Sucres rapides : Les pâtes pourraient augmenter votre risque de démence de 89% …

Encore un article sur la nutrition. Je pense que tout est une question d’équilibre, manger de tout un peu, ne peut être mauvais. On se demande ce qui restera pour se nourrir, si les nombreuses études, trouvent toujours de quoi inquiéter. Les pâtes sont ce qu’il y a de moins cher et, pour ceux qui ne peuvent faire autrement que d’en servir souvent, quelle est l’option de remplacement ? À noter que le livre du Dr David Perlmutter dont il est question, « Ces glucides qui menacent notre cerveau » est préfacé par le Pr Joyeux. Volti

****************

Source Aphadolie via Sante-Plus-Mag

Si vous vous intéressez aux régimes, vous devriez savoir que les glucides sont vos ennemis par excellence. D’ailleurs, les scientifiques ont découvert que les glucides, dont les spaghettis et les pâtes, sont des facteurs qui favoriseraient le développement de la démence. Explications.

La science a été en mesure de confirmer qu’une alimentation saine est l’une des clés pour une bonne santé mentale ainsi que pour la prévention des maladies neurodégénératives comme Alzheimer. Aussi, une alimentation riche en glucides peut provoquer un déséquilibre hormonal dans le corps et affecter la production de leptine, d’insuline et d’autres hormones, ce qui impacte négativement la santé mentale et physique. Tour d’horizon sur ces glucides, sources de sucre et de gluten, qui peuvent être à l’origine de maladies graves telles que la démence, surtout lorsqu’ils sont consommés de manière excessive.

Les effets négatifs du sucre

Les sucres rapides que l’on retrouve dans les glucides provoquent un pic glycémique et la sécrétion de l’insuline, permettant de faire pénétrer le sucre dans les cellules pour réduire le taux de sucre sanguin. Toutefois, ces pics d’insuline répétés, pour équilibrer le taux de sucre sanguin, peuvent avoir des effets délétères sur l’organisme : stockage des graisses, diabète, maladies chroniques mais aussi maladies neurodégénératives. Effectivement, comme de nombreuses études l’ont confirmé, des taux élevés de sucre dans le sang peuvent affecter notre santé mentale. Le sucre peut provoquer des changements dans les zones du cerveau, notamment celles pour l’apprentissage et la mémoire. La production d’insuline altérée et constante peut entraîner une détérioration de la capacité d’apprentissage et de mémorisation.

Les effets négatifs du gluten

On le retrouve dans de nombreux produits à savoir les pâtes, le pain et divers produits transformés : le gluten. C’est une protéine présente dans l’orge, le seigle, le blé et d’autres céréales. Cependant, le problème qui se pose avec le gluten est qu’il est difficile à digérer et peut altérer notre santé. En effet, chez les personnes intolérantes au gluten, on constate des troubles digestifs ainsi que des lésions et des inflammations intestinales. Or, d’après une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Brescia (Italie) et de l’Université de Genève (Suisse), les inflammations intestinales sont liées à un déclin cognitif et à des maladies neurodégénératives telles que Alzheimer. Ainsi, le microbiote intestinal serait lié au cerveau. Par conséquent, une mauvaise alimentation et l’accumulation de bactéries inflammatoires pourraient être en cause dans le déclin cognitif.

Comment les glucides affectent notre cerveau ?

Somme toute, les calories que nous recevons des glucides, sous forme de sucre et de gluten, peuvent augmenter le niveau du sucre dans le sang et altérer l’organisme et la digestion, ce qui peut avoir un effet néfaste sur notre cerveau. En effet, selon le Dr David Perlmutter, neurologue, nutritionniste et auteur du livre « Ces glucides qui menacent notre cerveau »,  les effets des glucides sur le cerveau présentent un risque accru de démence qui s’élèverait à 89%.  Ainsi, pour prendre soin de sa santé cérébrale, il recommande de réduire drastiquement le sucre et les glucides, à l’origine de nombreuses maladies, et de se tourner vers une alimentation équilibrée à base d’aliments fermentés (choucroute, kéfir, kombucha, pain au levain, légumes fermentés type cornichons) et d’aliments sources de bons gras (avocat, saumon, maquereau, sardines, graines et noix, huile d’olive, brocoli, épinards). Par ailleurs, il ajoute que le sport, et notamment les exercices aérobies (vélo, course, marche), permettrait de renforcer et de stimuler la production de nouvelles cellules nerveuses.

Auteur Amélie B.

Source Aphadolie via :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27776263

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3448146/

https://www.santeplusmag.com/les-pates-pourraient-augmenter-votre-risque-de-demence-de-89/

http://www.psychomedia.qc.ca/capacites-cognitives/2012-10-21/sucre-glucides-deficit-cognitif-leger

Aussi :

 

 

28 commentaires

  • GROS

    Pour être en bonne santé, soyez minéralien.

  • Ma che cazzo ! Che cosa dice l’inferno quella strana donna? Noi italiani mangiamo pasta ogni giorno e siamo sani, cazzo si cagna !!

    Akasha.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      c’est exactement ce que j’allais écrire Akasha ! c’est à se tordre de rire des propos pareils !
      Bon, moi je ne mange pas de pâtes parce que je ne mange pas de gluten et qu’en plus je n’ai jamais aimé ça, mais ce charabia pseudo nutritionnel est ahurissant !

    • supermouton supermouton

      Le sujet est la démence.
      Quand on voit le dernier gouvernement italien élu par ces mangeurs de pâtes, le doute est permis :-)
      En même temps, on doit surement manger trop de pâtes ici aussi …

      • Super Mouton vous êtes un petit insolent, vous aimez bien quand ça pique et sa gratte ? Moi aussi de temps à autre j’aime, et ne demande pas que je pique car super mouton où pas vous allez finir ainsi :

        Akasha.

        • supermouton supermouton

          Pouvons-nous en déduire que vous appréciez le gouvernement italien actuel ?
          Quant au supermouton, même embroché, il n’est pas comestible ;-)

    • guibus

      Les pâtes sont des sucres lents. Je me suis arrêté au titre.

  • gnafron

    Volti, quand on écrit  » source machin via truc « , ça veut dire que truc ne fait que relayer,

    machin étant l’origine…

    en fait, juste une histoire de câblage à inverser entre deux neurones https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      Non Gnafrounet :) , c’est l’inverse, c’est Aphadolie qui publie à partir de XYZ ;)

      • gnafron

        « Aphadolie qui publie à partir de XYZ »

        donc on écrira « source XYZ via Aphadolie »

        VIA signifie « en passant par »

        reste juste à trouver les deux neurones en cause…

        GRRR

      • gnafron

        errare humanum est, perseverare diabolicum

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        dans ce cas la source est l’article originale … uniquement ;) aphadolie c’est du copier coller en aucun cas une source.
        ça peut être aussi les articles films livres … dont c’est inspiré un auteur pour rédiger son article. mais là il n’y a pas de rédactionnel

        à moin que aphadolie soit amélie b et qu’elle publie aussi sur santé +

      • Et le sexe des anges dans tout cela?
        Volti, tu devrais prendre une semaine de vacances, cela ferait du bien pour les intégristes.
        PS: certains ont dû abuser des pâtes.

  • Cyrildu44

    Il existe depuis plus de 10 ans des pâtes sans gluten pour les personnes souffrant de la maladie de coeliaque.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Exact Cyrildu44, mais que de produits chimiques dedans – qui souvent ne sont même pas mentionnés ! – comme dans tous les produits sans gluten ! mieux vaut s’en abstenir !

  • donarmando

    Comme beaucoup de choses maintenant, mieux vaut faire ses pâtes tout seul ! De la farine, de l’eau, des oeufs et hop. Point de sucre. Les pâtes à cuisson express (« cuite en 5 minutes » !) sont encore plus bourrées de sucre …

    • M.G. M.G.

      Exact, je confirme, faire ses propres pâtes c’est super simple. J’ai acheté cette machine à pâtes il y à 4 ans avec laquelle je fais mes tagliatelles (pas testé les raviolis). Appareil solide et totalement mécanique, donc parfait pour la résilience au cas où … :)

      Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus … M.G.

  • LaoTseu

    Et toi Voltigeur c’est quoi ton régime alimentaire ? tes pensées sur la nutrition ?

    • Voltigeur Voltigeur

      Simple :) de tout un peu sans excès, avec des légumes bio de saisons produits dans la région. Peu de viande, mais choisie. Et je cuisine, au moins je sais ce qu’il y a dans mon assiette. J’aime beaucoup les pâtes que je fais moi-même (de temps en temps). Je n’ai jamais fait de régime et ne souffre d’aucune allergie.. Voilààà!! ;)

  • Billou223

    Le petit épeautre, c’est le bien.

    Machine à pâte + farine de petit épeautre = digeste & goûteux.

  • domi

    mais les pates ce sont des sucres lents?

    • Chrisiscarmesi

      Bonjour, je voulais vous informez que j’ai répondu a votre commentaire un peu plus en haut, mais les pates ne sont pas des sucres lents, puisque la plupart du temps quand nous parlons de pâtes, nous parlons de celle qui sont faites avec de la farine de blé blanche, donc elle sont des sucres rapides, par contre si elle sont faites avec de la farine complète, alors elle seront des sucres lents.

      • Balou

        Ce n’est pas exact : les pâtes ne sont pas des sucres rapides. Certes, les pâtes blanches ont un indice glycémique supérieur aux pâtes complètes, mais ça n’en fait pas des sucres rapides. Les sucs digestifs de la salive et de l’estomac doivent les décomposer pour qu’elles soient assimilables. Ce n’est pas le cas des sucres rapides (saccharose, glucose, fructose).
        Parler des pâtes, qui « pourraient augmenter votre risque de démence de 89%… », sans faire la distinction avec les pâtes complètes, qui sont au contraire bénéfiques pour la santé, c’est prendre un raccourci incertain et inquiéter pour rien des mangeurs de pâtes dignes de ce nom..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif