Le scandale Linky et Gazpar doit être dénoncé. Explications des drames à venir…

Dans cet article, il n’est question que de la « légèreté » avec laquelle les Linky et Gazpar sont installés. C’est une question de gros sous, et personne ne veut investir, surtout pas EDF et sa filiale Énédis. Donc, pas de câbles plombés, pas de « support compteur » ignifugé, installation à la « va vite », personnel pas ou peu formé, mise devant le fait accompli et frais pour l’usager, entre autres nuisances. Les factures qui s’envolent pour certains usagers ont une explication : LINKY L’énergie plus chère avec des mesures en kVa et non plus en kWh . Un article très détaillé du 16 août 2017 par StopLinkyBayonne sur Ralinky.com, qui donne les mesures, avec graphique et photos et, le lien vers un article de Challenge : http://www.challenges.fr/entreprise/20130924.CHA4664/compteur-linky-futur-piege-pour-usagers- mais-jackpot-pour-edf.html . qui a disparu depuis (erreur 404) mais dont le titre est sans équivoque.  Partagez ! Volti

********

Auteur Charles Sannat pour Insolentiae

Linky et Gazpar même combat! Ce que nous apprend aujourd’hui notre camarade Sylvain, pour avoir vécu lui-même le changement de son compteur de gaz, est très révélateur.

Les augmentations d’incendies liés au déploiement du compteur Linky commencent à être comprises. Globalement et pour simplifier, autour de plusieurs rapports techniques qui traînent sous le manteau et qui vont commencer à sortir, l’une des causes majeures est la conséquence du mauvais travail d’un paquet de sous-traitants mal formés, mal informés et à qui l’on demande de poser des compteurs dans des environnements dans lesquels ils ne devraient pas être posés, en particulier lorsque votre ancien compteur est fixé à une grosse plaque de bois bien sec qui est un matériel très inflammable…

Le problème c’est que cela nécessite des travaux du coup plus importants et beaucoup plus longs.

La réalité et le scandale économique auxquels notre pays est confronté sont simples.

Changer ces dizaines de millions de compteurs en respectant à chaque fois les normes d’installation et toutes les préconisations est possible. C’est possible parfois en 20 minutes et plus souvent en une demi-journée, parfois cela prendra plusieurs jours….

Mais le coût pour bien faire est tel que ce ne sera pas bien fait.

Enfin, le travail est confié à une myriade de sous-traitants qui seront responsables évidemment au bout d’années de procès…

C’est l’organisation consciente et volontaire d’une chaîne d’irresponsabilités qui se construit sous vos yeux.

Tous les opérateurs vont se renvoyer la balle, ce n’est pas moi, c’est lui, ce n’est pas moi non plus le cahier des charges n’était pas bon, ce n’est pas ma faute, c’est celle de l’ouvrier qui n’a pas fait convenablement son travail et n’a pas signalé à son chef que sur telle maison, il ne pouvait pas installer de compteur, sauf que son chef, lui, ne veut pas savoir…

C’est là que réside le réel danger des compteurs Linky.

Pour Gazpar, quand il y aura eu 3 ou 4 explosions d’immeubles, on finira par se demander si tout est bien posé comme cela le devrait…

L’affaire Linky est une affaire de gros sous à plusieurs milliards d’euros… Cela en fait des intérêts pas forcément bien nets, ni très propres !

Charles SANNAT pour Insolentiae


Gazpar, le petit frère de Linky, même combat ?

Gazpar, le petit frère de Linky, même combat ? Dans la grande sphère des gestionnaires de réseau, après l’électricité, le gaz ! Oui, votre compteur gaz va aussi être changé pour un « communicant » du même ordre que Linky. Il n’y avait pas de raison pour que ce soit différent, GRDF est aussi une entreprise nationale filiale à 100 % de Engie, même combat ! Bon, ce serait insister très lourdement, mais les problèmes de Gazpar sont les mêmes que Linky. S’il fait moins parler de lui c’est simplement parce qu’il est installé en dehors des habitations et donc serait « moins nocif » puisque éloigné des habitations et qu’il communique par ondes et non par le réseau filaire CPL. Non, ce qui me vaut cet article aujourd’hui, c’est la gestion du remplacement de ces compteurs. Dans certains cas, elle est confiée à des prestataires extérieurs comme Sogetrel. Je ne vais pas faire le procès de cette entreprise, mais j’avoue, pour l’avoir vécue, que l’expérience est pour le moins cocasse. A priori, un courrier vous est envoyé pour vous prévenir de ce changement et indique la marche à suivre pour rétablir le gaz. Ce n’est pas aussi simple que l’électricité et il faut redémarrer les appareils (chaudière, chauffe-eau…).

D’abord, le courrier censé prévenir ne semble pas être si systématique que cela. Retour de vacances, plus d’eau chaude, pas de courrier… Heureusement, ce n’est pas l’hiver et la chaudière peut attendre. Impossible de redémarrer et appel au plombier qui intervient en précisant qu’il s’agit sans aucun doute d’une coupure gaz. En effet, une coupure sans prévenir pour cause d’installation de l’ami Gazpar ! Cela s’appelle être mis devant le fait accompli et en attendant, le plombier émet sa facture… Cela aurait pu se passer autrement puisque Sogetrel prévoit l’intervention d’un technicien pour rétablir les choses à sa charge… Parfait, à condition d’avoir été prévenu. Plus cocasse encore, vous faites appel à Sogetrel pour redémarrer vos appareils gaz… On commence par une plate-forme téléphonique et de très longues minutes d’attente. À ce petit jeu de patience, il faut avoir les nerfs solides et enfin on vous propose un rendez-vous. On vous propose un créneau de 3 heures… Vaut mieux avoir le temps ! Le logement étant à une heure de route, on va donc prendre son mal en patience. Attente, attente… Personne au rendez-vous. Nouvel appel à la plate-forme qui ne répond plus à une heure aussi tardive. Appel le jour suivant, vagues excuses et nouveau rendez-vous à heure fixe cette fois, donc second déplacement et de nouveau deux heures de route (aller et retour)…

Je n’irai pas plus loin, une nouvelle fois, sur la nocivité des appareils et des ondes. Il faudrait très certainement s’atteler à ce problème avec des avis d’experts indépendants (à condition qu’ils le soient vraiment). Pour les données personnelles, pas de panique, vous en laissez partout tous les jours avec votre ordinateur, votre téléphone ou votre carte bancaire. En revanche, le cafouillage des sous-traitants, des plates-formes et des interventions est une réalité. Les témoignages sont légion sur le net et ce n’est pas qu’une légende. Il semblerait que les progrès annoncés soient victimes d’une organisation particulièrement défaillante. Beaucoup moins au niveau commercial où des agents de sociétés sous-traitantes (Ranger France…), une nouvelle fois, viennent chez vous vous démarcher pour soi-disant vous vendre de meilleurs tarifs si vous signez tout de suite en bas de la page. Installation forcée, vente forcée, notre chère entreprise nationale est bien à ranger du côté des voyous en laissant faire de telles pratiques !

Il n’est pas trop tard… Mais presque !

Sylvain DEVAUX pour LaRobolution

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné. »

Jean Delumeau

 

9 commentaires

Laisser un commentaire