Encore deux ou trois choses sur Greta.. Par Rosa Llorens..

Cette jeune Greta, sûrement sincère dans sa démarche, fait beaucoup parler d’elle. Le problème ce sont ces messieurs et dames censés prendre des décisions pour le bien commun, qui boivent ses paroles apocalyptiques et encensent la jeune fille d’un côté, pendant que de l’autre, ils signent le même jour, le traité (contesté par le peuple) de libre échange CETA, qui jette par dessus les moulins, tout le discours écologique et « prophétique » de la jeune fille. De qui se moquent-on ? Il y a eu des précédents avec des « enfants prodiges », c’est ce que nous rappelle Rosa Llorens. Partagez ! Volti

******

Par Rosa Llorens pour Le-Grand-Soir

Après avoir parlé à la COP24 en décembre dernier, puis à l’ONU, et s’être entretenue avec le Pape, tous deux se congratulant mutuellement, Greta a reçu dimanche dernier, 21 juillet, le Prix Liberté à Caen, en lien avec les commémorations du Débarquement et de la Libération (par les Américains bien sûr).

Greta est une sorte de Cassandre à l’envers : la jeune Troyenne annonçait des catastrophes auxquelles personne ne voulait croire ; la jeune Suédoise voit ses prédictions apocalyptiques aussitôt avalisées par les plus hautes autorités de la planète, qui nous somment de nous prosterner devant ses vaticinations.

On a déjà souligné l’invraisemblance d’une situation où les hommes les plus puissants du globe écoutent avec componction une adolescente de 15 ou 16 ans (le temps passe) leur faire la leçon : « Vous n’êtes pas assez matures », leur dit-elle, et ils boivent ses reproches comme du petit-lait.
Ce phénomène de vénération parfois hystérique autour d ‘un enfant prodige n’est pas nouveau : sans parler de Jésus devant les Docteurs de la Loi, Mozart enfant était reçu à Versailles par Marie-Antoinette – mais ses talents de pianiste étaient indéniables ; plus près de nous, dans les années 50-60, le petit Joselito enthousiasmait le public espagnol – mais sa voix était vraiment celle d’un rossignol.

Plus proche du cas de Greta est l’affaire Minou Drouet, en 1955 : à 8 ans, elle écrit des poésies que l’éditeur Julliard publie en un tirage limité destiné aux opinion makers, qui s’extasient. Voici comment le journal L’Alsace, dans un article du 5 juillet 2018, « Minou Drouet, génie ou marionnette ? », décrit ce succès : « La petite, servie à toutes les sauces, devient la coqueluche des médias : défilés de mode, concerts avec Jacques Brel ou Charles Aznavour, lectures dans des boîtes de nuit, premier rôle au cinéma dans Clara et les Méchants, et même audience privée au Vatican où elle est reçue par le pape Pie XII ! ». L’Histoire se répète, toujours aussi bouffonne, dans les plus petits détails : François vient seulement prendre la place de Pie XII.

Las, on soupçonne la mère d’être le véritable auteur des poèmes, et des professionnels avertis, comme Cocteau et Barthes, y reconnaissent un modèle poétique qui remonte au XIXème siècle : « Minou Drouet ? Une naine de 80 ans », juge le premier, qui conclut : « Tous les enfants ont du génie, sauf Minou Drouet ». On pourrait paraphraser la formule : « Tous les enfants sont écologistes, sauf Greta Thunberg ».

Selon Barthes, qui analyse l’affaire dans Mythologies, la crédulité du public cultivé s’explique par le fait que Minou Drouet vient confirmer la vision bourgeoise traditionnelle (depuis le romantisme) de l’enfance, du génie et de la poésie, conçue comme une accumulation virtuose de métaphores gracieuses. Toutefois, tout en portant un jugement sévère sur la poésie pseudo-drouetienne, Barthes dédouane la petite-fille – et devance les accusations d’insensibilité : « …que la société ne se lamente pas hypocritement : c’est elle qui dévore Minou Drouet, c’est d’elle et d’elle seule que l’enfant est la victime. Victime propitiatoire sacrifiée […] pour que la poésie, le génie et l’enfance, en un mot le désordre, soient apprivoisés à bon compte, et que la vraie révolte, lorsqu’elle paraît, trouve la place prise dans les journaux ».

Il n’y a qu’un mot à changer pour appliquer cette conclusion au cas Greta : elle sert à « apprivoiser » l’écologie, empêcher qu’on ait l’idée de réfléchir, sans pleurs ni invectives, aux moyens d’améliorer concrètement l’état de la planète (quelques exemples en vrac : interdire la pub sur papier, fermer les aéroports des petites villes, interdire les pubs pour des week-ends exotiques en avion, mettre en place une politique ambitieuse de transport du fret par le rail, réduire les échanges internationaux aux produits qu’on ne peut fabriquer ou produire sur place…).

Il est désormais évident que « Greta » a été inventée par des spin doctors, en réunissant tous les critères qui pouvaient assurer la réussite médiatique du produit. Mais est-ce aller trop loin que de penser que cette fabrication avait en outre un modèle précis, pris dans un roman qui a connu pendant plusieurs années un succès sensationnel, l’héroïne de Millenium, Lisbeth Salander ? En tout cas, les ressemblances sont troublantes entre ces deux Suédoises : un physique d’adolescente menue et fragile (Lisbeth et Greta font même exactement la même taille : 1,50 m !), et chez toutes deux un syndrome d’Asperger, qui explique que Lisbeth soit une grande mathématicienne autodidacte, et Greta une grande climatologue tout aussi autodidacte. Il ne manque qu’un élément au tableau : un rôle au cinéma pour Greta, celui de Lisbeth dans un remake de Millenium.


On peut ainsi voir dans l’affaire Greta un septième tome des aventures de Lisbeth, Lisbeth contre les hommes qui n’aimaient pas la planète ; mais, pour ce volume, les auteurs, contrairement à David Lagercrantz, ne sont pas pressés de se faire connaître.

Rosa LLORENS pour Le Grand Soir

URL de cet article 35126 : https://www.legrandsoir.info/encore-deux-ou-trois-choses-sur-greta.html

Sur le sujet :

Note ;Article/analyses en 6 volets à lire absolument : La fabrication de Greta Thunberg – pour consentement, acte I : l’économie politique du complexe industriel à but non lucratif par Entelekheia

Le capitalisme vert utilise Greta Thunberg par Isabelle Attard pour Reporterre

09/06 Lutter pour le climat : Les raisons d’une défiance

30/03 La jeunesse contre le vieux monde

91 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Juste pour taquiner le climato-scientiste qui la trouve si souriante ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    Bien vu Michel ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    «Elle est hélas ce vers quoi l’Homme va»: quand Michel Onfray s’en prend à la «cyborg suédoise» Greta Thunberg : https://fr.sputniknews.com/france/201907241041771498-elle-est-helas-ce-vers-quoi-homme-va-quand-michel-onfray-en-prend-de-la-cyborg-suedoise-greta-thunberg/


    …c’est vrai qu’elle a un magnifique sourire de psychopathe ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Avatar sombre

    Personnellement, j’ai du mal à comprendre ce que vous lui reprochez concrètement.

    Si elle n’était pas virulente :
    Ont aurait pu lui reprocher d’être complaisante face à l’inaction des politiques.
    On aurait dis que son discours, qui ne serais pas alarmiste, n’aurais pas amené à réfléchir.
    On aurait dis qu’elle était contrôlé pour servir la soupe au politiques …
    En faite : Qu’importe ce qu’elle aurais dit, la même putain de polémique aurait éclaté.

    Elle à affirmer qu’elle écrivait ses discours, et je suis désolé mais c’est pas non plus incroyable à croire si on prend en compte le fait qu’elle n’a pas 8 ans … mais 16. Si elle semble doué pour les études, et fait preuve d’intelligence, je n’y voie pas pour autant, avec les informations à ma disposition, un prodige.
    J’imagine que pour certains, à cette âge là, les pensées sont concentré uniquement autour de l’appareil génital mais y’en à d’autres qui ont déjà des convictions & des facultés de compréhension (alors que d’autres se nourrisse avec délectation sur stop-mensonge.secret.terreplate.fakelune.com et pense avoir tout compris).

    Attaquez la personne, c’est simple : Remettre en cause ce qu’elle dis, qui se réfère à la thèse soutenu majoritairement par les scientifiques du climat, c’est plus compliqué.
    Il faudrait arrêter de l’isoler : des individus qui sont alarmistes, (pour ma part, je dirais réaliste) y’en a à la pelle !
    C’est pas Gretha contre le reste du monde !
    Elle sort pas des informations de son cul mais de la littérature scientifique, accessible à qui veux bien s’y donner la peine.

    Maintenant, soit, vous pouvez ne pas y croire. Mais dans l’absolu, vous remettez vraiment tout en cause ?
    Faudrait pas oublier que lutter contre le changement climatique, c’est aussi lutter contre d’autres formes de pollution. Et c’est pas étonnant que la petite Gretha ait appelé à un changement de société.

    Donc ok, ne lutter pas contre le changement climatique ! Mais si vous lutter contre les autres formes de pollution, vu qu’elles sont très souvent liés, ça donnera le même effet.

    • Avatar Madsick87

      Personnellement, ce qui me gènes très profondément, c’est qu’elles demandes des solutions à des escrocs….
      Elles demandent à des escrocs d’agir !!!!! De nous taxé au final.
      Mon raisonnement sur le climat à titre personnel est le suivant :
      J’ai pas les compétences pour savoir qui a tord et qui a raison, et toutes les prévisions sont des croyances, des pronostics à mes yeux.
      J’en tires donc ma conclusion, pollué ne saurait être une bonne chose donc de toute manière autant limité.
      Après pour affirmez qui est le bon prophète… Faut la foi qu’elle que soit le prophète…
      On se disputes pour savoir le futur et expliqué des phénomènes sur lesquels on a quand même peu de recul.
      Bref, tout le monde devrait se calmé, ça ressembles de plus en plus à un pmu.

      • Avatar sombre

        Elle demande d’agir à ceux qui sont en position d’agir.
        Qu’ils soient des escrocs, c’est une autre histoire !
        Ils sont surtout les décideurs à même de créer des lois et de changer radicalement la donne.

        Demander des solutions aux entreprises ? Si la loi ne les oblige pas, pourquoi le feraient-elles ?
        Demander des solutions aux citoyens ? Le volontariat c’est fonctionnel pour une parti du problème, pas pour tout, et ça diffère selon les moyens à ta disposition.
        Demander des solutions au banquiers ? Ils continueront à financer n’importe quel projet, polluant ou non, du moment que ça rapporte.

        • Avatar BrunoL

          Elle est en train de faire croire aux gens que le problème vient d’eux alors que le problème vient des grandes entreprises.
          Ce n’est pas de ma faute si Coca-cola fabrique des milliards de bouteilles en plastiques, tout en faisant croire aux gogos que c’est recyclable ?

          Elle ne parle que de CO2, donc de taxes.
          La bourse du CO2 a été créée par la famille Rothschild.
          Elle est utilisée pour la mise en place de l’agenda 21 et du NWO.

          • Avatar sombre

            … Cette associations d’idée lol.

            Elle s’adresse aux politiques.
            Ils sont un peu les mieux placer pour qu’un changement se produise vu qu’ils dirigent.
            Si leurs seul solutions, à l’écoute du message, est de taxer (et pas d’interdire) : pourquoi en vouloir à Greta ?

            Ce n’est pas parce que des gens peu scrupuleux spécule sur le CO2, se dédouane de leurs obligations en achetant la possibilité de continuer à polluer en achetant le quota des autres, qu’il faut tirer la conclusion que celui-ci est inoffensif.

            C’est pas ta faute pour Coca, non.
            Mais un changement sur la base du volontariat pour contraindre coca à changer de modèle ? ça marchera pas. Si tu l’inscrit pas dans la loi, y’aura rien de concret.
            Et compte pas sur les gens pour boycotté suffisamment pour que ça les inquiète réellement : ils perdront de l’argent, mais continueront à générer des milliards. La majorité s’en batte les couilles et mon affirmation se confirme justement par le fait … que c’est des entreprises qui génère des milliards. L’argent ne leurs tombe pas du ciel.

          • M.G. M.G.

            Ce n’est pas de ma faute si Coca-cola fabrique des milliards de bouteilles en plastiques

            Ça l’est si tu consommes cette boisson. Ne jamais oublier que ce qui ne s’achète pas ne se fabrique pas …

            M.G.

        • Avatar Madsick87

          Si réellement, cette jeune fille voit le Co2 et qu’elle ne comprend pas que les gens n’agissent pas. Pourquoi n’habites t’elle pas à la campagne ?

          Pourquoi ne pas posté des vidéo comme un Youtubeur plutôt que de se déplacé en bateaux et en train aux 4 coins du monde alors qu’elle pourrait passé son message facilement et en limitant drastiquement son impact négatif sur notre environnement ( surtout que ses vidéos circuleront de toute manière).

          Les industriels, je leur demandes rien, je regardes dans mon miroir, je connais mes consommations, j’évites certaines, j’en proscrit d’autre, j’essayes d’en faire le max moi même ( lessive, produit d’hygiène maison et corps, légumes, oeuf ).
          L’industriel personne m’obliges à lui acheté quoi que ce soit.

          • Avatar sombre

            Pourquoi les plus grosses entreprises sont polluantes ?
            C’est simple: la majorité des gens n’ont PAS un mode de vie écologique.

            Personne te force à acheter, mais il est clair que la majorité des gens achète.
            Si t’écoute les gens: ils te diront  » ouai , moi KFC mc’do etc c’est de la merde …  »
            … pourtant ils se font des milliards.

            La volonté d’être écologique … c’est moins efficace que d’inscrire l’écologie dans la loi.

            Quand à sa pollution à elle : Elle est, de par le message qu’elle véhicule, porteuse de changement d’habitude pour un nombre incroyable de personne. C’est une personne qui dépollue, en évitant à d’autres de polluer, tout simplement.

          • CO2: je t’aime moi non plus.

            Elle n’a qu’a faire une cloche d’essai.
            mettre dans cette cloche des plantes germées, et chasser tout le CO2 en y injectant un gaz neutre, genre argon ou helium et attendre que les plantes poussent.
            ;)

    • M.G. M.G.

      Ce qu’on lui reproche ? Ou plutôt ce que personne ne supporte, le fait que ce soit une ado qui fasse la morale à des adultes soit disant responsables ?

      Si le monde était géré avec des cerveaux d’enfant, il tournerait certainement mieux …

      M.G.

    • Avatar ticheval

      Je lui reproche de ne pas profiter de son invitation au parlement pour justement en profiter pour dénoncer les travers énormes induits et possibles avec les accords CETA.

      C’est ca qu’on lui reproche. De pas l’ouvrir quand il faudrait, quand elle pourrait.
      De pas etre capable d’avoir une vue d’ensemble, de relier les points, et de voir que l’accord approuvé le jour même de sa visite en France par les députés est un coup de pied dans son cul (mais en facade on lui sourit).
      Elle le voit même pas !!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Avatar engel

      « Quand la raison tue l’intuition, l’orgueil pointe son nez. »

      -Et demain tu écouteras le discours d’une gamine de 4 ans ?
      Vu qu’il ne faut pas faire preuve de préjugé. Et que là, réside l’ouverture d’esprit de l’homme supérieur.

      -Cette fille est instrumentalisée/manipulée…c’est une évidence.
      …Le reste n’est que du bla-bla.

  • Avatar sombre

    Pendant ce temps en France, #OKLM…

    Les gens devraient prendre le temps de regarder un peu de plus près le profile et les visions économiques de ceux qui tapent joyeusement sur le dos de cette adolescente. D’autant que Greta a répondu point par point aux accusations grossières – et surtout politiques – qui lui sont faites depuis le jour où elle a ouvert la bouche :

    réponse de gretha

    « Le discours (de Greta) vise en réalité à nous faire accepter la FIN de l’économie de marché et du libre échange. » exprime Laurent Alexandre, soutien de Macron, cofondateur de Doctissimo. La fin du capitalisme comme on le connaît… Ces individus expriment leur dévotion pour l’économie capitaliste moderne et voient dans Greta une extrémiste de l’écologie qui va mettre en péril leurs intérêts financiers. (à lire ici : https://amp.lepoint.fr/2326080). Des figures de gauches aussi aiment taper sur Greta, pour des raisons tout aussi idéologiques. Greta est accusée d’être un produit au service du capitalisme car elle ne serait pas assez radicale, trop ceci, pas assez cela. On lui demande aussi d’être dotée de supers pouvoirs, de tout maîtriser, de répondre à tout, même sur le CETA qui vient d’être ratifié dans un pays qui n’est même pas le sien. Même des youtubeurs s’y mettent, comme Tatiana Vantose qui surfe sur l’esprit réactionnaire français pour alimenter un certain business de l’indignation. Il s’agit de transformer des « avis » en faits, puis en opinions collectives. La raison ? La nuance de gris ? Le respect des individus et de leur histoire complexe de vie ? Pas assez vendeur.

    Suppôt du capitalisme pour les uns. Dangereuse éco-extrémiste pour les autres. Pas grand monde pour un juste milieu. Voilà qui est paradoxal. Les deux bords politiques inventent des motifs totalement contraires pour juger le discours d’une enfant. Pas un mot sur le fond. Pas de propos mesurés et raisonnables. Tout est tout noir ou tout blanc. On se croirait dans la section « potins de stars » de Closer, sauf qu’on parle de la survie de l’humanité.

    Il n’est même plus concevable pour eux que Greta soit une simple enfant intelligente comme il en existe partout à travers le monde et que sa médiatisation (après avoir gagné un concours national d’écriture, rappelons-le!) en est la conséquence logique, tout comme les tentatives de récupération comme les critiques font partie du business entourant TOUTES les célébrités. Forcément, populaire = anguille sous-roche = théorie du doute. Alors il faut du clash. Il faut des théories qui valident nos idéaux. Il faut polémiquer pour se croire différent des masses soupçonnées d’avoir faux par défaut. Et plutôt que d’avancer ensemble sur des solutions écologiques, nous voilà à pinailler sur la sincérité ou pas d’une enfant dont le discours, dans tous les cas, est un appel vibrant au changement.

    La France offre au monde une fois de plus un bien triste spectacle.

    Source : Mr Mondialisation

    • JBL1960 JBL1960

      Le message de Greta Thunberg est catastrophique ► https://www.lepoint.fr/politique/suivre-greta-thunberg-aggraverait-le-rechauffement-climatique-23-07-2019-2326080_20.php

      Je suis absolument pas d’accord avec l’analyse de l’un comme de l’autre, mais sa conclusion se tient : Nous sommes sortis de toute rationalité. Seule l’émotion compte. L’hystérisation médiatique rendent inaudibles les scientifiques, les gens sages et compétents. Les lobbies gaziers et des énergies renouvelables en profitent. Greta Thunberg, hélas, propose une politique malthusienne, rétrograde qui aurait des conséquences sociales, politiques et climatiques catastrophiques.

      GT propose-t-elle des solutions hors État et ses institutions ?
      Voilà ce qu’on peut lui reprocher…
      JBL

      • Avatar sombre

        Et donc, c’est un soutien de Macron qui, évidemment, parle de conséquences catastrophique.

        Il est marrant ce type : il la traite de prophète de l’apocalypse mais il fait la même chose.
        Du genre :
         » On a vu ce que produit une toute petite baisse du pouvoir d’achat des Gilets jaunes pour lutter contre l’effet de serre : on imagine ce que donnerait une baisse de 30 à 50 % du pouvoir d’achat des classes populaires que les adeptes de Greta réclament »

        Ah ? Parce que les inégalités dans le partage des richesses c’est lié à nos formes de pollutions, dont le changement climatique ?

         » En outre, suivre Greta entraînerait notre vassalisation par la Chine qui a le monopole des métaux rares nécessaires aux énergies renouvelables (Guillaume Pitron l’a expliqué dans La Guerre des métaux rares) et la Russie qui fournit le gaz nécessaire pour produire l’électricité quand il n’y a ni vent ni soleil. »

        Ah ? parce qu’une centrale nucléaire, ça peut pas tourner la nuit ?
        ( y’a pas d’émission de CO2 avec le nucléaire)
        Et parce qu’on est pas du tout dépendant d’autres ressources ou produits dans l’absolu ?
        Comme … le pétrole ?

        « On ne peut pas réduire les émissions de CO2 mondiales avant 2050 »
        Ah ? ont a prévu de nouvelle technologies d’ici là et en attendant on est dans l’impossibilité de le faire ?
        Non… c’est juste qu’on s’est fixé une date.

        « il faut certes protéger Greta, qui est une victime manipulée, mais nous devons combattre sans relâche les idées qu’elle véhicule. »

        AH ? Combattre la volonté de ne pas polluer ? De changer de modèle de société ? Je crois comprendre pourquoi c’est un soutien de Macron.

        Bref, désolé mais c’est blindé de conneries son discours.

  • JBL1960 JBL1960

    Elle a décidé de rejoindre les cyborgs quand d’autres choisissent de rejoindre la résistance, mieux d’être la résistance, comme DH par exemple ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/05/21/le-feodalisme-electronique-est-la-production-dun-esprit-de-ruche-dernier-bourre-pif-de-dean-henderson-a-loligarchie-regnante/

    Qu’il faille changer de modèle, polluer moins, arrêter de piller les ressources de la Terre = OUI. Cela est l’évidence, mais GT choisi de participer au management par la terreur, quand on pourrait le faire par notre autogestion totale et notre autorégulation volontaires !

    De plus elle accrédite la théorie de l’anthropique du RC et participe à la criminalisation de ceux qui étudient d’autres pistes et qui démontre que le RCA est une fumisterie issue de bidouillage des chiffres afin de les faire coïncider avec une prise de décision politique, par contre quand réchauffement il y a (cachez donc cette pause que nous ne saurions voir…), il est naturel, comme celui d’il y a 6 ou 7000 ans…

    […] Ainsi vers 9600 AEC, il y eut un arrêt du refroidissement et s’ensuivit une période de réchauffement climatique, le climat devint plus chaud et plus humide, rapidement. Les températures globales ont peut-être augmentées de l’ordre de 7°C en une décennie. Arbres, mammifères et oiseaux émergèrent pour coloniser un paysage devenu soudain bien plus hospitalier et avec eux bien entendu, leur compagnon naturel, Homo sapiens.

    Les archéologues ont trouvé des preuves qu’environ à la même période, se développait une occupation des sols à l’année sur bien des sites. La période du Natufian dans le sud du Levant et l’époque pré-poterie des villages néolithiques de Syrie et de la Turquie centrale et de l’ouest de l’Iran. Ces zones sédentaires se situaient dans des zones riches en eau et les populations subsistaient essentiellement de la chasse, pêche et cueillette bien qu’il y ait eu déjà quelques preuves, certes controversives, d’une horticulture céréalière et de mise en place d’un cheptel de bétail domestique. Ce qui n’est pas disputé en revanche, est qu’entre 8000 et 6000 AEC, toutes les cultures dites “fondatrices” de céréales et de légumes telles que les lentilles, les pois, pois-chiche, et lin (pour les vêtements), sont plantées, bien qu’à petite échelle. Durant ces deux millénaires, même si le temps précis vis à vis des cultures n’est pas bien clair, la domestication des chèvres, des moutons, des cochons et des bovins, fait son apparition. Avec cette suite de “domestications”, le colis néolithique total propice à la révolution agricole, semble être en place pour mener à la civilisation, incluant les premières agglomérations urbaines.

    JCS est anthropologue (et il n’est pas le seul) à développer ses travaux de recherches ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/09/james-c-scott-contre-le-grain-une-histoire-profonde-des-premiers-c3a9tats-2017.pdf qui racontent une autre histoire…

    Les autres en lien, et en analyse là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/05/09/rechauffement-climatique-anthropique-de-mes-2-tiques/

    • Avatar LaoTzu

      cyborgs, par la terreur, psychopathe…ça y est, vous allez tous sortir les même truc partout sur le net lol Je me demande qui sont les moutons…

      • JBL1960 JBL1960

        Depuis des années j’appelle le 0.0001% les psychopathes aux manettes, ou les zélites zuniennes.
        En privé, dès le départ, j’ai nommé Macron = Transhu1er ou le Cyborg, et aujourd’hui on constate combien les Castaner, Philippe, Villani on choisi leur Klan…

        Et il se trouve que DH dans son dernier article : Sociétés secrètes, cybernétique et contrôle de masse des esprits pose une très bonne question : La fabrication de l’esprit de ruche continue son chemin. Mais au bout du compte et ce comme pour toutes les manœuvres tactiques qui nous ont été infligées par les oligarques dégénérés, vous aurez, nous aurons la capacité de décider.

        Tout reviendra à ceci : Rejoindrez-vous les cyborgs ou rejoindrez-vous la résistance. serez-vous la résistance ?…

        Et j’ai intégré ces 4 derniers articles dans ce tout dernier PDF pour refuser la dictature technotronique justement ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/06/dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee.pdf

        Si c’est ça moutonner pour toi, effectivement, on n’a pas le cul sorti des ronces…

  • JBL1960 JBL1960

    Maintenant, c’est vrai, qui suit le troupeau ne peut voir que des trouduulc ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/bandetrouduc.jpg

    Or, je me suis toujours attachée à donner mon avis, même (surtout) si ça va à l’encontre de la bienpensance, et si possible en prouvant ce que je dis par d’autres sources.

    Comme dans ce billet (phare de mon tout petit blog) que j’ai choisi d’illustrer avec cette illustration ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/14/les-points-sur-les-i/ parce que ça mougeonne grave depuis des lustres comme on le dénonce ici ou là…

  • Avatar Flo500

    @ Sombre qui défend si bien la jeune Greta.

    Personnellement, je n’en veux pas particulièrement à cette jeune fille.
    Des enfants imbus de leur personne , qui veulent donner des ordres à tout le monde, il y en a toujours eu. Greta ne fait pas exception.

    Et vous pouvez être certain que Macron adolescent se comportait de la même façon.
    Parce qu’on ne devient pas orgueilleux et imbu de sa personne à 40 ans. On l’a été dès le début.

    Le phénomène Greta n’existe parce qu’une société commerciale organise toute sa communication.
    C’est une convergence d’intérêt entre Greta et ceux qui l’ont prise sous leurs ailes.

    • Avatar sombre

      Et sinon : quand est-il du message qu’elle porte ?
      Parce que c’est bien beau de tergiverser sur l’extérieur du contenue, sur sa personne, sur ses supposé liens …
      mais le contenu en lui même ?
      C’est peu ou prou un discours qui s’appuie sur les résultats du consensus des thèses scientifiques.

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Le message qu’elle porte c’est le même que le tiens; après s’être informé auprès du scientisme systémique, elle prône comme solution la taxe qui va bien pour plus de soumission !

        Dixit « C’est peu ou prou un discours qui s’appuie sur les résultats du consensus des thèses scientifiques », …paroles de l’archétype même du debunker à la solde du système !
        …à partir de là, le message, ben y’a plus. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Avatar Flo500

    Le prix de la liberté remis à une personne qui est le fer de lance de « l’Internationale Climatique » : un système élaboré pour opprimer les populations -c’est une horrible farce.

    Je salue la décision des élus qui ont refusé d’être les faire-valoir de cette usurpation.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    je remets içi des propos que j’ai tenu dans d’autre post.

    1)si auparavant les gens étaient tenu par des dieux miséricordieux aujourd’hui ils doivent être tenu par le climat
    les deux sont invisibles et incontrôlable, ils donnent aussi bien la vie qu’ils peuvent détruire à leur bon vouloir.
    Dans les deux cas si le peuple est pas gentils des choses cataclysmiques arriveront. et si malgré tout le peuple se soumet et qu’il arrive tout de même des malheurs alors cela voudra dire que le peuple ne s’est pas assez sacrifié et qu’il doit faire encore plus de sacrifice.

    2) de quoi se soucie l’oligarchie ?
    Du pouvoir et le son espérance de vie avec option immortalité
    Donc si elle choisi de mettre en avant des individus avec de joli discours c’est que cela sert leurs intérets et certainement pas celui du peuple et plus généralement du vivant

    • Avatar sombre

      Tu compare religion avec climat.
      Donc de base, les prémices de ton affirmations sont de comparer des pommes avec poires.

      Ensuite, il n’est pas question de bonté. Si tout le monde pense être bon en appliquant des schéma qui pollue, le résultat sera le même.

      Quand au sacrifice, là aussi de quel sacrifice on parle ?
      La décroissance ce n’est pas la privation.
      Les choix écologique ne rime pas avec du sadomasochisme.

      2 – Tu part du principe que l’oligarchie la choisis.
      Ils doivent être bien maso vu ce qu’elle leurs met dans la tête …
      Maintenant oui, comme de chats ils tachent de rebondir sur leurs pattes et de ne pas perdre la face… mais ce que souhaite Greta ce n’est pas compatible avec l’intérêt des puissants dans un futur proche. Les puissants le resteront, c’est pas changer nos modes de consommations / production qui inverseront le rapport de force, par contre ceux qui ont des milliards à perdre sont rapidement identifiable. Et on comprend facilement pourquoi ont voie pondre du contenu climato-septique financé par des lobbys … études, conférence, livres tout y passe.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        je ne compare pas religion et climat mais l’instrumentalisation qui en est fait. et je n’affirme mais ai fait un simple constat.
        « Quand au sacrifice, là aussi de quel sacrifice on parle ? »
        un assez facile … l’argent
        … à priori tu sembles ravit de te faire racketter pour le recyclage (qui n’est dans sa majeur partit que le transfert de nos dechets à l’étranger ou au fond des océans), les centaines de taxes qu’ils ont pondut au non de la lutte contre la pollution pour les energie renouvelable et blablabla et blablabla et la magique taxe co²
        quant à ton « elle leur en met plein la gueule » je te réponds et après cela entrainera t-ilm des changement de comportement …? . NON donc elle sert à quoi la demoiselle.

      • le « Climat » est devenu la ‘Religion’ étatique

        • Avatar Madsick87

          Pire c’est même une guerre de religion, chacun sa croyance. Certains d’iront que c’est Dieu, d’autres les avions et leurs « chemtrails », d’autres le co2, d’autre le magnétisme terrestre, d’autre le système solaire qui se réchauffes, d’autre qui croit que c’est normal juste un cycle du climat.

          Une guerre de religion, avec ses prophètes et son apocalypse approchant à grand pas…. On dirait que tous ou presque, on oublié qu’il était possible de se trompé, ou que plusieurs « croyances climatique » sont vrais , ce qui me sembles pourtant loin d’être impossible.

  • kalon kalon

    Je commencerais à la croire lorsqu’elle s’attaquera aux véritables pollueurs !
    Mais cà ne risque pas d’arriver vu que ce sont eux qui l’invitent à faire des conférences ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Du cinéma, rien que du cinéma ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Avatar Bormes

    Greta ou pas, c’est mort, peu de personnes prendront les devant,
    ce ne seront pas les politiques qui feront le travail, ils ne servent pas les peuples, la vie ou la terre, mais ceux qui polluent le plus.
    Il faudra que la nature viennent nous botter les fesses pour que l’on se bougent !

    Lorsque il y aura moins d’eau, ou sera contaminé et non potable,
    Lorsque la pollution détruira l’alimentation, et baissera l’espérance de vie
    Lorsque l’énergie sera a un prix bien plus élevé,
    Lorsque le confort s’évaporera,
    ce qui est deja le cas, mais encore trop peu
    ILS se BOUGERONT le cul

    Et le problème de fond ce n’est pas le CO2,
    Le co2 a toujours fait parti de l’écosystème et les plantes en ont besoin.
    A travers le temps, les températures, les niveaux de mers ont toujours bougés, etc etc,
    La terre et la vie s’est toujours adapté, le danger n’est pas en priorité sur le CO2.

    Le danger, c’est la vraie pollution, les pesticides, les insecticides, la chimie, les anti bio, les plastiques, les hormones, les résidus industriel, bref notre mode de vie industriel,
    c’est cela qui détruit l’environnement, la bio diversité, l’écosystème, la vie puis nous même qui sommes en haut de chaine.
    Or RIEN n’est fait pour limiter ces émissions nocive,
    Taxer le CO2 tout en permettant gratuitement de détruire chimiquement la vie a très grande échelle est une vaste fumisterie de politico financier économiste qui n’en a rien a foutre de la planète.

    Taxer le CO2 issue de l’énergie fossile donc a très très long cycle au même niveau que le CO2 issue de cycles court, ( colza, d’algues, bio gaz, bois, etc, est encore une fumisterie et n’avantage aucune filière eco bio .

    Chacun fait ses choix et consomme en fonction de ses idées et connaissances.

    Donc oui, bien sur que c’est mort, c’est la nature qui nous bottera sérieusement les fesses, et pas qu’un peu !

    Bormes

  • kalon kalon

    Les fouteurs de merde de la C.I.A. en remettent une couche ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    L’Ukraine affirme avoir arraisonné un pétrolier russe
    https://fr.sputniknews.com/international/201907251041777658-lukraine-annonce-larraisonnement-dun-petrolier-russe/

  • Avatar predateur

    Greta Thunberg, activiste très marketée
    Depuis sa première “grève de l’école” devant le Parlement suédois, Greta Thunberg a souvent été décrite comme un phénomène spontané. A tort.
    Marianne Magazine22 Mar 2019Par Alexandra Saviana

    “POTENTIEL COMMERCIAL” Ingmar Rentzhog, petit génie des relations publiques et cofondateur de la start-up We Don’t Have Time, assure avoir “juste voulu aider Greta”.Mais l’exploitation de l’image de la lycéenne lui a permis de lever 9,9 millions de couronnes suédoises, soit environ 950 000 €. Ci-dessus, Greta devant le Parlement, à Stockholm, le 30 novembre 2018.
    La lycéenne de 16 ans qui a manifesté, seule, devant le Parlement suédois ne serait pas vraiment un phénomène spontané, comme on voudrait nous le faire croire.

    Elle est tour à tour « la voix d’une génération », « l’icône du printemps climatique » ou « la pasionaria du climat ». Avec son combat pour sauver la planète, Greta Thunberg, 16 ans, est parvenue à figurer sur la liste des prétendants au prix Nobel de la paix. Mais l’enthousiasme suscité par la jeune fille ne vient pas de nulle part.

    Beaucoup de bonnes fées se sont penchées sur le berceau de la jeune militante. Par l’intermédiaire de ses célèbres parents – sa mère est une chanteuse d’opéra, son père, acteur et producteur –, le visage de Thunberg s’est affiché dans les journaux avant qu’elle ne devienne une activiste star. En avril 2018, elle participe à la promotion d’un livre écrit avec sa famille, Scènes de notre coeur, dans lequel elle évoque son engagement écolo. Elle participe ensuite à un concours et un journal suédois publie l’une de ses dissertations sur l’urgence climatique. Greta commence à attirer les regards. Et d’abord, celui de Bo Thorén, activiste environnemental. A la recherche de nouvelles têtes pour incarner la cause, il la contacte. Thunberg est intégrée à une liste de diffusion avec d’autres militants. Inspiré par les lycéens de la fusillade de Parkland, en Floride, Thoren envisage un nouveau mode d’action pour frapper les esprits : la grève. L’idée ne séduit personne… Sauf Greta.

    Le 20 août, elle se rend seule devant le Parlement suédois. La suite est connue : cela va lancer un mouvement de jeunes sans précédent. Mais, pour le démarrer, Greta Thunberg a bénéficié de l’aide d’un petit génie des relations publiques : Ingmar Rentzhog. « J’ai été prévenu par mail que l’on comptait manifester devant le Parlement, confie-t-il à Marianne. J’avais déjà remarqué Greta, à cause de sa dissertation. Quand j’ai vu qu’elle était seule, j’ai décidé de l’aider. » Il la prend en photo, diffuse son action sur les réseaux sociaux.

    L’homme d’affaires ne lui fournit pas n’importe quelle plate-forme. Ancien dirigeant d’une boîte de com, il est le cofondateur de la start-up We Don’t Have Time, futur réseau social voué à la lutte contre le réchauffement. Le beau monde de la tech s’y bouscule : des membres de Microsoft Finlande et de HP Suède y ont leur rond de serviette, ainsi que ceux d’un cercle de réflexion suédois, lié au Forum économique de Davos, Global Utmaning.

    Pour faire connaître Greta, Rentzhog a toutefois usé de ses relations au sein d’un autre réseau : celui de Climate Reality, rassemblant des activistes ayant participé aux séminaires d’Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis. Relayé par ce réseau militant, le message de Thunberg prend de l’ampleur. Début septembre, elle attire même l’oeil de la presse étrangère. L’entrepreneur saisit le « potentiel commercial » de Greta, qui devient en octobre conseillère informelle de la fondation de We Don’t Have Time. Dans un prospectus publicitaire, la start-up mentionne plusieurs fois son nom, relevant les articles qui la mettent en valeur. De facto, Greta Thunberg devient le visage de l’entreprise.

    Le calendrier est parfait pour la société. A quelques mois du lancement de sa plate-forme, l’entreprise a besoin de fonds pour se financer. Aidée par l’agitation médiatique autour de sa « conseillère informelle », la start-up lève 9,9 millions de couronnes suédoises (près de 950 000 €). Alertés par cette somme, des journalistes suédois cherchent à comprendre le lien unissant Thunberg et la société. Celle-ci est accusée de l’exploiter. Le 2 février, Thunberg répond sur Facebook, jure son indépendance, explique avoir quitté son poste au sein de la fondation. Une semaine plus tard, dans un communiqué, l’entreprise de Rentzhog « rejette les accusations d’exploitation de Greta Thunberg ». Auprès de Marianne, il insiste encore aujourd’hui. « J’ai juste voulu l’aider », assure-t-il. Et en profiter aussi, au passage.

  • Avatar Flo500

    Puisqu’on parle d’argent, qui paie les voyages de Greta ?

  • Pour une fois l’immonde ne dit pas que des connerie. Malgré la déforestation amazonienne la couverture « verte » terrestre s’agrandi.
    Donc …

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2016/04/27/la-terre-verdit-grace-aux-emissions-de-co2_4909274_3244.html

  • Je lirais tous vos commentaires demain.

    Et si cela n’a pas déjà été dit, je vous rappelle que de tous temps, le messager était attaqué lorsque son message dérangeait…

  • Avatar Flo500

    Il reste encore à parler de son bilan carbone.

    Puisque le sujet lui tient tant à coeur, et tient tant à toute la galaxie écolo.
    Le moment est venu d’en faire le bilan.
    Et puisque ses nombreux voyages se déroulent très peu à vélo, mais plus souvent en avion, j’espère que les groupes LREM et Ecolo l’afficheront à l’assemblée.

    A propos, qui donc dirige l’organisme chargé de remettre le « prix liberté » ?
    Quelle récompense ont-ils reçu en échange de cette « remise de prix » pour quelqu’un qui n’a jamais combattu pour la liberté.
    On n’a pas vu Greta Thunberg au Dombast, pas vu au Moyen-Orient, pas vu en Chine.
    Pas un mot contre le lobby des vaccins, rien contre l’injection obligatoire de 11 vaccins à des nouveaux-nés…

    Mais quel liberté a-t-elle défendu ?

  • Avatar Flo500

    Les marketeurs programmant les sorties de Greta Thunberg lisent sûrement le blog des Moutons enragés (et je ne plaisante pas).

    Entendu ce matin sur France info : Greta se prépare à une traversée en voilier de deux semaines pour rejoindre les USA pour une conférence Climato-entourloupe.

    Une façon de redorer son blason climatique, sur lequel on l’aurait attaquée dès on arrivée en avion.
    Bref, la guerre fait rage avec toutes les manoeuvres possibles.

Laisser un commentaire