La dés-éducation nationale. Vidéo..

Le niveau baisse, baisse… Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Une professeur de philo nous parle de la baisse de niveau dans l’éducation nationale.

LHK

Commentaire de Jean Louis D. sur le site de LHK

Lire « Théorie de la dictature » d’ONFRAY où il décrit comment l’affaiblissement de la langue et de l’histoire entre autres réduit la capacité à penser par soi-même. Et c’est un pilier de la dictature qui par ce biais permet de rendre plus dociles les enfants concernés.
Il prétend d’ailleurs que c’est aujourd’hui irréversible, quoiqu’on fasse, la médiocrité ayant gagné le corps professoral confirmé dans cette vidéo

10 commentaires

  • KromoZom Y KromoZom Y

    L’abrutissement des masses c’est un beau programme.

  • kalon kalon

    On a inventé internet pour, finalement, nous retrouver à l’avant Gutenberg !
    Vrais qu’ elles sont connes, ces élites ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • C’est pas les élites qui sont connes, c’est la masse.

      L’Histoire nous apprends que les bibliothèques ont été créées sur fonds privés, maintenues sur fond public, et toujours aussi déséspéremment vides….

      :)

  • Les états ne veulent pas de citoyens éveillés. Sauf les rejetons du 1%, les leurs.
    Pas besoin de diplôme pour le savoir…

    • Avatar predateur

      vu le nombre de groupes d individus qui manifestent ,revendiquent ,se mettent en grève , ta théorie est fausse
      si on compare avec les hommes que l on a envoyé à la boucherie ,fleur au fusil, au siècle précédent …..

    • Les états , via les impôts, financent des dizaines de milliers de bibliothèques ouverte au public , public pourtant en grande partie absent :)

  • Avatar nicolas43

    « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne? »

    Je connais une Ecole où l’enseignement se déroule les portes des classes ouvertes , où tous les élèves disent bonjour le matin à chaque adulte qu’ils croisent , où les devoirs sont obligatoires , où on récite du Daubet et on chante du Brassens , où on fait la différence entre une préposition et l’auxiliaire avoir , et où la l’apprentissage de la table de Pythagore ne se négocie pas …
    La Résistance à la connerie et au mensonge organisé n’est pas éteinte !
    Nos enfants en valent la peine .
    N.