Tropicana : Arnaque au prix..

Si vos lisez la revue de presse, vous avez pu lire ce titre : Pepsi va passer du carton au plastique pour concurrencer Coca-Cola. Une décision qui concerne les jus Tropicana, enseigne rachetée par PespiCo en 1998. (**Irresponsable !!**). À l’heure où le gouvernement veut faire payer une consigne sur les emballages plastique, c’est assez irresponsable mais, ce n’est pas tout. Ces escrocs arnaquent aussi sur le prix et la contenance. On pourrait leur renvoyer leur slogan publicitaire en pleine figure « Quand c’est trop! c’est Tropico ». Lisez l’enquête de FoodWash. Partagez ! Volti

******

Source FOODWASH

Img/FoodWash

C’est une belle arnaque que deux de nos supporters ont dénichée : une arnaque au porte-monnaie !

Quand Serge et Marie-Claude nous ont alertés sur ce cas du jus Réveil Fruité de Tropicana (Pepsico), nous sommes allés vérifier dans les rayons. Et nous n’avons pas été déçus : nous avons trouvé les nouveaux emballages plastiques de la marque juste à côté de l’ancien packaging en carton: même dénomination, composition identique… mais avec 100 ml de moins et surtout… 0,72 euros plus cher. Bref : 38% plus cher pour 10% de jus en moins !

Il fallait oser… Tropicana nous prend vraiment pour des pigeons. Décidément, les arnaques sur l’étiquette rivalisent de créativité pour nous induire en erreur. Rejoignez-nous pour nous aider à dénoncer ces abus.

La traque aux arnaques sur l’étiquette continue : après nos révélations sur le faux Made in France, les produits bourrés d’additifs censés être traditionnels, les tisanes détox plus proches de l’intox ou encore les dérivés d’animaux cachés dans nos aliments… nous allons très prochainement publier les résultats de notre nouvelle enquête. Chut, c’est encore confidentiel.

Ensemble, avec nos enquêtes, nous envoyons un signal très fort à l’industrie agroalimentaire: nous surveillons, traquons, dénonçons. En un mot : nous ne sommes plus prêts à accepter ces pratiques abusives et à avaler n’importe quoi !

Et votre mobilisation porte ses fruits ! Dernières victoires en date : Unilever a indiqué que sa soupe Knorr « Les Economiques Poule Vermicelles » qui promettait de la poule mais n’en comportait absolument pas allait être supprimée et Yoplait a retiré la gélatine de bœuf dans ses « Paniers 0% ».

Mais nous devons continuer sans relâche pour obliger ces acteurs à plus de transparence et à rendre des comptes. Cela n’est possible qu’avec vous. Soutenez foodwatch, parlez-en autour de vous et, vous aussi, faites-nous part des arnaques sur l’étiquette que vous débusquez. Aidez- nous à vous défendre !

Cordialement

Karine Jacquemart,
Directrice de foodwatch France

SOUTENIR FOODWASH

15 commentaires

Laisser un commentaire