Dépossession, la Chine met les États-Unis KO. LHK

La guerre économique qui se joue entre les états est sans pitié. Et tant pis pour les emplois supprimés en Occident. Partagez ! Volti.

******

Source Liliane Held Khawam

Nouveau livre à paraître de Vincent Held

Les robots ont bon dos.

Grâce à une politique volontariste, soutenue par les lobbies des firmes transnationales, les emplois supprimés en Occident sont recréés ailleurs.

Un ailleurs où les coûts sont moins élevés, certes, mais un ailleurs où les conditions de travail sont de loin plus avantageuses pour la haute finance internationale qui pilote sans aucun doute le flux migratoire de l’outil de production.

https://lilianeheldkhawam.com/2018/02/28/chine-les-couts-caches-des-produits-bon-marche/

Les déficits de la balance commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne cessent de se creuser de manière inquiétante aussi bien en volumes financiers qu’en nombre d’emplois.

Une facture qui se chiffre en 3,4 millions d’emplois entre 2001 et 2017, dont 3,2 dans le domaine manufacturier.

Les analystes de l’étude estime que chaque travailleur américain de base (appelé ici non-scolarisé) a perdu l’équivalent de 2’000$ par an. Évidemment, que dans un enchaînement systémique, de multiples autres effets négatifs plus ou moins visibles peuvent être relevés. L’étude se charge d’en citer quelques-uns.

Après, il est plus urgent de comprendre pourquoi et comment la haute finance internationale a réussi le coût de force d’écraser l’Occident au profit de la Chine, et de l’Inde entre autres pays aux conditions de travail discutables.

https://lilianeheldkhawam.com/2017/08/11/la-mondialisation-de-lesclavage-permet-la-croissance-des-entreprises-dossier/

Pour nous, il ne fait aucun doute que la motivation de la croissance des rendements est la motivation ultime de la micro-élite de la haute finance qui joue sur tous les tableaux pour maximiser ses gains, mais aussi son emprise politique planétaire via celle sur les emplois.

Le progrès technique, organisationnel des entreprises, et autre robotisation est destructeur d’emplois. Mais cela n’explique pas tout. La source principale de la Bérézina est l’accaparement et le déplacement voulu et assumé de l’outil et des processus de production.

Et qu’en est-il pour l’Europe?

UE balance commerciale.PNG

Balance commerciale pays de l'UE avec la Chine

Et la grande gagnante du libre échange de l’UE avec la Chine est… l’Allemagne.

LHK

Quelques données américaines qui peuvent, en partie bien sûr, expliquer les quelques millions d’américains en situation de détresse économique et financière. (Source EPI)

perte d'emplois US en faveur de la Chine..PNG

…/….

Lire la suite de l’étude

Source : https://www.epi.org/publication/the-china-toll-deepens-growth-in-the-bilateral-trade-deficit-between-2001-and-2017-cost-3-4-million-u-s-jobs-with-losses-in-every-state-and-congressional-district/ via Liliane Held Khawam

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire