En avril, le gouvernement compte mettre les chômeurs à poil !

Drôle de poisson d’avril pour les sans emploi. Encore moins d’argent pour les chômeurs avec le nouveau mode de calcul. Proposé par T.C. Partagez ! Volti

******

Source ULCGT

Le 1er avril 2020, le gouvernement-Medef compte tirer sa seconde salve d’artillerie anti-chômeurs. Le mode de calcul des allocations de chômage va changer, au détriment de plusieurs centaines de milliers de travailleuses et de travailleurs qui auront perdu leur emploi.

Celles et ceux qui alternent périodes de travail et de chômage, intérimaires, saisonniers, CDD, vont constater des baisses radicales des montants que Pôle Emploi leur versera. En contrepartie, dit le gouvernement-Medef, elles et ils seront rémunérés plus longtemps. La belle affaire ! Alors qu’il s’agit de savoir avec quoi ces personnes pourront manger du jour au lendemain.

Pour tous ceux qui vont entrer dans le nouveau système, la première année, l’Unédic estime que 850 000 personnes seront touchées. Avec une baisse moyenne de 22 % de l’allocation. Et pour beaucoup parmi eux, cela ira jusqu’à 50 % !

Cette mesure inique aura un second effet. Comme l’allocation va baisser, en cas de reprise d’emploi, le complément possible de ce salaire avec une partie de l’allocation va automatiquement diminuer … voire disparaître.

Et si le projet de retraite à points passe, il y aura un troisième effet. Baisse des allocations de chômage, donc baisse du nombre de points acquis pour la retraite sauce Macron-Medef.

Autant de motifs de mettre le paquet pour informer massivement les chômeurs, les saisonniers et nos collègues de travail en intérim ou en CDD. Et les aider à se révolter.

Retraite/chômage, même combat !

Un article très pédagogique sur le sujet sur le site www.rapportsdeforce.fr

Source : ULCGT

15 commentaires

Laisser un commentaire