Ex garde du corps des présidents français, il s’inquiète d’un risque d’effondrement imminent…

Les hommes de conviction ça existe ?  Alexandre Boisson nous explique ses craintes et pourquoi. Je ne connaissais pas, j’ai trouvé cette vidéo en cherchant autre chose, vos avis sont les bienvenus. Alexandre Boisson a fondé SOS-Maires pour alerter les maires, de l’urgence à assurer l’autonomie et la sécurité de leurs communes. Voir aussi en matière de sécurité au cas où . Alarmiste où lucide ? Partagez ! Volti

************

Un billet de Hym.Média sur Alexandre Boisson : Extrait :

…/… Pour prévenir à ce qui va advenir, Alexandre s’associe avec Mathieu Coste (Pdg des éditions ChezNous) et André-Jacques Holbecq (économiste, président de l’association Humanum, auteur de plusieurs livres sur le sujet) ainsi qu’avec Vincent Chaudemanche pour lancer SOS Maires, une initiative citoyenne pour accompagner les communes qui désirent être dans une résilience salutaire pour amoindrir les chocs économiques, énergétiques, alimentaires, de santé et de sécurité à venir…/… Lire la suite


Source : Clément MONTFORT – Web-Séries Documentaires

Vidéo d’Avril 2018

 

 

18 commentaires

  • Il n’a pas tors. Le détail a préciser est la durée de mise en place de la permaculture sur un terrain pollué par les produits industriels. la transition est de 3 a 5 ans selon l’état des terrains. Auront nous 3 a 5 ans de répit?

    En cas d’invasion par les citadins, viendront ils armés ou non et auront nous de quoi nous défendre contre?

    PS: Vu la motivation que je constate sur l’entraide ici avez vous votre réseau de soutien pret a agir, ou etes vous toujours en train de vous bouffer le nez sur des détails insignifiants?

  • mirzabad mirzabad

    Bonjour

    J’avais déjà mis un lien vers cet article dans la rubrique vos infos news et liens il y a quelques semaines, soulignant l’intérêt du propos et le fait qu’il, provienne d’un interlocuteur de « l’intérieur »…
    Peu d’entre les moutons avaient capté l’importance de ce sujet, je suis ravi que ça refasse surface aujourd’hui. Sans doute le contexte de l’ affaire Lahcen Benalhia…

    • Voltigeur Voltigeur

      Merci à toi Mirzabad, je suis tombée dessus « par hasard » mais, si le hasard n’existe pas, j’ai du en mémoire photographique, enregistrer l’info, ce qui expliquerait que j’ai « tilté » sur le titre. Ça ne serait pas étonnant, je brasse des centaines de liens et ne peux pas tous les regarder. Mais il est vrai que c’est intéressant, même si j’aurais apprécié; des conseils plus
      percutants et mettre en évidence l’urgence de faire « fissa », car quoi qu’il arrive, peu de personne sont préparées et ce sera hard, le moment venu (si…) Souhaitons que non!! ;) ..

  • .article35. .article35.

    Bonjour à tous.
    Beaucoup de bon sens dans ces propos. Mais il faudrait les développer . Par exemple au sujet de la migration des citadins en milieu rural , il serait bon de prendre en compte le fait que la pénurie de carburant va limiter l’exode ce qui assurera un délais sécurisant pour ceux qui sont le plus éloignés des centres urbains . Donc pour ceux qui prennent les choses au sérieux, le choix d’un « nid d’aigle » doit tenir compte de nombreux impératifs pas toujours évidents. De plus même si la défaillance énergétique n’est pas le premier facteur déclenchant , un crack monétaire aura les mêmes incidences en faisant exploser les prix et rendant les matières vitales inaccessibles aux bourses moyennes . Dans le cas d’évènements comme ceux exposés il faut aussi profiter de la période pré-clash pour mettre sur pied les infrastructures d’autosuffisance , la mise en forme d’un terrain ou d’un système d’irrigation qui demandent des moyens lourds , la construction de citerne de récupération d’eau …..toutes ces choses qui demandent des matériaux ( transportés par camions) de l’électricité pour l’outillage et tout le reste doivent être pensées et réalisées avant que tout craque . Et même si rien de catastrophique n’arrive ( pas vrais Gros ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) tout ce qui aura été fait ne sera pas perdu . Même en temps de normalité il est toujours préférable de subvenir à ses besoins que de dépendre des commerces industriels .
    @ T65
    « Penser aux graines de tabac pour les toxicos. :)
    Et au papier ou la pipe pour consommer; »
    Le tabac pousse très bien dans le sud et la bruyère aussi , j’en sais quelque chose https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Kool

    J’ai pas pu voir la vidéo, mais si c’est le même Hym.media que je connais, allez voir d’autres interview, il y a vraiment des pures perles.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • M.G. M.G.

    Même le gouvernement confirme du bout des lèvres un possible collaps, mais GROS va probablement nous expliquer que c’est un effet collatéral du pessimism-porn ambiant, et que tout va bien dans le meilleur des mondes …

    Edouard Philippe et Nicolas Hulot parlent d’effondrement

    Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus … M.G.

  • Bormes

    Il a raison lorsqu’il dit que l’énergie est la base de notre société.

    Il a raison lorsqu’il dit que nous n’avons pas d’énergie et que nous importons toute notre énergie.

    sachant que la quantité d’énergie par humain décroit deja depuis les années 80 et que la quantité d’energie disponible chaque année va bientôt décroître.

    La question est combien de temps allons pouvoir nous fournir en énergie ? ( au détriment des autres )

    La seule solution possible est qu’il faut changer de système économique et énergétique.

    Cela se fera de gré ou de force, et comme il le dit il est fort probable que cela passe par le chaos.

    Bormes

  • ROSSEL

    En 1940, au moment de l’exode, la population française était très majoritairement rurale. Surtout ,ces ruraux étaient la plupart du temps des paysans. Aujourd’hui la grande majorité des gens vivent en ville et parmi ceux qui résident en campagne peu sont des agriculteurs et même pensent tout simplement à cultiver un potager. Beaucoup sont des personnes qui ont choisi leur lieu de résidence en fonction du prix de l’immobilier, qui continuent à aller travailler dans les grandes agglomérations, y font leurs courses et ne s’investissent nullement dans la vie associative locale. Ajouter à ceci l’introduction plus ou moins discrète de migrants avec la complicité d’élus qui passent outre les avis de leurs administrés et le paradis bucolique qu’imaginent certains prend du plomb dans l’aile. Les français étaient une population homogène 40 millions il y a 80 ans alors qu’aujourd’hui le même territoire compte 67 millions d’habitants bien souvent communautarisés. CQFD : en cas de collapsus la situation sera infiniment plus compliquée.
    Vouloir alerter les maires sur les catastrophes à venir est une idée louable. Le problème est que ces derniers s’ils veulent impliquer leurs administrés en tentant de les réveiller vont vite passer pour des emmerdeurs. La culture du chacun pour soi et du « après moi le déluge » est trop encrée dans les mentalités. Je crois que non seulement il est totalement inutile de tenter d’ouvrir les yeux aux masses mais que cette démarche sera dangereuse pour celui qui s’y essayera. La meilleure et unique chose à faire est de développer dés aujourd’hui des réseaux de services informels d’amis, si possible voisins, qui pensent sainement, de se préparer moralement, physiquement et matériellement à l’avenir. Ceux qui auront été assez prévoyant seront les rochers dans la tempête vers lesquels les cigales se tourneront.
    La vidéo est très intéressante même si deux ou trois détails me laissent perplexes : les « pauvres gamins » des cités, en fait la racaille rurale, citadine indigène ou allogène, est pourrie de sous culture bling-bling et sera toujours prompte à martyriser les honnêtes gens qu’ils méprisent. Ils sont plus proches idéologiquement d’un Bernard Tapie ou d’un Macron que d’un ouvrier ou d’une infirmière. Ils ne reprochent à la société actuelle que de pas pouvoir encore plus consommer. Sur le fond, ils ne lui reprochent rien.

    • engel

      Salur Russel,

      Tu dois pas avoir une qualité de voisins par chez toi bien spécifiques.
      …Moi, j’essaie même pas en rêve!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • ROSSEL

        Salut engel,
        Il ne faut pas demander l’impossible. J’ai des voisins sympas pas trop « peace and love », qui cultivent leurs légumes et qui ont l’immense avantage d’être chasseurs (le calibre 12 tue aussi très bien le malfaisant…). Bref ils ont toutes les qualités appréciées par un nombre important d’intervenants sur ce site.

        • engel

          C’est bien ce que je disais, ils sont bien spécifiques.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
          Par chez moi c’est beaucoup d’assistés qui se complaisent dans l’assistanat et la glande.
          Pourtant tous ont la possibilité de faire un jardin et bien d’autres choses.
          En fait, je suis entouré d’excellents consommateurs ruraux parfaits citoyens modernes …et sans le 12.

    • « Je crois que non seulement il est totalement inutile de tenter d’ouvrir les yeux aux masses mais que cette démarche sera dangereuse pour celui qui s’y essayera. La meilleure et unique chose à faire est de développer dés aujourd’hui des réseaux de services informels d’amis, si possible voisins, qui pensent sainement, de se préparer moralement, physiquement et matériellement à l’avenir. Ceux qui auront été assez prévoyant seront les rochers dans la tempête vers lesquels les cigales se tourneront. »

      Je suis hélas bien d’accord avec toi.
      Quand aux maires, la plupart ne sont même pas capables de protéger la population contre les compteurs communicants et les antennes-relais, je ne compte absolument pas sur eux pour nous protéger en cas de collaps. Même en nous faisant participer ! Ils ont la psychologie de l’autruche: surtout ne me dérangea pas, ne me demandez rien qui me sorte du train train préfectoral. Ce sont les petits chiens des préfets !

  • gerard51

    Un bon film, « Après l’Armageddon » qui montre ce qui se passe au juste quand tout s’effondre. (1H30) :https://www.youtube.com/watch?v=JPLQy4SMvrM

    En post chaos : « The road » (en DVD).

    A priori son chiffre de 4 litres/jour est en-deça de la réalité, si l’on compte tout (y compris les énergies grises) c’est dans les 10 litres/pers./jour pour un habitant d’un pays développé. Rappel, ou pour info disons, un litre d’essence (ou de gasoil) c’est l’équivalent de l’énergie développée par un individu moyen qui pédalerait sur un vélo d’appartement pendant un peu plus d’un mois. Voir aussi la théorie d’Olduvaï : http://generationsfutures.chez-alice.fr/petrole/olduvai.htm théorie imparable sauf (sauf) si l’on parvient à maîtriser des centrales nucléaires de 4ème génération, qui ne produisent pas de déchets, il semble que l’Inde et la Chine n’en sont pas loin, nous, sous Jospin, Super Phénix a été stoppé.

  • boubou38

    Quand Le Media nous explique que tout celà aurait plus être évité dans un monde hors du bénéfice maximal en vendant toujours plus dans les mondes ultra industrialisés :
    => Savez que les maisons passives ont été pensé dans les années 30 aux usa puis abandonnée pour satisfaire les constructions peut coûteuse et rapide
    => Savez vous que la voiture individuelle à été imposé de force à la place des transports en commun abondant auparavant au état unis ?
    https://m.youtube.com/watch?v=Etgb4fM6HfI

    Alors pensez vous que dans un monde où l’argent peut se stockée toujours plus dans perdre de valeur les choses changeront ?

  • L’orateur divise la consommation de pétrole en France par la population, càd, p.e. pour 2017, 1.706.000 barils par jour divisé par 67.166.000 habitants x 159 litres (un baril) = 4 litres par jour.

    Par contre, au niveau purement énergétique, David Mc Kay a calculé que l’européen moyen consomme 125kWh d’énergie par jour, toutes énergies (primaires) confondues.

    Sachant que la part du pétrole y est de 31,7 % (2015) et qu’un litre de pétrole a une énergie d’environ 10kWh, on en arrive au même chiffre de 4 litres par jour.

    Cela étant, encore un qui semble bien au courant de la diminution future (proche) de la production mondiale de pétrole et qui pourtant parle d’assurer les services publics, de solution économique, etc.

    C’est le phénomène du pétrole caché, càd celui qui est indispensable pour l’extraction (dans les mines) des minerais, métaux et métalloïdes nécessaires à la fabrication de tout objet.

    Pétrole aussi qui est indispensable en tant que matière première pour fabriquer plastiques, textiles synthétiques, caoutchoucs synthétiques, détergents, adhésifs, engrais, cosmétiques, etc.

    On l’oublie toujours ce pétrole-là. Surtout quand il ne sera plus là ;-)

    Explications détaillées par Vincent Mignerot:
    https://sismique.fr/1-vincent-mignerot-effondrement/

Laisser un commentaire