Criminaliser les Gilets Jaunes en France: le terrorisme d’état en marche ?

Même si nous ne pouvons que constater les dérives de ce gouvernement, voir analysé lignes après lignes, la mise en œuvre d’une dictature, avec la répression étatique qui va avec est assez effrayant. Si le but, est de fomenter une guerre civile, c’est bien parti pour y arriver et, les psychopathes et autres sadiques, vont pouvoir s’en donner à cœur joie. Ne savent-ils pas ce qui est arrivé, à tous ceux qui se sont essayé à ce jeu dangereux ? Partagez ! Volti

******

Par Jean Yves Jézéquel pour Mondialisation.ca Url : https://www.mondialisation.ca/criminaliser-les-gilets-jaunes-en-france-le-terrorisme-detat-en-marche/5639402

Illustration

L’actualité des Gilets jaunes nous oblige à parler de terrorisme d’État, car celui-ci est directement en cause puisqu’il a été révélé brutalement par le comportement de Didier Lallement, Préfet de Police de Paris, nommé récemment à ce poste par les tyrans de la macronie, puisque son prédécesseur démissionné de force se montrait trop respectueux du droit constitutionnel. Ce haut fonctionnaire de l’État français républicain a manifestement et délibérément confirmé le 16 novembre dernier, Place d’Italie, le terrorisme d’État en marche, en répondant à une dame pacifique qui se disait Gilet jaune. Cet aveu du Préfet de police de Paris, retourné sur les lieux du crime pour y constater son efficacité, a été filmé et diffusé sur Internet: on ne peut donc pas le contester.

Lallement affirme clairement et sans honte: « Nous ne sommes pas dans le même camp, Madame! » Il représente pourtant théoriquement la « République Française » et il était donc tenu à un devoir de neutralité, même si personnellement il est opposé aux revendications plus que légitimes d’au moins 70% de la population de ce pays. Certes, il est évident que Lallement fait partie des bobos et des nantis du système, grassement payé par les impôts de ce peuple qu’il place dans un « camp adverse »! On peut dores et déjà se dire que ce comportement relève d’une forme de délire!

Avant d’en faire une analyse un peu plus détaillée, rappelons que le terrorisme d’État consiste en une pratique de la terreur par un État dit de « Droit », sur sa propre population, comme méthode de gouvernement. La terreur permet au pouvoir en place de briser, à force de mesures extrêmes, arbitraires, illégales, anticonstitutionnelles, violentes, et de sidération collective, ceux qui lui résistent. Inutile d’insister sur le fait que le recours à la terreur rend d’office illégitime tout pouvoir qui se révèle ainsi être intrinsèquement pervers et que le devoir des citoyens est de renverser un tel pouvoir.

Le phénomène de sidération a la particularité de créer dans l’individu sidéré un morcellement. Cette situation psychique est qualifiée de « psychotique » par les psychologues. Quand l’État nous sidère par sa pratique avérée de la terreur, c’est la santé mentale qui nous est ouvertement interdite et la pathologie est en même temps décrétée, anachroniquement et paradoxalement, comme la «normalité»! 

Le fait de criminaliser un comportement, celui des Gilets jaunes, jugé arbitrairement et implicitement par Lallement, comme « non conventionnel », selon les termes de la loi Valls sur le terrorisme, ne peut avoir pour but que d’installer la «légitimité» d’un « non-sens » et ainsi, de  prolonger indéfiniment l’effet de sidération. Le spectacle insensé de la violence policière organisée à la Place d’Italie le 16 novembre dernier, a gravé et laissé dans la « conscience collective », (obligatoirement morcelée des citoyens qui ont assisté, à cette occasion, à une surenchère de la toute-puissance accordée à une police qu’il est formellement interdit de critiquer, ceux-ci étant dans le « bon camp » et le peuple opprimé dans le « mauvais camp »), une énorme sidération des citoyens pétrifiés devant la toute puissance de la répression policière, bénéficiant d’une absolue impunité! 

Lallement a organisé le spectacle de la brutalité terroriste du Pouvoir, afin de nous donner «à voir», ce qu’il en coûte à tout citoyen ne se terrant pas dans le silence muet de la sidération face à la toute-puissance de l’État terroriste! Moi, l’État, j’ai le pouvoir arbitraire de maltraiter ou de massacrer n’importe qui sans l’avis d’un juge qui de toute façon est lui aussi dans le même «camp»! Tous les citoyens de ce pays qui protestent, sont placés d’office dans la même situation que celle de «terroristes», de « foule haineuse », de gens qui « ne sont rien » ou qui «menacent la République». Nulle preuve du désastre ultralibéral n’est nécessaire; nulle légitimité constitutionnelle à protester n’est nécessaire: l’État est tout puissant et s’autorise à réprimer, à brutaliser, à intimider, à dissuader les revendications. Ceux qui ne se soumettent pas à la toute puissance de l’État terroriste sont dans un « autre camp »!

En observant le traitement judiciaire odieux qui est fait contre les Gilets jaunes, avec la complicité d’une magistrature collabo, le citoyen spectateur passe d’une image qu’il voit sur ses écrans de télévision à une image qu’il ne voit pas, celle de l’invisibilité du choc de la lutte du «  camp du bien » contre « le camp du mal ». Puis, grâce à la mise en scène spectaculaire de Lallement sur la place d’Italie, le mal est identifié à l’image des Gilets jaunes. La personnification du mal est un soulagement extraordinaire offert par le Pouvoir aux citoyens bobos partisans macroniens qui peuvent désormais clairement « choisir leur camp »: celui de la complète complicité avec le terrorisme d’État ou celui de l’option du terrorisme contre l’État! 

C’est l’artifice rhétorique habituel du Pouvoir qui gère son «management de la terreur», dans le but de provoquer une sidération des citoyens et de les conditionner pour «la fabrique du consentement». C’est l’absurdité du discours officiel qui fait qu’on ne peut pas le contester. 

La sidération pétrifie. Nous voyons tous que quelque chose n’est pas net et profondément incohérent dans ce discours officiel de Lallement et de ceux qu’il représente, mais cette faille qui apparaît dans le discours a pour but de nous «morceler». 

Le psittacisme journalistique, quant à lui, a une force incantatoire et le compte rendu en boucle des violences des «casseurs» assimilés aux Gilets jaunes, compte rendu quasi jubilatoire pratiqué par les supports médiatiques officiels, est une exhibition qui s’impose à tous les citoyens. En réalité, il n’y a pas de représentation possible des faits; c’est chaque fois une exhibition, impliquant une manipulation, et c’est par cela que l’effet de sidération est garanti. La sidération vient de l’impossibilité pour chacun d’entre nous de déchiffrer le réel; elle ne vient pas en soi de la violence exhibée elle-même. 

Le citoyen ainsi «morcelé» à son insu, ne peut retrouver son «unité individuelle» que par une surenchère dans ses paroles d’adhésion à ce qui lui a été assené. Ensuite, une fusion identification s’opère avec le Pouvoir qui a montré, nommé, déclaré les faits. «Le bon camp de la légitimité étatique», comme la fusion entre les surveillants et les surveillés, peut se mettre en place. Le Pouvoir a les mains libres pour décréter une dictature devenue parfaitement «légitime» dans son discours. Des gens bien intentionnés (les bobos macroniens et profiteurs d’en haut) vont s’étonner que la police ne tire pas encore à balles réelles sur ce peuple qui appartient à «un autre camp» incompatible avec le leur!

(Cf., les BHL et autres Luc Ferry) Si quelqu’un ose montrer les failles dans le discours du Pouvoir, alors apparaît la psychose qui a pour effet immédiat de supprimer tout mécanisme de défense. Le Pouvoir peut abolir l’État de Droit, installer une authentique dictature et peut déclarer tout ce qu’il veut, jusqu’à rejeter la vie privée hors des libertés fondamentales. Le citoyen voit se dresser des sens interdits partout, il est piégé, nassé; il n’a plus les moyens de se défendre, sauf s’il en vient à prendre les armes! C’est ainsi que la guerre civile est préparée et programmée par les charlatans de l’irresponsabilité politique dont Lallement est un brillant serviteur. 

Le dissident Gilet jaune est bien un résistant. Dans le «camp» macronien, on va faire entendre que cette classe «haineuse», celle de ceux qui «ne sont rien», ne peut pas avoir raison contre la majesté de la République sacralisée et «innocente» en tant que sacrée. Le dissident contestataire devient donc le «traître» ou le «complotiste», le «récalcitrant», « l’ennemi de la République », « le fainéant » qui ne veut pas « traverser la rue pour trouver un emploi », le « salaud de pauvre » accusé en même temps, dans un amalgame exécrable, « d’antisémitisme », « d’homophobie » et autres injures… Pour le macronien moyen, il faut faire taire impérativement ce divergent par tous les moyens. Tous les «frondeurs» et «résistants» de l’histoire ont été persécutés par les Pouvoirs en place et il n’y a rien d’étonnant à cela puisque le Pouvoir ne s’inquiète que de sa pérennité et de ses intérêts immédiats jamais compatibles avec ceux d’une démocratie. 

Ce management de la terreur, révélé par Lallement et pratiqué par l’État, ne peut que déboucher sur la guerre civile! Les «responsables savent parfaitement ce qu’ils font», c’est pourquoi, nous ne pouvons pas leur pardonner! 

Lallement choisissait la place d’Italie pour autoriser la manifestation du premier anniversaire de la révolte des Gilets jaunes, le 16 novembre dernier.

Cette place avait l’avantage d’être entourée de travaux: on pouvait donc facilement y organiser la casse.

Le maire du 13ème arrondissement protestait vigoureusement mais l’État tout-puissant lui disait de la fermer!

Avant 14h00, heure du début de la manifestation autorisée, des «policiers casseurs» étaient déjà à l’œuvre depuis 10h00 du matin pour dresser des barricades au nez et à la barbe de leurs collègues CRS. 

Le dispositif policier ceinturait la Place d’Italie et laissait faire sans intervenir. 

Des feux étaient allumés et un camion des services de propreté de la ville de Paris arrivait tout naturellement sur la place et déversait devant la police des palettes de bois pour alimenter le feu des barricades: ce fait a été filmé par un témoin et diffusé sur Internet en direct. On était à deux heures du début de la manifestation.

Le monument militaire de la place d’Italie était profané devant la police qui ne bronchait pas.

La police laissait la place se remplir et organisait immédiatement la nasse.

La violence organisée se mettait en route et les télévisions collabos étaient à l’oeuvre pour montrer à quel point ces Gilets jaunes, fêtant l’anniversaire d’une année de lutte et de sacrifices consentis, étaient des ordures à éliminer impitoyablement.

Le gazage était déclenché, puis le concert des grenades GLI F4, des LBD 40 et de toute l’artillerie habituelle était orchestré par Lallement depuis le pupitre de la préfecture de Paris. Puis satisfait du travail accompli, fier de son fascisme transcendant, il allait compter les nombreuses victimes de cette violence policière…

Tout le monde était massacré: Gilets jaunes et journalistes de la presse indépendante, passants, touristes et visiteurs, sans distinction…

Lallement déclarait hypocritement qu’il avait organisé un «canal d’évacuation» avant l’intervention violente des «Forces de l’Ordre» transformées en milices!

A 14h00 il déclarait «interdite» une manifestation qui était autorisée! Les gens qui étaient là étaient nassés, et ne pouvaient en aucun cas savoir que tout à coup la manifestation n’était plus autorisée!

On les verbalisait donc «en veux-tu en voilà»: contraventions de 135 euros, interpellés, arrêtés, menottés, nassés, gazés, massacrés…

Les casseurs étant des gens de la police, comme on l’a relevé, pouvaient se replier tranquillement derrière les rangs de leurs confrères en uniformes pour se protéger de la colère de ceux qui les avaient repérés… Dans la France macronienne, on connaît désormais les BAC Blocs.

Lallement commettait une série d’infractions graves:

Article 223-1 du Code pénal: mise en danger délibéré de la vie d’autrui…

Articles 322-1: complicité de dégradations volontaires de biens publics…

Articles 222-9 à 222-13: Violences volontaires par l’autorité publique…

Article 432-4: Atteinte à la liberté par séquestration arbitraire effectuée par l’autorité publique… Interpellations, gardes à vue illégales, violences sur des gens présents sur les lieux de bonne foi (manifestation autorisée) mais interdite sans préavis sans qu’ils ne puissent le savoir!

Article 432-10: Délit de concussion.  C’est la perception d’argent qui n’est pas dû! Les gens qui ont été verbalisés n’avaient pas à payer ces amendes illégales…

Enfin, seul le Procureur de Paris peut déclencher aujourd’hui une enquête et identifier les responsabilités pénales et disciplinaires. Mais comble d’ironie, le nouveau Procureur de Paris est justement un ami de Macron qui a été placé à ce poste clé et qui a organisé les gardes à vue préventives des Gilets jaunes! La «démocratie» est décidément magnifique et elle est belle à voir en France!

Le Procureur de Paris s’avère être dans « le même camp » que Lallement, comme l’IGPN, comme la magistrature, comme le Parlement, comme le Conseil Constitutionnel… etc. Tout est verrouillé et le pouvoir ne souffre pas d’être partagé: pas de contre-pouvoir, pas d’échappatoire, pas de liberté, pas de fraternité, pas d’égalité de tous devant la loi; seulement le pouvoir absolu d’un côté et la soumission absolue de l’autre… une parfaite dictature.

CONCLUSION

La République révèle enfin son vrai visage et sa réelle nature: un « camp de répression» dans lequel le peuple est parqué pour être dressé non seulement à la soumission mais plus encore, dressé à aimer sa soumission, grâce au mensonge qui a assez duré. Le peuple Français vient de découvrir que le « camp » de la République n’est pas au service des intérêts du bien commun du peuple tout entier, mais au service d’une caste de privilégiés qui ont organisé le dressage du peuple pour l’exploitation et le pillage du peuple. La caste des tyrans du « camp » spécialisé en dressage, ne supporte plus que ce peuple ait encore quelque chose à revendiquer. Elle veut « remettre de l’ordre »: les Maîtres d’un côté (le camp des élites) les esclaves de l’autre (le camp des maltraités, de « ceux qui ne sont rien », de « la foule haineuse »)… 

Pour le moment, nous connaissons le cas de cette pauvre dame qui fermait ses volets à Marseille, visée de sang froid par un tir de LBD 40, et décédée des suites de cette agression criminelle de la police française. Puis un Gilet jaune, filmé levant les bras au ciel, était lui aussi abattu de sang froid par un sniper de la police, sur les Champs Élysées, le samedi 24 novembre 2018 et dont personne n’a jamais plus entendu parler. La scène était captée en direct par le téléphone d’un «étrange témoin» enregistrant à la fois les policiers meurtriers et la victime s’écroulant sur le sol! Pour le moment, la tuerie de masse n’a pas encore été ordonnée, mais tout indique qu’elle ne va pas tarder, peut-être déguisée en attentat islamiste du genre « Promenade des Anglais ». On nous serine depuis un bon moment que «nos compatriotes djihadistes égorgeurs sont de retour de Syrie», comme si le terrain était déjà psychologiquement préparé pour une nouvelle mise en scène du terrorisme d’État et pour la justification de la violence par la confortable opportunité d’un bouc émissaire de service…

Je ne sais pas pourquoi cette histoire du Préfet Lallement s’impose à mon esprit et me renvoie subtilement à celle d’Anders Behring Breivik, ce Norvégien de 32 ans qui avait planifié et réalisé le carnage du 22 juillet 2011 à Oslo et sur l’île d’Utoya: 77 morts par balles et 151 blessés à lui tout seul. Il avait organisé froidement ce massacre pour satisfaire ses convictions idéologiques, dans la pure tradition du conservatisme chrétien, illuminé par sa mission spirituelle de nouveau Templier, incarnant les vraies valeurs de notre « grande culture judéo-chrétienne, paulinienne », exaltée et inspirant la perfection indépassable de l’ultralibéralisme au service d’une élite qui pense résolument, tout comme le Préfet Lallement, qu’elle «sera là pour toujours» (Cf., allocution de Lallement le samedi 16 novembre 2019). Cette élite est persuadée qu’elle verra prochainement en France la fin des Gilets jaunes écrasés par la puissance du terrorisme d’État! La guerre du «camp Lallement», me fait penser à la guerre du «camp Breivik», comme s’il y avait entre ces gens-là un lien mystérieux qui les unissait au-delà de la raison et de la conscience…

Mais qui a déjà entendu dire qu’un Pouvoir, qu’un État, qu’un Empire et ses Légions toute puissantes «auraient été là pour toujours» en ayant eu le dernier mot sur les peuples?! Non Monsieur Lallement, ce cas de figure n’existe pas: «vous n’êtes pas là pour toujours», le Pouvoir «n’est pas là pour toujours», l’État «n’est pas là pour toujours», car le mensonge n’a qu’une durée de vie limitée. En revanche, le peuple lui est assurément là comme il était là avant l’erreur étatique et comme il sera encore là après le jour de sa chute finale, et cela jusqu’à ce que la Terre Mère ait décidé elle même de la fin ultime de l’aventure humaine sur la planète…

Jean-Yves Jézéquel La source originale de cet article est Mondialisation.ca Copyright © Jean-Yves Jézéquel, Mondialisation.ca, 2019

93 commentaires

  • Avatar Pimpin

    Je cite : « En revanche, le peuple lui est assurément là » … alors qu’attend-il pour faire son boulot lors des élections en virant ceux qui nous pourrissent la vie depuis plus de 35 ans avec leur politique aux résultats désastreux dans tous les domaines ?
    Le peuple a voté Macron ou s’est abstenu alors que ses revendications étaient en grande partie supportées par Marine Le Pen qui avait largement prévu ce qui arrive.
    Il ne peut s’en prendre qu’à lui ! qu’il arrête ses manifestations qui ne servent à rien sinon à faire monter la violence. Et qu’il vote !!!!
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2019/11/Pouvoir.jpg

    • Avatar Balou

      C’est avec cette magouilleuse, copieuse de projets politiques, qui ne vit que grâce à son fond de commerce (la haine des arabes), que tu comptes faire bander le peuple ?

      Marine Le Pen, condamnée à verser 300 000 € au Parlement européen
      https://www.ouest-france.fr/politique/marine-le-pen/la-condamnation-de-marine-le-pen-verser-300-000-eu-au-parlement-europeen-confirmee-5833462

      • Avatar Pimpin

        C’est quoi cette intervention mensongère, débile et haineuse ? Marine n’est pas une magouilleuse, n’a copié aucun projet politique, et n’a pas la haine des arabes.
        Aucune condamnation judiciaire, juste une accusation qui ne tient pas la route de ses adversaires politiques de l’UE.

        • Volti Volti

          C’est beau la confiance, tu ne sembles pas avoir compris le truc au micron (et de tout les autres) s’ils sont face à elle, c’est l’assurance d’être élu ou réélu.. Cette famille est l’équivalent de Poulidor (RIP et juste pour la mention d’éternel second)

          • Avatar Pimpin

            Théorie avancée pour dissuader les électeurs de voter pour elle.
            Sauf si les Français en ont marre de se faire avoir par ce genre de propos et votent pour elle.

            • Volti Volti

              Si c’est une théorie, pourquoi y a-t-il un score exceptionnel (sanction!!) au premier tour, et un sempiternel front républicain au second tour, qui relègue le FN au rang d’éternel second ? Ça fait des années que ça dure, si ce parti avait une crédibilité, il aurait au moins été essayé « pour voir ». Donc, ça permet au candidat de dire « Moi ou le chaos » comme l’a dit le banquier aux dernières élections et de se faire entuber à chaque fois.
              Ce parti est un fusible, il n’est par fait pour assumer la gouvernance.
              Et je ne vote pas, pas besoin de donner un chèque en blanc à un beau parleur
              Tant que le vote blanc ne sera pas reconnu, on aura cette joute éternelle.
              Il n’y a plus de gauche ou droite, il y a la mise en place d’un « faire valoir » soumis à des décisions extra territoriale, qui ne sont jamais pour le bien du peuple.
              C’est l’ultra libéralisme et la mondialisation à outrance, le progressisme mortifère qui saccage tout sur la planète. Avec la tacite complicité des peuples et leur boulimie consumériste.
              Et quand le peuple se rend compte qu’il a été blousé, une fois de plus, il est dans la rue.
              Le Pen, n’aurait sûrement pas fait pire que le banquier, mais elle n’aurait pas fait mieux. Ce n’est pas le plan des mondialistes.
              Tant que nous ne seront pas maître chez nous, avec un vrai couillu aux commandes, ça partira en vrille.
              Tant que l’on ne saura pas où passe tout l’argent de nos impôts, idem
              Tant qu’une caste de corrompus aura le pouvoir, grâce a un système électif qui ne donne aucun choix.
              Tant qu’il y aura quantité de petits partis (diviseurs de voix par captage)
              Tant que le peuple croira qu’il a un quelconque pouvoir, on en sortira pas
              Tant qu’on aura pas réécrit la constitution, dévoyée par ces opportunistes à leur avantage, qui mangent tous dans la même gamelle.
              Il y a du boulot pour reprendre le pays en main, et vu comme c’est partit, ça ne s’annonce pas avec calme.

            • Avatar verisheep

              Gentille bête, mon Pimpin…

              Un peu concon mais bien brave.

          • Désolé Volti, mais cette analyse politique est celle qui passe en boucle sur toutes les chaines de TV style  » la voix de son maître « . A tel point que tout le monde a fini par en être persuadé ! Qu’ il soit de droite ou de gauche . C’ est une intox qui marche du feu de Dieu !
            Les faits restent les faits, en dehors de toute interprétation, et même si les faits sont têtus.

            Si Mélenchon était arrivé au 2ème tour, avait il une chance de gagner contre Macron ?
            Non, évidemment. Il conviendrait alors de dire que Mélenchon fait le jeu de Macron??

            Macron a été élu avec un certain nombre de voix…Celles des macronistes, bien sûr, mais celles des socialistes, des républicains, du centre, des écologistes, même de LFI et du PC….
            Quelqu’ un les a t il forcés « manu militari » de voter Macron ? Plutot que de s’ abstenir ? Ce sont quand même ceux là qui ont élu Macron. Pas Marine Le Pen !
            S’ ils se font rouler dans la sciure….et qu’ ils continuent, qu’ ils assument et ne rejettent pas la faute sur le candidat du 2ème tour qui n’ aurait eu aucune chance quel qu’ il soit !

            Précision: Je n’ appartiens, ni ne soutiens aucun parti politique, étant de conviction libertarien.

            • arrête de nous jeter ta poudre de perlin, pimpin, je n’irais pas voter, je vais juste t’expliquer un truc, ils ont viré le vieux jean-marie (que je ne pouvais pas piffer non plus) car il était antisémite et que l’extreme-droite européenne ne pouvait pas s’allier avec le fn car eux, ne pouvaient pas revendiquer l’antisémitisme (surtout les allemands), et ça a marché (surtout avec les italiens, je sais de quoi je parle, si on habite en france c’est à cause de mussolini, le ‘héros’ de sale-vini). Son commerce c’est la haine des arabes car elle a vu qu’il y avait moyen de gagner plus de voix qu’avec les juifs et qu’il y avait une belle extreme droite au crif par exemple, qui sont, eux anti-arabes et immigration (mais pas avec les colons en Palestine)…elle n’a aucun programme, c’est le même flan que le reste… par contre elle continue à aller au bal du parti nazi autrichien tous les ans…pas gênant pour elle quand on sait que c’est les rothschild qui ont mis hitler au pouvoir (avec l’aide de ford et de la general motors), je pense que tu t’es trumpé de site, va plutot chez soral l’opportuniste. le pire c’est les ouvriers qui votent pour elle, en pensant que si ils se mettent en grève, elle viendra les défendre sur son blanc destrier alors qu’elle leur enverra l’armée (elle est totalement anti-syndicaliste), quand à l’immigration importante en ce moment, c’est à cause des guerres auxquelles nous participons pour le pétrole, en s’alliant un coup avec n’importe qui, du moment qu’on puisse en importer (par exemple l’immigration lybienne est en partie à cause de sarkozy qui a fait assassiner abab el ouma el Ghadafi, qui était un dictateur mais réussissait à garder son pays en paix, avec un projet d’union de l’afrique qui ne plaisait pas à la france à fric, et le fric pour son élection, (saddam hussein aussi, en iraq il y avait toutes les religions et elles vivaient en paix) à part les kurdes, mais, eux ils n’ont pas de bol, ils habitent sur 3 pays et se font taper sur la gueule par les 3 car ils veulent tous les virer. et je commence à en avoir marre de payer des impôts (pas en ce moment, mais j’ai bien donné) pour tous ces politicards qui se font choper la main dans le pot de confiote avec mon pognon (tous les partis, pas qu’elle), par exemple j’attends toujours que claude guéant le donneur de leçons, effectue ses 2 années de prisons (1 ferme et 1 de sursis) et les autres,
              https://nordpresse.be/liste-mises-examen-condamnations-ps-umplr-fn-139eme-va-etonner/

              il y en a plein du fn, mais pas que…(le lien c’est aussi pour ceux qui veulent nous forcer à voter…pour des enflures !), réfléchis un peu, si tu y arrive…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

          • Avatar engel

            Sauf que lui, Poulidor était un gars honnête, plein de morale(la bonne, celle qu’on applique à soit) et faisait son maximum…et non semblant.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • Avatar Pimpin

          Arrêtez de raconter n’importe quoi, et de répéter les idioties des adversaires du RN. allez sur son site, lisez, écoutez. Ce parti est le seul à vouloir et pouvoir changer les chose.
          Le problème c’est que depuis plus de 35 ans les Français votent toujours pour la même politique aux résultats désastreux, les mêmes personnes à quelques petites différences près. Pourquoi ces gens s’embêteraient alors qu’il sont certains de se retrouver au pouvoir un jour ou l’autre.
          Le seul parti qui n’a pas été au pouvoir, c’est le RN, il propose une politique différente qui tient compte de tous les échecs précédent. A noter aussi que ses analyses et prévision s’avèrent exactes au fil des ans.
          C’est donc de toute évidence pour lui qu’il faut voter. Et s’il ne tient pas ses promesse il faudra le virer aussi, d’autres proposeront la relève. Ce n’est qu’ainsi qu’on pourra avancer.

          • Avatar Pimpin

            Ce n’est pas parce que le PC a un moment de son histoire été contre l’immigration que PC = FN, les programmes étant radicalement différents.
            Et non, le programme du RN n’est ni basé sur l’uchronie ni sur la théorie. Tout au contraire ce programme s’appui sur les réalités, sur les résultats des politiques menées, et sur ses analyses qui se révèlent de fait exactes au fil des ans.
            Non, ce n’est pas la « haute sphère financière » (pourquoi pas les extra-terrestres ?) qui maîtrise les élections, mais les électeurs pour peu qu’ils veuillent bien s’y intéresser et se servir de leur bulletin de vote.
            Concernant l’UE, le RN est très clair, il faut juste écouter ce qu’il raconte.

            • Avatar engel

              Dixit :
              – « Non, ce n’est pas la « haute sphère financière » (pourquoi pas les extra-terrestres ?) qui maîtrise les élections, mais les électeurs pour peu qu’ils veuillent bien s’y intéresser et se servir de leur bulletin de vote »

              Mais quel crasses dans les yeux !!!!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
              – Cela pourrait-être comique, si cela n’était si débile, depuis les effroyables non-respects des votes populaires !
              Pour les plus célèbres:
              – Depuis le vote des Grecs.
              – Depuis le Brexit pour les anglais,.
              -Depuis le non du référendum sur l’adhésion de la France à la constitution européenne,
              – Depuis les élections du 1er tours des présidentielles, qui furent entachées d’une multitude d’irrégularités, qu’aucun, absolument aucun parti n’a dénoncée !
              …Et surtout pas par la parricide Marine, pourtant reléguée 2eme, derrière le prestidigitateurs des urnes macron.

              • Avatar engel

                Ceci dit,
                il est un fait que les français votent toujours comme des cons pour un des pires, voir systématiquement pour le pire.

                – Mais parait-il qu’en 2022, cela devrait changer du tout au tout, nous assure-t’on.
                Une prise de conscience généralisée est en cours.
                En 2022, le peuple français va voter pour…………LA pire !
                …Et c’est le grand prophète Atali* qui l’a dit.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

                *)Et force est de constater qu’en 40ans « de voyance », Mr Atali pourtant pas extraterrestre, a toujours eu raison sur le sujet.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

              • Avatar Pimpin

                C’est pourtant simple, ce sont en France les électeurs qui mettent les bulletins dans les urnes et qui ont donc le pouvoir de balayer les politique qui échouent. Ce n’est pas parce qu’ils ne l’ont pas fait depuis plus de 35 ans qu’il ne vont pas s’y mettre.
                Concernant le Brexit, ils ont voté pour que la GB quitte l’UE, mais ils n’avaient pas encore viré les politiques qui ont tout fait pour bloquer la sortie. Ça devrait bientôt se faire …
                Aux US les électeurs ont aussi réussi à virer les copains d’Obama, il en reste encore mais j’espère qu’ils vont continuer à faire le ménage.
                Quand les électeurs décident de prendre les choses en main, ils peuvent.

                • Avatar engel

                  Marabout,

                  Pour Trump, je ne sais toujours pas quoi penser de lui.

                  Ce gars n’est pas fou, bien au contraire.
                  Et quand on y regarde à deux fois. Malgré qu’il leur donne outrageusement raison, ses déclarations font totalement le contre jeux de l’élite.
                  En fait, cela déclenche systématiquement un vent de honte et de protestations contre l’impérialisme.
                  …Justement celui qu’il combat en interne.

                  Regarde ses déclarations sur Jérusalem capitale d’Israël, sur la reconnaissance du Golan terre Israël, ou celle sur le vol du pétrole Syrien car les USA aime le pétrole https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif. C’est trop gros, c’est de la folie pure ! A moins que le but soit de montrer au monde entier le véritable jeu du « deep-state » qui l’entrave.

                  ..Bon je sais. Sur ce coup-ci, je suis peut-être un indécrottable optimiste.
                  Mais qui sait, pour une fois…

      • Avatar Poutine

        Marine Le Pen, condamnée à verser 300 000 € au Parlement européen

        Et alors?
        La justice (qu’elle soit un service administratif de l’UE ou un tribunal français) est à la botte de l’oligarchie. Croyez-vous vraiment que cette condamnation n’a pas de sens politique? Vous êtes bien naif.
        Je précise que je n’ai pas voté pour MLP au premier tour de 2017

        • Avatar Balou

          Elle a été condamnée pour des faits condamnables ou pas ? Là est la question. Il s’agit d’emploi fictif. Il faudrait l’absoudre de ce pêché, sans quoi ça aurait un sens politique ? Si je suis votre argument, Putin, il faudra alors appliquer le même raisonnement pour toute femme ou homme politique. Impunité totale, sinon c’est louche !.. Et ça parle d’oligarchie et de naïveté…

  • Avatar Leveilleur

    Le peuple est vu par le pouvoir en place comme un enfant rebelle, capricieux, incapable de comprendre l’économie et c’est pour cela qu’il faut lui taper dessus ! Cependant je m’imagine mal aller taper sur la gueule de celui qui n’est pas d’accord avec moi, vous imaginez si tout le monde faisait ça !

    Nous n’en serions pas là si le pouvoir en place se faisait un point d’honneur d’être à l’écoute des besoins de son peuple et un minimum pédagogue.

    Et pas question d’instaurer le référendum, non là sûrement pas, le peuple ne doit pas décider pour lui même au cas où il voterait des lois et des réformes pour lui.

    Nous savions qu’en votant pour le banquier Élyséen complice d’un système violent, il en serait ainsi. Pourquoi ne pas voter pour des petits partis qui avaient à cœur de représenter le peuple dans son ensemble ?

    On manipule les masses à grand coup de médias mainstream et la plupart des gens votent pour celui que nous impose l’oligarchie dominante, or ce n’est pas ça choisir !

    Tout est cousu d’avance et hélas voter n’a jamais servit le peuple, à preuve du contraire ce n’est pas par les urnes que la plupart de nos avantages ont été créé mais en descendant dans la rue, en nous unissant et en revendiquant nos droits.

  • bonjour

    rien à attendre des gens de pouvoir et d’avoir (pouris-tiques, banksters, religieux)

    privilégier le partage et l’être…….

    Pour ce qui es de « marion et marie-line » font parties toutes 2 du groupe chers aux dirigeants du peuple élu

  • suite

    je reste admiratif envers les croyants……

  • Avatar behappy

    Qui a le pouvoir ?
    Ceux qui font les lois
    Quand on demande aux leaders des gilets jaunes, quelle loi vous voulez ?
    reponse
    S’est pas a nous de faire les lois il y a des gens payé pour cela…

    Alors s’imaginer que Macron va faire des lois en leur faveur…

    • Avatar Balou

      > S’est pas a nous de faire les lois il y a des gens payé pour cela…

      Un lien pour vérifier ces dires douteux ?

      • Avatar predateur

        ce serait déjà un bon début si 90% des inscrits se bougeaient le cul pour aller voter à chaque élection ,il y en a qui se sont battus pour avoir le droit de vote ….les états unis comme exemple ,ça doit être une mauvaise pioche ,parce qu en terme d inégalité c est bien pire qu en france ,suffit parfois de ne pas être de la bonne couleur pour passer sur la chaise électrique
        le ric en suisse c est bien souvent pour en faire « chier » à certaines professions , les lois sur le bien être animal sont devenues ingérable pour les agriculteurs

        • Avatar Balou

          Le RIC peut servir à modifier ce qui ne va pas dans la constitution, c’est l’outil précieux qui devrait trotter dans toutes les têtes. Jusqu’à ce qu’il s’impose logiquement, dans la lutte en cours pour la fin du servage (vie de serf).

          • Avatar predateur

            le ric va faire évoluer la constitution au gré de la direction des vents dominants
            demain on fait un référendum ,pour ou contre la peine de mort , deux jours avant le vote ,les médias nous apprennent qu un odieux personnage personnage a tué et violé plusieurs fillettes depuis le début de l année …et bien les votants seront tentés de voté pour ….

            • Avatar Balou

              C’est ce que disent les medias à la masse, qui n’ont rien lu des propositions incluses dans le projet RIC en toute matière. Ou seulement de travers. Pour commencer, le référendum ne se fera pas «demain». Il sera d’abord proposé et si un nombre minimum de personnes signent une pétition pour ce référendum, il sera soumis au peuple entier après de longs débats d’information sans censure. Cela implique de mettre au pas les medias de masses à propos de ce que le peuple est en droit d’exiger d’eux : informer sans déformer. Et si le peuple décide dans un sens ou dans l’autre, étant clairement informé du pour et du contre, il choisira et sa décision devra être respectée jusqu’à ce qu’il en décide autrement. Aujourd’hui ce sont les «représentants politiques des marionnettistes» qui apparemment décident à notre place. Pas d’une loi sur la peine de mort (obscène épouvantail), mais de détruire des pays entiers, vendre et utiliser des armes comme les bombes au phosphore ou les mines anti personnel, massacrer et torturer, pour toujours plus de profit, de pouvoir et de domination. Avec le RIC en toute matière, ils ne pourraient pas réaliser leurs projets sans l’assentiment du peuple souverain.

        • Avatar Balou

          > ce serait déjà un bon début si 90% des inscrits se bougeaient le cul pour aller voter à chaque élection ,il y en a qui se sont battus pour avoir le droit de vote ….

          Cette chanson vient d’un disque rayé…

          Voter pour qui, et surtout pourquoi ? Les dés sont pipés, et aucun sauveur à l’horizon parmi les «têtes d’affiche» ; que des marionnettes prêtes à tous les sales coups pour gagner le gros lot : plaire à leurs maîtres pour rembourser et avoir un beau parachute jaune.

          • Coluche:
             » si les élections servaient à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit « 

            • Avatar Balou

              https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Pour qu’elles servent, il faut d’abord en changer les règles. C’est au peuple de les définir, pas à ceux qu’il désigne comme représentant. D’ailleurs un représentant, quand il n’affiche pas les résultats qu’on attend de lui dans une entreprise, on lui montre la porte. Pas besoin d’attendre une élection. Ça devrait être pareil pour chaque poste du gouvernement.
              Tout individu qui a une responsabilité dans la collectivité devrait être révoquable à tout moment, automatiquement s’il enfreint la (nouvelle) constitution, ou par référendum d’initiative citoyenne. Sans ça, on peut toujours aller voter si ça soulage, mais je doute que ça ait plus d’effet que lâcher sa crotte et tirer la chasse.

            • Avatar predateur

              le coluche avait tout de même la prétention de se présenter aux présidentielles ,alors entre le bon mot qui fait son petit effet , et les intentions de ceux qui les racontent et qui en vivent il y a une grosse différence https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Très bonne analyse, à mon humble avis…
    Les syndicats semblent enfin avoir compris d’ où soufflait le vent.
    La semaine qui vient peut être décisive.
    Si les étudiants se joignent à la protestation générale.
    Si quelqu’ un a des infos à ce sujet ?

    • Salut :)

      Il faut attendre que Orné rentre, il est sur place avec des amis, ils sont descendu à Paris prêter main forte pour protéger les JG pacifiques, et comme prévu, ce fut nécessaire car dès le début les FDO ont foutu la merde pour faire éclater le cortège en petit groupes, enfin, de ce que Orné a réussi à m’expliquer et je ne vais pas le spoiler

      Belle soirée, suis au taf.

      Akasha.

      • Avatar predateur

        pas prétencieux pour un sou ces belges ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
        il est parti « aux p utes  » fallait bien qu il trouve une bonne raison pour se barrer toute la journée https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • A priori, pas un seul tir de flashball et pas un blessé….
        ( alors que jusqu’ à présent, les gilets jaunes se sont fait tirer comme des lapins )
        Il était temps que les syndicats rejoignent la population qu’ ils sont censés représenter….avec leur expérience et leur encadrement
        ( le gouvernement ne peut pas se permettre non plus de leur faire tirer dessus )

        Mais où sont les étudiants ?
        Aux fraises, comme Grouchy à Waterloo ?
        C’ est quand même plus de leur avenir que du nôtre dont il est question…!

        • Avatar verisheep

          D’après RT, au moins une éborgnée. Faut revoir tes sources.

        • je suis personnellement d’ accord avec toi sur les syndicats et leurs dirigeants…lol
          D’ autant plus qu’ ils représentent à peine 8 % de la population en activité. Ce qui est ridicule, en comparaison de la représentativité des syndicats allemands, par exemple.
          On peut, à juste titre, se poser la question de savoir s’ il ne s’ agit pas encore d’ une magouille pour essayer de reprendre le controle de la revendication sociale , aux depends des gilets jaunes.
          Toutefois, il reste un espoir:
          Sous la pression de leur base et de la population, ils peuvent être amenès à faire l’ inverse de ce qu’ ils ont envisagé…Cela arrive souvent dans la vie et notamment en politique hahaha

          • non, je ne pense pas.
            Les rêves nous endorment. L’ espoir nous fait avancer.
            J’ ai donc choisi l’ espoir.
            Maintenant, la vie est ainsi faite, que souvent on fait l’ inverse de ce que l’ on dit, voire même de ce que l’ on pense ! Et les choses se passent rarement comme on les avait prévues.
            Je vis en Grèce. En 4 ans, à la tête du gouvernement, Alexis Tsipras a menè la politique la plus ultra libérale qui soit. A l’ inverse de ses convictions, puisqu’ il était auparavant…secrétaire général du parti communiste !
            Cas inverse: En Islande , lors de la crise de 2008, ( l’ Islande était en faillite
            totale ), la centrale des syndicats, l’ ASI, qui faisait le jeu du patronat, du pouvoir en place et des banques…a dû se transformer complètement et se radicaliser sous la pression populaire et celle de petits syndicats radicaux.
            Résultat: banquiers et membres du gouvernement en prison ….et une Islande qui est devenue une « petite Suisse » économiquement !
            Le niveau de corruption des dirigeants syndicaux en France est probablement équivalent. Mais si la fronde populaire, celle de la base, est suffisamment forte, ils seront obligés de mener la fronde qu’ ils ne veulent pas, s’ ils veulent garder leur poste ! Comme en Islande….

            • La seule solution, est que des citoyens tirés au sort selon les mêmes critères que les jurés de Cour d’assises écrivent une nouvelle Constitution, et qu’elle soit validée par référendum…

              • Avatar predateur

                marabout tu as tout à fait raison , on voudrait faire réécrire une constitution à des gens entre autres ,qui ne savent pas prendre de bonnes résolutions pour eux mêmes , qui attendent tout des autres ….ce n est pas ici que l on va comprendre ça https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
                première article « buffet et boisson fraiche ,dans les lieux de vote « https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

              • @ Marabout, https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

                Bonjour Citoyen,

                Au delà de l’intelligence et des capacités, et/ou compétences d’un individu ; un collectif d’individus travaillant ensemble obtient toujours un résultat remarquable.

                Cela a toujours été le cas. Les Ateliers Constituants le démontrent à chaque fois.

                La véritable difficulté est de réussir à convaincre les individus que cela fonctionnerait, et que c’est, en fait, la seule solution pour instaurer une véritable Démocratie.

                Je comprend ton scepticisme, voire même ton pessimisme, mais objectivement, c’est réellement la seule solution.

                Et nous devrions tous nous retrouver autour de cette unique proposition.

                • les ateliers constituants..cela reste quand même une simulation .
                  Dans la réalité, qu’ est ce qui garantit que ces braves  » citoyens  » ne vont pas se laisser corrompre ?
                  Les intérêts personnels et les retournements de veste sont monnaie courante du haut jusqu’ au bas de l’ échelle….

              • Avatar predateur

                fenrir dans tous collectifs de citoyens , tu auras des décideurs( ou simplement des personnes qui proposeront les ou la solution ) et des suiveurs qui se contenteront du « ce n est pas faux »

            • Avatar engel

              Dixit :
              – « Alexis Tsipras a menè la politique la plus ultra libérale qui soit. A l’ inverse de ses convictions, puisqu’ il était auparavant…secrétaire général du parti communiste ! »

              Correction d’une importance primordiale :
              – « Alexis Tsipras a menè la politique la plus ultra libérale qui soit. A l’ inverse de ses DISCOURS, puisqu’ il était auparavant…secrétaire général du parti communiste ! »

              Déjà avant son élection, nous savions par ses agissements et ses collusions que c’était un traître.
              Sinon, son partie aurait été interdit.
              Et lui, mis en prison comme cela fut le cas pour « aube dorée ».

              Hé oui….

  • Bonne analyse pour moi aussi. J’espère vraiment que ce jour soit le début d’un grand changement, même s’il doit passer par une période de chaos, comme tout changement d’importance. Si on arrive à faire corps, à développer la solidarité et la fraternité, la lumière sera au bout du tunnel.

  • Question que l’ on peut se poser :

    – Les syndicats ( c’ est à dire leurs dirigeants ) sont ils sincères dans la manifestation d’ aujourd’ hui ?
    ( Depuis un an que perdure le mouvement des gilets jaunes, on ne les a pas beaucoup entendus…)

    – Est ce , au contraire, une manoeuvre politique pour reprendre le controle de la revendication sociale ?
    ( ce qui permettrait au gouvernement de négocier quelques accords minimes et de principe avec eux, et ainsi de prétendre avoir ré-instauré le dialogue social avec la population, en étouffant pratiquement la révolte des gilets jaunes dans l’ oeuf ) ?

    Votre avis m’ intéresse…lol ( comme dans la pub )

    • je me suis toujours pris la tête avec mon père, responsable syndical cgt toute sa vie, même quand il est passé cadre (rip et respect pour ça et sa non adhésion au PC car il ne voulait pas être commandé par un parti et il n’avait pas aimé l’arrivée des chars russes en tchécoslovaquie). Son discours c’était qu »en mai 68, grâce à eux, ils avaient réussis à rétablir la paix sociale et canalisé les jeunes alors qu’ils n’étaient pas loin d’avoir gagné le cocotier (après on peut aussi douter des étudiants qui ont lancé la révolution, tous sionistes, peut être manipulés par rothschild – since napoléon – ), mais brefs, les salaires ont augmentés et petit à petit , tous les prix ont aussi augmentés, discrètement , et ils se sont retrouvés avec le même pouvoir d’achat au bout de très peu d’années…ma mère gueulait ‘pas de politique à table, ça va encore mal finir’, il adorait léo ferré, donc je lui chantait’ les anarchistes’ qu’il n’aimait pas (les anars, pas la chanson)…maçron a été élu en jouant sur droite et gauche, je mélange tout vous verrez, et tous les (peu) de votants l’on cru, pour envoyer le pire exemple du capitalisme qui broie tout le monde et n’a vraiment rien à foutre du peuple, fallait choisir entre la finance (pour ceux qui le connaissait) ou les fachos sans programme, ça donne pas vraiment envie de veauter. Les syndicats n’ont pas vu venir les GJ et ont essayés de les récupérer au début mais ça n’a pas fonctionné, maintenant si les syndicats les écoutent, il y a peut-être une chance d’unité mais c’est pas gagné…

    • Avatar engel

      N’en déplaise aux utopistes, Il en sera pareil aujourd’hui.

      Les moderne syndicalistes, à grands châteaux, à comité tous frais payés, sont l’incarnation de la pire trahison envers la classe ouvrière.
      De la race de ceux qui se disent ton ami et qui t’abandonnent en raz-friche-industrielle, quand leur propre intérêt le commande.

      ..A moins que le vent de l’histoire tourne casaque, ils continueront à jouer double-jeu.

      Un beau spécimen : https://corto74.blogspot.com/2013/12/edouard-martin-le-prix-de-la-trahison.html

  • personne non plus ne parle de nunez, à l’instar de rothschild avec manu (pas franc) maçron, c’est l’éminence grise (pas le slip, hein ? ) de castagnette , comme on dit par cheu nous, méfie (avé l’assent)https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar DTC

    On en est encore à chercher des solutions au sein de l’État, à vouloir tout solutionner à l’échelle du pays, sans voir que cette grande échelle pose déjà les bases des problèmes. Démocratie, transport, acculturation, perte totale des réalités liées à chaque terrain… En gros, nous en sommes à lutter avec les outils de l’ennemi. Il nous a imposé un Etat (puis une UE) et on fait comme si on ne pouvait pas faire sans. L’État est colonisateur par essence, même en son sein.

    Je cite Nicolas Casaux (https://www.partage-le.com/2019/09/greta-thunberg-extinction-rebellion-et-le-mouvement-pour-le-climat-developpement-durable-par-nicolas-casaux/) qui coupe court à toute idée de réforme.

    « Nous les primitivistes, anarchoprimitivistes, luddites, anti-industriels, décroissants (radicaux) et autres éco-anarchistes. Malgré des divergences sur quelques points relativement importants, nous avons en commun de comprendre qu’une civilisation techno-industrielle bio et démocratique, ça n’existe pas. Que ça ne peut pas exister. Et que même si la civilisation techno-industrielle pouvait devenir bio (ce qui est impossible), elle demeurerait nécessairement antidémocratique (la complexité technologique reposant sur et requérant des structures sociales antidémocratiques, contrairement à ce que suggère le baratin des nouveaux apôtres du mythe des hautes technologies libératrices/émancipatrices, qui glorifient les imprimantes 3D, la blockchain, les fablabs, etc.). Et imposerait toujours une forme de vie détestable.

    (…)

    Nous comprenons que de véritables démocraties ne peuvent exister qu’à petite échelle — au-delà, il y a bien différentes possibilités de fédérations, mais qui me semblent personnellement douteuses —, qu’elles requièrent des sociétés à taille humaine. Et qu’ainsi, « en réalité, il n’y a probablement pas de solution au sein de la société industrielle telle qu’elle nous est donnée » (Bernard Charbonneau), ou plutôt imposée.

    Au bout du compte, nous voudrions que la monoculture dominante, la civilisation techno-industrielle planétaire, soit intégralement démantelée et remplacée par une multitude de sociétés vivrières, à taille humaine, soutenables (et donc uniquement basées sur des technologies douces, ou basses technologies), respectueusement intégrées à leurs environnements spécifiques. « La protection de la nature, de la variété et de la liberté humaines ne sera assurée que si l’on dissocie l’économie nationale ou multinationale en petites unités autarciques et autogérées » (Bernard Charbonneau). »

  • Avatar behappy

    J’ai rencontré des blackBlock habillé en noir avec des lunettes de ski noir, il venait vraiment pour casser
    Ils ne revendiquent rien
    Ils sont dans une idéologie anarchiste
    J’ai même vu un BB mettre un gilet jaune, mais bon pas crédible cagoulé en noir

    L’habit ne fait pas le moine

    • Pour info:
      Les black blocks se réclament du courant anarchiste.
      Les anarchistes considèrent que la cité fonctionnera mieux sans Etat.
      Afin de renverser l’ Etat, ils prônent l’ action violente. Cette violence n’ est donc pas gratuite…

      Le courant de pensée libertaire ou libertarien ( le plus important aux USA ) prône la même chose, avec quelques nuances:
      – le courant majoritaire souhaite que l’ Etat conserve ses fonctions régaliennes ( Défense, police, justice…)
      – Tous refusent l’ action violente

      Le président Ronald Reagan, qui n’ était pas un Black block, a considérablement oeuvré, au cours de son premier mandat, pour la réduction drastique de l’ Etat dans ses interventions et ses prérogatives.

      A ce jour, les USA comptent à peu près 2 millions de fonctionnaires fédéraux, comme l’ Allemagne.
      La France est championne toutes catégories avec près de 6 millions.

      Faire croire que les BB sont de simples casseurs, c’ est faire le jeu du gouvernement et des chaines TV qui ne cessent jamais d’ en parler comme de vulgaires casseurs sans jamais aborder leur revendication principale: supprimer l’ Etat.

      • Avatar behappy

        Les BB viennent juste pour détruire dans le mouvement des gilets jaunes ils n’ont rien a y faire…
        Maintenant le mouvement des gilets jaunes est associé a la violence
        Les BB aimeraient qu’on brûle leur voiture, leur bien ou pillent leur commerces ?

        Au début les gilet jaunes venaient en famille…

        • oui, tout à fait.
          C’ est la version de la télé qui nous est servie en continu….
          Libre à toi d’ y souscrire…lol

          Toute violence est le fait de casseurs qui cassent pour le plaisir de casser et en aucun cas l’ expression d’ une colère et exaspération populaire.
          Toute manifestation doit se faire pacifiquement, si possible en famille autour d’ un picnic dans les endroits autorisés.
          Le droit de grève ne peut être utilisé que dans la mesure où il ne gène pas les usagers, ne nuit pas au fonctionnement de l’ économie…bref sans aucune nuisance.

          Pour rappel, une des origines du mouvement anarchiste se situe au début du XIXème siècle, lors de la révolution industrielle:
          (aujourd’ hui les gJ travaillent 35H et ont du mal à remplir leur caddy )
          A cette époque, les ouvriers travaillaient 80H et ne remplissaient pas leur gamelle….

        • Les méchants black blocks n’ ont jamais blessé personne ( même pas un policier, à ce que je sache; Ca se saurait, non ?).
          On ne peut pas en dire autant de la police….
          Ils ne s’ attaquent pas aux adolescents, ni aux femmes, aux personnes agées, aux handicapés, ne gazent pas les enfants….

          Certes , ils ont fait subir des dégradations purement matérielles à ce qui leur semble les emblèmes du capitalisme: succursales de banques, magasins de luxe, batiments du gouvernemen…..etc

          Quelle honte ! Même pas un petit dommage collatéral !
          Mais bon, on nous explique à la télé que la violence, ce sont des batiments endommagés…
          Les éborgnés, les mutilés, les blessés…par la police sur ordre du gouvernement, ce n’ est pas de la violence.
          C’ est quoi, la violence ?

          • Avatar behappy

            Desolé
            Je me suis retrouvé avec des black block encerclé avec des CRS
            Ils m’ont laissé passer en fouillant mon sac, et j’ai du insister
            J’ai eu tout mon temps de voir leur comportement,

            Tu parles comme un politicien qui défend des idéologies de violences mais pas la vérité de ce qu’ils sont par leur comportement… :
            Des casseurs… par idéologie anarchiste

Laisser un commentaire