Les multinationales françaises face aux simples citoyens : les chiffres de l’injustice…

Il est plus qu’urgent de virer ce système capitaliste, qui ne profite qu’à une poignée de richissimes exploiteurs/destructeurs. Tout meurt et, ils continuent d’engranger des milliards, alors que les peuples se démènent pour simplement survivre. Partagez ! Volti

******

Source Rédaction de BastaMag

À partir de ce 22 janvier, grands patrons de multinationales et dirigeants politiques du monde entier se retrouvent à Davos, en Suisse, pour le Forum économique mondial. Lundi, Macron recevait plus de cent responsables de grandes entreprises à Versailles, dont ceux de ArcelorMittal, Coca Cola, Engie ou Google… Un rapport que l’organisation Attac vient de publier avec l’Observatoire des multinationales, montre, en chiffres, que les patrons de multinationales ne sont pas les meilleurs interlocuteurs, loin de là, au moment où la France se trouve en pleine crise sociale.

À tous les niveaux, les multinationales profitent de largesses auxquelles les simples citoyens n’ont pas droit. Sur les impôts, par exemple : ceux versés par les entreprises du CAC 40 ont baissé de plus de 6 % en valeur absolue entre 2010 et 2017, alors que leurs bénéfices cumulés ont augmenté de plus de 9 % et que les dividendes versés aux actionnaires ont bondi de 44 % sur la même période. Le taux d’imposition effectif brut des grandes entreprises françaises était en 2014 de 26 %, contre 32 % pour les PME. « Cette inégalité est possible grâce à des techniques de plus en plus complexes qui utilisent notamment la concurrence fiscale entre États », explique le rapport. Les multinationales abritent leurs différents revenus là où leur taxation est la plus basse, y compris dans des paradis fiscaux. En 2017, c’est, parmi les multinationales françaises, le groupe Unibail-Rodamco, spécialisé dans les centres commerciaux, qui a bénéficié du taux d’imposition le plus bas : seulement 2,7 %, alors que la société dégage un bénéfice de 1,2 milliard d’euros.

L’injustice est aussi criante entre salariés et actionnaires des entreprises du CAC 40. Car loin d’aller mal, les grandes entreprises françaises dégagent en fait des profits records, estimés à 90 milliards d’euros en 2017 (le deuxième meilleur exercice depuis le record atteint en 2007, juste avant la crise financière de 2008). Seules deux entreprises du CAC 40 ont fini dans le rouge : Carrefour et LafargeHolcim. Cela ne les a pas empêché de verser des dividendes à leurs actionnaires. Ce sont en fait plus de 60 % des profits des entreprises du CAC 40 qui sont versés aux actionnaires sous forme de dividendes ou de rachats d’action. Ces dividendes nuisent à l’investissement : celui des entreprises du CAC 40 (hors banques et assurances) a atteint son niveau le plus bas depuis une décennie.

Les PDG du CAC 40 gagnent 257 fois le SMIC par an

Entre 2010 à 2017, les dividendes des sociétés du CAC 40 ont augmenté de 44 %, les rémunérations des hauts-dirigeants de 32 %, tandis que les salaires moyens n’ont augmenté que de 22 %. Le nombre des salariés de ces entreprises dans le monde n’a augmenté que d’à peine 2,5 % … En France, ces entreprises ont supprimé depuis 2010 un cinquième de leurs emplois. « C’est donc le tissu industriel français tout entier qui est la première victime de la logique de financiarisation du CAC 40 », estime le rapport.

…/…

Lire l’article complet

Source BastaMag

Voir:

Davos, ou comment les multinationales tentent de faire oublier leur impact désastreux

Lettre d’Emmanuel Macron : rien sur les 80 à 100 milliards d’évasion fiscale par an

5 commentaires

  • engel

    Ce système n’est pas « capitaliste » puisqu’il redistribue aux actionnaires.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • mianne

    Ce nouvel appareil chinois de LA HONTE, tel un bracelet électronique sonore, qui sonne quand vous les approchez, devrait être porté, non pas par les personnes endettées, mais par tous ceux qui ont nui à l’ensemble du peuple français et qui ont échappé à la prison, les exilés fiscaux, ceux qui fraudent, ceux qui s’accordent des bonus et des salaires exorbitants aux dépens des salaires de leurs salariés les plus pauvres .
    https://www.zerohedge.com/news/2019-01-22/china-starts-debt-shaming-new-app-warns-users-if-they-are-walking-near-someone-debt
    Chez nous, au contraire, les médias portent aux nues les exploiteurs, les voleurs et les fraudeurs qui ont amassé une grande fortune afin qu’on les admire !

  • CryptoKrom

    L’Elite ne sais pas du tout planter des patates, ils sont bien trop fénéants de prendre une béche dans la main…
    c’est pas l’Elite qui nourris ses mercenaires de la dictature, c’est bien la masse…

    La masse inconsciente… et pour l’instant c’est elle qui reclame a bouffer,
    car elle créve la faim, de plus en plus…

    Au lieu de PAYER vos impots, donner vos impots a vos personnes retraités qui n’ont plus rien au frigo, ou a ceux/celles qui ont que dalle pour s’en acheter !!!
    Cesser de donner vos sous aux plus riches…

    (je les entends deja crier « Ah non hein…on auras la majoration de 10%…pfff » …halala, ces lobotomisés par la Peur des sanctions ! …et 10% de rien bin sa fait ZERO…si vous donnez Tout aux voisins affamés …ah oui j’oubliais…vous étes addictés au Fric…sa vous embeterais de TOUT donner n’est ce pas …c’est qui alors les « malades » du fric ? )

    Exemple: Lundi de Pentecote, vous étes sensez travailler gratuitement par SOLIDARITé pour les personnes agées !!!

    IL EST PASSEZ OU CET ARGENT ???

    Restez chez vous ce jour-là , en aidant vos proches agés !
    Par solidarité, ou alors plus simple…
    – faites leurs un chéque au tarif de 8h. de SMIC par Solidarité justement !
    ensuite faites en une copie a envoyez a vos impots…
    ( et PAN dans l’c… du Medef…il aura pas ce fric du Travail Gratuit de Pentecote ! )

Laisser un commentaire