Soutien à l’équipage de l’Aquarius et SOS Méditerranée…

Je diffuse mais, je doute que la majorité soit pour un soutien inconditionnel.. Fabien Guillermont, auteur de ce film, nous a écrit.

Illustration

Bonjour les moutons,

En réaction à la situation critique que traverse les membres d’équipage de l’Aquarius et le combat politique qui s’engage autour de l’action de ces bénévoles au sein de l’ONG SOS Méditerranée, j’ai décidé de mettre en ligne la totalité du film EXODOS, réalisé à bord de l’Aquarius en Septembre-Octobre 2016.

Le film suit les membres d’équipage tout au long de leur rotation et montre de manière précise la vie à bord et le travail effectué par les sauveteurs. Il me semble nécessaire dans le contexte actuel que les gens aient accès à cette information et comprennent la difficulté de telles opérations, ainsi que leur durée, et les complications qu’elles peuvent engendrer.

Il y a une douzaine de bénévoles et 7 ou 8 médecins et infirmier(e)s uniquement à bord pour prendre soin des personnes secourues. Il faut non seulement pouvoir leur donner à tous, déjà très fragilisés, un accès à de l’eau potable, mais aussi à de la nourriture. Ces opérations à bord d’un bateau surchargé prennent plusieurs heures.

Certaines personnes sont dans un état de fatigue extrême où blessées et nécessitent des soins urgents et importants.

Leur refuser l’accès au port est une mise en danger volontaire des personnes à bord, aussi bien les 629 personnes secourues que les membres d’équipage et de l’ONG.

Le film à été tourné en Septembre 2016, dans une situation politique moins extrême, alors qu’à l’époque il y avait encore une dizaine de bateaux de sauvetage aux côtés de l’Aquarius. Plusieurs ont cessé leur activité depuis ou ont été mis en arrêt par les autorités Européennes avant d’être relaxés.

L’Aquarius est un des seuls navire civil qui continue ses opérations au large des eaux territoriales Libyennes. Il paraît nécessaire de mettre en avant la réalité de l’action effectuée face à une situation politique de plus en plus complexe, et la fermeture des frontières de l’Europe.

EXODOS
Un film de Fabien Guillermont

www.fabienguillermont.com
2016-2017
70min

EXODOS retrace la vie et l’expérience des personnes à bord de l’Aquarius, un navire de sauvetage en mer Méditerranée, entre le 14 Septembre et le 6 Octobre 2016. Le 3 Octobre il effectua le sauvetage de 723 personnes à bord d’un petit bateau en bois à la dérive au large des côtes Libyennes. La mer en est le personnage principal, elle se découvre sous différents angles: rose et scintillante sous la lumière de l’aube, sombre et terrifiante au regard de la lune. Le film montre les mouvements d’hommes et de femmes, leur traversée et leur rencontre au coeur de ce no man’s land, territoire indompté et meurtrier.

LE FILM:

https://www.youtube.com/watch?v=uZo_-OcDMO0

26 commentaires

  • SOS méditerannée. MOAS meme combat.
    On fait de la pub sur les effets mais bon ne dit rien sur l’origine du problème.

  • ROSSEL

    L’Aquarius n’est pas un navire de sauvetage mais un complice des trafiquants de chair humaine qui oeuvrent au profit du MEDEF et autres organisations capitalo-maçonnes. Il n’y a qu’à consulter une carte pour constater que les côtes de Tunisie et d’Algérie sont à proximité. Il paraitrait logique, si
    le but réel était de venir en aide aux clandestins, de s’adresser aux gouvernements de ces contrées réputées pour leur sens de l’hospitalité d’autant plus qu’il s’agit de secourir leurs coreligionnaires.

    • Pimpin

      Bravo ! La vraie solution à cette situation c’est de renvoyer ces gens d’où ils viennent, surtout pas leur permettre d’aborder en Europe et d’arrêter de mettre la pagaille dans leurs pays.

  • Ce n’est que la conséquence des votes. la mise en place de représentant a qui les votards ont donné leurs voix. Donc ils n’ont plus qu’a se taire.

    • ROSSEL

      Ceux qui orchestrent tout ça sont au-dessus du pseudo système électoral et les gouvernements ne sont que leurs fondés de pouvoir. Se focaliser sur tel ou tel politicien est un piège tendu pour éviter la prise de conscience et la critique à la racine.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Rien n’est fait en amont pour éviter tout cela, bien au contraire. je plains ces pauvre gens qui sont les victimes d’Etats sans scrupules qui détruisent leurs vies, en tuant, pillant etc… mais ce n’est pas à nous Peuples à qui on impose d’en subir les conséquences. C’est trop facile ensuite d’essayer de faire jouer la corde sensible en voulant nous apitoyer sur le sort de ces migrants, et par dessus le marché de nous traiter de sans cœur ou peu s’en faut !
    Nous avons déjà accueilli beaucoup de monde et pas le gratin ! qu’allons-nous faire de tous ces adeptes de Daech qui vont retrouver l’air libre ? Il ne faut pas compter sur nos dirigeants pour les canaliser ni les renvoyer dans leurs pays d’origines !

    Nous avons du cœur, nous plaignons ces gens, mais avant tout nous avons à préserver nos enfants et nous-mêmes dans les circonstances actuelles. il y a trop « d’enfants de chœur » parmi eux et je ne suis pas prête, quant à moi à leur donner ma bénédiction urbi et orbi !

  • thierry3468

    Il est facile de jouer la carte de l’émotion et donc de s’acheter une vertu à bon compte.Ces migrants sont encouragés à partir pour se faire exploiter mais aussi pour abandonner leurs terres très riches .Ce sont les memes qui les paieront une misère et qui vont s’accaparer les richesses des pays africains.On culpabilise l’Européen en le traitant d’égoiste et d’ignoble raciste s’il n’ouvre pas sa porte à tous ces malheureux.Il est étonnant de constater que ceux qui appellent à la générosité s’adressent toujours aux autres.Facile de donner quand cela ne coute rien.Les migrants sont lers premières victimes de cet exode mais les pays qui les accueilleront seront eux aussi victimes.Les multinationales et la finance revent de cette nouvelle traite négrière et d’un pillage facile des richessses de l’Afrique.Il faut adopter la stratégie des Australiens concernant l’immigration pour tarir les flux mauis aussi informer sur les buts poursuivis par ces élites qui poussent à cet exode destructeur.

  • Silouane

    Ce qui est tt de même très révélateur c’est que tous ces musulmans veuillent venir dans des pays de tradition chrétienne… ne se sentiraient-ils pas mieux en Arabie Saoudite ?
    En tous les cas au rythme ou ça va c’est une véritable invasion pour ne pas dire colonisation.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Ils n’y vont pas pour la bonne et simple raison qu’elle ne veut pas d’eux, ainsi que d’autres pays musulmans d’ailleurs ! Pas fous !

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    La propagande bat son plein et il y aura toujours des images pour nous faire larmoyer quitte à les manipuler comme pour le petit Aylan . Si drame il y a bien , la manipulation n’en est que plus crapuleuse . C’est un peu le principe des boucliers humains sur les sites stratégiques . On étale une première ligne théâtrale de victimes et la merdiasphère fait le reste . Tout est bon pour nous faire accepter l’invasion et surtout la culpabilisation .
    C’est un peu un remake de la croisade de 1095, dite des « gueux » . On envoie la chair à canon se faire occire en Terre Sainte ou sur les flots pour le plus grand profit de certains .
    La différence est que si les croisés ont été passés au fil de l’épée par la mahométanerie de l’époque , il nous est quasiment interdit de considérer la vague migratoire autrement que comme une cause à défendre bec et ongles . Pourtant il s’agit bien d’un nouveau mode de conquête territoriale , non par les armes mais par les bons sentiments . Le résultat sera le même au final, un remplacement de population et les plus forts et plus nombreux finiront par imposer leurs lois et coutumes . Vae Victis.

  • ROSSEL

    « Un jour,des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.  »
    Houari Boumediene président de la république algérienne, ONU 1974

    • Isil Isil

      Eh oui, résister c’est commencer par faire des enfants, pour compenser les 250 000 enfants blancs français qui ne naissent pas chaque année grâce à la loi veil (au hasard?).

  • Willy

    Le plan Kalergi, vous connaissez ?

  • Bonjour à tous,
    aider ces gens, c’est nous aider nous-même. Je ressors donc mon éternelle rengaine. Réfléchissons à notre consommation qui participe à leur malheur. D’où proviennent les minerais précieux qui servent à fabriquer les portables pratiques mais inutiles (https://www.capital.fr/economie-politique/dans-ces-mines-naissent-vos-smartphones-1149846)
    Réfléchissons au système de l’argent dette qui asservit les peuples du monde et surtout à la dette illégitime du tiers monde https://nofi.fr/2018/02/dette-odieuse-de-lafrique/47465
    Donc à ceux qui ne pensent qu’à les accueillir sans faire fonctionner leurs neurones, j’ai envie de dire, vous êtes des imbéciles!

    • Dans les années 70/80 « on » avertissait déjà de ce phénomène de l’Afrique vers l’Europe. Mais nous ignorions qu’il serait financé par les Soros et Cie. Les multinacionales exploitent l’Afrique, nous épaulons ce nouveau colonialisme en achetant leurs produits technologiques. La Chine voit dans ce continent les terres arables dont elle a besoin, nous continuons de semer les guerres et les corruptions afin de d’obtenir les produits de la mine et de l’agriculture. Le tourisme aussi, cette autre horrible industrie, se charge d’expulser des tribus entières et grâce aux satellites on propose et propage par la télévision aux enfants du continent noir des paradigmes « aculturels » qui les déracinent un peu plus. Le Capitalisme et ses accionaires se répartissent les dividendes, les prolétaires se partagent les migrants. Personne ne veut quitter sa Terre qui l’a vu naître, personne ne veut quitter son village, ses traditions, ses racines de façon naturelle. On fait le vide autour de ces gens mais la Nature a horreur du vide, or c’est bien connu, les rues des villes européeennes sont pavées d’or, Le rêve américain ou européen, c’est le même rempli ce vide. si, de plus, on aide économiquement ces déplacements (Soros) alors ils sont foutus. Alors nous sommes foutus. En perdant tous nos racines dans le grand « melting pot » communautaire on nous prépare aussi à la transition post humaniste. Bienvenue ô migrants au grand merdier occidental. Ici le Mensonge est Roi. Il ne vous reste qu’adorer le Veau d’Or, le prier de vous sortir de la rue où les pauvres bien de chez nous goutent déjà à la misère….il faut bien que les dividendes croissent…

      • ROSSEL

        Ceux qui migrent ne sont pas les plus démunis. Ils sont issus de familles de petits commerçants et de notables. Souvent ils ont fait des études mais sont sans espoir de trouver un boulot dans leur pays d’origine. Le miroir aux alouettes constitué par la télévision et les aides sociales versées en Europe expédiées aux familles sont les motifs d’un départ financièrement très couteux qui nécessite parfois la cotisation de plusieurs familles. Celui qui part, s’il arrive à bon port, fait donc office de retour sur investissement. Dés qu’il en aura l’opportunité il cherchera à se marier et à faire un enfant afin de ne plus être expulsable. Une fois régularisé et muni d’un contrat de travail bien souvent bidon, il pourra faire venir le reste de sa famille en vertu de la loi sur le regroupement familial.Le plus rapidement possible il demandera sa naturalisation. La majorité des habitants des pays de départ sont des paysans pauvres pour lesquels il est hors de question de pouvoir se payer le passage vers les terres promises. Les miséreux qui sont exploités sur les sites d’extraction de terres rares nécessaires à la confection des appareils de haute technologie comme les téléphones portables sont condamnés à l’enfer perpétuel dans le plus complet silence des utilisateurs de gadgets numériques.

        • marabout marabout

          c’est pas faux,mais les utilisateurs de gadgets numériques,
          sont également ces africains et de loin !
          ça leur permet d’épater,eux aussi leur entourage pour leur faire croire à une réussite
          j’ai des exemples flagrants autour de moi,et crois moi bien,ils
          s’en lavent les mains dans le plus complet silence.
          2 adultes ..3 smartphones 2 gamins en primaire… 2 tablettes
          3 écrans plat dans leur appart de 4 pièces
          des africains ou nord africains qui veulent devenir européens en se prenant pour des américains..encore des bons con-sommateurs aliénés
          il y a peu les gamins voulaient venir passer l’après midi avec les miens,ils sont arrivés avec leur tablettes,j’ai dit à leur mère:
          je ne veux pas de ces merdes chez moi,il a fallu que je me justifie
          et elle a trouvé comme argument qu’on avait pas de télé donc les enfants allaient s’ennuyer (?)
          le pire ,c’est que la mère s’étonne de constater que le gamin pique des crises quand il ne peut pas jouer sur la tablette

          ils ont pas le cul sorti de leur mines ,les mômes là bas!

          • ROSSEL

            Ce que vous écrivez est tout à fait vrai. Mieux encore : même dans les coins de brousse et de savane les plus reculés, chacun se doit d’exhiber son téléphone portable.

          • QUE du bon sens ces commentaires, dommage que ce bon sens ne soit pas généralisé….

          • ROSSEL

            @ laurence
            Je ne suis pas d’un naturel optimiste et mes commentaires, dans l’ensemble, en sont l’illustration. Pourtant, depuis quelques temps il me semble que de plus en plus de gens se laissent moins facilement piéger par le baratin médiatique ; pas seulement sur les forums. Dans la vie réelle, la parole se libère. C’est la raison pour laquelle le Système réagit avec une brutalité croissante en persécutant ceux qui contribuent à ces modestes prises de conscience. Les clivages traditionnels sur lesquels reposent la grande escroquerie démocratique occidentale se fissurent.Je pense qu’internet, en se substituant à la fonction jadis assurée par les estaminets qui voyaient les opinions se confronter, y est pour quelque chose.