[MàJ] Réchauffement : « Nous sommes la dernière génération à pouvoir agir »…

Anthropique (causé par l’humain) ou pas. (l’entropie a le sens tout se dégrade), la lutte contre le changement climatique, semble entrer dans les combats urgents.  Partagez ! Volti

MàJ: Je me devais d’expliquer des deux sens des mots Anthropie et Entropie, car il semble que, ça n’est pas été bien compris. Merci à ceux qui m’ont tiré l’œil sur la possible confusion. Gnafron et GL51.

********

Auteur Sophie Chapelle pour BastaMag

Tenter l’impossible pour éviter l’impensable. C’est ce qui anime la jeune « génération climat » qui a pris les rênes du mouvement Alternatiba pour faire face au changement climatique. Alors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) vient de rendre public son rapport sur les conséquences d’un réchauffement de 1,5 °C, « la stratégie des petits pas » ne suffit plus. Face à la perspective d’un « effondrement », des mobilisations sont prévues pour agir à tous les niveaux – local, national comme international – afin de construire un monde dans lequel nous pourrons vivre en limitant les catastrophes. Reportage.

La pluie n’a pas freiné leurs ardeurs. Environ 15 000 personnes se sont retrouvées à Bayonne les 6 et 7 octobre à l’occasion du village Alternatiba, une grande fête des alternatives. La date n’a pas été choisie par hasard : elle fait écho à la publication, le 8 octobre, du nouveau rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) détaillant les effets d’un réchauffement de 1,5°C et de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle. Ces deux seuils sont mentionnés dans l’Accord de Paris, scellé en décembre 2015 lors de la COP21, qui prévoit de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels » et de poursuivre « l’action menée pour limiter l’élévation de la température à 1,5 °C ». Or, le rapport montre que les répercussions d’un réchauffement d’un demi degré supplémentaire sera encore plus sévère.


Ainsi, avec 1,5 °C supplémentaire, la fonte totale de la glace dans l’océan Arctique pendant l’été se produirait une fois tous les cent ans. A 2 °C, la banquise n’existerait plus une fois par décennie. Cet écart d’un demi-degré est d’une importance cruciale pour la hausse du niveau des mers, et les millions de personnes qui habitent à proximité d’un rivage peu élevé [1]. Entre 70 % et 90 % des récifs coralliens – indispensables à la richesse de la vie aquatique – risquent d’avoir disparu à la fin du siècle dans le premier scénario. Ils seront quasiment totalement éradiqués de la planète dans le second. « Chaque dixième de degré de réchauffement compte », rappelle une cycliste ayant participé au Tour Alternatiba [2]. Nous sommes la dernière génération à pouvoir agir, à avoir dans nos mains les leviers pour changer les choses. Nous sommes la génération climat, et notre tâche est sans doute la plus importante de l’histoire de l’humanité. »


« Tout le monde doit s’engager »
L’équation n’est pas simple. La température planétaire a déjà augmenté d’environ 1°C depuis l’époque préindustrielle. Au rythme du réchauffement actuel, le seuil des 1,5°C sera franchi d’ici dix à trente ans. « Si l’on cumule les promesses des États, on est sur une trajectoire de plus de 3°C d’ici la fin du siècle », alerte Lucile Dufour du Réseau action climat. « Il faut absolument relever les objectifs d’émissions de gaz à effet de serre pour 2030 pour l’Union européenne. » Le rapport du Giec doit notamment nourrir les travaux de la prochaine conférence internationale sur le climat (COP 24) qui se tiendra du 3 au 14 décembre en Pologne. Les États seront censés y revoir leurs engagements en fonction de l’alarmante réalité du réchauffement. « Il s’agit aussi d’accélérer la transition dans l’ensemble des secteurs en France. Entreprises, collectivités territoriales, investisseurs, citoyens… Tous doivent s’engager », estime Lucile Dufour.

A Bayonne, le 7 octobre, le grand village des alternatives témoigne des multiples initiatives citoyennes dans le domaine de l’alimentation, de l’eau, de la sobriété, du recyclage, des énergies renouvelables, des transports, du partage… Ici, c’est une zone de gratuité qui invite chacune et chacun à repenser son rapport à la propriété et à la consommation. Là, une DiscoSoupe interroge notre rapport aux déchets. Autour des fruits et légumes récupérés la veille sur le marché et dans un magasin biologique, des élèves et enseignantes du lycée hôtelier de Biarritz préparent à prix libre soupes, purées et salades de fruits.

« L’horizon de la catastrophe change tout »

« C’est notre façon de lutter contre le gaspillage, et de le faire dans la bonne humeur », confie l’une d’elles. Une initiative qui vient s’ajouter à toutes celles ayant essaimé en France depuis le lancement en octobre 2013, à Bayonne, du premier grand village des alternatives. En cinq ans, 150 Alternatiba se sont créés, de Paris à Dakar en passant par Haïti, contribuant à la formation d’une nouvelle génération de militantes et militants. Preuve de ce succès, plus d’un millier de bénévoles ont contribué à l’organisation de l’édition 2018 d’Alternatiba Bayonne !

Si la détermination est bien là, certains estiment qu’il faut désormais « insister sur l’urgence catastrophiste pour faire bouger les lignes ». Le scénario d’un « effondrement systémique mondial » d’ici 2030, prophétisé par l’ancien ministre de l’Environnement Yves Cochet [3], ou détaillé dans le livre de Pablo Servigne et Raphaël Stevens Comment tout peut s’effondrer, captive une partie des militants [4].

« L’effondrement ne va pas arriver d’un coup »

D’autres redoutent que cette vision n’entraine des phénomènes de repli et de « survivalisme ». « L’horizon de la catastrophe change la temporalité, le rapport à l’émancipation, la stratégie, mais ce n’est pas une raison pour se dire qu’il faut cesser d’avoir un impact », analyse Nicolas Haeringer, de l’ONG 350.org. Nous avons quatre axes à tenir ensemble : le blocage des processus de destruction, le refus que des choses se fassent en notre nom à travers des campagnes de désinvestissement, continuer à inventer d’autres mondes qui soient en capacité de mobiliser des masses, et enfin prendre soin de soi, des autres, des paysages… C’est l’intensité qui compte. »

« L’effondrement ne va pas arriver d’un coup », renchérit Corinne Morel-Darleux, militante éco-socialiste. On en perçoit déjà des signes aujourd’hui. Il va falloir se battre pour chaque dixième de degré qui introduit une différence de taille en termes d’impacts. Effondrement ou non, tout ce que l’on aura fait pour inventer une société plus résiliente sera autant de temps de gagné. » Cet horizon pose aussi la question du risque de dérive « écolo-autoritaire » et des manières d’agir, de façon démocratique, en allant à la bonne vitesse.

« Nous n’avons pas tout le temps devant nous », rappelle Thierry Salomon, l’un des auteurs du scénario Negawatt. Ce document sert de base étayée et précise sur la manière de mener une transition énergétique. Il détaille les économies d’énergie réalisables et les capacités de production à développer – qui associent diverses sources d’énergies renouvelables, de l’hydraulique au solaire en passant par la géothermie – pour que la France ne dépende plus des énergies fossiles et nucléaire. Un scénario qui, s’il suscite certaines interrogations, a au moins le mérite d’ouvrir le débat sur la politique énergétique de la France.

Vers « une sobriété volontaire dans les usages » ?

« Il n’y a pas de solution miracle pour les 1,5°C, pas plus que pour les 2°C : il faut retirer du dioxyde de carbone de l’atmosphère », souligne l’ingénieur-chercheur Roland Sefarian, co-rédacteur du rapport du Giec. Dans les scénarios du Giec, des solutions sont présentées, encore à l’objet de recherche. » Techniques de capture et stockage de carbone, injection d’aérosols soufrés dans l’atmosphère… Faut-il y voir la porte ouverte à la géo-ingénierie, ces techniques de manipulation délibérée et à grande échelle de l’environnement, dont le but est de contrecarrer le réchauffement climatique ? « Des interrogations demeurent sur leur déploiement à grande échelle et leur faisabilité », précise Roland Sefarian.

Face à cette perspective, un manifeste signé par 110 organisations provenant de cinq continents, dont l’association Attac, vient d’être rendu public et demande l’arrêt immédiat de la géo-ingénierie. Quatre expérimentations à ciel ouvert seraient en projet, en Arizona, en Alaska, en Californie et au Chili, dont trois planifiées sur des territoires autochtones [5]. Pour Charles-Adrien, militant d’Alternatiba, « la première réponse est de ne pas émettre de CO2 », en clair, « une sobriété volontaire dans les usages ». « La deuxième réponse, souligne Lucile Dufour du Réseau Action Climat, c’est toucher aux causes premières : arrêter d’exploiter et de financer les énergies fossiles. La troisième c’est d’arriver vers un mix énergétique 100 % renouvelables. Ces transformations ouvrent la possibilité de créer 600 000 emplois nets d’ici à 2050. » [6]

« Nous voulons des gestes forts, des changements radicaux »

« Il faut changer de récit, estime Martine Laplante des Amis de la Terre. On parle souvent du petit colibri qui s’active pour éteindre l’incendie. Mais on oublie de dire que le colibri meurt d’épuisement, que la forêt brûle et les animaux avec. On a besoin de faire bouger la masse ! » L’appel à action issu de l’édition 2018 d’Alternatiba confirme l’idée que « la stratégie des petits pas » ne suffit plus. « Quelques pistes cyclables, un peu de bio à la cantine, un peu de déchets triés : c’est nécessaire mais cela ne suffit pas à préserver notre avenir, clament Gaby et Moriba, deux jeunes de 16 ans. Nous voulons des gestes forts, des changements radicaux tout de suite. Rassemblons-nous pour enclencher une véritable métamorphose sociale et écologique de nos territoires. »

Travailler sur les territoires, c’est justement ce que fait l’association Bizi !. Leur réflexion collective a abouti à un livret intitulé Burujabe, reprendre possession de nos vies, qui dessine les chemins de la transition pour avancer vers un projet de territoire « souverain, soutenable et solidaire » en Pays basque. Si ce projet peut servir de boussole à d’autres territoires, des communes et des villes montrent déjà la voie. « Il faut partir du principe que tout est possible », témoigne ainsi Patrick Sabin, maire d’Escource, une petite commune des Landes qui a créé une société d’économie mixte afin que les habitants puissent investir dans la transition énergétique locale.

S’opposer « à tout ce qui continue de détruire les conditions de vie »

« Il est encore temps. » C’est le mot d’ordre lancé par 20 youtubeurs qui, dans la vidéo ci-dessous, appellent à la mobilisation générale pour le climat. « On a créé ce site internet (ilestencoretemps.fr) pour qu’en trois clics, n’importe qui de motivé puisse prendre les choses en main face à l’inaction climatique et trouve un moyen d’action qui aura de l’impact ! », souligne Victor, l’un des initiateurs. L’enjeu consiste à repérer les batailles gagnables dans les prochains mois. « Si je n’ai pas le pouvoir d’arrêter demain les énergies fossiles, il est encore temps de tordre le bras à la Société générale, la dernière grande banque française qui continue de financer les projets les plus destructeurs pour le climat », proposent les youtubeurs. Une action de nettoyage de la Société générale est notamment prévue le 14 décembre prochain à Paris.

Le 13 octobre, de nouvelles marches pour le climat vont se dérouler dans plusieurs villes de France, avec la main rouge pour symbole, afin de marquer l’opposition « à tout ce qui continue de détruire les conditions de vie sur Terre » [7]. « Pour que la mobilisation citoyenne soit à la hauteur de ces enjeux, nous devons multiplier les espaces de rencontre, pour tous, avec tous, et dans l’espace public », précisent les organisateurs [8]. Une campagne vient également d’être lancée par Attac et l’association 350.org afin que les livrets de développement durable et solidaire (LDDS) ne servent plus à financer des projets de soutien aux énergies fossiles et aux industries toxiques [9]. « Partout, à chaque échelle, nous défendrons le droit de chacune et chacun à pouvoir vivre dignement », promettent les organisations dans leur appel commun. En Allemagne, les opposants au charbon, très émetteur de CO2, viennent de gagner une première bataille en préservant, pour l’instant, une forêt que l’industrie envisage de raser pour étendre une mine de charbon.

Sophie Chapelle pour BastaMag

Photos :
- Une : lecture du manifeste par Gaby et Moriba / © Clément Tissot
- Arrivée du tour Alternatiba 2018 / © Guenole Le Gal
- Disco Soupe et Zone de gratuité sur le village des alternatives / © Sophie Chapelle
- Conférence « peut-on encore gagner la bataille ou l’effondrement est-il inéluctable », avec Thierry Salomon, Yves Cochet, Sophie Chapelle, Corinne Morel Darleux et Nicolas Haeringer / © Hugo Lecomte

Notes

[1A 1,5°C, la hausse des océans sera comprise entre 26 cm et 77 cm, soit 10 cm de moins que dans le second cas, ce qui réduira de plus de 10 millions le nombre de personnes exposées à ce risque.

[2Pendant 4 mois, le Tour Alternatiba parti le 9 juin 2018 de Paris a traversé 5800 kilomètres sur près de 200 étapes à la rencontre des alternatives individuelles et collectives au dérèglement climatique.

[3Voir la tribune de Yves Cochet publiée dans Libération

[4Lire notre entretien sur le sujet avec Pablo Servigne et Raphaël Stevens.

[5Les organisations demandent un arrêt de toutes les expériences en plein air, y compris :
- le projet SCoPEx à Tucson, en Arizona, qui propose d’injecter des particules de sulfate et d’autres matériaux dans l’atmosphère pour tester leur efficacité à bloquer le soleil ;
- le projet Ice911 en Alaska, qui viserait à disperser des millions de minuscules bulles de verre sur la glace arctique pour ralentir la fonte et réfléchir la lumière du soleil ;
- le Marine Cloud Brightening Project à Monterey Bay en Californie, qui injecterait de l’eau salée dans les nuages pour les blanchir et réfléchir la lumière du soleil ;
- et le projet de fertilisation des océans Oceanos au Chili.

[7Pour trouver l’événement le plus proche de chez vous ; https://united4earth.org/fr/marche-climat/

[8Voir l’appel à initiatives pour la marche pour le climat, le 13 octobre à Paris

[9Voir la pétition L’argent du LDDS ne doit plus financer la destruction du climat et l’interpellation des banques via twitter. Lire également à ce sujet notre enquête sur la façon dont l’Etat continue de financer le réchauffement climatique.

110 commentaires

  • gnafron

    si rien n’est fait pour contenir la démographie africaine,
    c’est même pas la peine de se sortir les doigts du cul https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • gnafron

      et encore moins la peine de se sortir le cul des ronces https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • M.G. M.G.

      Sur la même longueur d’onde que Pascal Sevran donc !

      M.G.

    • logic

      ah ben si on ne s’occupe pas rapidement du climat, ne t’en fais pas, les sécheresses entrainant les famines, il n’y aura pas de problème démographique….

    • Balou

      Laissez la démographie africaine tranquille !
      Occupez-vous d’abord de la surpopulation en France et en Allemagne …
      Selon des estimations, l’Afrique atteindrait en 2050 2,4 milliards d’habitants.
      En ramenant ce nombre à la superficie de la France comparée à celle de l’Afrique, ça donne : 2500 millions divisé par 51 = 49 millions.

      En clair, il y aura plus de place en Afrique en 2050 qu’il y en a aujourd’hui en France.

      De plus, la plupart du temps, ceux qui pointent du doigt la démographie africaine ne parlent jamais ou presque de la mortalité infantile, dix à quinze fois supérieure à celle de la France.

  • Pimpin

    Toujours la même escroquerie qu’on nous sert depuis près de 30 ans, alors que les faits démentent régulièrement les prévisions catastrophiques.

    Le CO2 n’est pas à l’origine du réchauffement puisque ses variations suivent celles de la température, pas l’inverse. Exemples :
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921818112001658
    https://tinyurl.com/ybag9sr2
    http://www.climate4you.com/Text/Climate4you_June_2018.pdf
    page 41
    D’autre part le CO2 représente 0,04% de
    la composition de l’air.
    Le CO2 d’origine humaine ne représente que 6 % de ces 0,04 % soit 0,0024%
    Qui peut vraiment croire que ces bricoles peuvent avoir une influence
    sur le climat ?
    Enfin, la théorie de l’effet de serre, fer de lance du réchauffement, décrit au 19°siècle par Fourier, Tyndall et Arrhenius est totalement fausse
    Exemple ici :
    https://www.climato-realistes.fr/effet-de-serre-fourier-tyndall-arrhenius/

    Et puis le GIEC nous a habitué aux falsifications et bobards depuis la fameuse courbe en forme de crosse de hockey truquée.
    Maintenant ce sont ses données de température qui sont mis en cause :

    https://reseauinternational.net/le-giec-pond-ses-rapports-a-partir-de-donnees-baclees-inexploitables/

    HadCRUT4 est la principale base de données dont se sert le Groupe
    d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour
    faire ses annonces catastrophiques à propos du « réchauffement climatique
    créé par l’homme », justifier ses exigences de dépenser des milliards de
    dollars pour « lutter contre le changement climatique », et légitimer
    l’Accord de Paris sur le climat.

    Or, selon une analyse novatrice du chercheur australien John McLean, les
    données de HadCRUT4 sont beaucoup trop bâclée pour être prises au
    sérieux, même par des climatologues [sic], et surtout pas par un
    organisme aussi influent que le GIEC ou par les gouvernements du monde.

    D’après John McLean, nous avons là des « données très négligées
    d’amateur, à peu près du niveau d’un étudiant en première année
    d’université. »

    • logic

      ah bon? la banquise et le permafrost ne fondent pas?
      ah bon? on ne passe pas de températures estivales à hivernale en moins de 24h maintenant?

      Quand l’humain regardera les faits plutôt que de chercher des théories qui lui convienne, on pourra avancer!

      • gnafron

        le Groenland va reverdir, comme en l’an mil ?

        • logic

          t’as des photos??

        • supermouton supermouton

          Il n’a jamais été vert le Groenland, et surtout pas en l’an mil…
          Erik le Rouge avait baptisé cette région hostile de la sorte pour attirer des neuneus en quête d’une vie meilleure.
          Résultat, il sont tous mort de faim en quelques génération…
          Pas vert du tout le Groenland…

      • Pimpin

        Banquise et permafrost fondent et se reforment périodiquement d’une façon totalement naturelle qui n’a rien à voir avec un réchauffement provoqué par l’Homme. De plus je vous rappelle que lors de la dernière glaciation ces régions étaient sous des mètres de glace, nous sommes à la fin de la période naturelle de réchauffement qui a suivi. Sans que l’Homme n’y soit pour quelque chose, et pour cause.

        Pour avoir une idée de l’évolution des banquises, c’est par exemple ici :

        http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/

        Faites apparaître la courbe de l’année 2007, soit il y a plus de 10 ans et vous pourrez constater qu’il n’y a pas « de fonte accélérée » comme certains veulent le faire croire.
        S’il y a bien eu diminution par rapport aux années 70, elle est loin d’avoir l’importance qu’on nous dit et s’est stabilisée.
        Vous pouvez aussi faire apparaître les courbes de l’Antarctique (bouton en haut à gauche) et constater que là bas tout est très stable, (c’est en 2013 qu’il y a eu le plus de glace) ce qui contredit les affirmations d’un réchauffement global.

        Concernant nos régions, les changements de température importants auxquels nous assistons ont toujours été très courants, en fonction de l’ensoleillement et de la direction du vent. Rien d’anormal.
        Les faits c’est cela. Ne vous laissez pas prendre par les manipulations sur ce sujet. On trouve toutes les données de base sur internet pour ne pas se faire avoir.

        • logic

          tiens, pour le permafrost pour que tu aies une idée de l’échelle de temps:

          https://www.youtube.com/watch?v=96LXv4O2LcU

          Sinon, pour les amplitudes de température d’un jour à l’autre du genre 10 ou 15° , c’est marrant, car quand je demande aux anciens, ils n’ont jamais eu ça !!! tu aurais une explication??

          bien sûr, il existe des refroidissements et réchauffement de la terre, mais certainement pas à cette échelle de temps !!

          Et sinon, selon toi, ça servirait à quoi une théorie réchauffiste anthropique?

          • M.G. M.G.

            En parlant d’amplitude, ce que je remarque chez moi depuis bientôt une semaine, c’est 0% d’amplitude entre le jour et la nuit. Il fait actuellement 17° à 14h et 17° à 2h du matin. Oui, 17° 24h/24, et ça va durer jusqu’à lundi. Quelqu’un a-t-il déjà vu ça ?

            M.G.

            • logic

              Pimpim, surement ! lol

              Le climat devient n’importe quoi, mais peut de gens s’en aperçoivent, trop occuper qu’ils sont à travailler et regarder la TV….

              ça fait 1 siècle bientôt que l’occidental est coupé de son milieu naturel, alors ces constat de modification de la nature, sont plus qu’aléatoire…

            • logic

              non, ce n’est pas normal, car en principe si la nuit est douce, c’est qu’il y a une couverture nuageuse conservant la chaleur emmagasiné dans le sol le jour, or, ce n’est pas le cas, ce n’était pas couvert!

              Par contre, c’est du Marin chez moi en ce moment, mais 20° pour la saison, ça fait vraiment doux!

            • logic

              ah oui, j’oubliais, la semaine prochaine, on perd 15° !

            • Ici c’est pareil MG, juste des t° un peu plus élevées que chez toi mais qu’est ce qu’il fait humide sans pluie, c’est affreux.
              Logic, es-tu retourné dans le nord? Si tu es toujours près de chez MG et moi, je ne vois pas cette chute de 15°.

          • Pimpin

            Logic, l’histoire des mammouths confirme ce que je raconte sur le réchauffement après la dernière glaciation.
            Les variations de température actuelles ? les anciens ne s’en rappellent plus ? qui ? où ? quand ? moi j’ai 65 ans et je m’en souviens très bien. Notre région est soumise à plusieurs effets, à cause des vents du nord, de l’Est, du sud, et de la couverture nuageuse . Un vent du nord, pas de nuage, la température dégringole la nuit. Un vent du sud, des nuages, elle monte. C’est exactement ce qui se passe actuellement et ce n’est pas nouveau. Et les variations de température ne sont vraiment pas exceptionnelles.
            Ce n’est pas avec une vision aussi courte que vous pouvez comprendre les choses.
            Relisez ce que j’ai dit au début quand j’explique pourquoi c’est une escroquerie. J’ai donné des éléments précis, sur le CO2 et sur l’effet de serre.
            Sans compter que les prévision du GIEC d’il y a maintenant près de 30 ans s’avèrent totalement dans les choux. C’est factuel.
            Quant au pourquoi de cette escroquerie, vous n’avez pas remarqué ces taxes sur le CO2 qu’on retrouve un peu partout et qui entre-autres font exploser le prix de l’énergie ? Ce qui arrange bien évidemment ceux qui sont au pouvoir, et les fournisseurs d’énergie (tirée du fossile) qui voient leur rente prendre de la valeur tout en augmentant leur durée de vie (si on l’économise, justement parce que c’est cher).
            Et puis aussi, quand on est parti dans un mensonge aussi gros, c’est dur de s’en sortir, donc on s’enfonce de plus en plus. Jusqu’à ce que cela pète.
            A noter aussi selon une enquête récente les leaders mondiaux ne donnent pas la priorité à la lutte contre de réchauffement quand il s’agit de lui donner des moyens.
            https://www.contrepoints.org/2018/10/08/327099-pas-de-priorite-climatique-selon-les-leaders-mondiaux
            A votre avis ne serait-ce pas parce qu’il savent que c’est bidon et que c’est de l’argent perdu ? Un seul a dit la vérité : Trump ! Celui qu’on fait passer pour un débile …

            • logic

              nous ne parlons pas de la même chose, moi mon problème, ce n’est pas le prix de l’énergie, mais toutes les pollutions et dégradation faites par l’énergie, car ces 180 esclaves par humains permettent de surproduire, avec l’aide de l’obsolescence programmé, sans production, pas de pollution possible!!
              Et si ces Yt s’appuient sur le dernier rapport du Giec, ce n’est qu’un détail de leur démarche, le réchauffement (ou pas) n’est qu’un des nombreux problèmes à règler pour eux!

              Concernant le prix de l’énergie, l’état n’a pas attendu la taxe carbone pour escroquer le peuple, le carburant en france, c’est 80% de taxes avec la TIPP, EDF quant a lui est resté correct pendant des années comparativement a ces concurrents, et le fait que le prix augmente est surtout dû au fait que les bâtiment sont de plus en plus isolé, et les appareils consomment de moins en moins, moins d’énergie consommé = moins de rentrées d’argent pour le fournisseur (il y a donc un problème sérieux de croissance)
              Escroquerie ou pas, il faut moins consommer pour moins polluer, et ce dans tous les domaines marchand !

              Pour ma part je n’ai pas attendu que le monde change, je suis autonome en électricité et chauffage, et j’ai un véhicule amélioré, très peu gourmand et très peu polluant ;), Car le monde ne changera pas de si tôt ;)

        • logic

          « Concernant nos régions, les changements de température importants auxquels nous assistons ont toujours été très courants, en fonction de l’ensoleillement et de la direction du vent. Rien d’anormal. »

          bon, ben si tu le dit, alors c’est une vérité !

    • gnafron

      les marches pour le climat, c’est des marches d’échauffement ?
      (je sors)

      • logic

        non, c’est juste des humains qui ont encore un peu de dignité…

        • gnafron

          p’tain ça rigole pas !

          • logic

            c’est sûr qu’une planète qui se meurt avec des abrutis d’humain, c’est bidonnant….

            • gnafron

              nan, ce qui est bidonnant est de voir tous ces agités qui vont « sauver la planète »

              la planète qui va mourir, j’ai compris ça après le sommet de la terre de Rio en 1992, donc tu vois…
              à l’époque, j’y croyais, et j’ai réalisé que c’était plié…
              j’avais aussi suivi le « club de Rome »
              mais bon, si tu es amateur de grand-messes oecuméniques salvatrices !

              • logic

                il faut une génération, voire deux pour une prise de conscience…
                Un exemple parmi tant d’autres : j’ai fait mes études dans la thermique du bâtiment et les économie d’énergie possible dans les années 80 (sur-isolation, puits canadien, murs trombes,etc…etc…), et la RT digne de ce nom n’est arrivé qu’en 2012, soit plus de 30ans après….

              • Pareil Gnafron, c’est plié. Le titre, « nous sommes la dernière génération…..blablabla » c’est du vent, et c’est surtout une illusion d’espoir qui empêche de vraiment remettre les pendules à l’heure. Ma consolation, c’est que l’on a juste ce que l’on mérite.

            • Pimpin

              Logic, un peu de logique !
              On est sur un site qui s’appelle les moutons enragés ! Pourquoi donc vous comportez-vous comme un mouton ?
              Il suffit pourtant de sortir du troupeau et d’observer pour se rendre compte de la manipulation ! Pas besoin d’une génération !
              Il y a beaucoup de choses à faire pour notre environnement sans se laisser avoir par ce genre d’escroquerie au CO2.

              • logic

                si tu écoutais un peu séparémment tous les youtubeurs de ce clip, tu verrais qu’ils parlent tous de décroissance, de sortir du système mondialoglobalo capitaliste, etc…etc…

                tu es trop obnubilé par la taxe carbonne (qui est bien sûr une escroquerie qui ne résout rien ) pour faire la part des chose….

                • Doux rêveur…. Youtubeurs, PC, internet,pollution…..

                  • logic

                    En attendant, ce sont des jeunes, et ils se bougent, certains sont même aller jusqu’a bercy pour faire un exposé.
                    Yt n’est pas la panacée certes, mais pour combattre une propagande permanente faites par les main stream, il faut un minimum d’audience!!
                    Si la résistance n’utilise pas les outils de l’oligarchie, rien ne se passera, car il y a du boulot!
                    Ces jeunes ont compris toute la puissance de YT en terme d’audience et ils font bien de l’utiliser avant que cela ne soit plus possible, ce qui ne saurait tarder au train ou vont les choses….

                    180000 vue pour leur vidéo en moins de 2 jours ! qui prétendrait ici avoir touché autant de monde?

                    • On dirait moi quand je défends le concept de monnaie libre https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
                      Quel enthousiasme tu déploies, ça fait plaisir à lire. Tu m’as convaincu, tu as raison.
                      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

                    • logic

                      il est important de défendre des mouvements, issus de la jeunesse, car l’avenir c’est eux!
                      beaucoup trop de gens défendent des préjugés ou des idées ou des théories!
                      La ML est aussi un mouvement ;)

                    • GROS

                      qui prétendrait ici avoir touché autant de monde?

                      DSK.

                    • predateur

                      logic en 68 c était déjà pareil ,les jeunes allaient refaire le monde à leur image ….plus la libération des moeurs
                      tu as vu où on en est ???
                      chaque génération à besoin d une idéologie avant de recopier dix ans aprés ce que leurs aines leurs disaient dix ans plus tôt

                      à par que les moyens de communications d aujourd hui tendent à faire rentrer de force cette idéologie dans la tête de tous les moutons de bergerie
                      et à première vue c est efficace https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

                • Pimpin

                  Non ! je suis désolé, mais c’est vous qui avez donné en référence le site suivant :
                  https://ilestencoretemps.fr
                  J’ai téléchargé leur kit pédagogique.
                  Toute leur démonstration s’appuie sur le CO2 donc sur une base fausse, avec en plus une explication erronée de l’effet de serre.

                  • logic

                    comme je te l’ai déja dit, je me fout de savoir qui a raison dans les théorie du CO2, et d’ailleurs nous n’avons aucun moyens de savoir qui a tort et qui a raison, à moins de faires les recherches et mesures sois même !!!

                    Par contre, une chose est certaine, toutes les pollution et dégradation sur la planète, le sont grace à l’avidité de certains humains d’une part, et d’autre par grace aux énergies fossiles, sans eux, la production mondiale serait divisé par 180, et les pollutions et dégradation qui vont avec aussi!
                    Pour faire prendre conscience au monde l’urgence, il faut bien s’appuyer sur des données et sur une explication assez simpliste, ils ont prit ce qu’ils avaient….

                    Maintenant, si tu estime que la croissance et la production démesuré sont de bonnes choses pour l’humain et la planète, je ne perdrai pas mon temps a essayer de te convaincre

                    • Pimpin

                      Comment ça on n’a aucun moyen de savoir qui a tort ou a raison ? vous ne vous servez pas d’internet pour avoir des informations ? on y trouve toutes les informations nécessaires pour suivre les évolutions du climat, la réalité des températures, des étendues de banquises, des phénomènes météorologiques, etc. …
                      Et force est de constater que cela ne va pas du tout dans le sens du GIEC.
                      Concernant les dégradations, pratiquement tout est mis sur le dos du CO2 et c’est une escroquerie comme je l’ai déjà expliqué.
                      Tant d’argent et d’énergie qui pourraient être utilisés contre les vraies sources de pollution.

                    • logic

                      De l’info sur internet ! laisse moi rire, on y trouve tout et son contraire, il n’y a rien de moins fiables, mais peu importe, je pense que tu ne comprend pas la relation entre la consommation, la production et le CO2.
                      Le CO2, est juste un paramètre qui représente la production de l’homme sur terre, puisqu’il ne fait quasiment plus rien avec ses bras et ses jambes.
                      Résumé les dégradation de l’homme sur terre à un possible réchauffement du climat via le CO2 est surtout un moyen de ne pas parler du reste! et peut être qu’effectivement le GIEC n’est là que pour temporiser et protéger les rois du pétrole!
                      il n’en reste pas moins que les youtubeur de ce clip se battent depuis longtemps pour dénoncer tout le reste, alors oui, il n’ont pas forcément pris le bon sujet pour déclencher un mouvement, mais peut-être ont-ils aussi été manipulé? Car ils dénoncent tous le système depuis des mois voire des années….

                    • Pimpin

                      logic, Oui on trouve toute l’information nécessaire sur internet. On y trouve entre-autres toutes les mesures satellites et autres dans des sites qui ne font aucun militantisme. Ils donnent les informations, point. Et ces informations prouvent que le GIEC nous raconte des conneries.
                      Et tant qu’on se servira du CO2 pour nous pomper de l’argent (c’est cela le but) contrairement à ce que vous dites on ne s’occupera pas des vrais problèmes de pollution.

                    • Voltigeur Voltigeur

                      La tempête Leslie s’abat sur le Portugal et l’Espagne
                      La tempête Leslie a frappé le Portugal dimanche matin avec des vents de 176 km heure, arrachant des arbres et laissant des centaines de milliers de foyers sans électricité, avant d’atteindre le nord de l’Espagne qui se préparait à des pluies diluviennes.
                      https://www.romandie.com/news/ZOOM-La-temp-te-Leslie-s-abat-sur-le-Portugal-et-l-Espagne_RP/961880.rom

  • gnafron

    horreur !!!
    malheur!!!
    je viens de réaliser que Volti confond « entropique » et « anthropique »….. c’est « confondant » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • M.G. M.G.

      C’est modifié https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      M.G.

    • Voltigeur Voltigeur

      Non, moi pas trompée, anthropique (mot inventé?) = augmentation des GES dues à l’humain (ce que contestent les climato-sceptiques) et entropie dégradation de l’environnement. Merci Gnafrounet, tu participes à la culture des moutons ;) :)

      • Voltigeur Voltigeur

        Mon explication est à ta convenance ? :) Mais c’est bien d’avoir pointé du doigt, ça évite la confusion ;)

      • GROS

        entropie dégradation de l’environnement

        Ca, c’est une interprétation possible de l’entropie. Mais tout système dont l’entropie augmente ne se dégrade pas nécessairement (la « dégradation » étant un jugement subjectif lié à un référentiel de valeurs).
        Par exemple, si tu verses du pastis dans de l’eau, l’entropie du système eau+pastis a augmenté.
        Entropie(eau+pastis) > Entropie(eau) + Entropie(pastis)
        Pourtant, pour toi ce n’est pas une dégradation, le désordre interne à ce système (mélange de molécules d’eau, d’alcool, et de je ne sais quoi d’autre) constitue une valeur ajoutée.

        L’entropie est donnée par l’application du deuxième principe de la thermodynamique. Elle pourrait se traduire, pour un système physique fermé et isolé énergétiquement, par une augmentation de son désordre interne.
        Dans un système fermé, la variation de l’entropie ne peut se faire que dans un sens croissant. De même, si une partie du système voit son entropie diminuer, alors les autres parties du système voient ensemble leur entropie augmenter d’au moins cette même valeur. Comme en systémique, il y a dans l’entropie une notion holistique universelle.

        Ca, c’est la théorie.
        Dans la pratique, aucun système physique n’est jamais complètement fermé et isolé énergétiquement. On fait souvent des hypothèses et des approximations pour dire qu’on considère la théorie valable et applicable dans certains cas. Mais ça reste fondamentalement inexact et peut laisser place aux doutes, discussions, et interprétations. Ce n’est qu’une théorie…

        Il y a tout de même des domaines non physiques auxquels ce modèle de l’entropie peut être appliqué, et c’est intéressant pour en appréhender l’évolution. Je pense en particulier au système monétaire, où la dette joue le rôle de fonction d’entropie : l’émission de monnaie s’accompagne d’une émission de dette légèrement plus importante (principal + intérêts). Si on rembourse la dette, il reste les intérêts en dette : l’entropie a augmenté. Si on rembourse une partie de la dette, cela se fait d’une façon ou d’une autre en émettant la monnaie correspondante avec la dette associée légèrement plus élevée (montant remboursé + intérêts). Ainsi, une partie du système monétaire voit son entropie diminuer, mais les autres parties du système voient ensemble leur entropie augmenter d’au moins cette même valeur.
        Ca colle bien à la théorie, et on peut appliquer les modèles et formules assez aisément.
        Ce qu’il en ressort d’intéressant, c’est que la dette correspond au désordre interne au système monétaire. Or, un système ne peut voir son désordre interne augmenter indéfiniment : soit cela aboutit à la destruction du système, soit il faut à un moment où un autre que ce système relache son entropie dans les autres parties du sur-système auquel il appartient (mais ici, ça ne correspond à rien puisque le système monétaire est déjà international, donc cette piste est morte).
        On comprend aussi qu’en Europe, le passage des monnaies nationales (Franc, Lire, DM, etc.) à une monnaie européenne Euro n’a fait que mettre en commun les entropies de tous ces systèmes monétaires nationaux dans un sur-système globalement plus résilient, mais sur lequel la règle de l’entropie continue de s’appliquer (il s’agit toujours d’une monnaie dette).
        L’histoire est donc déjà écrite, ce système monétaire est voué à la destruction. Le passage à l’Euro n’a été qu’une fuite en avant, chacun des Etats espérant faire supporter le poids de sa dette par les autres membres (super fraternelle, cette approche ! C’est beau, l’Euro…).
        Si l’union monétaire vole en éclat, il est certain que certains Etats explosent dans la foulée, leur entropie étant trop forte : c’est bien pour cela que les « bien-pensants » nous disent que ce serait une folie de quitter l’Euro. Sauf qu’à terme, c’est l’explosion d’un bien plus gros système, la zone Euro, qui nous pend au nez, et ce sera bien pire. Reculer pour mieux sauter…
        Une possible solution pourrait être de concentrer l’ensemble de l’entropie sur une partie du système, et détacher cette partie du reste du système (c’est à dire la sacrifier pour le bien du reste du système). Au hasard : la Grèce ? Ce ne serait toutefois qu’une solution à court terme, car la loi entropique continuerait à s’appliquer et il faudrait renouveler l’opération régulièrement : ce serait un jeu des chaises musicales.
        Le seul moyen de ne pas arriver à de tels résultats, ce serait de ne pas être dans un système de nature entropique. En clair, se défaire de l’argent-dette et avoir un autre système monétaire permettant à la dette de diminuer (ex. émission de monnaie sans intérêt, titres de dette dont la valeur diminue avec le temps, etc.). Mais ce n’est pas dans l’intérêt des gens au pouvoir.

        Ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir établir et exploiter les formules caractérisant l’évolution et la majoration de cette fonction d’entropie du système monétaire. Ca permettrait d’y voir plus clair sur le moment, au plus tard, où la destruction pourrait arriver. Mais compte tenu de tous les dispositifs mis en place (effets de levier, credit default swap, systèmes boursiers, systèmes de change, mécanisme européen de stabilité, etc.), ce sont des modèles extrêmement compliqués à établir.

        Note : de la même façon, le statut de monnaie de réserve internationale du Dollar est clairement un privilège exorbitant, puisqu’il permet aux USA de décharger son entropie monétaire sur le reste du Monde. C’est délirant, quand on y pense.

        Note2 : en physique, cette notion d’entropie a quelque chose de fascinant, puisque sa nature strictement croissante peut servir à la caractérisation de l’orientation de l’axe du temps.

          • chat noir

            Pour information nous venons d’entrer dans une periode de minimum solaire et pendans onze ans ça risque de cailler

            • CryptoKrom

              Quel type de minimum solaire ?
              Celui AVEC ou celui SANS pics d’Eruptions Solaires ?
              Le soleil a plusieurs façons de rayonner.
              Il n’y a pas UN cycle solaire, car il y a plusieurs cycles imbriqués,
              chaque type de cycle correspond a un rayonnement spécifique.
              Et certains sont liés entre-eux, et se délient si leurs rayonnements ne sont plus synchronisés.
              Faut pas confondre le Soleil avec une simple Ampoule dont on fait varier l’intensité
              avec un seul et unique cycle !

        • gnafron

          putain le bouffon qui nous disait que le temps n’avait pas de sens défini !!!!!!!
          que l’on pouvait remonter le temps, et donc négentropiser… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

          • GROS

            Non, tu ne m’as pas compris, alors.
            C’est vrai dans un repère euclidien où tout n’est qu’information. Mais dans un repère lorentzien où tout n’est qu’énergie, tel qu’on en a l’usage habituel, le temps a bien une direction.
            Tout n’est qu’une question de choix du point de vue quand on modélise l’espace-temps.

          • GROS

            Un petit schéma simpliste et caricatural valant mieux qu’un long discours :

            Selon la théorie 1, l’univers n’a pas d’angle.
            Selon la théorie 2, l’univers a des angles.
            Les deux théories, à priori incompatibles, sont pourtant toutes les deux valables dans leur domaine d’application respectif, elles rendent juste compte d’aspects différents de l’univers.

  • Lilith Lilith

    La seule chose qui pourra sauver la planète est un effondrement sociétale, car si nos systèmes politiques reste en place ce seront les sans dent qui serviront d’esclaves a une classe qui a s’accaparer des ressources…

    L’humain à cette incroyable capacité a croire le premier messie venu, et qu’ils n’ont toujours pas compris qui est derrière tout ces mouvements.

    cela me fait penser a Al Gore qui mettait la population mondiale en garde du changement climatique mais qui continuait a rouler en Humer…. ou tout ces braves hommes politiques qui organisent des conférences a travers le monde mais sont incapable de prendre un vol régulier car standing oblige ils leurs faut tous le jet priver et limousine avec chauffeur qu’on ne partage pas évidement, mais qui se permette de vous donner des leçons…

    • Tyr

      Sans oublier que al gore, vice president, avait validé le bombardement de la Serbie avec un nombre impressionnant de missiles à l’uranium, mais ça devait être bon pour la planète…. Quel escroc.

      • Al gore qui a gagné un bon paquet avec le créneau des droits d’émission de CO2. ça ressemble à de l’écologisme, ça sent l’écologisme mais ce n’est pas de l’écologisme…. D’ailleurs ce mouvement dit écologisme a-t-il vraiment servi les intérêts de l’écologie. Comme d’habitude beaucoup de blabla politique et rien de révolutionnaire. Nicolas Hulot est pas mal non plus dans le genre.

    • logic

      ne voyez-vous pas que la plupart des mouvement humanistes sont récupéré par l’oligarchie, soit pour en faire du pognon, soit pour les décrédibiliser?

      Pour autant, ses mouvements sont légitimes

      croire, c’est ne pas voir, et ne pas savoir….

    • logic

      Depuis que le monde est féodal (minimum 5000 ans), les seigneurs ont toujours eu des « oeuvres charitables » pour faire croire au peuple qu’ils étaient humains…

      Maintenant, c’est encore mieux, c’est à double effet!!! éteindre le sentiment de spoliation, et discréditer les thèse humaniste

      Et dire que les moutons de 2018 tombent dans ses nouveaux panneaux….

      Depuis des millénaires, les riches ont besoins des pauvres pour garder leur suprématie, vous manipuler, c’est leur métier depuis toujours, croyez-vous une seconde qu’ils n’ont pas amélioré leurs techniques? MDR

    • GROS

      L’humain à cette incroyable capacité a croire le premier messie venu, et qu’ils n’ont toujours pas compris qui est derrière tout ces mouvements.

      Qui donc ? Explique nous.
      On veut des noms.

    • Leveilleur

      Lilith je ne sais pas si la seule chose qui pourra sauver la planète est un effondrement sociétale car si tout vient à s’effondrer, tout en sachant qu’il y a 7 milliards de bouches à nourrir, j’ai peur que les animaux et la biodiversité soient en proie à des génocides pour que ceux qui n’ont pas de terre à cultiver ou de morale survivent.

      Regarde ce qu’il s’est passé au Vénézuela, les gens se sont rués comme des sauvages dans les zoos pour massacrer et manger ces pauvres animaux, un magnifique étalon a été sauvagement massacré et tel des zombis, ils l’ont dépassé sur place et je ne parle pas des animaux domestiques qui ont du succomber aussi.

      Si le système venait à s’effondrer et après avoir consommé tous les animaux d’élevages, les conséquences sur la biodiversité déjà mal en point n’aurait pas le temps de se régénérer pour perdurer.

      Actuellement l’humanité consomme plus de 300 millions de tonnes de viande chaque années, soit 60 milliards d’animaux tués chaque années, ça fait froid dans le dos ! De quoi réfléchir surtout lorsqu’on voit que la population humaine augmente de 380.822 individu par jour pour 158 857 décès par jour.

      https://www.planetoscope.com/demographie-urbanisme/natalite

      https://www.planetoscope.com/elevage-viande/1172-nombre-d-animaux-tues-pour-fournir-de-la-viande-dans-le-monde.html

      https://www.planetoscope.com/elevage-viande/1235-consommation-mondiale-de-viande.html

      • marabout marabout

        après c’est le cannibalisme,pour l’humain en mode reptilien
        comme pour cette équipe de foot,lors du crash d’avion,dans la cordilières des Andes,dans les années 70..
        cas extrême mais nécessaire,pour sauver le groupe de survivants

  • gnafron

    on va pomper le CO2…

  • Bien politiquement incorrect, George Carlin avait tout compris ! (j’adore ce mec!)

    George Carlin – Save The Planet (VOSTFR)
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=JA5ftCNunRE

  • Je remets ce lien, bien d’actualité :

    Réchauffisme : Les données du GIEC sont de mauvaise qualité, peu fiables et amateur !

    http://echelledejacob.blogspot.com/2018/10/rechauffisme-les-donnees-du-giec-sont.html

  • Et puis on s’en fout du réchauffement tant qu’on peut continuer à skier ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=68&v=8Ru6_v56WfM

  • gnafron

    personne (de sérieux) ne nie un réchauffement, mais de là à le dire anthropique …

    quid alors de l’époque romaine, de l’optimum de l’an mil, du petit âge glaciaire (18° siècle)

    d’autant plus que le petit âge glaciaire n’est pas dû à une diminution des émissions de CO2

  • GROS

    1- Je n’ai aucune prise sur la tournure des changements climatiques, surtout compte tenu du poids ridicule des rejets de la France face aux USA, de la Chine de l’Inde (et d’autres…) qui n’en ont rien à braire. Et je ne me sens pas de jouer le rôle du colibris de la farce.
    2- Ce n’est pas clair quelle part de ce dérèglement est due aux activités humaines. Certainement pas 100%, loin de là.
    3- De toutes façons c’est déjà cuit. Même avec 1,5°C d’augmentation moyenne globale, il ne faut pas croire que tout va bien se passer.
    4- De tous temps il y a eu des changements climatiques. Il serait idiot de faire croire que nous étions parvenu à une stabilité éternelle et source de prospérité, que nous aurions subitement fait choir, vilains que nous sommes.

    Donc bon… Je crois que je vais encore profiter du plaisir de conduire ma BM joyeusement sans scrupule pendant encore un bon moment.

    • gnafron

      là, je suis d’accord, on reprend du champagne…

    • CryptoKrom

      D’aprés un documentaire, un vieux géologue citais qu’il a fallu minimum 20 Glaciations et Réchauffements pour « sculpter » les montagnes par érosion.

      Et pi cesser de raler pour 1 ou 2 degrés…ya assez d’offres d’emplois devant des Fours a Fusion avec minimum
      60° a supporter en permanence…sans équipements et juste payé au Smic !

      Bande d’enfants gatés pourris raleurs !

      Et pour la prochaine Glaciation…ils vont (ré)-inventer des voitures polluantes a CO² ???
      Et donner des primes a la pollution ???

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Simsi

    On reste quand même à essayer d’éliminer un élément chimique ABSOLUMENT indispensable à la vie sur terre.

  • Simsi

    Mais pas de panique, l’évolution Darwinienne nous enseigne que nous nous adapterons quoi qu’il en soit au changement climatique alors … les gars pas de panique.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    en ce jour de petite tempête je propose à tout ceux qui prétendent pouvoir lutter contre le réchauffement de sortir de chez eux et d’arrêter le vent https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    pour ceux qui auront réussi je leur propose d’arrêter un tsunami … dans la même idée tu lui fais façe et tu l’arrêtes https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    les finalistes seront alors invités à nous proposer leurs solutions pour avoir une température idéale selon les critères de l’office du tourisme mondialhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • logic

    De toutes façon, même en admettant que l’activités humaine ne modifierait pas le climat, il n’en reste pas moins que :

    1 l’activités humaine pollue l’air partout sur la planète en brulant des hydrocarbure

    2 les hydrocarbures permettent a chaque être humain d’avoir l’équivalent de 180 esclaves et permettent donc une production démesuré qui entretient la croissance à grand renfort d’obsolescence programmée

    3 Les productions étant démesurées, on peut tout exploiter, même les mines les plus profondes, les terres rares, les sables bitumineux, le tout bien sur accompagné de guerre pour obtenir ces ressources à moindre coûts

    4 et les pollutions sont partout à cause de ces production : les tonnes de méthanes que dégage l’industrie de la viande (le gaz a effet de serre le plus puissant, entre autres..), les marées noire, la surpêche, les pesticides dans les rivières, etc…etc…..la liste serait trop longue pour expliquer toutes les possibilités de pollution que l’énergie fossile permet, et donc que le CO2 PERMET !

    Alors bien sûr, on passe son temps a se chamailler sur un réchauffement ou pas, mais que vous le vouliez ou non, l’énergie de production est un fléau pour l’espèce humaine….

  • CryptoKrom

    Faut de toute Urgence brancher un linky sur le Soleil…
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Face au chaos environnemental en cours, l’Australie prend position:

    ==

    L’Australie a rejeté l’appel des scientifiques à éliminer progressivement l’utilisation du charbon d’ici 2050 afin d’éviter que les objectifs mondiaux de l’accord de Paris sur le changement climatique ne soient dépassés avec des conséquences potentiellement désastreuses.

    Le plus grand exportateur mondial de charbon a déclaré mardi qu’il serait « irresponsable » de se conformer à la recommandation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’ONU de ne plus utiliser le charbon pour produire de l’électricité.

    Canberra a également réitéré sa priorité de réduire les prix intérieurs de l’électricité plutôt que les émissions de gaz à effet de serre, qui ont augmenté pendant quatre années consécutives. « Dire qu’il[le charbon] doit être éliminé progressivement d’ici à 2050, c’est faire un grand pas en avant « , a déclaré Melissa Price, ministre australienne de l’Environnement, qui travaillait auparavant dans l’industrie minière.

    « Je ne sais pas comment vous pourriez dire d’ici 2050 que vous n’aurez pas la technologie qui vous permettra d’avoir une bonne technologie propre en ce qui concerne le charbon. Ce serait irresponsable de notre part. »

    ==

    Balance Your Energy :-)

  • CryptoKrom

    Tant qu’EDF annonce a la Radio « L’Energie économisons la » je m’économise ( rrr….zzz , rrrr……zzz…. )
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • supermouton supermouton

    A l’évidence, c’est le grand désordre dans la tête des moutons, enragés ou non.
    Une seule chose est certaine : je ne serai plus là pour voir le bordel (ou pas) résultant de tout cela.
    Mon choix est donc clair : je profite de ce que la civilisation actuelle m’offre …
    Et pour la suivante ? je m’en tamponne le coquillard :-)

  • Balou

    Montage Inédit : Le grand mensonge du réchauffement climatique dénoncé par la science

    Ce montage vidéo regroupe l’intervention de Christian Gérondeau et de Jean-Marc Roeder, deux scientifiques traitant ici du réchauffement climatique. Leurs dires sont appuyés par des milliers de scientifiques et d’authentiques climatologues (voir autres vidéos sur le réchauffement sur ce site) qui présentent tous une version totalement différente de celle imposée communément par les médias officiels et les politiques, dont les portes paroles seraient plus des idéologues ou des pseudos-climatologues que d’authentiques scientifiques ou spécialistes de la question.

    http://www.prisedeconscience.org/project/rechauffement-climatique-la-grande-arnaque/