Souriez vous êtes fliqués : Le billet d’humeur de Claude Janvier : RGPD et flicage….

Une obligation de plus dans la liste, déjà bien conséquente. Le mot Liberté n’est plus qu’un seul mot, sans substance ni réalité. Nous laissons s’installer sans bouger, comme d’habitude, une chose qui ne sert à rien. Ils savent déjà tout, alors ? Se protéger de quoi ? Donnez votre avis à Claude, qu’il ne se sente pas tout seul. Partagez !  Bêêêê !


Trop c’est trop ! Il ne manquait plus que le RGPD *. Le quoi ? Le Remboursement Général Problème Départ? Heu… Non, ça, c’est la SNCF.
Je vous prie de bien vouloir m’excuser, je me suis planté de ligne.
Le RGDP: « Règlement Général sur la Protection des Données ». Encore un acronyme touffu. À quoi ça sert ? Soi-disant à protéger vos données et informations personnelles. En réalité, ça ne sert à rien puisque nos bonnes institutions savent tout sur vous, et même plus.

« Facile à mettre en place » dit la CNIL. Cette dernière n’étant pas une référence, je creuse. En réalité, c’est compliqué pour les entreprises. En effet, elles doivent envoyer tout azimut des messages sur le sujet à tous leurs abonnés et s’assurer ensuite que les données personnelles des braves gens ne s’envoleront pas ailleurs. Tu parles ! C’est déjà fait et ça va empirer.
Déjà, j’en ai marre de recevoir les messages d’interlocuteurs divers et variés me prévenant que leur système de sécurité sera plus performant que Fort Knox la CIA et la DGSE réunis. Quelle publicité mensongère ! Nos informations personnelles sont partout. Exit l’incognito. Votre vie pourra être étalée demain. Si c’est dans Voici rien de grave, c’est nul. Mais si c’est au JT de TF1, c’est plus ennuyeux. Votre voisin vous regardera de travers le lendemain matin. Fichage quand nous tiens…

On se demande d’ailleurs comment ceux qui sont fichés S pour Islamisme radical ou autre joyeuseté peuvent passer au travers des mailles complexe d’un flicage omniprésent. Il Faudra m’expliquer. Alors que vous braves gens, vous êtes suivi pas à pas.

Par exemple, vous déménagez. À peine installé, et essayant de goûter à votre nouvel environnement, vous recevez une lettre des impôts vous informant que vous avez changé d’adresse. Désagréable. Plus fort que la DST. Ils le savent déjà ! Incroyable.

Notre belle démocratie est une société policière. Nous sommes fliqués. Caméras à chaque coin de rue, carte vitale (indispensable car sinon pas de soins), carte visa informant votre gentil banquier que vous étiez à Rio la semaine dernière, en passant par la CAF qui veut tout savoir et rien payer, et en terminant par tous les sites de la SNCF, de la Poste, de opérateurs de mobiles etc… Nom, prénom, qualité, où allez vous, que faites vous, quels sont vos plats préférés, vos hobbies et tout et tout.

Rester incognito est un leurre. À moins d’être un ermite dans une grotte et encore. Y en aura bien un qui va venir vous proposer l’internet afin de créer un compte Facebook pour y inclure les photos de vos stalactites préférées. Et là, c’est terminé. Souriez-vous êtes fliqués.

Big brother is watching you.

Prenons le nouveau contrôle technique voiture.
Leitmotiv des médias : la France doit s’aligner sur Bruxelles. Bien commode d’agiter la CEE comme paravent. Bruxelles l’a dit, Bruxelles l’exige, on obéit.
Terminé la petite fuite d’huile en dessous de la voiture. Au rebut la vieille caisse. Qui va s’en mettre plein les poches? Les constructeurs et les contrôleurs techniques. On nous flique en nous obligeant à obéir à des contrôles de plus en plus contraignants et inutiles.
Mais curieusement quand ça rapporte du pognon, la France semble moins pressée pour s’aligner.
Exemple : vous faites venir une splendide Corvette des USA, et dans tous les pays européens les formalités sont simples et peu onéreuses.
Sauf en France. Tiens donc !
Et oui, notre beau pays vous oblige à passer à l’UTAC et ça vous coûte une blinde. (6 000 € en tout). C’est illégal vis-à-vis de la CEE mais l’UTAC pèse lourd. 55 millions d’euros de CA en 2016 * tout confondu pour autoriser la mise sur le marché de vos 4 roues préférées. La France se met en conformité avec ce qui l’arrange.

Qui dit voiture, dit GPS. La Géolocalisation, vous connaissez ? Voyons voir, il est où mon amant favori ? Doublé de votre dernier mobile High Tech, imparable. Vous saurez où il est le garnement…
D’ailleurs, vous avez le mode d’emploi de « comment on vous localise » grâce aux multiples séries TV à la gloire de la gendarmerie… Du bon, du bleu, de l’ordre, et de la méthode.
La réalité est beaucoup moins héroïque. On traque les « fraudeurs », mais surtout les petites gens. Car pour les criminels en cols blanc, étonnamment, la société est très permissive et presque amnésique. Des comptes offshore… Ah bon ! Ça existe ?
Mais vous, le petit commerçant, si vous n’avez pas acheté votre caisse enregistreuse à puce électronique en vigueur depuis le début de l’année, « Vlan », 7 500 € d’amende. Bercy is watching you.

Des sociétés vont même traquer ceux qui osent trafiquer leurs bulletins de salaire afin de dormir sous un toit. C’est vrai, vaut mieux aller dormir sous un pont…Ça flique dur.

Cette société est nivelée et fait en sorte que les citoyens le soient aussi. Rien qui dépasse, rien qui bouge. De pire en pire.
Remarquez, nous y sommes. Quand je vois que Kim Kardashian, pour une émission de TV Navet Réalité, touche 111 millions de fans… No comment

Tout devient réglementé à outrance. Ça devient même difficile d’habiter un mobil-home. Vous n’êtes pas dans la norme mon brave monsieur. Rendez-vous compte, vous voulez payer moins cher et ne pas être autant surveillé que les autres. En revanche, vous avez le droit d’habiter des cages à lapins construits par des architectes irresponsables. Comme ça, on vous recense et on sait ou vous êtes. Flicage quand nous tiens !

Tout ce cirque, bien entendu, est soigneusement entretenu par la quasi-totalité des médias complaisants, qui se font l’écho des gouvernements. Terminé l’époque des médias contestataires. Les subventions qu’ils touchent leur ont cloué le bec.

Il ne reste que quelques médias indépendants. Jusqu’à quand ? Souriez-vous êtes fliqués. C’est pire qu’en 68, mais personne ne réagit. La majorité des gens est bien alignée et bien comme il faut. C’est le meilleur chemin pour l’apathie et l’enfer. Vite un peu d’extravagance dans ce monde de brutes !

Claude Janvier

https://www.cnil.fr/fr/principes-cles/rgpd-se-preparer-en-6-etapes

http://www.utacceram.com/fr/actualites-utacceram/351-le-groupe-utac-ceram-poursuit-sa-croissance

14 commentaires

  • GROS

    Bof, encore un qui s’excite stérilement devant son écran.
    Écrire des articles en espérant faire bouger les autres pour ne pas bouger soi-même : j’ai toujours trouvé ça un peu curieux.
    Faut qu’il boive un coup, le bonhomme, ça le détendra.

  • Balou

    Le RGPD pose un cadre pour les entreprises et acteurs internet. Je trouve que cela va dans le bon sens, contrairement à l’auteur de ce coup de gueule. Bien sûr, ce n’est pas fait pour encadrer la NSA, la DGSE, la CIA, le GIGN..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    Etre sensibilisé à la protection des données personnelles d’autrui, c’est bien ! Qui s’en plaindrait ? Les bases de données des entreprises ne sont pas protégées, dans leur immense majorité. Qu’un malware s’incruste dans le système, et les données qu’il contient peuvent être piratées, avec toutes les conséquences imaginables selon le contenu piraté. Les entreprises devraient toutes protéger les infos de leurs clients, patients, usagers, aussi bien qu’on protège son compte bancaire. Au lieu de ça, nombreuses sont celles qui vendent des listes de clients ou se les échangent. C’est la loi de la jungle.

  • Simsi

    Je suis indépendant…
    RGPD impossible à appliquer, concrètement et virtuellement.

    Beaucoup de commerçants seront dans l’impossibilité de répondre à ces nouvelles règles sans dénaturer leur métier et/ou leur modus-operandi.

    Un grand foutoir en perspective.

    En attendant, seul les grandes entreprises auront les moyens de respecter et si elles ne le font pas (in)volontairement, les quelques millions d’Euros de pénalité ne seront que broutilles déductibles pour elles, pendant que le pauvre petit commerçant payera le prix fort pour une loi inapplicable.

  • L’auteur dit :

    Exemple : vous faites venir une splendide Corvette des USA, et dans tous les pays européens les formalités sont simples et peu onéreuses.
    Sauf en France. Tiens donc !
    Et oui, notre beau pays vous oblige à passer à l’UTAC et ça vous coûte une blinde. (6 000 € en tout). C’est illégal vis-à-vis de la CEE mais l’UTAC pèse lourd. 55 millions d’euros de CA en 2016 * tout confondu pour autoriser la mise sur le marché de vos 4 roues préférées. La France se met en conformité avec ce qui l’arrange.

    En vérité il se goure, en Belgique c’est encore plus cher, vous devrez dans un 1er temps vous acquérir de la Vignette 705 et ensuite payer 10 % de la somme du véhicule.

    les formalités

    On est au courant car il y a 4 ans la miss était intéressée par la golf gti mais la version pour le continent américain la mk7, elle est un plus puissante et la carrosserie est quelque peu différente, plus agressive comme ça. On a finalement renoncé à cause du prix exorbitant, elle avait finalement opté pour la golf 7 gti +

    Orné

Laisser un commentaire