Qu’est-ce que le moringa, cette plante médicinale ancestrale ?..

Le nom raisonne comme une danse exotique. Ses bienfaits méritent que nous fassions connaissance avec cette plante. Partagez ! Volti

******

Source quentinm pourAgoravox via SOTT

Les multiples composés qu’il contient (protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, flavonoïdes…) lui confèrent notamment des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Je vous invite invite à en savoir plus sur le moringa, une plante médicinale ancestrale à découvrir absolument.

Qu’est-ce que le moringa ? Origine et utilisations traditionnelles

Encore peu connu dans le monde de la phytothérapie et des compléments alimentaires, le moringa renferme pourtant de nombreux bienfaits. Avant de s’intéresser de plus près à ses propriétés médicinales, faisons un petit point botanique.

Le moringa est un arbre qui appartient à la famille des Moringaceae. Elle regroupe plus d’une dizaine d’espèces de moringa différentes, moringa oleifera étant la plus connue. Le moringa est originaire d’Inde et du Sri-Lanka dont il apprécie le climat tropical. L’arbre peut mesurer jusqu’à 12 m de hauteur et produit des fruits appelés « capsules » qui renferment les graines.

En Inde, presque toutes les parties du moringa sont utilisées en cuisine, des capsules jusqu’aux racines. Le moringa fait aussi l’objet d’une utilisation médicinale et est l’une des plantes phares de la médecine traditionnelle indienne. Cet « arbre de vie » est recommandé pour soigner de nombreux maux, protéger l’organisme et renforcer le système immunitaire.

Les recherches consacrées au moringa ont mis en évidence son caractère nutritif, ses puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Le moringa semble également prometteur dans le traitement du diabète et de l’hypercholestérolémie.

Quels sont les bienfaits du moringa sur la santé ?

Si toutes les parties du moringa sont comestibles, ce sont les feuilles qui renferment le plus d’actifs. Elles sont particulièrement riches en vitamines, en fer, en calcium, contiennent 9 acides aminés essentiels et des flavonoïdes. Les feuilles de moringa sont un véritable cocktail de bienfaits pour la santé !

Cette composition exceptionnelle explique notamment l’action antioxydante et anti-inflammatoire du moringa. Sa richesse en vitamines, minéraux et protéines est également intéressante pour lutter contre la malnutrition et limiter les carences.

Exerce une action antioxydante

Les feuilles de moringa possèdent tous les actifs nécessaires pour lutter contre les radicaux libres et limiter les dommages au niveau des cellules. Ainsi, 100 g de feuilles de moringa renferment 51,7 mg de vitamine C et 0,378 mg de vitamine A (bêta-carotène). Sans compter la quercétine et l’acide chlorogénique, des molécules organiques au pouvoir antioxydant.

En 2019, cette étude a démontré l’activité antioxydante des feuilles de moringa oleifera. Elles exercent une activité de piégeage importante sur les radicaux DPPH (2,2-diphényl-1-picrylhydrazyle).

Réduit l’inflammation

Le moringa est également connu pour son action anti-inflammatoire. Il réduit l’inflammation en supprimant certaines enzymes inflammatoires comme la cyclooxygénase-2. En 2019, une étude a démontré que l’extrait de moringa oleifera atténue l’expression inflammatoire. Il s’est avéré particulièrement efficace pour réduire l’inflammation en cas de mammite bovine chez les animaux.

L’action anti-inflammatoire des feuilles de moringa est complétée par l’activité de la quercétine et des isothiocyanates. La première est un flavonoïde qui inhibe la formation des médiateurs de l’inflammation. Les isothiocyanates, quant à eux, sont des composés organo-sulfurés qui réduisent l’inflammation impliquée dans de nombreuses maladies cardiaques et le cancer.

Lutte contre la malnutrition et réduit les carences

Vous l’aurez compris : les feuilles de moringa sont très nutritives. Elles sont une excellente source de vitamines, minéraux et protéines. Cette composition est idéale pour limiter les carences alimentaires et lutter contre la malnutrition. Par exemple, 100 g de feuilles de moringa contiennent 30 mg de calcium, 45 mg de magnésium et une quantité importante de fer. Dans les pays en développement, elles sont intégrées à l’alimentation des nourrissons et des femmes allaitantes.

En raison de leur teneur en nutriments, les feuilles de moringa sont recommandées en cas de fatigue, pour améliorer les performances physiques et renforcer le système immunitaire.

Baisse la glycémie et le mauvais cholestérol

Enfin, d’autres recherches ont mis en évidence le potentiel thérapeutique du moringa pour baisser le taux de sucre dans le sang et le mauvais cholestérol. Les isothiocyanates, en plus d’être anti-inflammatoires, sont également hypoglycémiants. Comme le montre cette étude, ils réduisent la glycémie et suppriment les activités des enzymes α-amylase et α-glucosidase, impliquées dans la dégradation des sucres.

Le moringa est aussi bénéfique pour faire baisser le taux de LDL cholestérol ou « mauvais cholestérol ». Cette action est rendue possible grâce aux acides gras contenus dans les feuilles.

Quels sont les effets secondaires du moringa ?

La consommation de moringa présente très peu d’effets secondaires. En cas de surdosage ou de durée de prise trop longue, des maux d’estomac et des diarrhées peuvent toutefois apparaître. La consommation de moringa est déconseillée en cas d’hypoglycémie. Demandez conseil à votre médecin avant toute première prise de moringa.

Source : SOTT

Voir aussi :

Vu chez Aphadolie

15 commentaires

  • bonjour

    Environ 180 euros le kg

    ci vous avez à moins suis preneur…..

  • Avatar jardinfleuri

    Salut Taureau libre
    Je vais en Afrique régulièrement, je peux t’envoyer des graines. Par contre, en France, il faut le faire pousser à l’intérieur, ça ne supporte pas le gel, mais ça pousse très vite et tu peux récolter les feuilles au fur et à mesure.

  • Avatar alaseb

    Bonjour

    En Asie du Sud Est le Moringa atteint 30m de haut et c’est un arbre commun et assez delaisse… Les « haricots » pendants (bien haut dans les branches sont apprecies jeunes en cuisine et l’huile faite avec les graines trouvees dans ces cosses est tres appreciee en cosmetique et est tres chere… Toutes les parties du Moringa peuvent etre utilisees pour differents benefices apres un long usage en medecine traditionnelles et plus d’etudes et recherches sont en cours.

    Par contre depuis peu il y a des programmes de lutte contre la malnutrition (et la pauvrete avec produit derives du Moringa) dans les pays tropicaux avec les feuilles de Moringa fraiches et sechees. Apres etude Il semblerait qu’avec 5 grammes de feuilles sechees (= 50 grammes frais) on a reussi a avoir de effets positifs sur la malnutrition qui commencaient au bout de dix jours sur enfant, femme enceintes…
    L’arbre se contentant d’un terrain pauvre, poussant vite, productif en fin de saison chaude aussi, il est cultive jusqu’a 2 ou 3 metres pour recolter ses feuilles

    extrait d’un site en anglais au Senegal:
    https://www.thecultureist.com/2014/09/19/senegal-moringa-tree-food-poor/

    « …Nous avons décidé d’utiliser le Moringa comme outil dans notre lutte contre la malnutrition, parce que nous avons découvert qu’au Sénégal, les cinq micronutriments qui posent un problème de santé publique – fer, zinc, iode, vitamine B9 et vitamine A – sont tous présents en grandes quantités au Moringa « , explique Abdoulaye Ba, responsable nutrition au projet Yaajeende du USAID à Kolda…. »

    Pour les qualite du Moringa j’ai traduit la conclusion de cette etude indienne:
    https://www.strongharvest.org/wp-content/uploads/2015/08/Moringa-herbal-gold-to-combat-malnutrition_2011.pdf

    « …La plante Moringa Oleifera est l’alternative la moins chère et la plus crédible pour une bonne nutrition. Moringa oleifera est la plante la plus riche en nutriments jamais découverte. Non seulement le Moringa oleifera est extraordinaire en ce que toutes les parties de l’arbre sont comestibles, mais l’aspect le plus étonnant de l’arbre est sa valeur nutritionnelle exceptionnellement élevée. Le Moringa fournit une combinaison riche et rare de nutriments, d’acides aminés, d’antioxydants, de propriétés anti-âge et inflammatoires utilisés pour la nutrition et la guérison. Les feuilles du Moringa sont une excellente source de vitamine A (quatre fois la quantité en carottes), les feuilles crues sont riches en vitamine C (sept fois la quantité en oranges), et elles sont également une bonne source de vitamine B et d’autres minéraux. Les feuilles sont également une source exceptionnelle de calcium (quatre fois la quantité dans le lait), de protéines (deux fois la quantité dans le lait) et de potassium (trois fois la quantité dans les bananes). La teneur en fer est également très bonne et les feuilles auraient été utilisées pour traiter l’anémie aux Philippines. La teneur en acides aminés tels que la méthionine et la cystine est également élevée. Sa faible teneur en glucides, en graisses et en phosphore en fait l’un des meilleurs aliments végétaux que l’on puisse trouver… »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

    En accessoire ou depannage la poudre de graines de Moringa ont un effet floculant qui permet de filtrer une eau tres trouble.

    Le moringa en feuilles sechees est un tres bon produit… et a peut-etre beneficie d’un buzz d’ou prix a 180 euros du kilo…

    Si vous avez une coop achetez en gros et redistribuez:

    Le prix est sur Alibaba et en ne choississant pas des produits Chinois (pas chers) mais plutot Thailandais (beaucoup plus sain/moins de risques d’etre pollue)
    https://www.alibaba.com/showroom/moringa+thailand.html?fsb=y&IndexArea=product_en&CatId=&SearchText=moringa+thailand&isGalleryList=G

    Cordialement
    Alain

    PS: attention l’etude jointe n’a pas ete publiee dans « Nature » donc … par reconnues par ses pairs… Lol.

  • Avatar alaseb

    Re.

    Il est connu que la plupart des gens sont deficients en iode (iodine in english) qui est present dans les feuilles de Moringa. Si ca interesse je peux compiler certaines recherche que j’avais fait sur la iodine.

    Cordialement
    Alain

  • Bonjour les ME,
    J’ai trouvé de la poudre de moringa bio à 45 Euros le kg sur le site aroma-zone, en qualité alimentaire : actuellement en rupture, il faut juste guetter le réapprovisionnement https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Avatar mat40

    Le moringa.

    Les dangers et les contres indications

    Le Moringa est consommé sans aucun risque majeur à condition de prendre les racines vendues en pharmacie pour éviter tout risque d’empoisonnement.

    Très riche en vitamine A, le Moringa doit être totalement réduit pendant la grossesse, car il peut entrainer des cas de malformations chez le fœtus.

    Par ailleurs, les personnes souffrantes ou à risque de calculs rénaux doivent limiter sa consommation puisque la vitamine A se stocke à 90 % dans le foie.

    Le Moringa réduit le niveau de sucre dans le sang. Il peut être nocif pour ceux qui souffrent d’hypoglycémie. Il est aussi reconnu pour ses effets laxatifs, car il contient beaucoup de fibres.

    http://airss-sapho.org/moringa/

    Mise en garde/ précautions

    Il est important de noter que même si la plante est généralement considérée comme “non toxique “, cela ne semble pas toujours être le cas. Bien que les doses indiquées ci-dessous semblent mettre à l’abri de toute toxicité, une augmentation relativement faible (3 à 4 fois la dose recommandée) est connue pour causer des dommages génotoxiques et pourrait favoriser la formation de cancer voire même causer des dommages manifestes aux organes (surtout au foie et aux reins).

    Cet effet est surtout observé avec les graines, la toxicité des feuilles quant à elle semble moins préoccupante. La complémentation en moringa est quoi qu’il en soit contre-indiquée chez les femmes enceintes, bien qu’elle puisse être galactogogue (augmente la production de lait maternel), elle semble avoir le potentiel d’induire des avortements.

    http://etudiant-podologie.fr/moringa-oleifera-vraiment-benefique-pour-la-sante/

    • M.G. M.G.

      Le Moringa est consommé sans aucun risque majeur à condition de prendre les racines vendues en pharmacie pour éviter tout risque d’empoisonnement.

      Ben voyons ! L’excuse typique de l’empoisonnement pour faire marcher le business des labos pharmaceutiques et vendre au quidam apeuré des compléments alimentaires contenant autant de substances actives que mon coffre de lingots d’or.

      M.G.

Laisser un commentaire