L’armée des robots débarque au 14 juillet !..

Si vis pacem, para bellum.. Le « pognon de dingue » que ça va coûter ! Pour satisfaire les ambitions d’un Néron en gestation bien avancée et donner à la France une aura technologique. La France a besoin de logements, d’infrastructures pérennes, de réindustrialisation, de laboratoires pour ne plus être dépendants des labos étrangers, d’une politique sociale digne de ce nom. Ça n’est pas dans les « projeeets » de la macronie. Au lieu de cela, c’est toujours plus de technicité, une génération « bouton » où faire intervenir les machines, dédouanera les consciences de la vue du sang, des misères et des destructions. Beau projet technique mais désastre pour l’humain. C’est dissuasif lit-on ! Et si devant autant de puissance, les « enfants » n’avaient qu’une hâte, essayer leurs nouveaux jouets ? Partagez ! Volti

******

Sylvain Devaux alias Nono le Robot pour La Robolution

Img/Robolution

L’armée des robots débarque au 14 juillet ! Si vous avez pu suivre le défilé du 14 juillet, en vrai ou devant votre poste de télévision, vous aurez sans doute vu la différence. Bien entendu, il y a les sifflets qui ont accueilli notre Président Macron, pas franchement bon signe, mais il y a aussi la Robolution qui a fait son entrée.

Dans le discours d’Emmanuel Macron d’il y a quelques jours, nous avons bien compris que le gouvernement voulait faire entrer la défense et nos armées dans une toute nouvelle ère. Le programme de défense spatiale a été approuvé et il est vrai que la bataille, enfin pour l’instant la dissuasion, se joue dans l’espace. Satellites d’observation et de communication mais aussi capacité de brouillage et maîtrise des réseaux, toutes les grandes puissances y vont et la France aussi.

Mais si les militaires ont défilé avec leurs chars, leurs engins de toutes sortes, leurs hélicoptères, leurs avions (mais pas notre nouveau sous-marin pas très à l’aise sur les Champs Elysées sans doute), nous avons eu droit à un florilège de robots cette année. Des petits et des gros, des autonomes ou non, la panoplie était très large.

Des robots « mules » de transport de matériel, des robots démineurs qui existent depuis longtemps (mais pilotés), mais aussi quelques nouveautés qui n’ont pas été encore adoptées par l’armée mais qui pourraient bien l’intégrer dans peu de temps. En particulier l’exosquelette qui permet une plus grand force et une plus grande endurance des soldats… Pas de transhumanisme, ici, il s’agit d’un appareil embarqué qui épouse les formes du corps et qui propose une assistance.

Mais la démonstration de Franky Zapata et de son invention, le Flyboard Air, n’est pas franchement passée inaperçue ! Dotée de 5 réacteurs, cette petite plateforme le transforme en homme volant avec une incroyable maîtrise. Franky Zapata est un ancien champion de Jet ski qui a conçu seul cet incroyable engin.

Je vous laisse découvrir la vidéo issue de son site Internet pour vous en faire une idée si vous avez raté le défilé ! Pas de doute, la stratégie de défense évolue nettement avec la technologie et les enjeux de la dissuasion se sont bien déplacés sur d’autres terrains que celui du combat rapproché…

Sylvain DEVAUX

10 commentaires

Laisser un commentaire