Lettre Ouverte à François Ruffin

François,

Ce matin, je me divertissais en écoutant France Inter, comme de temps en temps lors d’un petit déjeuner tardif. Et là, pour une fois, un invité un peu plus intéressant que d’habitude fut annoncé : toi, François Ruffin. Je suis donc resté quelque temps devant le poste, pour écouter un petit peu quelque chose de différent qu’à l’habitude (même si mes idées sont probablement bien plus radicales que les tiennes, mais disons que je te respecte bien plus que la plupart de ceux qui sont invités en général).

Puis, alors que le petit ronron des question-réponses -qui berçait tranquillement mon cerveau d’être désespéré- se déroulait, arrive LA question, celle dont le genre est devenu la spécialité des chiens de garde que sont ces présentateurs pseudo journalistes à la botte de la pensée prémâchée : Léa Salamé: « un mot pour terminer sur Etienne Chouard, François Ruffin, vous lui avez rendu hommage. (…) Sur Le Média, Denis Robert lui demande s’il doute de l’existence des chambres à gaz et voila ce qu’il répond : vous voulez que je dise quoi ? Que les chambres à gaz ont existé, que je le dise de façon tranchée et non ambiguë ? Je peux le dire si ça vous fait plaisir mais je n’ai rien lu là dessus. Est-ce que c’est du négationnisme ? » Ce à quoi tu réponds, François: « en tout cas c’est de la pure connerie (…) j’ai déjà dit que j’avais fait une erreur (…) d’avoir rendu hommage à Etienne Chouard ».

Je tombe de haut, François. Quel est le sens, de citer il y a quelques mois les propos d’Etienne, indiquant que tu sembles les comprendre et y adhérer, pour aujourd’hui tomber dans le jeu, dans le vilain jeu-piège sur lequel on veut nous amener pour laver notre cerveau, faire diversion et éviter tout débat ? Je n’avais connaissance de l’interview que cite Léa Salamé, mais de ce que j’en entends, elle relève clairement du même jeu merdique qu’elle-même a utilisé ce matin contre toi : emmener la personne sur le terrain des discours nazis, antisémites (et blablabla), terrain qui est utilisé pour la discréditer (et ne pas parler du fond de la discussion, comme le dit très bien Etienne), alors même qu’il n’a jamais été question de ce genre de propos dans le discours d’Etienne Chouard. Tu devrais le savoir François. Si tu ne le sais pas, tu es bien naïf. Si tu n’es pas naïf, alors tu es un traître.
Bien sûr que tu as le droit de revenir sur ton hommage, mais fais le pour des bonnes raisons, par exemple un différent vis à vis d’une idée qui appartient réellement à l’intéressé, pas une idée (fake) qu’on lui prête.

Certaines personnes comptaient sur toi, dans le sens où tu pouvais contribuer à faire avancer le débat et éventuellement faire des ponts (comme il le semblait en citant les propos d’Etienne), mais là non, définitivement, tu as baissé dans mon estime. J’espère que nombreux sont celles et ceux qui auront vu clair dans tes propos.

Un certain Chouard disait que le pouvoir corrompt, même les êtres vertueux. Si tu l’as peut-être été en arrivant, je crois que tu es foutu. Décidément, il n’y a rien à espérer à travers l’institution.

DTC (un humain, parmi d’autres), le 12 juin 2019

25 commentaires

  • Avatar Norbert

    Salut les moutons

    Ce n’est pas d’aujourd’hui que Ruffin a reniè Chouard.
    Mais …bon ..
    Vu le niveau politique des Français….proche de zèro….votant toujours pour les mèmes…..changeant sans changer pour la continuitè et en attendant un rèsultat diffèrent….je me demande parfois si ce n’est pas Ruffin qui a raison car il est adulè par ceux qui sont dures à la comprenette…c’est la meme histoire qu’avec Mèlenchon….tous abrutis par des mots ambiguès et des fausses actions.

    • Volti Volti

      Il est peut-être sincère (dans un premier temps) mais il ne doit pas se laisser manipuler. En l’état actuel du système bien verrouillé, il devra faire comme tout les autres, s’aplatir devant Bruxelles.
      C’est une frénésie qui doit saisir la France : référendum !
      https://francoisruffin.fr/referendum-adp/

      • Avatar Norbert

        Avec le rèfèrendum d’initiative partagè…tu en connais les conditions…on est encore très loin de la coupe…aux lèvres….et ce sera au bon vouloir du gouvernement

        Donc Ruffin ne se mouille pas beaucoup..tout en faisant plaisir à un large auditoire pour engranger un maximum de sympathie…sans courir de risque ni dèplaire a ses copains…
        Il a l’art de brasser du vent….cela rafraichi un peu …mais cela ne changera rien au climat politique actuel.

  • Rainette Rainette

    Un certain Chouard disait que le pouvoir corrompt, même les êtres vertueux.
    Je crois qu’il a malheureusement raison, notre ami Chouard. En politique, on trouve surtout deux types de représentants : ceux, honnêtes au départ qui se laissent corrompre et ceux déjà pourris qui ne s’arrangeront pas. Il existe peut-être une troisième catégorie de gens qui resteront honnêtes mais j’avoue que je n’en ai guère trouvé.

    Et vous voulez que je vous dise ? J’en ai marre d’entendre parler des ju ifs et de la culpabilité qu’on devrait tous ressentir, toussa toussa. Oui, ce qui est arrivé est une horreur, oui, il faut faire en sorte que cela n’arrive plus jamais (mais… l’homme d’aujourd’hui est-il vraiment plus sage ? J’en doute) Mais je ne me sens pas coupable de tout cela, pas plus que je ne me sens coupable de l’esclavage. Y’en a marre de ces journaleux à la gomme qui me hérissent le poil et qui font que je ne regarde plus la tévé depuis des années (sauf pour regarder des documentaires).
    Excusez-moi de commencer la journée par un coup de gueule https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • JBL1960 JBL1960

      @ Rainette = C’est classique, pour tuer le message, on tue le messager. C’est très usité par les US raéliens eux-mêmes cette technique, c’est même à cela qu’on les reconnait…

      EC a effectivement tenu les propos de Marat : Le gouvernement est l’ennemi du peuple

      Il est une vérité éternelle dont il est important de convaincre les hommes : c’est que le plus mortel ennemi que les peuples aient à redouter est le gouvernement. À la honte éternelle des princes de la terre et de leurs ministres, presque toujours les chefs qu’une nation se choisit pour assurer sa liberté ne songent qu’à lui forger des fers ; presque toujours les mains auxquelles elle a remis le soin de sa félicité ne s’occupent qu’à consommer son malheur. Telle est l’ardeur de la soif de dominer que les hommes les mieux famés lui sacrifient jusqu’à leur réputation. Vous l’avez vu ce monstre autrefois populaire, jaloux de commander, oublier la justice, le devoir, l’honneur, presser continuellement le travail sur les impositions et le rétablissement du pouvoir exécutif, c’est-à-dire du pouvoir de la tyrannie, pousser le prince à n’accorder qu’à cette condition son consentement aux décrets de l’Assemblée nationale et à se montrer en despote. Vous les avez vus pareillement, ces hommes petits et vains que nous avons honorés de notre confiance, oublier au bout de quelques jours qu’ils dépendent de nous, s’ériger en tyranneaux, et pousser la folie jusqu’à vouloir maltraiter leur maître avant que l’Ami du peuple les remît à leur place.

      O mes concitoyens, hommes frivoles et insouciants, qui n’avez de suite ni dans vos idées, ni dans vos actions, qui n’agissez que par boutades, que pour chasser un jour avec intrépidité les ennemis de la patrie, et qui le lendemain, vous abandonnerez aveuglément à leur foi, je vous tiendrai en haleine, en dépit de votre légèreté, vous serez heureux, ou je ne serai plus : Textes de Jean Paul Marat = “L’Ami du Peuple” (extraits 1789-1792) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/29/aucun-gouvernement-nest-un-ami/

      Et on est nombreux à avoir fait de même, à tel point que pour ma part, j’ai réalisé une nouvelle version PDF du l’œuvre phare de Marat = Les Chaines de l’esclavage, 1774 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/08/04/les-chaines-de-lesclavage-jean-paul-marat-1774-nouvelle-version-pdf/

      Et qu’à fait EC en 2017 ? L’a appelé à veauter JLM ou FA… Et que fait-il aujourd’hui sachant tout cela ? Il appelle à élire, à voter, alors qu’il connait (par cœur) les pensées de Marat : « Le Mal est dans la chose même et le remède est violent. Il faut porter la cognée à la racine. Il faut faire connaître au peuple ses droits et l’engager à les revendiquer ; il faut lui mettre les armes à la main, se saisir dans tout le royaume des petits tyrans qui le tiennent opprimé, renverser l’édifice monstrueux de notre gouvernement, en établir un nouveau sur une base équitable. Les gens qui croient que le reste du genre humain est fait pour servir à leur bien-être n’approuveront pas sans doute ce remède, mais ce n’est pas eux qu’il faut consulter ; il s’agit de dédommager tout un peuple de l’injustice de ses oppresseurs. » Les chaînes de l’esclavage, c’est le premier développement, également antérieur à 1789, des positions révolutionnaires de Marat.

      Qui a commis la même erreur, fatale, il (Marat) a voulu piloter le changement de l’intérieur, ce qui est im-pos-si-ble. Il aurait dû se retirer, se concentrer sur les sections en faisant diffuser « L’ami du peuple » partout pour consolider les sections sur tout le territoire. Le peuple aurait repris la barre. Marat savait que la « république » était un leurre oligarchique. Dans les chaînes de l’esclavage, il parle des « princes » (le livre se veut être l’anti-« Prince » de Machiavel…) parce qu’en 1774, il n’y avait que ça. À la lecture, il faut remplacer le mot « princes » par « gouvernants » et la vision s’élargit d’un coup…

      JBL

  • Avatar predateur

    pour s être acoquiné avec mélenchon ,l individu ne doit pas avoir toutes ses raisons …..pourtant il avait du potentiel pour défendre de bonnes idées ,mais à le défaut comme mélenchon de vouloir ne jouer que sur l effet de manche pour haranguer la foule, ça a ses limites …..https://www.youtube.com/watch?v=s-kAqfQhPHw

    • Volti Volti

      Ce qui interpelle aussi, c’est que Ruffin écoute Mélenchon qui le « pousse » à ne pas ignorer l’échéance de 2022 et Ruffin, semble sensible à l’appel des sirènes. Il sera définitivement perdu pour ceux qu’il dit défendre, le pouvoir donne des « ailes » et corrompt… :(

      • JBL1960 JBL1960

        Absolument, d’ailleurs, voici ce que disait Marat dans : Corruption de l’Assemblée Nationale

        C’est une maxime bien fausse, de croire qu’il faille toujours dissimuler les maux de l’État et cacher la profondeur de ses plaies ; car si ceux qui tiennent les rênes du gouvernement sont toujours intéressés à combler la mesure des calamités publiques ; si les représentants de la nation sacrifient presque toujours ses intérêts à leur ambition ou à leur cupidité, et si le peuple seul veut toujours le bien, comment le porter à chercher le remède à ses maux, quand on lui dissimule les dangers de son état ? Je n’aurai donc point de secret pour le public, et quoi qu’il arrive, je déchirerai le voile dont on couvre l’abîme où l’on cherche à nous précipiter. (Note de R71: C’est bien pour cela que Marat fut assassiné…)

        Tout ce qui s’est fait à l’Assemblée nationale depuis huit jours peut être contenu dans une page, aux règlements près qui fixent le traitement des ministres de la religion. A l’ouverture de chaque séance, ce sont toujours de ridicules adresses d’adhésion aux augustes décrets, suivis du serment de les défendre jusqu’au dernier soupir; indiscrète adhésion, serment téméraire d’une aveugle multitude, incapable de distinguer dans l’ouvrage du législateur ce qui est digne d’éloges, de ce qui est digne de blâme. Sans doute les décrets faits pour le bonheur public doivent être maintenus au prix de tout notre sang, mais ceux qui enlèvent aux citoyens leurs droits sacrés, et ceux qui sacrifient au monarque la souveraineté de la nation, doivent être proscrits avec la même ardeur. (1789/1792)

        “Nous croyons que le journal de Marat [“L’Ami du Peuple”] est le document le plus précieux, le plus indispensable qu’on puisse consulter pour une histoire de la Révolution française.” ► lfred Bougeart, historien et biographe de Marat ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/29/aucun-gouvernement-nest-un-ami/

        Ben l’avait raison, le gars, non ?

        • Graine de piaf Graine de piaf

          Marat avait tellement raison que ces propos n’ont pas plu et qu’il s’est fait assassiner !

          En relisant ses nombreux propos j’avais l’impression qu’il décrivait l’époque actuelle, c’est fou comme l’histoire est un perpétuel recommencement et que les faits passés n’assagissent pas les hommes au pouvoir de maintenant, sans doute leur orgueil est-il le plus fort ? !

  • JBL1960 JBL1960

    Ruffin, le talent d’analyse en moins, fait penser à Proudhon lorsqu’il se fait élire député ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/07/16/lessentiel-de-pierre-joseph-proudhon-en-version-pdf/

    Sauf que Proudhon, réalisant son erreur, démissionne, de lui-même 6 mois après…
    Comme quoi, personne n’est parfait, mais au moins lui réalise-t-il qu’il n’y a pas de solutions au sein du système !
    On peut dire que Proudhon est un peu le « maillon » faible de la pensée anarchiste. Proudhon n’allait pas assez loin, son système fédératif est une sorte de compromis entre l’État coercitif et la société anarchiste complète. En cela Bakounine et Kropotkine ont été bien plus loin, comme on a pu le lire avec la nouvelle version PDF de la conquête du pain de Pierre Kropotkine, préfacé par Élisée Reclus, entre autres ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/07/la-conquc3aate-du-pain-de-pierre-kropotkine-1892-nouvelle-version.pdf

    Pour ma part, je trouve que c’est encore plus évident dans cette autre œuvre peu connu de Kropotkine « Champs, Usines et Ateliers » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/nouvelle-version-pdf-de-pierre-kropotkine-champs-usines-et-ateliers-1910.pdf

    S’agit pas de faire du neuf avec du vieux, hein ? Mais d’étudier, d’intégrer, de conscientiser et ainsi d’adapter ce qui peut l’être à notre réalité d’aujourd’hui et avec un mode de pensée différent !
    JBL

  • Étienne Chouard va devenir la référence des individus promouvant des idées dérangeantes pour l’oligarchie, qui sont decredilises par une campagne systématique des médias. Il est à noté l’art consommé desdits médias à manipuler le point Godwin, et à tronquer les propos d’interlocuteurs bien trop naïfs.

    Des lors que les naïfs le deviennent moins, ils deviennent des complotistes.

  • Avatar engel

    Léa Salamé
    …le mariage de l’agressivité d’une chienne-de garde avec la grande gueule et l’arrogance d’un pit-bull.

  • On m’a signalé hier soir qu’ils allaient parler d’Etienne Chouard sur l’émission « quotidien ». Alors j’ai allumé la télé pour écouter l’extrait du Média qu’ils ont choisi et comment ils ont diabolisé Chouard sur cet extrait sorti du contexte et tronqué. Lamentable.
    Aujourd’hui j’ai écouté l’émission en entier sur Média
    https://echelledejacob.blogspot.com/2019/06/chouard-subit-la-question.html

    Que font-ils, ils essayent de créer de l’an-ti-semi-tisme de toutes pièce ? C’est l’inquisition, on lui demande presque de jurer sur la bible qu’ils « croit » aux chambres à g.az.
    Un peu comme le réchauffement climatique.
    Mais qu’est ce qu’on en a à faire, 70 ans plus tard ?
    Quel est l’agenda, à part de faire confondre an-ti-sio-nisme et an-ti-sémi-tisme au cas où on aurait l’audace d’envisager de songer à critiquer l’état d’ize-rat-elle