Cet arbre « magique » produit 40 variétés différentes de fruits….

Un travail de longue haleine pour un résultat spectaculaire. Le voir en pleine floraison doit être un évènement.. Volti

****************

Auteur Thomas Boisson pour Trustmyscience

Un jeune arbre de 40 fruits à l’approche de l’été. Crédits : Krista Kennedy/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

L’art et la science sont au cœur de la civilisation humaine depuis ses débuts. Parfois, la combinaison de ces deux disciplines donne des résultats spectaculaires. C’est le cas de cet arbre « magique » créé par l’artiste Sam Van Aken, produisant 40 types différents de fruits.

Après avoir grandi dans une ferme de Pennsylvanie, Sam Van Arken poursuit une carrière d’artiste et devient professeur de sculpture à l’université de Syracuse. En 2008, Van Aken apprend qu’un verger de 1.2 hectare du New York State Agriculture Experiment Station va être laissé à l’abandon par manque de fonds. Ce verger est particulier, car il contient plusieurs variétés d’arbres très rares (250), produisant des fruits à noyau depuis plus de 150 ans.

L’artiste achète alors le verger et, pendant les cinq années suivantes, débute un projet consistant à greffer sur un seul arbre les branches des autres arbres fruitiers. Pour ce faire, Van Aken établi un agenda croisé de floraison pour chaque variété de fruit et commence à greffer quelques bourgeons sur la structure d’un seul arbre.

Lorsque l’arbre a atteint ses deux ans, Van Aken a utilisé la technique du chip building pour ajouter d’autres variétés sur des branches séparées ; cette technique consiste à prélever un morceau d’arbre fruitier contenant un bourgeon et à l’insérer dans une incision faite sur l’arbre receveur.

Une fois les 40 variétés greffées, l’artiste a laissé l’arbre guérir et se développer pendant cinq ans, l’élaguant de temps en temps pour optimiser sa croissance……

…/…

Lire l’article complet

Auteur Thomas Boisson pour Trustmyscience

Voir aussi:

Un spécimen géant de l’araignée la plus toxique du monde a été capturé en Australie

Récemment découverte, cette cellule permet la régénération complète chez certains animaux

Intelligence artificielle : elle est en route pour changer définitivement la recherche scientifique

Koko : l’incroyable gorille « parlant » la langue des signes est décédée

3 commentaires

Laisser un commentaire