Palestine : Rassemblement ce dimanche 24 février à Paris !..

Il est normal pour chaque nation d’avoir une terre. Ce qui ne l’est pas, ce sont les moyens employés par Israël, pour créer son état au détriment du peuple palestinien qui se voit spolié de ses terres, massacré, emprisonné et occupé de manière violente. À l’heure où une loi voulant faire l’amalgame entre antisémitisme et antisionisme est annoncée par le locataire de l’Élysée, il est bon de rappeler que confondre la religion judaïque, avec l’ idéologie politique d’apartheid employée par le régime de Netanyahou, n’a aucun rapport avec l’antisémitisme.

La propension de Macron à décider pour tout le peuple de France est récurrente et pas appréciée par les français qui ont un cerveau. Nous avons le droit de ne pas être d’accord avec la politique d’Israël, ça ne fait pas de nous des antisémites. Mettre en avant cette polémique démontre l’incapacité pour l’exécutif, à gérer la crise sociale qui agite le pays et à criminaliser le peuple français qui se bat pour ses droits.

Monsieur Filkentkraut n’a pas été traité de « sale juif » mais de sioniste, lui qui n’est pas en reste pour ses propos racistes assumés sur tous les médias mainstream qui lui offrent complaisamment micros et colonnes, sans que personne ne les condamne. Le deux poids, deux mesures qui veut criminaliser les uns et encenser les autres, n’a pas droit de cité en France « le pays des droits de l’homme » et de la « LIBERTÉ d’expression ». Pourquoi n’entendons nous jamais des juifs qui sont contre le sionisme s’exprimer ?? Il serait judicieux de leur donner la parole, chacun pourra au moins choisir son camp. C’est ce genre de polémique qui fait monter le racisme et l’antisémitisme. Il est temps d’arrêter les mensonges et les pleurniches, et de dire la vérité. Partagez ! Volti

******

Source CAPJPO-EUROPALESTINE

Nous vous appelons à un rassemblement ce dimanche 24 février à Paris, pour dénoncer le silence criminel qui entoure les assassinats de manifestants pacifiques, dont de nombreux enfants palestiniens par Israël, notamment à Gaza tous les vendredi depuis près d’un an, ainsi que la collaboration avec un Etat qui a créé un camp de concentration, où sont enfermés 2 millions d’êtres humaines depuis bientôt 12 ans.

Les Nations Unies et l’OMS viennent d’annoncer le chiffre de 295 victimes palestiniennes de l’armée israélienne en moins d’un an, dont 55 mineurs (sans parler des femmes, des secouristes et des journalistes) et de 6400 blessés par les balles explosives des snipers israéliens.

Rien que depuis le 8 février dernier, 3 enfants, dont Hasan Iyad Abd al-Fattah Shalabi, 13 ans, Hamza Muhammad Rushdi Ishtaiwi, 17 ans, et Hassan Nabil Ahmad Nofal, 16 ans, ont été tués, alors qu’ils manifestaient sur leur terre, pour réclamer de ne plus être enfermés derrière des barbelés, et de voir appliquer la résolution 194 des Nations Unies qui stipule le droit au retour dans leurs foyers des réfugiés palestiniens.

Actuellement, c’est un enfant palestinien par semaine qui est assassiné par Israel !

Mais qui s’est élevé contre ce terrorisme d’Etat ?

Aucune pitié pour les milliers de patient(e)s atteints de cancer à Gaza, et condamnés à une mort lente faute de médicaments et d’autorisations de sortie ? (Video : http://www.europalestine.com/spip.php?article15090)

Non, quand on entend tout ce beau monde manifester son indignation, ce n’est pas contre ces assassinats, ni ce camp de concentration. Ce n’est pas contre l’emprisonnement et la torture de près de 400 enfants palestiniens dans les geôles israéliennes. Ni les médias, ni les partis politiques, sans parler de notre gouvernement, ne semblent choqués par les démolitions à tour de bras des maisons palestiniennes, des expulsions brutales de familles, pour implanter de nouvelles colonies illégales à leur place.

Non, ils sont uniquement occupés à plaindre le raciste décomplexé Alain Finkielkraut qui a récolté quelques insultes très modérées, quand on sait la portée et la dangerosité des propos racistes du soi-disant « philosophe », tenant de la « pureté de la race », fourrier du fascisme et de l’antisémitisme.

…./….

Lire la suite

Source EuroPalestine

26 commentaires

  • Ben voilà !

    C’est aussi simple que cela de dire la vérité.

    Pour rappel, ce n’est pas autrement que nous avons soutenu la lutte contre la politique d’Apartheid en Afrique du Sud.

    Arafat est mort, et n’a pas réussi comme Mandela…

    Il n’y a pas encore de nouveau porte-drapeau de la cause Palestinienne.

    La lutte s’avérera longue et difficile tant que les USA et même l’Europe apporteront un soutien inconditionnel à la politique fasciste, raciste, d’apartheid du gouvernement actuel d’Israël.

    Israël a obtenu le droit à l’existence, il serait temps que l’ONU reconnaisse le même droit à la Palestine, et fasse appliquer ses résolutions pour commencer…

  • Avatar kinafest

    Mondialisme, couverture de la dictature Messianique

    Une conférence passionnante de Philippe Ploncard d’Assac, publiée le 3 février 2019. L’auteur a reçu des menaces de mort de la part de la LDJ (Ligue de Défense Juive).

    http://bistrobarblog.blogspot.com/2019/02/mondialisme-couverture-de-la-dictature.html

  • Avatar sombre

    A propos de la  » montée de l’antisémitisme  » dont on agite le chiffon rouge une nouvelle fois.
    https://reseauinternational.net/lantisemitisme-un-probleme-marginal-dans-la-france-daujourdhui/

    Population de français juif : ~600 000 de personnes
    Population de français non-juif : ~66 400 000 de personnes

    2018 : 541 cas d’agressions antisémites
    Nombre de crimes et délits répertoriés la même année en France par la police : 3 721 798.

    Soit : 600 000 / 541 = ~ 1109, sois un juif sur 1109 victime d’une agression a caractères antisémite
    Soit : 66 400 000 / 3 721 257= ~18, sois un non juif sur 18 victime d’un crime ou délit.

    Alors un juif peut quand même être victime d’un crime ou un délit, cela dis il semble qu’il n’y est pas de chiffre (la police , je cite , ne procède à aucun recensement par confession religieuse, et les cas d’agressions antisémites sont enregistrer par les associations de protection juives ) pour les crimes et délits dont la nature est lié à : la couleur de peau, la confession religieuse, le genre, l’identité sexuel, la classe social …

    Là où je veux en venir, c’est que ça me parait un peu « osé  » de faire une marche de milliers de personnes , d’occuper l’espace médiatique, d’enchainer les allocutions envers les populations juive victime d’injustice … alors qu’il n’y a finalement pas spécialement plus d’antisémitisme qu’autre chose. Cela ressemblerait , presque, à un traitement de faveur et l’état n’est pas censé faire de distinction entre les citoyens quand à la manière dont ils sont considérés.

    • De la comparaison de torchons et de serviettes…

      Qu’y a-t-il de comparable entre un cambriolage, une agression pour une querelle de voisinage, et un délit, voire un crime du fait de la race et/ou de la religion ???

      Si toi tu ne fais pas de distinction, pour ma part, et je suis heureux que la justice le fasse également, je vois une sacré différence.

      Et cela n’est pas exclusif à l’antisémitisme, mais également à tous les racismes, au sexisme, etc…

      • Avatar sombre

        Je ne peut pas comparer les torchons avec les torchons puisqu’il n’y a pas de chiffre officiel pour faire la comparaison.
        Je pensais mon texte suffisamment clair.
        J’ai mis en exergue le fait qu’il y a des agressions de toute sortes, mais qu’il est impossible de quantifier si il y a réellement plus d’antisémitisme que , par exemple, de racisme anti blanc*black*beurre*asiatique… ou bien encore de violence lié à la confession religieuse, le genre, l’identité sexuel, la classe social …
        En faire , comme le font les politiques,  » la cause national  » me semble déplacé, eu égard au fait que de multiple catégories d’individus sont aussi victime d’injustice et , si ça se trouve, en plus grand nombre. voilà tout.

  • Avatar engel

    Si demain la loi assimile l’antisionisme à l’antisémitisme, en toute mauvaise logique appliquée, mais voulue :

    Propos ou écrits pro-Palestine
    = Antisionisme = Antisémitisme-juif = Incitation à la haine raciale et… = PRISON.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif…Que c’est beau une France indépendante et laïc.

  • Avatar GROS

    Bonjour,

    Macron :
    « On a le droit de critiquer l’Etat d’Israël, mais pas de nier son existence ».
    Bon, ok, admettons. Soit…

    Toutefois l’appel au boycott d’Israël a été rendu illégal il y a quelques années : donc vous pouvez critiquer, mais pas trop…
    #Hypocrites

    https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/11/06/l-appel-au-boycott-de-produits-israeliens-est-illegal_4804334_1653578.html

    • Il ne s’agit pas de boycotter les produits israéliens, mais simplement de ne pas en acheter…

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Avatar GROS

      Bonjour,

      Autres questions :

      – Accepter l’Etat d’Israël (puisqu’il est là…), mais affirmer qu’il est une terrible erreur de l’histoire, c’est antisioniste, ou pas ?

      – Accepter l’Etat d’Israël dans les frontières de 1967, mais contester celui des colonies illégales, c’est antisioniste, ou pas ?

      J’aimerais savoir à quel point je me vautre dans le délit d’opinion.

      • Voltigeur Voltigeur

        Tout le monde à le droit à une terre, ce sont les moyens qui sont contestés, pas le droit à s’installer. Pleurer à longueur de temps sur un « antisémitisme supposé » pour camoufler la réalité… Faudrait pas nous prendre pour des insecticides. Et même si on accepte l’état d’Israël, on peut ne pas cautionner ses méthodes d' »installation »… POINT!

        • Avatar GROS

          Bonjour,

          Ce n’était pas mon point.
          Mon point, c’était de clarifier le cadre légal de la bonne façon de penser.

          • Avatar engel

            Puisque le sionisme est universel, voir d’essence divine, se poser la question du « cadre légal de l’antisionisme » est de l’antisionisme primaire révélé,
            …Aller ouste, en prison le gros!
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            • Avatar Allouest

              Bah Merde !
              En tant qu’athée j’ai fait un pari qui, si j’ai tort, me condamne aux limbes ou à l’enfer.
              Mais je n’ai pas signé pour un passage au tribunal !

              Étant hermétique au concept « d’essence divine » me voilà antisioniste par association.
              Il y avait pourtant des signes qui auraient dû m’alerter : mon empathie pour les palestiniens (entre autre)… je devais être dans le déni.

          • Pour l’instant, nous n’avons que des discours d’intentions.

            A ma connaissance, aucun texte de loi sur le sujet n’a été présenté, donc encore moins voté…

            Dans tous les cas, rien n’empêchera de considérer et de dire (ainsi que d’écrire) que le gouvernement actuel d’Israël est un ramassis de fascistes, racistes, antisémites, (les Palestiniens étant un peuple sémite), associés à des intégristes religieux pour mener une politique d’Apartheid et de colonisation en violation de la Convention des Droits de l’Homme et des résolutions de l’ONU.

            Tu peux également déclaré, dire, et écrire, que l’Occident qui construis des Murs, et qui soutient des états fascistes, racistes, antisémites, a perdu son âme, lorsqu’il ne dit rien alors que des manifestants désarmés, dont des femmes, des enfants, des jeunes ados, se font sniper à balles réelles comme des lapins.

            Tu peux tout aussi bien te déclarer pour la reconnaissance d’un Etat Palestinien par l’ONU, et que la France devrait en faire la demande au nom du principe que les peuples ont droit à une nation et donc à un territoire.

            ETC…

        • Graine de piaf Graine de piaf

          Certes tout le monde à droit à une terre, mais je suis totalement contre cet expansionnisme décrété par Hiss Rael au dépens des Palestiniens.
          Dire que cette terre leur appartient de « droit divin » c’est vraiment se hausser le col ! ils font dire ce qu’ils veulent à la bible – et ce ne sont pas les seuls chacun tirant la couverture à lui dans bien d’autres domaines – Ils sont toujours à chouiner et à crier au scandale, qu’ils regardent un peu ce qu’ils font, eux, aux autres ! Mais bien sûr ils sont soutenus par ceux qui dirigent en sous-main ou officiellement bien des pays grâce aux fortunes colossales engrangées au fil du temps ! L’argent est le nerf de la guerre ils l’ont bien compris ! C’est une vraie mafia !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

          • marco marco

            j’ai vu un messager de Dieu la nuit derniere
            il m’a dit que comme droit divin, la terre de mon voisin proche est mienne
            ai je droit de l’attaquer demain matin?

            en mettant une kippa sur ma tete
            ça devrait aider, non?

            Les US avaient un droit divin pour voler les terres des indiens?
            et Napoléon?
            et buch? lui aussi a eu des visions, qu’il nous a dit !
            /s

            • marco marco

              « Il est normal pour chaque nation d’avoir une terre »

              sauf pour ceux qui ont perdus une guerre, ils doivent se soumettre au vainqueur
              fuir ou accepter le nouveau chef

  • Avatar Enki13

    j’espère que ce n’est pas l’islam radical qui organise la manifestation.
    j’ai des amies homo qui envisage d’y participer.
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Avatar L4Them

    Bonjour à toutes et tous https://www.telerama.fr/television/regardez-le-documentaire-interdit-et-explosif-sur-le-lobby-pro-israelien-aux-etats-unis,n5885708.php (toute ressemblance avec des évènements en France aujourd’hui serait évidemment parfaitement fortuite…)

  • Avatar Balou

    HISTOIRE CACHEE DU SIONISME

    Extraits de l’ouvrage du même nom par Ralph Schoenman, permettant d’appréhender au mieux les conditions dans lesquelles l’État d’Israël a été créé et la nature de l’idéologie sioniste.

    http://www.alterinfo.net/HISTOIRE-CACHEE-DU-SIONISME_a491.html