Un déshumidificateur à faire chez soi

L’humidité est un vrai handicap surtout quand elle existe dans votre intérieur. Celle-ci se manifeste sous la forme de condensation, c’est-à-dire des gouttelettes d’eau un peu partout sur les surfaces lisses. 

Pour éviter que cela n’arrive, vous pouvez acheter un déshumidificateur ou bien, mieux encore, le faire vous-même !

Dans cet article on vous expliquera comment réaliser votre propre absorbeur d’humidité en quelques minutes :

  • D’abord, munissez-vous d’une bouteille en plastique vide puis coupez-la en deux. N’oubliez pas de retirer le bouchon !

bouteille en plastique

  • Ensuite, utilisez un chiffon en coton ou bien une compresse comme substitut du bouchon en l’attachant à l’aide d’un élastique. Insérez au fond de la bouteille un bout de coton imprégné d’huile essentielle de votre choix.

Compresse

  • Enfin positionnez la première partie de la bouteille, le goulot vers le bas et remplissez avec l’absorbeur d’humidité de votre choix : argile, gros sel ou bien charbon de bois. Il ne vous reste plus qu’à combiner les deux parties ensembles.

Gros sel

Voilà, c’est prêt ! Vous avez un déshumidificateur d’intérieur tout aussi efficace que ceux du commerce et sans dépenser un sou! Tout ça en quelques minutes !

Source :  Absorbeur d’humidité fait maison 

6 commentaires

  • Oui mais c’est compliqué de prendre une paire de ciseaux ou un couteau pointu, faut comprendre que cela peut etre dangereux…..

  • M.G. M.G.

    Ça marche aussi avec Contrex ?
    M.G.

  • Avatar mianne

    La bouteille coupée en deux et disposée ainsi est un piège à guêpes très efficace , sans avoir besoin du bout de tissu . Il suffit de placer une dizaine de centimètres d’eau sucrée à la confiture au fond de la bouteille coupée . On enfonce dans la partie basse le haut de la bouteille coupée, goulot en direction du fond à l’intérieur et les guêpes vont descendre pour se régaler et voleter pour ressortir mais elles sont incapables de retrouver le trou du goulot , s’épuisent et se noient .

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Pauvres bêtes ! moi je suis copine avec les guêpes, et quand il m’est arrivé de me faire piquer cela a toujours été de ma faute pas de la leur.

  • Amusant de voir la marque de la bouteille bien en évidence…
    C’est une idée à retenir, surtout en cette saison bien pluvieuse. Dans les logements bien humides, il faut en positionner plusieurs. Est-ce que la qualité d’absorption est équivalente à un absorbeur du commerce ? C’est à expérimenter.