Six milliards de plus pour piller les océans… Une victoire de plus pour les lobbies…

On voit les limites des « déclarations écolos fumeuses » du Parlement Européen qui, une fois de plus cède aux lobbies. Un audit pour savoir comment est employé l’argent de nos impôts est plus qu’urgent. Les écolos et autres défenseurs de la planète, ne sont pas d’accord pour financer, ce contre quoi ils se battent. On pille les océans, on déforeste à tour de bras, on empoisonne à qui mieux-mieux, on nous emprisonne dans un réseau d’ondes toxiques et on vient nous parler de Co², de particules fines et autres vignettes vertes. On nous prend plus pour des abrutis, on nous laisse. Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source La relève et la peste [Url] https://lareleveetlapeste.fr/six-milliards-de-plus-pour-piller-les-oceans-une-victoire-de-plus-pour-les-lobbies/

Illustration/Fishing ship/123fr

Alors que le monde entier s’alarme de la dévastation des océans, le Parlement européen a validé la semaine dernière un nouveau projet de financement public de l’industrie de la pêche, à hauteur de six milliards d’euros. Quelques ONG, parmi lesquelles Sea Shepherd, Bloom ou ClientEarth, tentent de s’élever contre cette décision, qui ne semble pas avoir remué pour autant l’univers médiatique. Une volte-face qui en dit long sur les priorités de nos dirigeants. 

Voilà, c’est fait. Encore une fois, l’information est presque passée inaperçue, alors qu’elle représente un pas de plus dans la destruction méticuleuse de nos océans. Mardi 12 novembre, la Commission européenne de la Pêche a voté l’ouverture de nouvelles négociations qui vont conduire, entre 2021 et 2027, à accorder des subventions supplémentaires de 6 milliards d’euros à l’industrie de la pêche. À vingt voix sur vingt-huit (dont deux abstentions), les nouveaux euro-députés, toujours plus déconnectés des réalités, ont jugé nécessaire de renforcer les flottes maritimes de tous les pays d’Europe, de construire de nouveaux navires et de moderniser les anciens. 

Les lobbies le savent très bien : à Bruxelles, plus que partout ailleurs, il est toujours possible de contourner impunément la volonté populaire. …/….

Lire l’article complet et voir les images

Voir : Communiqué : Le Parlement européen confirme sa volonté de détruire la pêche européenne. Aujourd’hui, lors du premier vote majeur en Commission de la pêche du nouveau Parlement européen, les 28 députés membres de cette commission ont décidé de ré-ouvrir les vannes de la surpêche en Europe.[1] …/….

6 commentaires

  • Avatar Leveilleur

    « Ils vont accorder des subventions supplémentaires entre 2021 et 2027 ? »

    Ils vont devoir accorder rien du tout car la corruption n’est pas un produit de consommation tout simplement parce que d’ici là, la biodiversité marine aura disparue en grande partie si les industries de la pêches ne laissent pas le temps aux poissons de se reproduire.

    Lorsque l’on sait que dans des régions d’Afrique les chalutiers raclent toujours plus en profondeur, détruisant au passage les fonts marins, on ce dit que l’avenir ne nous laissera pas la possibilité de nous nourrir de la mer et ne parlons pas du plastic et de la pollution rejeter dans les eaux qui sont responsables de la destruction des écosystèmes.

    Quand l’argent achète la connerie c’est ce qu’il se passe et après moi le déluge ! Ils en ont rien à fiche des générations futures, encore un bel exemple d’égoïsme et nous sommes gouverné par ça.

    La seule chose que nous pouvons tous faire à notre échelle pour arrêter ce massacre est de boycotter les produits marins et ainsi unie, nous pourrons appauvrir l’industrie de la pêche en laissent une chance aux poissons de se reproduire.

  • Avatar engel

    – La création des partis écolo(fin 70) fut dés le début une création réactionnaire du département « ingénierie-social », de nos marionnettistes en chef.
    – La mission fut d’endiguer, puis de désamorcer complètement le mouvement naissant, sacrément contestataire, des VÉRITABLES ÉCOLOGISTES ENGAGÉS.

    – Réussite totale, au delà de tout espoir !!!

    …Au point où 40 ans après, la majorité de mes très cons-citoyens n’ont toujours pas compris pourquoi ces partis verts-rouges préfèrent parler de sexualité transgenre, plutôt que de s’occuper de Bayer and Co.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    C’est foutu !

  • un peu plus on allait t’appeler ‘Angèle’, t’as eu chaud(e) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif