Earthlings

Earthlings est un film documentaire américain de Shaun Monson sorti en 2005 dont la réalisation a nécessité cinq années de travail et d’investigations. Il montre le traitement réservé aux animaux destinés à être des animaux domestiques, à la production de nourriture, à la confection de vêtements, aux divertissements et à la recherche scientifique.

Dans l’optique de diffuser au maximum le message du film, la société NationEarth, qui en détient les droits, a permis à certaines personnalités de re-doubler le film dans d’autres langues. C’est pourquoi il existe plusieurs versions du film. La version originale américaine, dont le narrateur est l’acteur Joaquin Phoenix, la version française, dont le narrateur est le réalisateur Maxime Ginolin, la version allemande, dont le narrateur est le comédien de doublage Helmut Krauss, et la version québécoise, dont le narrateur est l’ex-hockeyeur Georges Laraque des Canadiens de Montréal.

Version française :

45 commentaires

  • Avatar sombre

    Un film bouleversant.
    Je vous conseil de tranquillement vous assoir au fond de votre siège et de prendre 1h30 de votre temps pour voir si vous êtes toujours en accord avec vos certitudes.
    Un film d’utilité publique.

    • Avatar LaoTseu

      Faut être mazo pour regarder ça ou n’avoir aucune informations sur le traitement des animaux. J’ai vu des docs il y a une quinzaine d’années milles fois pire, mais aujourd’hui impossible…si cela t’intéresse les docs que j’ai vu je peux te donner des liens et la tu ne pourra pas être assis tranquillement, ou des docs sur la condition humaine aussi ou c’est horrible à voir…

      Même le lien de prédateur qui la posté sur le topic viande de cheval j’ai pas pu https://www.youtube.com/watch?v=hYT44se0lbo

      Bien sur c’est un coté de la réalité du monde et on ne peut le nier mais c’est pas pour ça que je vais regarder un snuff movie avec des gosses de 5 ans pour voir ce qui se passe dans la réalité du monde…

      • Avatar sombre

        Peut être qu’il faut être masochiste pour regarder … mais surtout il faut être sadique pour cautionné ce que dénonce le film.
        Beaucoup de personne ont encore la vision « heureuse » des animaux de la ferme. C’est ce que répète à tue tête les éleveurs d’ailleurs … mais comment ne pas avoir une vision tronqué de la mort quand on voie des poulet danser le french cancan à la télévision dans une pub pour du poulet ?
        Leurs expliquer que ce n’est pas le cas peut ne pas suffire : le voir est bien plus pédagogique.

        • Avatar LaoTseu

          Oui peut-être qu’il faut voir certaines choses pour avoir conscience des réalités, c’est une nécessité même, mais après c’est fini, pas besoins de remplir le crane avec les tristes réalités du monde…je dit pas qu’il faut fermer les yeux sur la souffrance au contraire…

          Tu la vu combien de fois le docs ? une, dix fois, 20 fois ?

          • Avatar sombre

            Je l’ai vu qu’une seule fois mais je suis pas vraiment le public visé, j’étais déjà végane quand je l’ai vu. Je me souviens malgré tout à quel point il ma touché

        • Avatar Simsi

          Je suis entouré d’agriculteurs éleveurs autour de chez moi avec les vaches qui paissent (rentrées pour l’hivers) dans un calme absolu et sans aucune contrainte.

          Il faut aussi dire que des milliers d’éleveurs font leur travail correctement et dans le respect de leur bâtes.

          Ce sont ces éleveurs qu’il faut mettre en avant pour développer un élevage correct et respectueux

          • Avatar sombre

            [Je suis entouré d’agriculteurs éleveurs autour de chez moi avec les vaches qui paissent (rentrées pour l’hivers) dans un calme absolu et sans aucune contrainte. ]µ

            -Aucune contrainte … Hormis de temps en temps se faire violer pour la reproduction, voir leurs veaux être séparer de leurs mères & voler le lait qui leurs était destiné ; puis être envoyer à l’abattoir
            Mais si c’est fait dans le calme …. lol

            [Il faut aussi dire que des milliers d’éleveurs font leur travail correctement et dans le respect de leur bâtes. ]

            -Le respect oui, le même respect qu’avait les esclavagistes en leurs temps.

            Faudrait voir à arrêter de regarder les éleveurs comme des bienfaiteurs de l’humanité et commencer à voir la noirceur de leurs âme quand à la conditions animale.

  • Avatar predateur

    propagande glauque ,musique glauque ….de la manipulation pure ,sur le même principe tu fais croire tout ce que tu veux sur n importe quel sujet ….
    pour te remonter le moral https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    https://www.youtube.com/watch?v=t_NL6xxpV6I

    • Avatar sombre

       » sur le même principe tu fais croire tout ce que tu veux sur n importe quel sujet …. »
      La question c’est : et toi même , tu t’est pas déjà fait manipulé ?
      Dans le domaine de la  » propagande » (si tu considère que te montrer la vérité cru est de la propagande) , je pense pas que les lobby anti-spéciste sois les plus virulents.
      Ta l’occasion de te faire une contre opinion à l’idéologie spéciste qu’on inculque perpetuellement dans la société et la seule chose que tu trouve à dire c’est  » vous me manipulé » ! c’est pas sérieux. Tu regarderais pas plus une vidéo sans musique avoue le.

      • un juste milieu, voilà la sagesse. En toutes choses, il faut un juste milieu. Renier le nature prédatrice de l’homme est tout aussi néfaste que de massacrer les animaux telle que le démontre cette vidéo.
        Chaque espèce est complémentaire et de cette complémentarité dépend la survie de tous. Si tous les animaux arrêtait de chasser pour se nourrir, c’est la mort programmée de la biodiversité.
        Réguler la prolifération des espèces, dont la notre, est l’acte le plus naturel qui soit. Manger des animaux n’est pas un non sens, ce qui l’est c’est l’attitude de notre espèce qui n’a aucune conscience collective, qui détruit tout parce que l’homme se croit supérieur à toutes les autres espèces. Je n’aime pas le terme de spécisme car tout comme le terme racisme, ce sont des termes qui ont aujourd’hui une connotation extrémiste, à mon avis. L’homme n’a pas à défendre le droit des animaux, c’est une attitude paternaliste et prétentieuse qui induit qu’il se sent supérieur. Défendre la cause animale sans pour autant traiter les animaux comme des êtres ayant des sentiments, des caractéristiques humaines, ce serait un grand pas dans la bonne direction, on en est loin.
        par exemple,
        D’une extrême, il ne faut pas tomber dans une autre tout aussi anti-naturelle qu’est le veganisme.
        Personnellement, je mange de la viande en conscience, peu et de grande qualité. Mes animaux vivent librement et ils ne m’appartiennent pas. Mes voisins ont du mal à le comprendre mais je m’en fous. A quand les animaux en totale liberté? Le jour où nous-mêmes seront des êtres libres

        • Avatar Enki13

          ———————————————————————————–==>
          Histoire Vraie Bouleversante de Christian le Lion :
          https://www.youtube.com/watch?v=hAD1zXEQF8Y
          ———————————————————————————–==>

        • Avatar Enki13

          et si le le fruit défendu dans le jardin d’éden était tout simplement la chair animal ?

        • Avatar sombre

          @Laurence Un condensé de perles …

          [ » Défendre la cause animale sans pour autant traiter les animaux comme des êtres ayant des sentiments, des caractéristiques humaines, ce serait un grand pas dans la bonne direction, on en est loin. »]

          Tu estime que les animaux n’ont pas de sentiments … ?
          Ils n’auraient aucune caractéristiques émotionnelle commune avec les humains ?
          Je sais pas si tu te rend compte de la connerie que tu sort. C’est vraiment du lourd.
          Et défendre les animaux tout en continuant à les tuer : pas mal pas mal ! Les milliards d’animaux qu’on exécute chaque année vont se sentir très heureux qu’on les « défendent » de la sorte …

          [« Réguler la prolifération des espèces, dont la notre, est l’acte le plus naturel qui soit. « ]

          1 – Toute les populations de faune sauvage diminue, même celles qui ne sont pas menacé. C’est un phénomène récent et imputable à l’homme. La prolifération, à l’échelle global, ce n’est pas la tendance.

          2 – C’est l’homme qui à produit la plus grande biomasse d’animaux vertébrés sur terre à cause de l’élevage, et ce au détriment de toute la bio-diversité ! Cette biomasse de quelques espèces dépasse maintenant de loin celle de toute la faune sauvage terrestre réunis …
          L’humain ne régule pas, il ne régule en rien ! L’insémination … pardon… LE VIOL de milliards d’animaux chaque année pour la reproduction n’a rien de naturel ou de nécessaire.

          [« Je n’aime pas le terme de spécisme car tout comme le terme racisme, ce sont des termes qui ont aujourd’hui une connotation extrémiste, à mon avis. »]
          Ah ben ouai c’est extrème pour le coup ta raison. Cautionné un tel massacre, sans aucun impératif biologique , en 2019 alors qu’on vie dans l’abondance de ressource alimentaire …. oui être spéciste c’est clairement être dans l’extrême face à l’intelligence. Par contre c’est malheureusement être dans la norme.

          [« D’une extrême, il ne faut pas tomber dans une autre tout aussi anti-naturelle qu’est le veganisme. »]
          Tu veux dire que protéger les animaux c’est être extrémiste … et les tuer c’est être raisonnable?
          Ta pas l’impression de te foutre de la gueule du monde ?
          Quand à ce qui est naturelle : vouloir survivre est naturel et on survie très bien en étant végan …
          Vu ce qu’implique la consommation de viande comme ravage écologique & sanitaire, c’est volontairement muselé notre instinct de survie et condamner notre espèce aux pires conséquences.

          [« Personnellement, je mange de la viande en conscience »]
          C’est peut être la phrase la plus révélatrice de ton texte. Sois tu est une psychopathe dénué d’empathie, sois ta conscience est la conséquence d’un profond lavage de cerveau. Il n’y a que 1% de psychopathe en France alors je penche pour la seconde proposition vu l’omniprésence du spécisme dans les sociétés humaines.

          • Je donne mon ressenti personnel, je n’impose rien.
            Puisque apparemment, tu détiens la vérité toute puissante, je te laisse avec ton intransigeance. Les gens qui pensent avoir raison à tout prix, ont déjà tord.
            Heureuse de savoir que les amérindiens étaient des psychopathes.
            J’ai eu des relations merveilleuses et extraordinaires avec des animaux qui avaient choisi de m’approcher. Comme souvent, c’est la nature qui me montre le chemin, les croyances humaines je m’en moque.
            Merci à Enki qui, au moins, est constructif et non intransigeant dans ses réponses.
            Au fait :
            « Les Amérindiens le considèrent même comme leur ancêtre. La chasse à l’ours se faisait surtout l’hiver. Avant de se lancer dans cette importante expédition, les chasseurs entreprenaient un rituel ponctué de jeûnes, de rêves, de chants au tambour et de prières. Cette cérémonie avait pour but d’entrer en relation intime avec l’esprit de l’ours pour lui expliquer à quoi servira sa mort. Devant la ouache, le chasseur implorait l’ours en ces termes : «Mon ancêtre, sort». La viande était consommée selon un rituel très strict. La nourriture était partagée, la graisse sacrée bue, les os brûlés, le crâne accroché à un mat en signe de respect. Puis, le festin se terminait par des chants et des danses qui étaient des actions de grâce pour remercier l’esprit de l’ours pour sa générosité envers les humains. »
            http://mondeautochtone.blogspot.com/2012/07/lanimal-genereux-le-regard-de.html

            • Et pour répondre à ta première question. J’estime que chaque espèce est différente.
              Respecter une autre espèce que la sienne, c’est essayer de la comprendre en essayant de mettre de côté qui on est.
              En fait c’est faire preuve d’une grande empathie.
              Je ne pense pas que les chiens pour prendre un exemple commun n’ont pas de sentiment mais ils n’ont pas les mêmes sentiments que nous, ni les mêmes attentes. Mais je suppose que toi, tu sais exactement ce que désire et ce que ressent un chien…

          • Avatar Maxandre

            La subjectivité donne toujours des interprétations erronées.
            -Laurence dit:
            « Défendre la cause animale sans pour autant traiter les animaux comme des êtres ayant des sentiments, des caractéristiques humaines, CE SERAIT DÉJÀ UN GRAND PAS DANS LA BONNE DIRECTION, on en est loin. »

            Elle n’affirme pas qu’ils n’ont pas d’émotions.
            Elle ne cautionne pas la maltraitance aux animaux.
            Elle sous-entend qu’il reste beaucoup de pas à faire dans la bonne direction.
            Elle dit manger peu de viande et de qualité(animaux élever en liberté et abattu sans souffrance)

            La subjectivité et les insultes prouvent bien l’EXTRÉMISME des végans qui semblent ignorer que la vie sur terre ne serait pas possible sans le système prédateurs/proies quelque soit les espèces.

            Moi aussi j’ai des animaux en liberté et je laisse un renard réguler la population POUR LES PROTÉGER car sinon ils se reproduisent trop et dévastent toute la végétation.
            Devrai-je empêcher le renard de les faire souffrir ?

            Ma lapine qui à 5 ans a eu une infection/enflure à la tête et est morte dans d’horribles souffrances aurait été mieux de se faire croquer par le renard selon moi, qu’en penses-tu ?

            • Avatar sombre

              [Elle ne cautionne pas la maltraitance aux animaux ]

              -Ce qu’il y a dans son assiette c’est du tofu ou bien un bout de cadavre ?
              Il n’y pas pas pire forme de maltraitance que le meurtre … et ont peut aussi parler du viol que subisse les femelles pour la reproduction.
              C’est ce qu’elle cautionne à chaque fois qu’elle mange des produits d’origine animal.

              [Elle dit manger peu de viande et de qualité(animaux élever en liberté et abattu sans souffrance) ]

              -Le résultat est là : l’animal est mort .
              Tu ne peux pas dire qu’il a était bien traité alors qu’il a était assassiné, quand bien même sans douleur ce qui reste à prouver vu à quel point c’est marginal dans les abattoirs …

              On ne tue pas avec respect, c’est comme violé sensuellement : ce sont des termes qui s’oppose.

              [Moi aussi j’ai des animaux en liberté et je laisse un renard réguler la population POUR LES PROTÉGER car sinon ils se reproduisent trop et dévastent toute la végétation.
              Devrai-je empêcher le renard de les faire souffrir ?]

              -Tu peut aussi réguler la population en évitant de les faire se reproduire
              Tu les laisse se multiplié et quand y’en à trop tu les donnes en pâture à un animal sauvage alors que ce sont des animaux domestique ?
              Oui tu devrais les empêcher de se faire dévorer, assurément : ce sont pas des jouets.

              • « Tu peux aussi réguler la population en évitant de les faire se reproduire »
                Mais tu te prends pour qui??? De quel droit, tu décides de réguler la reproduction animale? Ah oui j’oubliais, tu es un être humain, un Dieu en puissance. J’hallucinehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
                Je ne sais pas pourquoi, ton discours me fait penser aux pères blancs qui allaient convertir les africains au christianisme…

                • Avatar sombre

                  Ben … de quel droit tu devrais tu devrais les faire se reproduire , ça marche pas aussi ????
                  C’est ce que fait Maxandre. Je lui explique simplement que si son désir c’est de voir leurs nombre diminuer il y a d’autre solution que des laisser un animal sauvage dévorer ses bêtes. C’est cruel, immoral.

                  Moi je ne participe pas à la régulation ! Tout simplement parque moi je ne participe pas à l’élevage.
                  Tu peux en dire autant avec t’es poules ?
                  D’ailleurs comment tu les à obtenus ?
                  Tu les a sauvé de l’abattoir ou tu les a acheté comme du vulgaire marchandise ?
                  Ton projet c’est de leurs offrir une vie meilleur ou piquer leurs œufs et d’en faire des chicken wings ?

                  On se demande qui se prend pour Dieu …

                  • Bonjour Sombre,
                    je n’ai pas de projet. Mes poules pondaient, on mangeait leurs oeufs, je ne sais pas si elles étaient heureuses car je ne pense pas que ce terme ait vraiment un sens pour elles, en tout cas, elles étaient plus libres que je ne le suis moi-même.
                    Pour ta gouverne, en laissant les poules se reproduire, je ne pratique aucune ingérence dans leur vie. Ce serait tout le contraire si je les empêchais de couver leurs œufs quand elles en ressentent le besoin.
                    La majorité des humains pensent qu’ils savent mieux que les animaux ce qui est bon pour eux, je ne fais pas partie de cette majorité. Mes deux premières poules provenaient d’un voisin qui faisait de l’élevage campagnard. Ensuite, c’était que des poules nées chez nous.
                    Je ne pense pas que tu aies vécu dans une ferme où que tu connaisses vraiment la vie au grand air, ton discours est trop déconnecté de la nature.

                  • Avatar Maxandre

                    « les faire se reproduire » LOL

                    Sérieusement, tu ne rend même pas compte de ce que tu dit, trop subjective/émotive.

                    Les lapins sont en liberté(je sais le mot liberté est dur à comprendre), je ne peux pas les forcer à se reproduire. C’est leurs choix. Même s’il viennent tout près de moi je peux à peine les caresser car ils sont nés en liberté et n’ont jamais connu la captivité. Je les nourri l’hiver pour leur éviter souffrance et des dommages aux arbres de la foret(s’ils grugent tout le tour de l’écorce l’arbre meurt).
                    Tu voudrais que je les attrapes/traumatises/encages/trilles et que je remette seulement les femelles pour vieillir sans progéniture en liberté ?(car les mâles s’entretuent quand ils n’ont pas de conjointe et sentent l’odeur des femelles)
                    Ta « solution » VÉGANE est sombre.

                     » laisser un animal sauvage dévorer ses bêtes. »

                    Tabarnac ! LOL

                    Le renard a perdu son habitat et ses ressources à cause d’un autre animal/mammifère L’HUMAIN. Et en plus certains humains avec une sombre logique trouve cruel et immoral qu’il survive ?
                    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

                    Si ton emprunte écologique n’est pas neutre ou négative alors tu participes à la « régulation » car le troupeau humain provoque une extinction massive des espèces.

                    « piquer leurs œufs et faire des chicken wings » OUF!

                    T’as déjà entendu le cri de l’œuf ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

                    • Avatar sombre

                      Bon je vais faire une réponse globale.

                      Tu as un élevage de lapin domestique à priori. En  » liberté  » d’après toi (à mon avis y’a bien une clôture, à moins que tu te fiche que t’es lapins se barre ? pourquoi pas).

                      Tu me dis que tu ne les fait pas se reproduire. Quand je me lis ça je me dis  » le mec met ensemble des mâles et de femelles , normal qu’ils se reproduise … » mais si tu me dis que cette reproduction est involontaire : je dirais que t’es un peu naïf. Passons.

                      Je te dis que cette surpopulation qui te dérange, c’est TA responsabilité : cela ne serais jamais arrivé sans ton intervention.
                      Je te dis que ton espèce de lapin domestiqué et ayant connu qu’un ersatz de liberté chez toi n’a rien à voir avec la faune sauvage et qu’il est cruel que tu laisse les renards les dévorer.
                      Je te dis que le renard ne t’a rien demandé et qu’il se débrouille très bien sans toi ; sa population se régule très bien toute seule pour peu que l’homme n’intervienne pas.
                      Et je t’invite à lire la définition de réguler : ce que l’homme fait subir à la faune sauvage n’est pas de la régulation.

                    • Sombre,
                      conclue ton texte par un Heil Hitler et tout est dit. D’ailleurs, il n’y avait pas plus écolo que lui….

                    • Avatar Maxandre

                      Réponse @ sombre (19:24)

                      T’as aucune idée de ce qu’est la liberté !

                      Ils sont libre, alors oui, s’il veulent se barrer qu’ils le fasse et c’est pas une clôture qui va les arrêter(Ça creuse un lapin tu sais, sauf en cage). Ma voisine n’aime pas qu’ils mangent ses fleurs malgré sa clôture.

                      Je ne les met pas ensemble il s’avère que dans les portées il y a des mâles aussi.

                      Leur surpopulation ne me dérangerait pas si elle n’était pas néfaste pour eux et la végétation.

                      L’immaturité te fais prêter des intentions, tu ne sais rien du contexte et comment ça a débuté et ça ne semble pas important pour toi, tu sais même pas si je les mange. L’orgueil t’aveugle.

                      Oui, ce que l’homme fait subir à la faune sauvage n’est pas de la régulation c’est de l’extermination et tu y participes avec ton emprunte écologique destructive.

                      Discussion stérile, je vais essayer la râpe à fromage.

              • Avatar Simsi

                Et selon toi, devrait-on éliminer tous les prédateurs?
                Pahttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifrce que toute ces petites victimes ça me fait mal….

            • Merci maxandre, je me sens moins seule.
              Désolée pour ta lapine. La nature est tout aussi merveilleuse que cruelle. La plupart des occidentaux actuels sont complètement déconnectés de cette dure réalité. Ils pensent que la nature c’est bisounours & co. Pour ma part, je dirais âmes sensibles s’abstenir. Une histoire parmi d’autres, j’ai perdu une dizaine de poules massacrées par un idiot de chien(tout petit) qui les a tué par instinct ou par jeu mais pas pour manger. On a perdu, un petit poulet qu’on avait élevé car sa mère l’avait rejeté, Ma fille de cinq ans qui imitait la mère lui avait appris à chasser, et oui, il y a un art de la chasse chez les poules… C’était une relation incroyable entre ce poulet et nous.
              ça été un atroce carnage et pour couronner le tout, il y avait des poules encore vivantes qui avaient les tripes dehors. Il a fallu que je les décapite. Cela a été très dur car je suis très sensible et une citadine à la base mais c’est ça la vraie vie. La nature est capable du pire comme du meilleur, vouloir modifier ça, c’est vouloir la détruire.
              On est totalement déconnecté de la réalité aujourd’hui. je suis heureuse de lire que tes animaux sont en liberté, c’est rare les gens qui respectent vraiment les animaux.

          • Avatar Simsi

            Allez c’est reparti sur la conscience animal.
            Cesse de manger mon brave car tout ce que tu mange à une conscience si ont se réfère à cette théorie. Plante, animaux, champignon etc…

            • Avatar sombre

              [« Allez c’est reparti sur la conscience animal.
              Cesse de manger mon brave car tout ce que tu mange à une conscience si ont se réfère à cette théorie. Plante, animaux, champignon etc… » ]

              Théorie ? non ce n’est pas une théorie lol … !
              Ça a était démontrer scientifiquement depuis fort longtemps.
              Par contre ce n’est clairement pas établis pour les végétaux. Si tu compare une carotte qu’on coupe en deux avec une vache qu’on égorge du cul jusqu’à la gorge à mon avis ta un sérieux problème.

              Il faudrait revoir tes poncifs, et surtout te demander dans quel intêrets tu les brandis devant moi

                • Avatar sombre

                  Pourquoi les véganes ignorerait volontairement des résultats d’études ?
                  Tu capte pas que les véganes consomme moins de végétaux que les omnivores ? Ça serais plutôt à notre avantage ….
                  Sauf que les gens ont des poncifs pré-fabriqué du type :  » Puisque X souffre (peut être) au vue des connaissance actuel, alors c’est pas grave si je mange Y (qui lui souffre avec certitude) » pour justifier leurs consommation de viande.

                  Tu veux sauver les plantes ? devient véganes. Les animaux d’élevage que tu consomme (tu est omnivore, non ?) consomme énormément de végétaux pour produire peu de nourriture.
                  C’est d’ailleurs dans les propres sources de tes articles …
                  http://www.veganspirit.fr/veganspirit/nl4plantes

                  Si tu est cohérent et que tu te soucis du sort des végétaux : tu devrais inviter les gens à devenir véganes.

                  • mais en fait vous mangez quoi?? Pas de viande, moins de végétaux… ‘Soleil vert’ tu connais ce film?

                  • Avatar Maxandre

                    Parce qu’ils persistent, comme toi, à dire que ce n’est clairement pas établis pour les végétaux. Je ne fait que te prouver que c’est faux et tu continue de prêter des intentions. Tu continues de penser que je cautionne la bêtise l’industrie alimentaire.

                    On te parle pas de sauver les plantes mais seulement d’équilibre.

              • Avatar Simsi

                C’est en effet dans ton intérêt de revenir à la raison.

                La prédation est universelle.
                Passer de la protection des animaux, ce à quoi j’adhère, au véganisme prosélytique et agressif démontre une absence totale de connaissance de notre nature humaine.

                On ne demandera pas à un lion d’arrêter de chasser la gazelle mais ça tu dois le savoir depuis le temps que les ‘viandeux’ te le dise.

                « Si tu compare une carotte qu’on coupe en deux avec une vache qu’on égorge du cul jusqu’à la gorge à mon avis ta un sérieux problème.  »

                Serais-tu Psy pour poser un diagnostique sur ma santé mentale?

                Parce que la carotte, tu ne la coupes pas de la tête à la queue?

                Comme tous les végans, tu ne vois que ton nombril !
                L’infiniment grand et l’infiniment petit, c’est tout ce qui compose notre monde et notre univers.
                Nous ne sommes pas seulement un ou plusieurs mais nous formons un ensemble.
                Tu t’inquiètes pour ton monde à taille humaine et tu penses que dans le petit et l’infiniment petit il n’y a pas de vie qui mérite d’être sauvée au contraire des vies qui sont quantifiables et qualifiables au sein de ton propre méta.

                Ainsi, seules les espèces que tu peux appréhender tu t’en soucies. Alors les carottes et les navets… qu’ils aillent se faire f..tre.
                D’ailleurs, l’infiniment petit te remercie de ne pas te soucier de lui.

                En fait, tu es un traitre à ta race, comme tous les végans. Tu veux obliger tes congénères à changer leur bol alimentaire contre leur propre avis et contre l’ordre naturel à l’avantage d’autres races.

                Je ne suis pas sûr que la gazelle, se faisant becter, pendant de très longues minutes avant sa mise à mort définitive, souffre moins que la vache ou le cochon électrocuté avant son dépeçage.

      • Avatar predateur

        sombre , elle ne t as pas plu la vidéo du grand gourou agriskippy ???bon c est pas du bourrage de mou à la mode L214 mais ça relativisme l élevage …..et c est tout de même trés loin de ce qui existe en dehors de l élevage ou la cruauté n a aucune limite https://vimeo.com/247223938
        je préférerais passer ma vie en bergerie le cul dans la paille et mon auge pleine , sans me soucier de mes arrières en permanence …..pi le jour ou je serais bien gras en une après midi passer de vie à trépas ….d ailleurs va faire un tour si ce n est déjà fait dans les mouroirs à humains appelés maison de retraite ou à l occasion quand on veut se débarrasser de toi on oublie de te donner de l eau ,où ta dignité reste devant la porte d entrée ,quand on installe sur une chaise percée, dans une salle commune, devant 20 personnes ….à choisir il faut mieux mourir pour une bonne cause

        • Avatar sombre

          L113… je découvre je ne connaissais pas.
          Déjà : le logo a était copier de L214. C’est pour s’associer, sans leurs accord, à la bonne image qu’entretient L214 ? Histoire de mieux faire de la pleurniche lorsqu’une de leurs bêtes est mordu par un loup … et toucher plus d’indemnisation de l’état ?
          La vidéo explique que le LOUP tue ! et ça , ça serais affreux – vidéo à l’appuie – mais … le but des éleveurs c’est quoi ? C’est pas de produire à terme des produits d’origine animal et DONC de faire crever des animaux à l’abattoir?
          Combien le loup tue d’animaux VS combien l’éleveur tue d’animaux ?
          L113 = Définition de l’hypocrisie qui se voudrais, excusez du peu, éthique !

          Alors il faudrait faire quoi ?
          Organisé une grande battu et exterminé les loups ?
          C’est ce qui a déjà était fait dans le passé … Et aujourd’hui y’a pas 500 loups en tout dans toute la France.

          http://www.reportage.loup.org/html/elevage/indemnisation.html
          « L’État français prévoit des compensations en cas d’attaques classées « grand canidé ». Nul ne peut dire, pas même les spécialistes chargés des constats, qui du loup ou du chien est responsable d’une attaque. C’est pourquoi les attaques sont classées « grand canidé »s’il n’existe pas de preuve de la responsabilité de l’un ou l’autre. Mais si le loup est presque toujours montré du doigt, les chiens errants sont, 100 fois plus souvent (selon France Nature Environnement), les véritables responsables. »

  • Avatar Enki13

    Mange ta main et garde l’autre pour demain…
    Mais surtout ne profite pas de la vie des autres…

  • Bonsoir,
    Ce que les gens mangent comme viandes, cela n’a rien et plus rien avoir avec la régulation naturelle des espèces par la nature.

    Toutes viennent de l’industrie à grande échelle, les animaux vivent dans des conditions hors nature, et sont abattus dans des conditions atroces, cela n’a plus rien avoir avec la natures, sans parler de la pollutions, la consommations d’eau que cela sous entend.

    Avoir un régime végane ne signifie pas intervenir et empêcher la régulation naturelle de la nature.

    On oublie souvent que le bétail d’abattoir et que les gens mangent sont végétariens cela engendre donc une surexploitation des terres et de consommation d’eau.

    Dès lors, l’argument, « mais vous les véganes participez à la surexploitation des terres » ne tient pas.

    Surtout que l’on prône le bio, le circuit court, fruits et légumes de saisons, etc..

    Mais il y a une telle propagande contre le bio et le régime végane, avec pour faire court une inversion accusatoire, qu’il est bien difficile de s’y retrouver. Même le Paul Aries s’y est mis avec des arguments assez lamentables et ridicules.

    Il faut aussi biens se rendre compte que c’est les amateurs de viande pourront encore manger leur steak dans 10 ans, ce sera bien grâce aux véganes (sourires).

    Orné

    • C’est vrai que pour combattre et compenser un extrémisme, il faille parfois aller dans l’extrême opposé. Je te concède cela.
      Mais sur le long terme le veganisme peut devenir aussi nocif que l’exploitation industrielle, je pense.
      Comme le décrit très bien Marabout, notre société est complètement dégénérée à tous niveaux. Le bon sens n’est plus de mise, les extrêmes sont partout. A mon avis, utilise le veganisme comme une arme temporaire mais pas comme une fin en soit.
      Si on voulait partir sur un autre terrain, il se peut que l’Humanité fasse un saut de conscience et que nous ne devions plus que nous nourrir d’énergie cosmique à terme… Bon, c’est un autre débat…
      Quand on y réfléchit, nous qui ne savons rien et qui pensons que nous sommes tout, c’est quasi burlesque.

  • On peut aussi écouter aussi la très pertinente et enrichissante analyse de ce youtubeur : https://youtu.be/IZsT4b95e_c