Bons ou mauvais médias : des députés veulent « labelliser » la presse !….

Veulent-ils créer un second « déconnex » ? Faut-il que ça les dérange les sources non officielles. Pensez donc bande d’idiots, eux seuls sont détenteurs de la vérité (et premiers diffuseurs de fausses nouvelles), ils vont distribuer les « labels ‘noirs » » aux « empêcheurs de magouiller en rond », aux « dénonciateurs d’entourloupes », aux « lanceurs d’alertes ».. les « labels verts » à la presse subventionnée par les impôts et, vous aurez le choix entre le « certifié par l’État » ou,  l’information libre qui fait réfléchir. Autrement dit, entre la pilule bleue ou la rouge. Bien sûr, il n’est pas question d’approuver la diffusion de contenu factice, mais on va vers une dictature fasciste si cette loi est votée. Il va tout de même être très difficile de statuer.  Qui peut se prévaloir d’être le détenteur de LA vérité ? Certainement pas ceux qui vivent du mensonge institutionnalisé. On ne nous dit pas tout!!  Partagez !! ..

Dans les deux propositions de loi contre la manipulation de l’information, discutées ce jeudi 7 juin au Parlement, plusieurs amendements proposent une « labellisation » ou « certification » des médias par l’Etat. Entre excès de zèle et amateurisme, certains députés semblent bien décidés à apposer un sigle sur les sites Internet français…

« Information 100% certifiée par l’Etat français« . L’éventualité de ce label vous interroge, où vous met carrément mal-à-l’aise ? L’énoncé est évidemment provocateur, mais il semble que les parlementaires LREM et MoDem souhaitent souscrire à une formule de ce type. Car la loi contre les fausses informations, examinée à partir de ce jeudi au Parlement, est truffée d’amendements prônant la « labellisation » ou la « certification » des sources d’informations. Comme lorsqu’un label est présent pour indiquer la provenance d’un fromage, les députés souhaiteraient pouvoir doter les sites Internet et autres organes de presse d’un sigle permettant leur identification. Faire la part des choses, en somme, entre les sites d’informations fiables, qui diffusent de vraies infos, et les autres. Selon certains députés, ce label devrait être distribué par rien de moins… que l’Etat lui-même.

Ces amendements sont multiples : au moins cinq d’entre eux tentent d’inscrire l’existence d’un label dans la loi. Un groupe issu de la majorité La République en marche réclame ainsi la création d’une « obligation de signalétique » qui doit permettre d’identifier quels sont « les sites de confiance » et ceux « de moindre crédibilité« . Ces bons et mauvais points devraient être distribués selon des « modalités » et des « critères » qui « seront définis par décrets« , c’est-à-dire directement… par la puissance publique ! Pour compléter ce contrôle, les députés proposent même une « procédure de labellisation certifiée » qui serait « confiée au Conseil supérieur de l’audiovisuel » (CSA). Actuellement, le rôle de cet organisme est de garantir l’exercice de la liberté de communication à la télévision et à la radio.

Derrière la « bonne intention »…

Si cet amendement était adopté, il reviendrait donc à l’Etat de déterminer quel site d’actualité – et donc qu’elle information – est suffisamment fiable pour obtenir son label. Il n’en a pas fallu davantage pour que, sur Twitter, plusieurs journalistes s’indignent, en appelant à la douloureuse figure de Big Brother, ou d’un nouveau ministère de la Vérité. « C’est un problème, vous ne pouvez pas confier un impératif de certification au CSA, déplore Patrick Eveno, président de l’Observatoire de la déontologie de l’information. Dans un état libre de droit, il ne lui revient pas de trancher ce qui est fiable de ce qu’il ne l’est pas en matière d’informations sur Internet« .

Pour contrer cette critique, d’autres députés se défendent de vouloir labeliser l’information… tout en proposant de délivrer « une signalétique visible et appropriée des contenus publiés par des services de presse en ligne« . « Ce n’est pas un label. Il s’agit simplement d’un signe qui pourrait permettre aux lecteurs de s’y retrouver dans les sites qu’ils visitent et qui serait valorisant pour les journalistes« , se défend auprès de Marianne la députée MoDem Sophie Mette, assurant aussitôt « avoir eu une très bonne intention » en proposant ce texte.

… un label indirectement remis par l’Etat

…/…

Lire la suite

source Marianne

9 commentaires

  • Je vois que Goebbels a fait des émules chez les députés, et les ministres en place.
    Pas étonnant qu’ils soutiennent l’ukraine et son gvt néo nazis.

  • kalon kalon

    A mon sens, il ne s’agit pas de censure ni de contrôle mais d’une posture adoptée par leur inconscient pour refuser l’idée que le monde a changé depuis l’avènement d’internet.
    Cela tient, à la foi, du syndrome de Stockholm et de la dissonance cognitive ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Alors, on fait dire à une loi que la vérité est un mensonge car trop difficile à admettre comme étant une vérité !
    Bon, ben, il faudra vivre avec pendant un certain temps ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • L’enfer est pavé de bonnes intentions, lui aussi…
    Jusque-là, on ne nous interdit pas de manger un produit que n’a pas je-ne-sais quelle étiquette garantissant… je-ne-sais quoi.
    Mais un jour, on fermera ces sites qui n’auront pas obtenu le fameux label ! Ces amendements, s’ils sont votés, ne seront que la première étape d’une censure discrète et sournoise.
    Oui, c’est vrai, il y a déjà des sites qui ferment et la loi de protection des truands (appelée loi sur le secret des affaires) est déjà bien au point.
    Mais il reste les autres sites…

  • bonsoir

    Bons ou mauvais ????? président, ……sinistres, ……sénateurs…..députains…

    faisons comme eux…..

    je pense que la balance est de plus en plus du coté mauvais

  • keg

    Il y avait déjà la censure au nom du copy-ratage des intellectualités des autres (même parfois d’emprunts forcés). Puis il y eut le decodex-médiatique et médiatisé du Monde. Place maintenant au decodex légiféré puis ce sera le tour de la liberté de se taire. Si vous n’appelez pas cela dictature, c’est que les mots sont interdits de sens et y compris de contre-sens. Quelle chance pour la führeur de vivre à venir au pas cadenassé…. Merci aux 12 millions de peureux de 2017…. Sans eux nous serions encore au paradis…. Et non aux portes du silence des camps de repos forcés.

    https://wp.me/p4Im0Q-2qX

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est vachement intéressant la dictature, motus et bouches cousues et sileeeence. Circulez y a rien à voir! Six commentaires, ça donne à réfléchir sur ce qu’en pensent les bêêêêê !! Et surtout à quoi ça sert d’informer. :( On a pas le cul sorti des ronces…

      • keg

        @voltigeur

        Normal on est en plein opium du peuple…. le fout, y a que ça devrait. Privez et censurez la TL et vous verrez les gonzes rappliquer aux barricades de la soupe populaire…
        Il n’en ont rien à foutre de la dictature pourvu qu’elle leur file une croute et des jeux…. Amouroux parlait de 40 millions de Collabo en 39/45. On a fait des progrès on arrive à 45 millions…. électeurs élus pour être en führeur de vivre….
        Ne parlons pas des dossiers à ouvrir, en cliquant, c’est fatigant et cela n’augmente pas leur revenus (par contre cela ne leur diminue pas, comme d’autres dossiers à ouvrir relayés par les grands médias sur ordre et aux ordres (il y en a en quantité sur mon blog, des dossiers à ouvrir et puisés à des sources peu fiables, entre autres l’intérieur pour les résultats électoraux dont les résultats sont présentés par moi, plus après 6 mois de la saisie avant analyse … travail que les gens ne peuvent, ou ne veulent ou ne savent pas faire…. et malgré tout….)

        • Voltigeur Voltigeur

          Bof !! Quand ce sera effectif et ça arrive à grand pas, on se recyclera dans les recettes de tante Sophie. Les révolutionnaires en pantoufles, seront les premiers à hurler pour faire des révoltes de papier ..; :( Re-bof! ça me fera des vacances, pour ce que ça sert……. :(