Coupe du Monde 1998 – 2018 : la route vers les étoiles …

Ça fera plaisir à beaucoup de parler un peu de foot. Est-ce que 22 individus courant après un ballon, pourraient rassembler là où la réflexion, le bon sens et la raison ont échoué ? Bien que je n’en sois absolument pas convaincue, je vois que l’esprit de compétition et le fanatisme pour une équipe ou une autre, sont plus diviseur qu’autre chose, si on regarde les « débordements » après rencontre où pire, les affrontements. Pourtant, Pierre de Coubertin disait « l’important, c’est de participer » je rajouterai, « que le meilleur gagne » ! voilà un slogan rassembleur. Comment expliquer cette folie collective et surtout, ce besoin d’adorer, de mettre sur un piédestal de simples humains qui sont payés à prix d’or et à qui on pardonne tout ? Les vraies étoiles brillent au firmament, on les voit et nous rêvons sur nos possibilités à les atteindre un jour, elles sont pour l’instant inaccessibles. Les idoles bien terrestres vous font rêver, identification, transfert ? Voilà une réflexion sur un comportement sociétal bien à propos. Vos avis sont les bienvenus. Volti

*************

Auteur Pascaline Boittiaux pour Statista,  url : https://fr.statista.com/infographie/14653/1998—2018-_-la-route-vers-les-etoiles/

Les Bleus connaissent maintenant leur adversaire de dimanche prochain : la Croatie s’est en effet imposée face à l’Angleterre en marquant un second but lors des prolongations. Les Vatreni auront donc l’occasion de prendre leur revanche sur une Équipe de France qui les avait éliminés en demi-finale un 8 juillet 1998. Les deux buts de Lilian Thuram avaient envoyé la France en finale : le 12 juillet 1998, il y a 20 ans jour pour jour, les Bleus rencontrait le Brésil et s’imposait 3-0, offrant à la France sa première étoile.
L’histoire se répètera-t-elle dans quelques jours ? C’est l’espoir de toute une nation et surtout des joueurs de l’Équipe de France, qui ne cachent pas leur ambition. Le parcours sans faute des Français, malgré quelques matchs laborieux, leur permet d’être les grands favoris de cette finale 1998.
Impossible toutefois de savoir si le match sera aussi prolifique en buts que la rencontre France-Brésil 20 ans plus tôt. Mais cette finale européenne promet un beau spectacle… Allez les Bleus !

Infographie: 1998 - 2018 : la route vers les étoiles | Statista Vous trouverez plus de infographies sur Statista

Pascaline Boittiaux pour Statista

53 commentaires

  • kalon kalon

    Que le meilleur gagne ? Volti
    Dans ce genre de compétition, la chance, ou la malchance, intervient pour plus de la moitié des résultats ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • GROS

    Bof.
    Le fait qu’un jeu de baballe (qui ne sert que les intérêts financiers délirants de grosses boites de médias et d’une certaine mafia) soit la seule chose susceptible de rassembler les gens en masse derrière le drapeau tricolore est bien révélateur de l’écrasante proportion de cons qui compose la population.

    Enfin, ce n’est que mon modeste et humble avis…

      • Rainette

        En cherchant bien, les français ont-ils trouvés beaucoup d’autres occasions d’être fiers de leur pays ? Moi j’ai trouvé tellement de raisons d’en avoir honte que je suis prête à me réjouir de la victoire des bleus (même si le foot ne me passionne pas).

        • Excuse-moi Rainette mais je ne vois pas comment on peut être fière d’une équipe qui fait de l’anti-jeu.
          L’équipe la plus ennuyeuse de ce mondial, à savoir l’équipe de France, est en finale. Cette équipe me fait trop penser à la société actuelle, elle est très moche. Où est la noblesse, le plaisir de jeu, le fair-play. Même si je n’aime plus le foot, j’ai personnellement apprécié la rage de vaincre des russes, des croates, la belle équipe belge, et le fair-play anglais(assez rare pour être signalé), par contre l’équipe de France avec ses manières sournoises et son non-jeu est bien à l’image de cette France macronnienne.
          PS: je ne dis pas que l’équipe de France joue mal mais bien que son style de jeu est affreux!

          • Avec un mari et deux garçons qui sont foot à fond, je ne peux pas échapper aux matchs, en long, en large, et en travershttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          • Rainette

            Reste à savoir ce que désirent les amateurs de foot. Que leur équipe remporte la coupe du monde où qu’ils perdent en faisant du beau jeu ? Inutile de poser la question. On sait déjà.
            Et c’est vrai malheureusement, l’équipe de France est loin d’avoir un jeu emballant. Efficace mais pas spectaculaire. On s’est presque endormis à regarder certaines rencontres (je ne les ai pas toutes regardées) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif Mais ils s’en foutent les supporters de foot, ils veulent la coupe. M’enfin !

            Et moi je me dis que, s’il y avait eu autant de monde dans la rue qd Mac à rond à fait passer ses réformes…. Pppfff !

          • Moi ça va Orné n’est pas très foot !
            On a juste regardé Belgique France parce qu’on a été invité pour le voir.

            Au fait Plus jeune je suivais la Squadra Azura à l’époque de Maldini, Del Piero ou Nesta et bien sûr Buffon ! Mais bon les temps ont changé, le business foot m’a refroidie, et depuis je boycotte. Ils étaient trop beaux !

            Akasha.

        • ROSSEL

          Sans chercher loin, les français ont toutes les raisons d’être fiers de leur pays. Cette terre est une merveille de beautés et de richesses culturelles et naturelles. Peu de contrées peuvent se prévaloir d’un passé aussi intense sans préjuger de ses aspects positifs et négatifs. La moindre parcelle de ses paysages a été façonnée par le labeur harassant de ceux qui le peuple depuis la préhistoire. Nous marchons littéralement sur nos morts. Le fait que le peuple français soit devenu un ramassis de trissotins est un autre sujet. Il faut être singulièrement décérébré et ignorant pour soutenir que ce pays ne mérite pas qu’on soit fier d’être un de ses fils. AU NOM DU PASSE, A BAS L’AVENIR.

          • Rossel, tu as raison les français ont vraiment de quoi être fier de leur pays mais pas de leur équipe de foot. Par contre, les français feraient bien de se réveiller car après avoir fait ce mois-ci quelques petits voyages en Europe, je constate que la France est le pays poubelle par excellence, celui où en plus j’ai retrouvé le moins d’identité culturelle affichée et affirmée. J’ai mal pour ce beau pays dans lequel j’ai choisi de vivre.
            Rainette, heureusement mes hommes préfèrent voir une équipe perde avec panache qu’une équipe gagner sans panache. Heureusement pour moi, sinon on aurait une cohabitation difficile https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • M.G. M.G.

      Pour le plaisir … certains se reconnaîtrons https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
      Parce Qu’on Est Cons

      M.G.

      • Rainette

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        Chapeau, tes hommes, Laurence. Parmi les amateurs de ballon rond combien réagissent comme eux ?
        Rossel, oui on a toutes les raisons d’être fiers de notre pays…. mais pas de ses dirigeants. C’est à eux que je pensais en disant qu’on avait peu de raisons de se réjouir.

        Aujourd’hui le fric est roi. Qui admire-t-on ? Ceux qui ont de l’argent et du pouvoir (choses qui vont ensemble). Les autres…. ppff, des minables. « On » ne se gêne même plus pour nous le dire en face. Pas de pitié pour les sans-dents. Si vous n’avez pas une Rolex à 50 ans, vous êtes un pauvre type. Vous n’avez pas réussi votre vie. Ben peut-être que si. Réussir dans la vie et réussir sa vie, ce n’est pas la même chose.

        Je suis surprise (et admirative) pour ces gens qui avaient une belle situation et qui ont tout lâché pour aller faire le boulot dont ils rêvaient, même si ce travail ne leur apporte qu’un minimum d’argent. Et en les écoutant parler je me dis que tout n’est peut-être pas perdu.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    le foot se travail exceptionnelle ou des pauvres idolâtrent des millionnaires quand il font accessoirement correctement leur travail. La tache consiste à se déplacer sur quelques mettre sans se prendre pour une chèvre ; pour cela il faut arriver à envoyer sa jambe gauche devant sa jambe droite, sa jambe droite devant sa jambe gauche sans se tromper le tout assez rapidement. Pour corser le tout on leur fourni un accessoire nommer ballon. Le but étant de propulser se dit ballon dans un endroit nommer « but ».

    A l’inverse on a rarement vu des actionnaires applaudir leurs employés et hurler de joie quand ces derniers avaient fait correctement leur travail.

  • Claude Janvier

    Je n’ai rien contre le foot ou un autre sport. En revanche, j’ai beaucoup de mal avec les supporters, beaucoup de mal avec les salaires vertigineux et beaucoup de mal aussi quand les politiciens se prennent 10 points de popularités quand l’équipe de France gagne.

  • M.G. M.G.

    « Que le meilleur gagne », un slogan rassembleur ? J’ose espérer que c’est ironique !

    Moi j’appelle ça un slogan diviseur qui sous-entend surtout qu’au final il y aura forcément un vainqueur porté aux nues et un perdant considéré comme moins bon. On ne peut pas dire que la confrontation soit la meilleure méthode pour rassembler deux équipes, deux camps ou deux peuples. Cette expression me rappelle plutôt les jeux du cirque, à ceci près qu’aujourd’hui le perdant n’y laisse pas la vie …

    M.G.

    • Voltigeur Voltigeur

      Le slogan rassembleur c’est la citation du baron de Coubertin, « l’essentiel c’est de participer » « que le meilleur gagne » que j’ai rajouté, devrait être la récompense par le respect, des gagnant envers ceux qui ont fait de leur mieux, dans le partage et la fraternité. C’est ce qui devrait se passer dans un monde normal et intelligent. Sommes nous dans un monde normal et intelligent ? Ne te fatigue pas, j’ai déjà la réponse :)

      • M.G. M.G.

        Comme quoi une expression prend le sens que notre ressenti personnel veut bien lui donner.

        Je déteste la notion de compétition, celle-là même qu’on nous inculque à l’école en nous martelant qu’il faut être meilleur que l’autre, et accessoirement je perçois la récompense comme une carotte pour faire avancer les ânes. Je préfère de loin la coopération et le collectif, bien plus efficace pour construire du positif en ne laissant personne sur le carreau …

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

        • Voltigeur Voltigeur

          Gros problème en vue… Qui veut collaborer ? Ils sont trop en attente d’un gain potentiel, investir peut-être mais pour gagner. Le partage est virtuel, sinon il y a longtemps que nous aurions pu créer quelque chose. Il y a trop de calcul.. :) Édit: c’est humain et dans l’air du temps..

          • M.G. M.G.

            tu as raison. Je suis un utopiste qui rêve de concorde sur une terre qui palpite au rythme de la division. Toutefois, je ne désespère pas de voir mes attentes se réaliser dans le monde suivant …

            M.G.

        • ROSSEL

          Malheureusement les gens n’ont aucun sens du bien commun. Ils peuvent se réclamer de grandes idées mais quand il est question de leur intérêt particulier ils mettent un mouchoir sur leurs principes et empochent la mise sans le moindre cas de conscience. Ce phénomène n’est pas nouveau mais de nos jours il ne choque plus personne.

          • ROSSEL

            @ M.G
            Un texte qui devrait vous plaire :
            « Pourquoi n’êtes-vous pas anarchiste ?
            Jacques Vergès : D’abord je ne peux pas imaginer une société où il n’y a pas d’ordre. Une société où il n’y a pas d’ordre, c’est une jungle. Vous qui êtes un écologiste distingué, un environnementaliste, un ami des animaux, vous savez très bien que sans ordre prolifèrent non pas des lions mais des rats. Vous n’avez qu’à voir l’expérience socialiste pendant dix ans. Une multiplication de rats – parce que c’était l’anarchie. Or, qui est victime de ce désordre ? Les gens qui ont quelque chose à dire, quelque chose à faire, les travailleurs. Il faut d’autre part un ordre transparent, un ordre que le peuple comprend. C’est la seule manière pour cet ordre de durer. Lisez les publications anarchistes. Derrière une gesticulation, vous trouvez tout le moralisme de la société bourgeoise. C’est au nom des droits de l’homme, au nom des droits de la femme, au nom des droits de l’enfant, au nom de ceux-là, qu’on réclame le droit de tout faire sauf ce que la morale interdit. Au point de vue idéologique, c’est le vide total. Les seuls qui ont donné à l’anarchie un sens, c’est Bonnot et sa bande. Mais ceux-là ont été désavoués. »

            Jacques Vergès, Intelligence avec l’ennemi. Conversations avec Jean-Louis Rémilleux

          • M.G. M.G.

            Peut-être ceci aidera à mieux comprendre qu’anarchie n’est pas synonyme de désordre. C’est accessible aux enfants, donc même Vergès devrait en saisir le sens …
            L’anarchie pour la jeunesse

            M.G.

          • ROSSEL

            Texte mignon et ravissant mais, à moins de vivre dans le monde merveilleux des bisounours, il est regrettable de constater que son contenu est en contraction flagrante avec les réalités. La vie se charge implacablement de faire redescendre sur terre ceux qui prétendent le contraire.

          • M.G. M.G.

            Je comprends bien ce que tu dis, mais ce n’est pas pour autant que je vais cautionner la réalité actuelle alors que bien d’autres, moins ravageuses, sont possibles …

            M.G.

          • Toujours agréable de constater que sur ce blog un sujet aussi stupide que le foot arrive néanmoins à amener dans les échanges des sujets intéressants et existentielshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          • M.G. M.G.

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Coucou Laurence. En effet, certains ici tentent de relever un peu le niveau, même si nous ne sommes pas souvent d’accord entre nous …

            M.G.

          • ROSSEL

            @ M.G.
            Il n’est pas question de réalité actuelle mais de loi intemporelle. Rien n’est acquis,tout doit se gagner et de même qu’il est impossible de tout vouloir partager avec tout le monde, il est impossible de posséder sans solidarité sélective. Refuser ces évidences c’est refuser la vie.

  • mimmo

    Bonjour,
    L’expression « que le meilleur gagne » a malheureusement son pendant « vae victis ».
    Une belle métaphore d’une société où l’on finira par trouver normal de supprimer les filets de sécurité pour les « perdants », les malchanceux, les moins doués ou les « ânes ».
    Je suis d’accord avec M.G. sur l’idée de coopération et de collectif, mais je ne connais pas de sports où la récompense d’un effort individuel ou collectif ne se solde pas par le déclassement du ou des « moins bons ».
    Il faudrait sans doute inventer quelque chose de neuf.

    • Voltigeur Voltigeur

      On en est là, compétition!! les moins bons restent au bord de la route et personne ne tend la main pour les aider à avancer…

      • ROSSEL

        La compétition pourvu qu’elle s’exerce de manière loyale n’est pas un mal en soi. Il est bon pour le bien de tous que les meilleurs dans un domaine donné soient aux commandes. Encore faut-il qu’une autorité supérieure mue par des principes moraux puisse imposer la justice. Aucune société n’est parvenue à cet idéal car rien de ce qui est humain n’est parfait. Du moins jadis certains garde-fous existaient. De nos jours avec l’avènement d’un monde qui s’est affranchi de toute contrainte morale et pour lequel seul compte le principe de jouissance immédiate et sans entrave quel qu’en soit le prix et les conséquences, ces barrières imparfaites ont sauté.

        • Voltigeur Voltigeur

          Voilà comment cela pourrait se passer si la solidarité et le partage était présent. Je ne dis pas que ça n’existe pas, mais c’est rare! .. :)
          Le perdant pourrait dire au gagnant  » Bravo ! tu a été le meilleur, apprends moi..  » etc…
          Le gagnant pourrait dire au perdant  » Bravo ! tu as fait de ton mieux, viens, je vais te dire comment il faut faire pour t’améliorer » ;)

          • engel

            …Nostalgie des bisounours peut-être?
            …Ou plutôt, surement de Nicolas et Pinprenelle?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • ROSSEL

            Je crois qu’il est juste question de bon sens. Une société qui n’établit pas de limites est condamnée à s’écrouler. Anarchistes et adeptes du dieu Bénéfice, par des cheminements différents aboutissent au même résultat.

    • J’ai ressenti la même chose Akasha, je l’explique plus haut, il ne s’agit pas seulement de multiculturalisme mais également de VALEURS, l’équipe de France joue pour la gagne sans aucun respect pour le public, pour l’honneur, etc…. C’est tellement à l’image du monde actuel que c’en est indécent. Dans les coulisses, avec le salaire des joueurs, le coût des transferts, c’était déjà l’horreur libérale mais si même sur le terrain, il privilégie de montrer cette image nauséabonde, c’est dire à quel point la propagande est à son comble.
      Je ne sais pas si tout est plié d’avance, je ne suis pas dans le secret des Dieux mais en tout cas, cela m’a frappé et encore fait un peu plus détester le foot.

  • Je n’espère qu’une chose. Que les Croates ne jouent pas le jeu prévu et remportent la coupe.

  • Rik22

    Beaucoup de footeux semblent monotâches et ne s’expriment guère sur ce qui se passe en dehors du terrain de jeu.
    Il manque des sportifs d’envergure comme Mohamed Ali qui utilisait sa notoriété pour revendiquer des causes populaires. Aujourd’hui, les délires des footeux sont connus, beaucoup d’entre eux aiment se filmer dans des situations trash puis se faire du chantage sur le droit à l’image. Toute une dé-génération dont Benzema et Ribery sont les affligeants symboles.
    Au rugby, dans les clubs de formation, si les résultats le vendredi ne sont pas suffisants, les jeunes ne sont pas titulaires, il faut aussi former le citoyen qui va défendre les valeurs du rugby bien au-delà du stade.
    Et quand macron défendra (en cas de victoire) le multiculturalisme à la française, les joueurs donneront-ils leurs primes aux associations de migrants ? Comme si la pauvreté n’avait pas déjà bondi ces dernières années, avec des retraités de plus en plus en difficulté.
    Après je suis étonné de la joie véhiculée par ces résultats en ces temps de crise, alors même qu’en plein état d’urgence, on ouvre les frontières. Le stress accumulé depuis tous ces false flag semble s’évacuer et beaucoup trouvent dans cette sereine Russie des raisons simples d’être heureux.
    Jusqu’au prochain false flag ?

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif C’est prévu que tous les joueurs reversent une partie de leurs primes touchées à partir des 8e de finale ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif …et ça c’est nouveau ! …la raison pour laquelle il le font c’est autre chose !
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Peut-être par mimétisme, car la nouvelle star Kilian Mbappé (19ans) lui à promis en 1er de reverser la totalité de sa prime à l’association Premiers de cordée (non ce n’est pas une association appartenant à Macroth https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif: http://www.premiersdecordee.org/ ) c’est pour des enfants handicapés, association dont il est le parrain. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • engel

    Super sport!!!
    … moi j’aime bien quand ils se montent dessus pour manifester leur joie.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Laisser un commentaire