Le thé bio – une nécessité pour tous ?

Si l’eau reste la boisson phare la plus consommée dans le monde, le thé arrive aujourd’hui en seconde place. Tous les jours ce sont 1,5 milliard de tasses qui sont bues. Aimé et répandu tout autour du globe le thé est aussi reconnu pour ses propriétés bénéfiques pour l’organisme. Stimulant, anticancéreux, bon pour la mémoire et rempli d’antioxydants, le thé présente en effet de multiples avantages. Les grandes marques ne s’en cachent plus et ont même fini par développer des machines à thé spécialement créées pour préparer cette boisson délicieuse. Pour autant, de plus en plus de personnes se questionnent quant à la présence de pesticides dans leur boisson favorite. Faut-il alors privilégier le thé bio et comment le reconnaître ?

Le thé bio : un formidable moyen d’éviter les pesticides

Comment définir le thé bio ? Pour qu’il soit considéré comme biologique, le thé doit avoir été cultivé dans une plantation certifiée d’agriculture biologique. Ces plantations ne doivent ainsi pas avoir subi de traitement chimique et être restées les plus naturelles possible. L’utilisation d’engrais artificiels est donc également proscrite.

La consommation de thé bio nous permettrait donc de consommer moins de pesticides et de profiter pleinement des nombreuses vertus des feuilles de thé.

Le thé “classique” : une calamité pour l’environnement

Principalement cultivé en Asie, le thé est une culture qui a d’importantes conséquences sur l’environnement en Asie. En effet, les plantations de thé se situent souvent en altitude et l’utilisation de produits chimiques affecte l’environnement local. Ces produits imprègnent alors le sol et contaminent les vallées pour dévaster l’écosystème alentours.

Lorsque l’on s’intéresse aux pesticides utilisés pour cultivé le thé non bio on se rend compte que ceux-ci utilisent des métaux lourds. De plus, les engrais utilisés ont tendance à rendre la culture du thé de plus en plus difficile au cours du temps. Les plantations se retrouvent donc à utiliser de plus en plus de produits chimiques pour tenter de compenser ce rendement décroissant. On parle ainsi de dépendance chimique qui plongent les agriculteurs dans un cercle vicieux. A long terme, c’est une catastrophe environnemental et économique qui semble se profiler pour les planteurs de thé. Le thé bio quant à lui permettrait de soutenir les projets dont l’impact écologique ne serait pas aussi catastrophique.

Comment trouver mon thé bio ?

Pour cela vous avez plusieurs possibilités. Si vous souhaitez acheter vos sachets en supermarché, pas de secret : il vous faudra faire attention aux emballages. La première chose à repérer est le logo bio européen. Pour vous aider voici quelques exemples de marques françaises de thé bio :

  • Les Jardins de Gaïa
  • Les Thés de la Pagode
  • Lov Organic
  • La Route des Comptoirs

Il peut être aussi intéressant de choisir des labels équitables comme Fairtrade. Ce mouvement regroupe des producteurs dans le but de donner aux paysans ou aux travailleurs agricoles des pays du sud, les moyens de lutter eux-mêmes contre la pauvreté.

Si vous êtes un adepte des machines à thé et que vous souhaitez acheter vos capsules bio sur internet ? Pas de problème : des sites internet fleurissent pour vous aider à faire vos choix et une simple recherche sur votre moteur de recherche :  “capsule de thé bio” vous permettra de trouver très rapidement votre bonheur.

Astrucq

 

11 commentaires

Laisser un commentaire