Les pays qui devraient (réellement) participer au G7..

Ces « grands » qui nous font leur « cirque », sont censés partager des valeurs communes « la démocratie, le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, le libre marché et le respect du droit international.  » Cherchez erreurs/intrus.. Partagez ! Volti

******

Par Claire Jenik, pour STATISTA

Le G7, qui s’ouvre demain à Biarritz, est présenté comme le sommet réunissant les sept plus grandes puissances mondiales.
Or, ceci n’est que partiellement vrai : les sept pays qui y participent – les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, l’Italie, le Canada, le Royaume-Uni et la France – font certes partie des pays les plus riches de la planète.

Mais comme le met en évidence notre graphique qui montre la composition du G7 depuis 1980, de nombreux géants économiques, produisant une partie considérable des richesses du globe, ne sont pas conviés à la table en 2019. Parmi les grands absents: avant tout la Chine, avec une contribution au PIB mondial à hauteur de 20% selon les données du FMI ou encore l’Inde, produisant plus de 8 % des richesses de la planète. Autre absence de poids : la Russie, exclue du groupe après l’annexion de la Crimée en 2014.
Les explications pour ces absences sont donc aussi bien d’ordre historique que géopolitique. En effet, le G7 se targue sur un socle de valeurs communes – la démocratie, le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, le libre marché et le respect du droit international.

Infographie: Les pays qui devraient (réellement) participer au G7 | Statista Vous trouverez plus d’infographie sur Statista

Source STATISTA

11 commentaires

Laisser un commentaire