Chez Thierry Casasnovas (par Mouton Lucide)

Nous parlions de lui ici pas plus tard qu’hier, mais si vous avez raté le coche et n’avez jamais entendu parler du « Youtubeur » Thierry Casasnovas, vous allez faire la connaissance d’une « belle personne » emplie de bienveillance, et, paradoxalement, fiché par la « miviludes » et qualifié de gourou par la bien-pensance médiatique pour son approche clairement divergente de ce que nous nommons communément « maladie », mais aussi pour les solutions qu’il préconise afin de reprendre en main notre propre santé. En pays libre nous devrions pourtant nous attendre à ce que soient respectées les libertés d’opinion, d’expression et finalement de choix, mais non, les détracteurs veillent à ce que personne ne sorte du cadre, car, comme l’exprimait si bien Georges Brassens : « les brav’s gens n’aiment pas que, l’on suive une autre route qu’eux »

N’hésitez pas à livrer vos impressions sur le personnage et sur la vision qu’il nous offre des rouages de notre monde.

Grand merci à Mouton Lucide qui nous enjoint à partager sa vidéo en la concluant ainsi : « PARTAGEZ ce n’est que de l’amour »

M.G.

***

38 commentaires

  • Que du bon sens, MG va se régalerhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
    Seul bémol pour moi, c’est son discours sur l’école. Pour l’avoir vécu, je sais d’expérience que l’instruction doit être dispensée par des gens passionnés et passionnants, qu’il faut beaucoup de pratique aussi par contre où je ne suis pas du tout d’accord avec lui, c’est sur le fait de laisser l’enfant libre. L’apprentissage par les jeux et l’enfant libre face à ses apprentissages pour qu’il les intègre mieux. Deux notions chères aux écoles démocratiques. Deux notions qui amènent à des dérives qui rendent très vite certains enfants soit prédateurs, soit proies.
    L’enfant à besoin de règles claires et strictes, et il a surtout besoin de rigueur et de travail. J’ai expérimenter pas mal d’école dont un école » démocratique », au final, l’école qui s’est révélée la plus épanouissante était une école hors contrat, où l’on enseignait le latin et le grec comme il y a deux siècles. Les enfants y étaient sur-nourris intellectuellement. Les profs étaient passionnés et passionnants, en plus des cours il y avait du théâtre, de la musique et du jardinage. Les enfants adoraient apprendre, même si les cours étaient obligatoires et s’il y avait du travail. L’école d’Isabelle Peloux est aussi une belle réussite.
    Il faut respecter les enfants et les respecter c’est leur permettre à partir d’un certain âge de se nourrir intellectuellement et de les faire bosser. Sur ce coup là, Thierry me fait un peu trop penser au mouvement des écoles démocratiques(un cauchemar). C’est sûr que l’enfant a besoin de temps libre et de s’ennuyer pour faire vivre son imaginaire mais il a tout autant besoin d’être occupé par des activités imposées et me^me parfois ennuyantes.
    Comme c’est une personne sensée, il va sûrement vite ouvrir les yeux. C’est vraiment une belle personne.
    Edit : je parle d’école et non d’instruction en famille. J’ai rencontré pas mal d’enfant qui faisaient de l’unschooling et ça se passait très bien. Dès qu’il y a groupe, les problèmes commencent et les règles s’imposent.

    • M.G. M.G.

      Merci Laurence pour le partage d’expérience en tant que maman avertie.
      Sinon je confirme, MG s’est régalé puisque c’est lui-même qui publie cet article ;)

      M.G.

    • Avatar LaoTzu

      Je voulais te répondre mais la flemme, une autre fois quand tu en parlera https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Juste dire qu’une école avec des enfants n’est pas une masse mais bien des individus avec leurs propres vie, vouloir créer des schémas et imposer des choses selon des chemins prédéterminés n’a rien de réaliste dans la réalité du moment présent de chaque individu, ni du moment tout court. Les adultes pensent savoir ce qui est bon pour l’enfant tout en ayant oubliés leurs enfances, leurs idées priment sur le cœur, donc l’enfant, l’autorité font d’eux des chefs de salle, chacun pensant savoir ce qui est le mieux pour les enfants mais la réalité n’est pas ainsi, elle ne peut être enfermée ni contrôlée dans des ou ses schémas quels qu’ils soient et en cela il n’y a aucune compréhensions, ni de la vie, ni de l’enfant. Il y a une différence entre imposer une « règles », par exemple la vaisselle, et la compréhension de la vaisselle en commun par la nécessité et la coopération du bien commun. L’imposition créera toujours des rebelles et c’est tant mieux. On ne peut imposer la bienveillance.

      L’éducation commence à la naissance jusqu’à la mort. L’éducateur n’est pas différent de l’éduqué, tout deux sont dans la vie en perpétuel mouvement et changement et aucune pensées ou idées fixe ne peut si adapté. C’est à l’éducateur de se rééduquer à chaque instant, à chaque moment. C’est souvent même l’éducateur qu’il faut éduquer. Les adultes pensent savoir ce qui est bien et ce qui est le mieux et pourtant, leurs monde est tout pourri…

      On a mis l’école dans une parcelle de la vie…, la seule école, c’est la vie !

      • Internet, c’est frustrant. Cela fait deux discussions, ici et sur le cancer, où j’ai envie d’aller plus loin mais où le virtuel me limite. Comme d’habitude, tu dis des choses pleines de bons sens mais tu oublies un facteur essentiel, l’oisiveté, il n’y a rien de pire pour l’homme; c’est le début de la fin.

        • Je suis revenue du potager, je peux vite continuer. Tant que l’homme a dû travailler pour produire sa nourriture, il avait moins le temps de tout foutre en l’air. Pour les plus jeunes c’est pareil. On apprend tout au long de sa vie mais il y a la manière d’apprendre et sans règles, c’est le foutoir. Les règles sont partout et surtout dans la nature. Penses-tu que les louveteaux peuvent faire ce qu’il veulent? L’éducation est un devoir parental, c’est une transmission de savoir. L’instruction, c’est une autre affaire mais c’est aussi important pour ma part.

          • Bonsoir,
            Je suis bien d’accord, il n’y a rien de pire que la l’oisiveté. J’ai tenté à une époque couplé avec l’argent facile, ça a failli être ma perte, j’ai littéralement touché le fond.

            Alors que justement j’ai reçu une éducation assez stricte par des parents cools (sourires), dans la mesure ou ils étaient fort centré sur la confiance et le dialogue. J’ai aussi reçu une instruction, mais mon grand problème est que j’ai toujours voulu vivre d’expériences et certaines n’ont pas été heureuse.

            Ce que j’essaye d’expliquer de part mon expérience personnelle, c’est que cela dépend aussi du tempérament de la personne, certains sont de vrais petits cons, et pas très malin, ma chance a été que je le suis malin et j’ai non seulement pu me relever mais surtout j’ai appris de mes erreurs, ce qui m’a permis d’évoluer.

            Néanmoins sans une éducation et une instruction, on manque d’outils dans la vie or sans repère on se perd vite dans cette jungle qu’est la société et on en deviens victime, on passe à côté de sa vie.

            Orné

            • kalon kalon

              Vrai et faux, Ornè.
              Je n’ai été, ni éduqué, ni instruit ! ( j’entends « instruit » par les canaux officiels ) !
              Sans « éducation » j’ai pu développer mon empathie et sans « instruction », j’ai développé ma capacité à comprendre par moi même.
              Et ce n’est que tout récemment, près du crépuscule de ma vie, que je me suis rendu compte que j’ai vécu librement ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

              • Salut,
                C’est exactement ce que j’ai fait, vivre libre. Mais il y a un prix à payer, on se heurte à bien des choses avec les conséquences qui vont avec.

                Mais un cas n’est pas l’autre, a dépends de tellement de critères, on doit déjà composé avec son karma (sourires).

                Toujours à l’heure actuelle, je vis selon mes propres règles, mais avec un peu plus de sagesse et moins égocentrique également.

                Orné

              • Avatar engel

                Bonsoir Kalon,

                Le mythe du self-made-man qui ne doit rien à personne est une excroissance égotique.

                Personne ne peut se targuer d’avoir » ni été instruit, ni éduqué ».
                A moins que tu sois né avec le don inné de savoir lire et écrire, l’école(peut importe qui te l’a faite) t’as bien formaté ce savoir…et bien d’autres….

                De plus, la liberté n’est pas un fait, c’est un sentiment.

            • Avatar engel

              Orné ,https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
              C’est très rare, bravo.

          • Avatar LaoTzu

            L’oisiveté, quelqu’un qui vit sans travailler et sans avoir d’occupation permanente ? Quelqu’un qui doit s’occuper toute la journée ou une bonne partie dans un monde de plus en plus occupé et rapide ? Ou ne rien faire est mal vu selon les valeurs et schémas de la société en place ? Fainéantise ? La société hyper actives a t’elle peur de l’inoccupation ? Peut-elle rester sans rien faire ? Un homme toujours occupé et pensant sans cesse peut-il rester assis au bord d’une rivière et voir la mouche ? L’impatient moderne est-il capable de faire une pose pour se regarder et regarder ce monde ? En a t-il le temps ? Et l’oisiveté pensante on en parle ? Quelqu’un peut très bien passé oisif pour la plupart de la population selon leurs visions et leurs valeurs propres et pourtant, intérieurement il vit des choses qu’on ne pourrait même pas imaginer en rêve…,

            « Tant que l’homme a dû travailler pour produire sa nourriture, il avait moins le temps de tout foutre en l’air. »

            Pense tu que avoir du temps fout en l’air ce monde ? Il y a des tribu qui taf à tout casser 4h par jour et ils détruise leur environnement ?

            « sans règles, c’est le foutoir. »

            Ce monde est rempli de règles et regarde ce bordel…

            Tout dans le monde participe à l’éducation, chaque humain participe à l’éducation de la société donc de l’enfant, l’enfant passe souvent plus de temps avec la société qu’avec ses parents…, et les parent, ils sont occupés à quoi ?

            • Ce monde est rempli de règles et regarde ce bordel…. Des règles qui vont à l’opposer de la nature. Les lois naturelles sont des règles et dans le nature, c’est tout sauf le bordel. Pour une fois, c’est toi qui reste accroché à notre société. Je n’ai pas dis qu »il fallait être occupé 24 heures sur 24https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif. C’est pourtant évident que la société de loisir, de la vie facile est nocive pour l’humain. Le temps libre c’est bien, lorsque tu connais sa valeur, et tu ne peux connaitre sa valeur que lorsque tu dois travailler. Par travailler, j’entends obéir aux règles naturelle, produire ta nourriture, créer un habitat et l’entretenir, élever tes enfants, soigner tes parents, etc…. Que ça te prenne 2, 4 ou 8 heures peu importe puisque tu connais la valeur des choses, c’est évident que tu seras moins dans la destruction. Actuellement, de moins en moins d’occidentaux ont la valeur des choses, l’oisiveté est donc un réel danger et très nocive. Non seulement, ils sont déconnectés de la réalité mais en plus ils ont tout le temps pour faire connerie sur connerie. Dans la nature c’est tout sauf l’anarchie.

        • kalon kalon

          Laurence ! l’oisiveté est la mère de toutes les vertus ! lol
          Qu’il est doux de ne rien faire https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif, d’ailleurs, chez moi, ne rien faire me prend tout mon temps ! lol
          Sentir le temps passer sans même comprendre ce qu’est le temps !

  • Avatar Bormes

    Clairement Thierry Casasnovas, casse les codes reçu et permet une remise en cause importante de notre formatage.

    Il est très intéressant de le regarder et de l’écouter afin d’avoir des approches différentes et réfléchir dessus.

    il est rare de voir cela, Il se remet lui même en cause régulièrement et évolue aussi.

    C’est une source d’information a considérer, chacun avance a son rythme, et prend ce qui lui convient,
    il va parfois un peu loin pour certains, pas assez pour d’autres,
    c’est a chacun de faire ses propres choix et de trouver ce qui lui convient.

    Ancien sportif de haut niveau qui s’est retrouvé dans un état grave, il s’est sauvé grâce a l’alimentation et sa relation avec son environnement.
    Il tente donc de faire profiter les autres de son expérience.

    Il ne dit pas avoir LA ou LES solutions, il présente des moyens assez simples et logiques d’aider ou de traiter certains problèmes, avec parfois l’intervention de thérapeute spécialisés.

    La première chose est de comprendre que le corps a la possibilité de se guérir tout seul des maladies chroniques,
    si on lui en donne les moyens, c’est a dire les nutriments, l’activité, etc, tout ce qui lui permet de se régénérer.

    On retrouve l’idée da la doctoresse CLARK, de Kousmine, de GERSON, ou d’Hypocrate,
    « que ton alimentation soit ton médicament. »

    Se libérer et se prendre en main est la clé !

    pour exemple:
    Conferences de Charlotte GERSON, fille du Dr GERSON

    The Gerson Therapy – Charlotte Gerson on Curing Cancer
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=4368&v=quuvi6Gvvmc

    CHARLOTTE GERSON AND 106-YEAR-OLD SPEAK ON HEALTHY LIVING
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=3324&v=yqnJADifG70

    Bormes

  • Merci pour cette vidéo qui permet de mieux connaître le personnage: ouvert, sympathique, partageur. Un gars bien, qui n’a vraiment rien d’un gourou !
    Et quel beau paysage ! Bon, un peu flou, c’est certain… mais on s’y sent bien, en liberté.
    Il m’a amusée quand il a parlé d’EDF et du Linky. Les obsédés sont même allé le chercher là où il est.

  • kalon kalon

    Merci pour la découverte de ce gaillard, je le sens tellement positif que rien que l’écouter est déjà un remède ! lol

  • L’habit ne fait pas le moine…

    Cessez de fantasmer par ce que les gens laissent transparaitre d’eux sur le Net, rencontrez les en vrais , vvous serez surpris :)

Laisser un commentaire