Un physicien nucléaire dépose un brevet sur une nouvelle machine pour « brûler » des tumeurs en une seconde..

Un espoir pour les malades avec cette machine. Souhaitons qu’elle soit généralisée partout et qu’on en entende parler rapidement. Partagez ! Volti

******

Source Curioctopus

Le cancer peut sans aucun doute être considéré comme la maladie de notre siècle : il est vraiment difficile de trouver aujourd’hui une famille qui n’a pas eu à y faire face, avec des épilogues généralement peu positifs… La science est constamment à la recherche de nouvelles techniques de traitement, et grâce à elles, de plus en plus de personnes sont capables de surmonter cette phase difficile de la vie et de revenir à une existence normale.

Aujourd’hui, nous voulons vous parler d’un nouvel objectif fixé par la médecine et la technologie : une technique de « bombardement » des masses tumorales à laquelle a également participé un jeune physicien nucléaire italien.

La technique, expliquée en termes simples, consiste à « brûler » la masse tumorale en une seconde avec un faisceau d’électrons généré par un laser, afin d’éliminer la tumeur en quelques secondes et sans effets secondaires. Le procédé a été développé dans le centre de recherche ELI-Beamlines à Dolni Brezany, près de Prague, et le scientifique de Bari, Italie, Gabriele Grittani y a travaillé. …/…

Lire l’article complet

Source Curioctopus

Voir aussi :

Nouveaux horizons dans la lutte contre le cancer : une femme est guérie par l’immunothérapie

Il quitte son travail, vend tout et part à l’aventure avec son chat : les photos font rêver

Selon Maria Montessori, voici les 10 règles d’or pour fixer des limites à ses enfants

12 commentaires

Laisser un commentaire