Que deviendrait la terre sans les humains ?..

Ça remet les pendules à l’heure pour l’humain qui se croit si supérieur, ce ne sont que spéculations mais, nous y avons tous pensé un jour. Est-ce comme cela que ça se passera à votre avis ? Partagez ! Volti

******

Source Sud-Ouest via Aphadolie

Si les êtres humains disparaissaient de la surface de la Terre, la nature reprendrait ses droits et notre planète, visiblement, ne s’en porterait pas plus mal…

Imaginons que du jour au lendemain, l’Homme ne soit plus. La Terre serait alors livrée à elle-même et les conséquences seraient visibles assez rapidement. C’est ce qu’explique un documentaire de science spéculative produit par National Geographicrapporte France Info.

La végétation, évidemment, pousserait sans contrainte et les espèces animales menacées pourraient se reproduire et de nouveau prospérer. En 60 ans, les océans, victimes de la surpêche, seraient entièrement revenus à niveau.

Les ravages produits par les émissions de CO2 dans l’atmosphère seraient totalement oubliés en 200 ans. Et en 500 ans, les forêts redeviendraient ce qu’elles étaient il y a 10 000 ans.

Seul vestige de l’humanité dans 25 000 ans, des déchets radioactifs.

 La terre sans les humains, ça donnerait quoi ? – Brut / YouTube

Autre vision

Que se passerait-il si les humains disparaissaient de la Terre ? en Français – NyzokaProduction / YouTube

L’Homme a colonisé une bonne partie de la Terre et il part même du principe que la planète lui appartient. Mais que se passerait-il si l’être humain disparaissait du jour au lendemain, sans crier gare ? Cette question, nous nous la sommes toutes posés au moins une fois dans notre vie et cette surprenante vidéo donne quelques éléments de réponse.

La séquence en question a été tournée par #Mind Warehouse.

Il faut cependant souligner le fait que cette fameuse vidéo n’a rien de scientifique. Elle est donc à prendre avec un certain détachement, et ce même si les faits énoncés semblent assez cohérents.

Si toute l’humanité disparaissait d’un coup, alors nos centrales ne seraient plus en mesure de produire de l’énergie. La planète s’éteindrait ainsi au bout de quelques heures.

La plupart de nos animaux domestiques finiraient par mourir de faim mais certains d’entre eux parviendraient tout de même à s’échapper. Le problème, c’est que toutes les races ne sont pas aptes à la survie. Les caniches, les bassets et les bouledogues finiraient aussi par mourir, tués par de plus gros chiens.

Abandonnées, les usines nucléaires finiraient par relâcher des vapeurs toxiques dans les airs, tuant ainsi la plupart des espèces vivantes restantes. Certaines d’entre elles exploseraient même, provoquant des incidents proches de celui de Fukushima et de Tchernobyl.

La végétation prendrait ensuite le dessus sur nos villes et nos constructions. De même pour les animaux sauvages ayant survécu aux radiations.

A terme, nos constructions métalliques finiraient aussi par s’écrouler, sous le poids des ans. Cela vaut pour la Tour Eiffel, bien entendu, mais aussi pour les gratte-ciels, les maisons et toutes les structures utilisant du métal. Elles formeraient rapidement un gigantesque champ de ruines, très rapidement recouvert par la végétation.

Au bout de plusieurs siècles, il ne resterait plus aucune trace de l’être humain, en dehors de ses plus grandes constructions. Des constructions comme les pyramides, par exemple, ou même le Sphinx et la Grande Muraille de Chine.

Source Aphadolie avec + d’images

Lien 2 Aphadolie

5 commentaires

Laisser un commentaire