Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 20 avril 2019..

Que va -t-il se passer en Ukraine avec le nouveau président Volodymyr Zelensky ? On sait au moins que les ukrainiens veulent le changement. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, (en partenariat avec Thom Aldrin d’Éveil Français TV), vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué par vidéo-conférence le samedi 20 avril 2019.

SITUATION MILITAIRE
00‘57 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée
03’09 » – L’OSCE détecte la présence d’armes lourdes ukrainiennes près de la ligne de front
07’42 » – L’armée ukrainienne tente une percée des lignes de la RPD près d’Oktiabr

RUSSIE-UKRAINE09’50 » – La Russie prend de nouvelles sanctions contre l’Ukraine et coupe le robinet de pétrole

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
19’36 » – Nadia Savtchenko et Vladimir Rouban libérés après plus d’un an de détention préventive sans procès
26’36 » – Enquête ouverte en Ukraine contre Iouri Loutsenko, pour falsification de preuves
29’05 » – Ouverture d’une affaire pénale contre plusieurs officiels ukrainiens pour le massacre du Maïdan, et autres crimes
30’50 » – Le débat pitoyable entre Zelensky et Porochenko au ras des pâquerettes

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
37’56 » – Porochenko se fait mettre un vent par Merkel
39’40 » – Le débat d’entre deux tours vire au cirque politique
42’17 » – Blague lamentable d’un présentateur ukrainien sur l’incendie de Notre-Dame

44’00 » – Conclusion

Donbass-Insider

Voir

Victoire de Zelensky – La Russie attend avant de reconnaître le résultat

Hier (21) avait lieu le second tour de l’élection présidentielle ukrainienne, qui a vu la victoire écrasante de Volodymyr Zelensky, avec plus de 73 % des voix, contre 24,5 % pour Petro Porochenko alors que 95 % des bulletins sont dépouillés. Et alors que l’Allemagne, la France, les États-Unis, la Biélorussie et la Géorgie se sont dépêchés de féliciter Zelensky pour sa victoire, la Russie a décidé d’attendre avant d’éventuellement reconnaître (ou non) le résultat de l’élection présidentielle ukrainienne.

Dès la publication des sondages de sortie des urnes, il était clair que Volodymyr Zelensky était sûr de gagner, très loin devant son concurrent. Résultat, avant même le dépouillement des bulletins, Porochenko a admis sa défaite, mais promis de ne pas se retirer de la vie politique…./….

3 commentaires