Les écouteurs et casques sans fil seraient dangereux pour la santé

Objets de mode les écouteurs et casques sans fil font fureur auprès des jeunes, mais également auprès des moins jeunes. Mais les utilisateurs des casques sans fil comme Sennheiser PXC 550, JBL TUNE 500BT, Sony WH-1000XM3…etc sont-ils au courant que cela peut nuire à leur santé ? Pour la plupart, il l’ignore. Pour ceux qui en ont conscience, cela leur semble tellement éloigné de la réalité qu’ils ont du mal à y croire. Et pourtant, bon nombre de scientifiques ont démontré par A+B que ces écouteurs et casques sans fil était dangereux, au point de provoquer un cancer !

Comment l’étude sur ces écouteurs ont été mené ? Ce ne sont pas moins de 250 scientifiques, issus de 40 pays différent qui se sont penchés sur la question. En effet, ils ont étudié les différents éléments de ces écouteurs et casques sans fils. Mais ce n’est pas tout : ils ont aussi étudié les champs électromagnétiques non-ionisants que possèdent ces appareils sans fil. Nous parlons ici des écouteurs et des casques sans fils, cependant tout appareil sans fil est concerné par ces champs électromagnétiques.

Actuellement, ce sont surtout les écouteurs qui sont visés par cette étude. Pourquoi ? Il y a deux bonnes raisons à cela :

– La première : personne n’avait réellement étudié l’impact des écouteurs et casques sans fil. En effet, beaucoup d’études ont été menées sur les appareils Bluetooth ainsi que les smartphones. Mais les écouteurs sans fil ne sont jamais passés au crible. Il s’agit donc d’une occasion d’étudier ces nouveaux appareils qui font fureur.

– La deuxième raison est tout simplement que les écouteurs sans fil sont proches de notre cerveau. En effet, placés aux oreilles, ils vont même jusqu’à rentrer dans l’oreille pour certains, ce qui est dangereux. Les écouteurs et casques sans fil sont donc dans le viseur de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin de déterminer quelles sont réellement les causes sur notre santé.

Maintenant que la sonnette d’alarme est lancée, les scientifiques qui ont passé du temps sur cette étude, sont en mesure de déterminer un certain nombre de maladies. Il est possible de retrouver un risque de cancer, un stress cellulaire ou encore des dommages génétiques. Mais ce n’est pas tout, il est également possible que ces écouteurs et casques sans fil provoquent des troubles du système reproducteur, des troubles neurologiques ou encore des effets négatifs sur la santé psychologique de l’être humain. Il ne faut donc pas prendre ces risques à la légère. Cependant, ces dernières ne sont pas encore confirmées par l’OMS.

Néanmoins, l’OMS est en mesure d’affirmer qu’il n’y a pas de quoi s’alarmer. En effet, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, un certain nombre d’études ont été faites. En d’autres termes, ce n’est pas moins de 25 000 études qui ont été réalisés sur les champs électromagnétiques non-ionisants. Ce serait l’un des domaines où il y a le moins de part d’ombres possibles. D’après l’OMS, les études des scientifiques ne permettent donc pas d’affirmer que les écouteurs et casques sans fil seraient dangereux pour la santé de l’Homme.

Mais les scientifiques ne sont pas près de lâcher l’affaire ! En effet, bien qu’ils aient voulu démontrer que les écouteurs et casques sans fil sont néfastes pour la santé de l’Homme, ils ont également affirmé que les végétaux et les animaux en pâtissent également. En d’autres termes, les écouteurs et casques sans fil seraient néfastes pour tout être vivant se trouvant à proximité de l’un de ses appareils.

Pourquoi existe-t-il autant de polémique sur ses appareils que la plupart des gens utilisent de manière régulière ? Tout simplement parce qu’il n’y aucune mise en garde contre ses appareils. En effet, il est facile de se le procurer, mais qu’il s’agisse du vendeur ou de la notice, rien n’indique que cela peut être dangereux pour la santé. Les scientifiques ont voulu montrer cela au travers de différentes études pour que les utilisateurs de ces écouteurs et casques sans fil se rendent compte par eux-mêmes que cela peut nuire à leur santé.

Il existe une organisation qui lutte contre les effets néfastes des radiations non-ionisantes, il s’agit de l’ICNIRP. Mais leurs recommandations ne sont pas assez poussées. En effet, les études menées par cette organisation ne sont pas suffisantes sur le long terme. Cela signifie que les études ont été faites sur une courte durée d’utilisation d’écouteurs sans fil, mais pas sur plusieurs heures. Cette organisation ne peut donc pas donner d’informations concluantes concernant la dangerosité ou non de ces appareils.

A l’heure actuelle, énormément de personnes écoute de la musique. Que ce soit dans la rue, dans la voiture ou simplement chez soi, tout le monde possède au moins une paire d’écouteurs. Si les écouteurs et casques filaires sont moins dangereux pour la santé, il s’avère que par un effet de mode, ce soient les non-filaires qui prennent le dessus. Plus pratiques, plus petits, ils possèdent bon nombre d’avantages. Mais la santé peut en pâtir, ce qui n’est pas l’idéal.

Pour conclure, les études concluent que cela peut avoir des troubles irréversibles sur l’Etre Humain. Mais d’un autre côté, l’OMS n’affirme pas ses propos. Il est donc difficile de démêler le vrai du faux et de savoir sur quel pied danser. Notons également que de plus en plus d’appareils sont connectés. En effet, les téléphones portables, les ordinateurs, voire même les voitures possèdent actuellement une fonction Bluetooth. Il va sans dire que cette invention est pratique : il est possible d’appeler qui on veut lorsqu’on conduit. Néanmoins, est-ce réellement bon pour la santé ? Certains continuent pourtant de servir de ce genre d’appareils sans vraiment prendre en compte les risques encourus.

Réel effet de mode ? Les casques et écouteurs sans fil se sont bien défendus depuis 2016, avec la sortie des Airpod. Mais cela va-t-il vraiment durer ? Les utilisateurs, vont-ils, finalement, se rendre compte que ces écouteurs ne sont pas l’idéal ? Affaire à suivre…

22 commentaires

  • Bonjour les amis :)

    On en avait parlé il y a quelques mois ici (je ne retrouve pas la discussion), mais suite à cette discussion, un de mes administrés avait ouvert un sujet sur mon forum :
    Les écouteurs sans fil, dangereux pour la santé? C’est ce qu’affirment plus de 250 scientifiques

    Bon personnellement au sport j’utilise un casque sans fil nomade, car c’est plus confortable, je ne me prends plus les altères dans le fil ^^ Et malgré que je suis électrosensible, je n’ai jamais ressenti de désagréments, sans doute est-ce avoir avec la durée ? Car je ne dépasse pas les 50 min.

    Akasha.

  • bonjour

    pas grave… c’est inscrit dans la pierre et fait partie intégrale des projets du

    Nouvel.Ordre.Mondiale

  • Un cancer de plus?
    C’est pas grave, quand on aime on ne compte pas.

    Meme les téléphones sans fils dits DECT sont potentiellement dangereux car ils travaillent dans les UHF.

  • La plupart des écouteurs bluetooth ont un rayonnement de 1milliWatt…… Soit 0,001 W

    Le telephone sans fil moderne au normes NF c’est 0,25W.
    Ceux des 90’/2000 c’était 1 à 5W….

    Le babyphone c’est 0,01W….

    Le talkie walkie c’est 0,5W …..

    Le telephone portable bien triangulé c’est 0,25-1 W….

    La Wifi c’est 0,1/0,2W voire 2W pour les lieux publics.

    Donc bon……

    Apres il est vrai qu’il existe des ecouteurs bluetooth avec une portée superieure à 10m, et là ça pulse!

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • ADD, n’oublie pas que 1+1+1+1= 4
      Tu as oublié la 4G, bientôt 5G, les antennes relais, les wifis du voisinage, les portables des gens qui passent dans la rue… C’est la soupe, le brouillard !!
      Et il suffit d’une goutte pour faire déborder un vase…

    • Avatar engel

      Je ne voudrait pas me faire l’avocat du diablehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif(…surtout que je n’ai absolument aucun avis sur la chose).
      Certes la puissance d’une oreillette est très réduite, mais il est indéniable qu’elle travaille parfaitement dans un « canal mou » directement au contact du cerveau. T
      andis qu’avec la plupart des autres appareils, la zone d’émission est un peu plus loin et se heurte à la boîte crânienne plus dense.

      Par contre, il y a une chose que je ne comprends pas.
      Si l’oreillette est du type passive (elle reçoit mais n’émet pas) elle ne peut être nocives.
      Si non, tous les appareils d’audition à amplification pour sourds le seraient.
      …Et depuis le temps, la corrélation aurait été faite et aurait donnée lieu à une controverse.

      • les oreilletes pour les sourds ne sont que des petits pré-amplis qui ne rayonnent quasiment pas. Les fréquences sonores amplifiées ne sont que de 20hz a 20 khz. la bande passante de la parole et pour les meilleures celle qui montent a 22khz pour la musique.
        Ces amplis n’ont meme pas un oscilateur local car seuls les recepteurs radios en ont besoin.

  • Encore des milliers d’études ? Ça alors ! Alors je vais rajouter ma pierre à l’édifice: même les écouteurs filaires sont toxiques: les ondes se propagent par les fils dans les oreilles.
    Pour rappel: entre les oreilles, il y a ce qu’on appelle un cerveau. Et le cerveau est très sensible aux ondes, par leurs effets thermiques ET électromagnétiques.
    Bon, je fais un peu d’humour car ces « découvertes » finissent par m’amuser.

    La recette ? Je ne l’ai pas essayée vu que je n’utilise pas de casque ni d’oreillettes, ce sont les écouteurs à bulle d’air comme https://www.etudesetvie.be/materiel/protections/oreillettes-aircom-audio-a-tuyau-dair-pour-portables-gsm/
    Ce n’est pas encore très répandu, je suppose à cause du prix, et surtout par le fait que les gens n’y croient pas. Pourtant, on sait que nos câbles, non blindés, pourrissent nos logements par la diffusion des OEM, d’autant plus avec le Linky maintenant (pour qui s’est fait berné en le laissant poser).
    Cependant, si vous collez sur vous votre portable, vous ne pourrez pas éviter les ondes: elles toucheront moins le cerveau mais plus particulièrement vos parties génitales (portable dans la poche). Il faut y penser.

    En ce qui concerne l’impact sur l’environnement, les EOM émises par le portable sont certainement bien plus nocives que celles des écouteurs seuls. Car je suppose qu’on écoute la musique sur le smartphone, non ? Sachant que les deux s’ajoutent, bien évidemment…

    @ Oui Thierry, les DECT sont aussi toxiques que les téléphones sans fil. Je le confirme car j’ai pris les mesures avec mon testeur. Mais en plus, il faut mettre la box à la terre. La diminution des EOM est drastique !! Et un câble comme ça coûte environ 25 euros.
    Avec la box à la terre et un téléphone filaire couplé à la box, on passe à 12 à 20 v/m au lieu de (sans mise à la terre), plus de 400 v/m, malgré le téléphone filaire.

  • rouletabille rouletabille

    On peut subir le rayonnement sans avoir de malaises,pourtant l’action est irréversible hélas.
    Cela est programmé,qu’il y ai encore des gents qui doutent est le résultat en partie de cet environnement.

  • Avatar boco

    Le rayonnement c’est terrible ! Ah 3 km de la source j’entends les cloches ! mon voisin à 5 km de la ville entendait le muezzin ! Le plus dangereux n’était pas le transporteur mais le transporté ! C’est comme avec les corrompus ! Parlons donc des corrupteurs ! …
    Bien sûr c’est de l’humour,
    désolé pour les rectums rigides.
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • bref. je rigole bien. Vu le nombre d’experts …… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Laisser un commentaire