Michel Onfray sur les Gilets jaunes: «On envoie la police protéger l’ordre des riches»..

Pour les acariâtres et autres râleurs à la critique facile, je rappelle que les articles proposés sont le reflet de l’actualité. Ils sont là pour leurs caractères polémiques, sociétaux, économiques, politiques pour permettre d’ouvrir le débat au partage d’idées, à la réflexion, ou point de vue. Il ne sauraient être le reflet d’un positionnement idéologique ou politique du blog. Si un sujet vous intéresse, vous pouvez toujours le proposer et, si vous avez du talent pour l’écriture, utilisez la page  » Poster un article« . Partagez ! Volti

******

Auteur Fabien Buzzanca pour Sputnik-France

Sputnik France a reçu Michel Onfray pour un entretien d’actualité. Avec le philosophe, auteur de plus d’une centaine d’ouvrages, il a été question des Gilets jaunes et de leur avenir, des forces de l’ordre, de l’Europe, de la peine de mort, de l’avortement ou encore des médias. Le tout avec son franc-parler habituel. Entretien.

«Si 1789 a été une révolution égalitaire, si Mai 68 a été une révolution libertaire, je pense que le mouvement des Gilets jaunes est, pour l’instant, une révolution fraternitaire.»

Michel Onfray suit avec attention la déferlante jaune qui traverse la France. Celui qui vient de publier «La danse des simulacres, une philosophie du goût», aux éditions Robert Laffont, soutient un mouvement qu’il considère comme «le retour du refoulé de Maastricht». Alors que l’Acte 23 du 20 avril se profile, Sputnik France a reçu Michel Onfray pour un entretien d’actualité. Le philosophe s’en prend aux «médias», aux «intellectuels du système», aux «économistes», aux «éditorialistes» à «l’argent» et à la «politique», qui se seraient retrouvés «du même bord» pour «criminaliser» les Gilets jaunes.

Lors de cet entretien, il a également été question d’Europe, alors que les élections approchent. «À chaque fois que les peuples disent qu’ils veulent sortir de l’Europe, l’Europe interdit la sortie», lance Michel Onfray. Place au débat.

Source Sputnik-France

Voir :

Le choix cornélien qui se pose à la France: entre climat et prix du carburant

La Cour des comptes explique où l’État dépense «un pognon de dingue»

Les lanceurs d’alerte sont désormais sous la protection de l’Union européenne? Les scandales, tels que les LuxLeaks, Panama Papers et Football Leaks, avaient contribué, selon elle, «à mettre en lumière la grande précarité dont souffrent aujourd’hui les lanceurs d’alerte». (**On demande à voir**)

Un commentaire

  • Avatar Leveilleur

    Nous sommes dans un système violent qui nous appauvrie, qui ne nous écoute plus, qui nous rackette sans cesse en cela rien d’étonnant que la réponse en retour soit la rébellion.

    De toute façon les politiques aux ordres d’une minorité de nantie n’ont pas l’intention d’écouter, ils veulent qu’on se taise, qu’on subisse, qu’on accepte notre servitude, en un mot qu’on accepte de devenir esclave d’un système mortifère qui place le profit au sommet et l’humain au rang de suiveur docile.

    C’est la lutte entre Mammon et Dieu, entre un éphémère système illusoire et la vie.

    Alors que ce monde s’effondre, le pouvoir en place dans un ultime sursaut matraque sans vergogne pour préserver ses acquis, les chiens de gardes sont lâchés alors que l’appauvrissement et celle de leur enfants les menace aussi.

    Leur faiblesse ? Accepter d’être soudoyé pour quelque euros de plus pendant que ceux qu’ils servent et protègent font des milliards sur la souffrance des peuples. Mais eux aussi seront trahis un jour où l’autre car on ne pactise pas avec le Diable sans au final y perdre quelque chose.