendent -en espérant que je mourrai avant l’âge moyen pour garder le reste- c’est le MIEN. Pas celui des « besogneux français ». Donc, soit tu es particulièrement ignare, soit tu répands volontairement des mensonges.

      Donc MON fric est à moi, et si j’ai eu la bonne idée de partir vivre dans un pays de chèvres pour en profiter encore plus et en faire profiter autour de moi, ça n’est certainement pas TES oignons. Mais je vois bien que la jalousie s’exprime …

      Mais je ne suis pas parti seulement pour profiter d’une retraite d’ingénieur dans un pays ou le smic est « inférieur à 300 euros ». Je suis surtout parti pour ne plus voir des Français et autres occidentaux, bouffis de suffisance et persuadés d’avoir inventé la civilisation. Ici où je vis, on s’entre-aide. Moi aussi j’aime ça, et si on ne me rend pas toujours exactement ce que j’ai prêté, je me dis que je suis riche et que ça ne fait rien. Les quelques Français ou occidentaux qui viennent ici sont des gens qui ont aussi compris cela. Les autres restent en occident, ils ne viennent pas parce qu’ils ont peur de se faire avoir (et par les tziganes !) et ainsi la vie est merveilleuse ici.
      Ici on n’a pas d’immigrants (sauf quelques travailleurs Chinois) parce que il n’y a pas de travail, et quand il y en a il n’y a pas d’argent pour payer. Il y a plein de logements vides à la campagne (la terre y est basse, faut s’baisser pour en tirer quelque chose) et le squat est inconnu. On ne rencontre que très rarement des Noirs ou des Arabes, et encore seulement dans les grandes villes. Vos histoires de squatters font rire tout le monde ici !

      Mais continuez. Ne vous gênez pas pour nous. Et si un jour il y a un coup d’Etat en Belgique ou en France, ne venez pas en Roumanie demander asile. C’est un pays de chèvres, je vous dis.

    • Avatar Jean Xana

      Ceci dit, au moins toi tu sembles avoir touché (du bout du doigt) ce que c’est que la misère humaine. Mais est-ce parce que ce type n’est (apparemment) pas très malin que ton aide lui sera inutile ? Tu n’es pas tenu de réussir à les sauver, mais du moins si tu fais ce que tu peux pour lui et sa famille, ce sera toujours un peu d’aide. Les malheureux ont besoin de ne pas se sentir abandonnés.
      Ici aussi il y a des pauvres, bien sûr. Certains qu’un peut d’aide peut aider à repartir, mais beaucoup d’autres où tu te dis que quoi qu’on fasse ils iront s’échouer un peu plus loin. Mais même ainsi il ne faut pas faire taire sa charité. Moi qui ne suis plus Chrétien depuis longtemps, je suis souvent écoeuré par l’égoïsme de mes anciens coreligionnaires.

  • Avatar Jean Xana

    J’ai fini de ramasser les patates chez Dumitru avec nos voisins. Demain c’est Dimanche, mais Lundi on recommence chez Lie. Chez les Roumains, on s’entre-aide, ce n’est pas chacun pour soi comme en Occident.

    Maintenant je viens voir s’il y a une seule personne sur ce site qui soit capable d’un peu d’empathie.
    Ben, ce n’est pas bien brillant. On se croirait au XIX siècle en Belgique. Je sais bien qu’il y a pas mal de Belges sur ce site, mais je pensais qu’ils avaient appris quelque chose en 150 ans… ben non.
    C’est toujours : Qu’ils aillent crever ailleurs que sur mon paillasson.
    Les locataires ? Il est bien connu qu’ils cassent tout et ne payent jamais leur loyer. On se demande pourquoi les propriétaires continuent de louer des habitations. Peut-être qu’il y en a qui payent, après tout, mais on préfère toujours se plaindre…
    Les squatters ? Ben, c’est pas bien de squatter. Mais quand on est à la rue et qu’il fait froid, squatter dans l’urgence un logement inoccupé est une façon de ne pas mourir. Evidemment, vous allez me dire que tous les squatters cassent tout (comme les locataires), qu’ils ont tous de l’argent caché, surtout pour changer les serrures, et tout un tas d’autres calembredaines. Mais dans les villes, on recense les logements inoccupés, parce qu’en cas d’urgence on les réquisitionnera. Horreur ! Horreur ! Horreur ! Réquisitionner votre bien ? Ben oui, et dites-vous que ca vous évitera peut-être de passer votre tête dans le trou de la guillotine.
    Parce que quand les sans-abris n’auront plus d’autre choix, ils finiront par prendre le pouvoir, et moi à leur place je serais sans pitié pour les salauds de riches.
    Je ferais comme Jésus : J’ai eu froid et tu ne m’as pas ouvert ta porte ? va griller en enfer !

  • Avatar Jean Xana

    On dirait que les petits propriétaires ont abandonné le terrain !

    Vite, allons squatter leurs logements ! Et chier dans leurs draps…

  • Avatar Jean Xana

    Et, évidemment, abuser de leurs femmes. Sinon où serait le plaisir ?

    • Oulala il est énervé le monsieur.

      Faudrait se calmer . C’est pas ainsi qu’on ouvre le débat. On est loin de l’éveil plus proche de l’hooliganisme…

      Franchement, détends toi ça va bien se passer. Tu n’incites pas a la discussion avec tes vieilles insultes en carton.

      Et tu changeras pas la société avec tes doigts sur ton clavier.
      Puis , pour quelqu’un qui a choisi de partir de France, tu te prends la tête..

      Bisous.

      • Avatar Jean Xana

        Tu as raison, ce n’est pas avec des arguments quels qu’il soient qu’on peut discuter avec des gens qui me rappellent Jacques Brel :
        Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière,
        chez la grosse Adrienne de Montalant…

        On parle de choses sérieuses, de gens à la rue.
        Eux ne viennent que pour échanger des mots d’esprit. Pour se croire plus brillants que les autres.

        Comment convaincre des gens qui n’ont pas de coeur ?
        Leur coeur, à eux, est en cuir et plein de billets de 100 euros.

        Vous avez raison, je ne devrais pas. C’est inutile de se mettre en colère, je sais.
        Mais si la révolution gronde en occident, c’est promis, j’achèterai une télé.

        Pour faire un peu de voyeurisme.

  • M.G. M.G.

    Xana, quand tu auras fini de spammer le blog en prenant tout le monde de haut tu nous préviendras, hein ? Et puisque tu es parti « pour ne plus voir des Français et autres occidentaux, bouffis de suffisance et persuadés d’avoir inventé la civilisation », fais-nous donc grâce de tes visites en demeurant au delà de nos frontières numériques afin que nous n’ayons plus à supporter ta suffisance exacerbée. Merci.

    En attendant prend un Xanax …

    M.G.

Laisser un commentaire