Le changement climatique est à l’oeuvre !

Le changement climatique est à l’œuvre !

Les effets du changement climatique sont actuellement dévastateurs et touchent de plus en plus de territoires. Ces effets deviennent le quotidien de certaines populations qui ne peuvent plus agir en conséquent. Informer, reste l’objectif principal à prendre en compte notamment par les associations à pied d’œuvre en ce qui concerne la prévention.

Être confronter par les évènements fait l’objet d’un véritable challenge, se loger, s’alimenter devient complexe. Un bon nombre de personnes peine à comprendre la réalité car ceux-ci sont intégrés dans un environnement de technologies confortables mais fallacieux.

Une activité néfaste.
L’agriculture est l’une des causes du bouleversement climatique, elle est responsable de près d’un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre en considérant la déforestation (dont les raisons sont souvent d’origine agricole). Dans certains pays le changement est brutal et se fait réellement ressentir mettant en difficulté les éleveurs. A titre d’exemple au Chili, l’eau devient très rare pour abreuver le bétail ainsi que les productions Au Maroc, c’est une autre situation car c’est l’avancée du désert qui dérange sur un espace qui était autrefois une oasis fertile.

Des populations sous pression.
Les catastrophes naturelles provoquent d’inévitables mouvements de population. Les personnes les plus concernées sont parfois amenées à quitter leurs territoires déjà fragilisés.

Quel avenir ?
Selon une étude d’ici 2050, c’est environ 143 millions de personnes qui pourraient être contraintes de laisser les zones les plus vulnérables de la planète. Le monde n’est donc pas prêt à faire face aux menaces présentées par le dérèglement climatique durant les prochaines années.

Démarche d’une association.
L’Association Nucléaire Canadienne (ANC) s’inquiète fortement de la lenteur des préventions de lutte contre le changement climatique. L’organisme recommande une campagne nationale efficace pour diminuer les émissions. Cette campagne pourrait prendre appui sur une bonne alliance, une déposition de spécialistes nationaux sur le coût et les avantages de la lutte contre le changement climatique et une orientation stratégique claire assortie d’un suivi diligent.

Katheb

Sources :
https://cna.ca/fr/
http://www.banquemondiale.org/fr/who-we-are

9 commentaires

  • Leveilleur

    La transition énergétique sur les véhicules non polluants aurait du se faire depuis bien longtemps maintenant mais voilà, c’est le résultat de cette course folle au pétrole pour le profit d’une minorité qui nous tient. Cependant maintenant tout le monde prend conscience qu’il est temps que ça change car ça brûle.

    Vous avez vu ? A partir de janvier le contrôle anti-pollution sur les véhicules va devenir plus sévère, ils comptent à long terme mettre à la casse les voitures diésel qui polluent le plus afin de les sortir de la circulation, mais je m’interroge car ceux qui ont de vielle voiture sont des gens aux moyens limités et pour eux que va-t-il se passer s’ils n’ont pas les moyens de faire un crédit pour racheter un véhicule qui pollue moins malgré la prime à la casse ?

    Il vont marcher à pied ? C’est fort possible et je crains que la transition énergétique sur les machines dites moins polluantes ne sera pas pour les pauvres qui vont se contenter eux des transports en communs ou du vélo. Et je pense à ceux qui sont loin en campagne, comment vont-ils se déplacer pour aller faire une simple course ou à leur travail et qui ne gagnent pas assez pour acheter récent ? Tout ça est vraiment un gros problème !

    Alors oui, limiter le réchauffement climatique part d’un bon sentiment, mais sans moyens, beaucoup vont se retrouver à réapprendre à marcher et n’auront pas d’autres solutions que de trouver les plans démerdes pour se déplacer ! Je pense qu’il va falloir se réorganiser !

  • Poisson volant

    Plop,

    Je reviens a la charge, mais intéressez vous aux cycles de Milankovitch.

    Je dis pas et je ne sais pas si il a raison, mais ce qu il avance est très cohérent, mais je ne sais pas si on réellement les moyens de vérifier ce qu il avance avec exactitude.

    En tout cas, il y a un mouvement climatique qui génére du chaud par endroit et du froid a d autres. Ex: en ce moment c est 40 % des récoltes canadiennes (cereales) qui ne peuvent pas être récolté a cause de la neige.

    On crie tous au réchauffement, mais il suffit de regarder les courbes des températures passées pour se rendre compte que ce qui nous menace n est pas le chaud mais bien le froid.

    Apres, va savoir quand ca arrivera, et sur combien de temps ? Notre echelle de temps n est pas vraiment que celle de la planete …..

    Je parle plus en mon nom qu en celui des autres, mais a la campagne on a encore un truc qui nous sert depuis 6 000 ans (au moins …. peut etre …. ) c est le cheval, c est sur que pour aller a paris ca va etre delicat, mais pour assurer le quotidien, ca pourrai etre une solution efficace et econome ….. en attendant qu ils nous livrent les bagnoles electriques …. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • gnafron

    encore un article pour faire avancer le schmilblick ?

  • Passetec Passetec

    Avec la sécheresse, le Doubs est toujours à sec, de l’herbe pousse même dans son lit……
    https://www.20minutes.fr/planete/environnement/2351035-20181009-video-doubs-secheresse-doubs-toujours-sec-herbe-pousse-lit

    Inondations dans l’Aude : de l’apocalypse à la désolation …
    Inondations dans l’Aude : 126 communes en état de catastrophe naturelle

  • gerard51

    Je fais un geste pour la planète : au lieu de boire de l’eau en bouteille je bois de la bière fraîche.

  • CryptoKrom

    Ah ? Encore cette bouffonnerie climatique où le profit tire les ficelles…pour laver des cerveaux sans cervelles ?

  • Pimpin

    Toujours le même baratin qu’on nous sert depuis plus de 30 ans. Démenti par les faits ! Toutes ces prévisions se sont révélées fausses.
    En plus ce sont de gros mensonges. Il n’y a pas de phénomènes dévastateurs liés à un quelconque changement climatique. Il y a toujours eu des phénomènes extrêmes, et s’ils font plus de dégâts c’est que la population a beaucoup augmenté et que les précautions pour s’en prévenir n’ont pas été prises.

  • Flo500

    Le changement climatique a toujours eu lieu.

    Il n’y a pas une règle écrite qui impose tant de pluie à tel mois de l’année, tant de température à tel autre mois.

    Pour qu’il y ait dérèglement climatique, il faudrait d’abord qu’il y ait une règle.

    Il y a eu des périodes de glaciations, des périodes torrides, rien n’a été fixé comme règlement pour cette planète.
    A s’il y a une règle climatique, dites-moi qui l’a conçue, et allons le voir pour qu’il fasse son travail.

Laisser un commentaire