Fake drugs : à l’échelle mondiale, les faux médicaments tuent plus de 250.000 enfants par an [Vidéos]

Il est particulièrement ignoble que des individus profitent de la misère, pour s’enrichir en empoisonnant des populations déjà privées d’accès aux soins. Partagez ! Volti

******

Source Science-Post via Aphadolie

Une pandémie de “faux médicaments” serait responsable, chaque année, de la mort de plus de 250 000 enfants. Une équipe de médecins appelle à un effort international urgent visant à renforcer les contrôles.

Encre, peinture, arsenic…

Les faux médicaments et traitements de mauvaise qualité (pas assez d’ingrédients actifs, ou simplement périmés) visant à traiter le paludisme, la pneumonie et d’autres maladies tuent plus de 250 000 enfants chaque année dans le monde, avertit un nouveau rapport. Environ 10 % des médicaments dans le monde seraient concernés, apprend-on. La plupart seraient en circulation dans des pays à faibles revenus. Dans ces régions, la demande en médicaments est élevée, et les contrôles médiocres. De tels environnements sont privilégiés par les cartels, qui en profitent pour infiltrer le marché.

De récents tests menés sur le terrain ont relevé la présence de traces d’encre d’imprimante, de peinture, ou encore d’arsenic dans certaines substances. Les antipaludéens, des antibiotiques et des médicaments ayant pour but de traiter les maladies cardiovasculaires et le cancer semblent les plus touchés. La plupart de ces contrefaçons viennent probablement de Chine et d’Inde, peut-on également lire.

« Une urgence de santé publique »

En conséquence, une équipe de médecins appelle à une vive réaction de la communauté internationale. Ceux-ci considèrent le traitement de ces médicaments falsifiés et non conformes aux normes comme une « urgence de santé publique ». Notons par ailleurs qu’outre le fait de ne pas soigner correctement, ces faux médicaments participent au phénomène inquiétant de résistance aux anti-microbiens. Ils favorisent ainsi la prolifération des super-bactéries. « Nous devons prendre des mesures immédiates. », confirme Joel Breman, des National Institutes of Health, aux États-Unis. …/…

Lire l’article complet, voir les sources + vidéos

Publié par Aphadolie

Voir:

Phytophthora ramorum : voici le nom du champignon invasif qui menace les forêts françaises [Vidéo]

Abraham Lincoln et l’abolition de l’esclavage : l’histoire d’un mythe et la fabrication d’un héros

Grande pétition contre la 5G à Emmanuel Macron [Vidéo]

Faces of War : Anna Coleman Ladd, la femme qui réparait les « gueules cassées » des soldats [Vidéos]

4 commentaires

Laisser un commentaire