Révélations fracassantes d’un lanceur d’alerte !..

Un incroyable scandale qui met en cause des personnalités, dont la moralité est loin d’être un exemple. Junker et ses célèbres « sciatiques » à répétitions, qui préside à la destinée de l’Europe, est accusé avec d’autres, de détournement d’héritage et de choses beaucoup plus graves. Comment de tels scandales peuvent-ils arriver ? Il suffit d’écouter le déroulement de cette sordide histoire, pour se rendre compte à qui nous confions notre avenir. Qui va accepter les projets en façade vertueux, vantés par les européïstes, alors que c’est le cœur de la structure qui est pourri. Il n’y a pas de plaintes en diffamation envers le témoin de ce scandale pourquoi ? Que fait la « Justice » ? Proposé par Balou. Partagez ! Volti

******

Des millions d’euros détournés, des morts suspectes, un Juncker qui fait l’objet d’une enquête criminelle dont le parquet de Luxembourg ne retrouve plus le dossier… Bref une affaire rocambolesque qui réunit tout un parterre de personnalités sulfureuses…« .

Source La Voix de Portici

Pixabay

Quelques sources : – Plainte pour ouverture d’une enquête criminelle contre J-C Juncker validée par la juge d’instruction Michelle Erpelding au Luxembourg : http://zupimages.net/viewer.php?id=19… + http://zupimages.net/viewer.php?id=19…

Franck Coustet sur le document ci-dessus : « Ce document montre l’angle d’attaque du juge, il aurait pu faire une procédure pour détournement de fonds ou pour abus d’autorité en ayant effacé la donation, non le juge a choisi de faire une enquête criminelle (…) le type d’enquête a été décidé par le juge qui a dû déjà vérifier certains de mes dires avant de lancer une enquête criminelle » Autrement dit, Mr Coustet a porté plainte, plainte qui n’a pas été classée sans suite car il y avait des éléments probants… La juge voulait démarrer l’enquête mais le dossier est bloqué au niveau du parquet de Luxembourg. D’où le combat de Mr Coustet…

Autre document : http://zupimages.net/viewer.php?id=19... Preuve que le dossier a été transmis par la juge d’instruction au Parquet de Luxembourg en Octobre 2015

3 commentaires