Big data, multiplication des antennes et des ondes : bienvenue dans le monde merveilleux de la 5G..

Le but premier est bien évidemment le profit, la captation des données dans un gigantesque big-data pour offrir aux « clients » toujours plus de « services » payants. Quel monde stupide est-on entrain de nous préparer. Nous n’avons pas besoin d’aller toujours plus vite dans la connerie, elle est déjà ce qu’il y a de plus destructrice et partagé sur la planète. Entre ceux qui rêvent d’être à égalité avec l’Occident et les accros aux news-tech, toujours plus demandeurs, sans se préoccuper des conséquences, c’est un monde bien tristounet qui s’annonce. Les mises en garde contre les ondes des tablettes et autres portables sont légions. Va-t-on vers un scandale sanitaire que « personne » (?) ne prévoit ? Partagez ! Volti

******

par Leila Minano pour BastaMag

5G-médical innovation

C’est un nouvel eldorado pour les opérateurs de téléphonie et la Commission européenne. Celle-ci y voit la promesse d’une forte croissance et de centaines de milliers d’emplois d’ici 2025. La 5G fait fantasmer, avec son débit ultra-rapide, la possibilité de développer des millions d’objets connectés « intelligents », et les milliards de données qu’elle permettra de collecter. Au delà de la mise en scène marketing, son utilité et ses retombées économiques réelles n’ont rien d’une évidence. Pour déployer le réseau, les antennes-relais devront être bien plus nombreuses, avec toutes les interrogations que suscitent les effets sanitaires d’une densification des ondes. La collectif de journalistes Investigate Europe, partenaire de Basta !, a mené l’enquête.

Un véhicule blanc, futuriste, apparaît à l’écran. Madame Martin, cheveux longs et roux, T-shirt noir, tient le volant. Son mari est assis à sa droite et ses deux enfants sur le siège arrière. Une voix off indique : « Grâce à la 5G, la voiture est connectée en permanence à la maison des Martin. » À distance, la mère de famille « peut éteindre la lumière oubliée dans la chambre des enfants » et téléphoner à la grand-mère en vacances, sur un autre continent. Mme Martin peut même lâcher le volant, la voiture entièrement autonome évite les obstacles et les bouchons… Le véhicule futuriste se conduit tout seul.

Bienvenue dans le monde rêvé de la 5G. Rêvé parce qu’il n’existe pas encore, comme la famille Martin d’ailleurs, qui ne sont que les personnages animés d’un clip produit par Orange. Rêvé aussi parce que la 5G, la 5ème génération de standards pour la téléphonie mobile promise pour 2020, nourrit tous les fantasmes. Avec un temps de latence inférieur à une milliseconde, mille fois plus de données transmises, et un débit cent fois supérieur, cette technologie ouvre la voie du téléchargement éclair, des voitures autonomes, des villes intelligentes, des opérations chirurgicales à distance, des usines dirigées par des robots, connectées H24. La nouvelle génération promet aussi la démocratisation de « l’internet des objets », avec ses frigidaires qui indiquent les aliments périmés, ses poubelles informant les éboueurs qu’il faut les vider et l’éclairage public qui s’adapte à la position du soleil.

La compétition fait rage entre les géants de la téléphonie mobile

En 2025, 34 milliards de ces objets pourraient être en fonction : autant de données personnelles en provenance de nos bracelets, nos maisons, nos voitures ou nos hôpitaux connectés, transmises aux géants des télécommunications grâce au méga-débit de la 5G. Un monde digne d’un scénario de fiction – déjà esquissé par Alain Damasio dans son nouveau roman Les furtifs à paraître le 18 avril [1] – à la portée de ceux qui en auront les moyens. Les industriels des télécoms se frottent déjà les mains.

Tous entrevoient les gigantesques perspectives économiques qui s’ouvrent devant eux. Notamment ces millions de « téléphones 5G » qui vont s’écouler à travers le monde – les premiers sont attendus en 2019. Depuis plusieurs mois la compétition pour le marché de la 5G fait rage entre les géants de la téléphonie mobile. Ils multiplient les démonstrations publiques, plus spectaculaires les unes que les autres. En novembre 2018, l’hologramme du PDG de Vodaphone Allemagne a ainsi donné une interview dans un bus en marche. Telecom Italia a de son côté fait voler des drones livreurs de médicaments à Turin. En France, cet été, Bouygues Telecom a fait des démonstrations de pilotage à distance à Bordeaux, et Orange a diffusé des vidéos en réalité virtuelle à Marseille.

Guerre froide technologique entre les États-Unis, l’Union européenne et la Chine

La compétition est telle qu’elle a gagné le terrain diplomatique. Si l’on en croit le journaliste spécialisé du Monde, Charles de Laubier, elle serait même devenue « un enjeu géopolitique majeur ». Non seulement les États veulent défendre les intérêts économiques de leurs entreprises nationales, mais aussi éviter que leurs données sensibles qui transiteront via la 5G ne se retrouvent à l’étranger. Dans ce contexte, le constructeur chinois, Huawei, un des plus avancé sur la 5G, est devenu l’ennemi à abattre. …/….

Lire l’article complet

Source BastaMag

Voir:

Téléphonie mobile : le gouvernement a-t-il fait un cadeau de 3 milliards d’euros aux opérateurs ?

Wifi, téléphonie, antennes : les députés plus sensibles aux intérêts commerciaux qu’à la santé des consommateurs ?

Et aussi

Par Crashdebug : 5G : les opérateurs vont bien passer par des enchères financières (La Tribune)

Les champs électromagnétiques sont-ils responsables de la mort de centaines d’animaux ? (Le Figaro)
En raison de problèmes de santé, Bruxelles arrête l’installation de la 5G – Pour l’instant
Appel urgent à se réveiller – La 5G est un danger pour le corps et la vie !
Des scientifiques viennent de prouver que les ondes ont un effet possible sur les humains
La 5G est « l’idée la plus stupide de l’histoire du monde » dixit le Professeur Dr. Martin L. Pall de Washington

4 commentaires

  • Avatar mianne

    Si l’espèce humaine préfère se rendre esclave de Big Brother , se bousiller la santé et finalement disparaître de la planète pour simplement jouer plus rapidement à des jeux en ligne abrutissants, et agir de loin sur quelques boutons électriques de son domicile ( quel intérêt ?), elle mérite amplement de disparaître aussi totalement que les dinosaures qui , eux, les malheureux, n’avaient pas organisé leur disparition .

    Crashdebug dit « En raison de problèmes de santé, Bruxelles arrête l’installation de la 5G – Pour l’instant  » . Il parait aussi qu’en Allemagne, on commence à démonter certaines antennes de la 5G après des dépôts de plaintes de particuliers .
    Pour ma part, commençant à protéger (un peu ) mes données et ma santé contre Big Brother , ne possédant pas de smartphone et propriétaire d’une vieille voiture non assistée ( pas même l’inoffensive direction assistée) jamais en panne, j’ai stoppé ma wifi ( branchements par fil) pour limiter les mauvaises fréquences et barricadé le boitier, donnant sur la rue, de mon solide compteur électrique bleu de 30 ans ( prévu pour durer encore 30 ans de plus par le fabricant Schlumberger), pour m’opposer à l’installation sauvage d’un coûteux, fragile et dangereux Itron-Linky par EDF-ENEDIS . Ce même compteur « intelligent » Itron ( Linky) fut impliqué dans les grands incendies en Californie en octobre dernier ( plus de 100 morts, 600 « disparus », des milliers de résidences détruites) et la responsabilité, établie par jugement, de la compagnie d’électricité américaine PG&E qui les installait de force à la manière d’EDF- ENEDIS en France, aboutit à sa faillite en janvier 2019 . Ce même compteur « intelligent » Itron-Linky d’ENEDIS ne semble curieusement pas du tout suspecté dans les incendies récents d’immeubles parisiens , alors qu’il est maintenant bien connu que ce type de compteurs électriques prend souvent feu spontanément et provoque l’explosion des arrivées de gaz à proximité (dont les compteurs de gaz sont parfois imprudemment installés dans les mêmes placards que les compteurs d’électricité) .
    Il faut espérer que les Français retrouveront la raison pour refuser Linky, la Wifi et la 5G .

    • JBL1960 JBL1960

      @ mianne = Pas toute l’espèce humaine, la preuve puisqu’on est là à résister !

      Je viens de publier cet article, qui contient des preuves supplémentaires au format PDF de l’objectif réel visé, soit = la ville connectée, pour mieux nous contrôler (enfin ceux qui resteront) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/04/11/preuves-supplementaires-pour-refuser-tous-compteurs-communicants-la-5g-les-smart-cities/

      Qui ne peut plus être balayer d’un revers de main puisque tous nos politiques français nous expliquent les bien-faits du tout connecté, Estrosi qui se vante que SA ville, Nice est la 4ème Smart-City au monde, et qui parle même, maintenant, de Safe City !
      Chaque jour, à la téloche, les politichiens parlent de villes connectées ou SMART CITIES, c’est totalement passé dans la Novlangue…
      Bien sûr, c’est pour ceux qui voudront se sortir le cul des ronces, j’oblige personne, j’ai rien à vendre.
      Et vu comment ça roupille, j’ai bien peur que lorsqu’on viendra me chercher, hé bien, il n’y aura absolument personne pour protester…
      Jojo les bas bleus, et en Gilet Jaune, un chouïa dépitée quand même devant l’atonie voire la catatonie générale…

  • Avatar mianne

    biquette, j’ai bien peur que ce renoncement ne soit que provisoire, le temps de recruter des installateurs . L’exemple allemand montre qu’on peut faire démonter les antennes 5G . Puisqu’il ne s’agit que d’une question de gros sous, sans la moindre préoccupation concernant la santé, on peut prévoir qu’il va éclater tôt ou tard un énorme scandale de santé publique de l’ordre de celui de l’amiante et que les décideurs cupides qui ont imposé, acheté, installé ces fournitures dangereuses ( Linky, 5G ) dans l’espoir d’en tirer un énorme profit perdront encore plus de fric à les désinstaller, à LES RECYCLER et à INDEMNISER les victimes . La faillite de la compagnie américaine d’électricité PG&E devrait les faire réfléchir si la cupidité ne les aveuglait pas totalement .https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif