En Vendée, une ZAD contre un projet de nouveau port, imposé contre vents et marées..

Massacre à la tronçonneuse pour ce projet décrié par une forte opposition. Une nouvelle ZAD en protestation. Partagez ! Volti

******

Source Basta

Plage vendéenne/Illustration/Pixabay

À Brétignolles-sur-Mer, en Vendée, un projet de port de plaisance suscite une forte opposition. Le littoral, pourtant censé être protégé, a été fracturé par les premiers travaux. Face à une procédure et des décisions publiques qui soulèvent de nombreuses questions, une nouvelle « zone à défendre » s’organise.

Le somptueux pin parasol, qui dominait le rond point à l’entrée de la plage, a disparu. Les haies de chênes verts qui ombrageaient le parking aussi. Ne restent que des trous béants et des fagots de bois. En face, sur le sable, les restes de grands cyprès sont renversés, entremêlés, abandonnés. Un cimetière d’arbres. Un massacre accompli à la tronçonneuse et poursuivi plus loin, à la pelleteuse : en témoigne ce qui reste de la dune qui surplombait la plage. Éventrée, elle est réduite à un talus bancal, encore tapissé d’immortelles aux fleurs jaunes. Sur la plage, en cette semaine de vacances de la Toussaint, des promeneurs, les élèves de l’école de voile, des enfants qui jouent…

La Normandelière, superbe fragment de littoral vendéen qui mêle estran rocheux et plage de sable, telle que l’ont connu des générations de familles de Brétignolles-sur-Mer, n’est déjà plus. La destruction de ce site naturel, considéré depuis 1970 par le Conservatoire du littoral comme une zone à protéger, n’a pris que quelques jours, du 24 septembre au 8 octobre. Le temps d’effectuer les travaux préparatoires au chantier du port de plaisance que le maire de cette station balnéaire, Christophe Chabot, entend créer ici, ex-nihilo : 915 anneaux et deux bassins pour accueillir, dès 2023, voiliers et bateaux à moteur.

Un maire arc-bouté sur un serpent de mer …/….

Lire l’article complet

Basta

Voir:

Ouverture de l’assurance-chômage aux démissionnaires : une arnaque ?

Privatisation d’Aéroports de Paris : les réseaux Macron en plein conflits d’intérêts ?

2 commentaires