En Suède, la puce sous la peau entre dans le quotidien…

Ça ne se fera jamais, ceux qui prétendent le contraire sont d’affreux « conspis » délirants. Oui mais voilà, on voit de plus en plus l’implantation dans le corps de ces « puces » RFID pour faciliter le quotidien des gens. Elles sont devenues monnaie courante dans tous les magasins pour lutter contre le vol, ou tracer la marchandise depuis sa fabrication, jusqu’à l’acheteur final comme pour les médicaments. Voir toutes les applications de cette puce.  Mais de là à se la faire implanter dans une partie du corps, comme pour les animaux. A force de vouloir la déresponsabilisation de tous les actes quotidiens, comme chercher ses clés, ouvrir sa porte, payer ses commissions, le cerveau ne risque t-il pas, de moins travailler et de s’atrophier, sans compter les inconvénients liés à ce corps étranger.. Accepteriez vous cette technologie ?

Remplacer ses clés, cartes de visite et billets de train par une puce électronique insérée sous la peau est une réalité pour quelques milliers Suédois. Mais ce dispositif est-il vraiment inoffensif?

La puce électronique sous-cutanée n’est plus un scénario de film de science-fiction en Suède. Dans ce pays féru de nouvelles technologies, quelques milliers de téméraires en sont déjà équipés. La pratique reste confidentielle mais ne fait pas débat en Suède, où les assurés sociaux acceptent depuis longtemps le partage de leurs informations personnelles entre administrations publiques.

L’implant électronique inséré sous la peau remplace clés, cartes de visite et billets de train. Accessoire inoffensif qui simplifie la vie quotidienne pour ses défenseurs, la puce est actuellement un objet entièrement passif, assurent ses promoteurs. Elle n’émet de données que lorsqu’on pose la main sur un lecteur de carte NFC (Near Field Communication).

La puce, porte-monnaie numérique

Ulrika Celsing, 28 ans, fait partie des 3000 adeptes en Suède, un pays de 10 millions d’habitants. Pour elle, finie la sempiternelle quête de ses clés dans son sac à main. Pour entrer au bureau, elle fait simplement glisser sa main sur un petit boitier, tape son code et la porte s’ouvre.

Sorte de porte-monnaie électronique, la puce peut aussi prendre en charge les billets de train de la société ferroviaire nationale SJ. Disponible depuis un an, ce service a convaincu quelque 130 utilisateurs: le voyageur réserve son billet en ligne et l’enregistre sur sa puce.

L’implantation de la puce peut causer des infections

Quand son entreprise a organisé une manifestation où les employés pouvaient se faire implanter ce petit objet dans la main, Ulrika a « suivi le mouvement ». « C’était cool d’essayer quelque chose de nouveau. Et, dans le futur, voir comment on peut l’utiliser pour faciliter sa vie », dit-elle.

Hormis une vague douleur quand la seringue a inséré la puce dans sa main gauche, Ulrika n’a rien senti et utilise son implant presque quotidiennement, sans peur du piratage ou d’éventuelle surveillance. « La technologie n’en est pas encore arrivée au point où on peut pirater ta puce », assure-t-elle. Mais « à l’avenir, peut-être faudra-t-il y réfléchir. Je peux toujours l’enlever… »

Pour Ben Libberton, microbiologiste, les dangers sont pourtant d’ores et déjà réels. L’implantation de la puce peut causer des « infections et (…) des réactions du système immunitaire », explique-t-il.

Quid des données personnelles?

« Le risque le plus important concerne les données: en ce moment, les données collectées et partagées par les implants sont peu nombreuses mais cela va probablement augmenter », assure le chercheur.

« Si un implant un jour peut détecter un problème médical chez son porteur, qui va être mis au courant et quand? Est-ce que les compagnies d’assurances vont obtenir des informations sur notre santé? », s’interroge-t-il. Selon lui, « plus les données contenues dans un seul lieu (comme ça serait le cas avec un implant) sont nombreuses, plus le risque que ce soit utilisé contre nous est important ».

Une crainte que Jowan Österlund, spécialiste de piercings et champion autoproclamé de l’implantation de puces, balaie. Au contraire, si on porte sur soi toutes ses données personnelles, cela nous permet de mieux contrôler leur utilisation, affirme-t-il, estimant qu’un usager est libre ou non d’utiliser sa puce. Et de l’enlever.

Source et voir la vidéo: Conscience du peuple

15 commentaires

  • Bon, moi je reste avec mes billets, mes 2 clés, voiture et maison (« le bonheur est inversement proportionnel au nombre de clés qu’on trimballe »… proverbe brésilien).

    C’est vrai, je me dis souvent qu’on passe la moitié de sa vie à chercher des trucs qu’on a posés on ne sait où. Mais ça oblige à réfléchir, à se souvenir.

    Maintenant on n’a plus besoin de faire travailler ses neurones pour se souvenir de numéros de téléphone par exemple. D’ailleurs je me demande pourquoi on apprend encore à écrire à la main? Combien de temps faudra-t-il pour que même çà soit oublié?

  • Le Gaulois libre

    Pour lutter contre les puces éléctroniques, faites vous-même votre autoprogrammation :

    https://www.librinova.com/librairie/claude-le-moal/transsubstantiation

  • Natacha Natacha

    Bonjour ! 🐞
    Je préfère les puces de mes chats, les rappels de mes abeilles, les clefs qui permettent de comprendre le monde et la maison bleue pas encore disparue.
    Les Suédois manquent de soleil. Ils oublient qu’ils sont des êtres aspirant à la lumière.

  • Flo500

    Où sont passé les fiers Vikings d’antan ?

    Que s’est-il passé pour qu’un peuple jadis libre accepte qu’on lui enlève le contrôle de son propre argent (plus d’argent en espèces, mais que du numérique sous le contrôle des banquiers) et le contrôle de ses propres actes ?

    Parce que ce qui est visé, c’est le contrôle total des populations. Dès que que suffisamment de gens porteront une puces, on pourra alors passé à un degré plus élevé de main-mise.

    • Absolument ! On met en avant la facilité dans les actes de la vie. Les populations sont aveugles, attirées par des promesses de vie facile, et se font piéger magistralement. C’est triste ! On a perdu la capacité de réflexion, l’intuition du danger, le bon sens.
      Descartes avait raison quand il a dit, non sans humour: le bon sens est la chose du monde la mieux partagée. Et de poursuivre: tous s’en croient pourvus !

    • Et un jour où l’autre, tout dissident se verra couper l’accès à son argent, les soins, les allocations, et peut-être la possibilité d’acheter quoi que ce soit.

      Les gens ont tendance à oublier comment ils ont vécu avant tout cet électronique : pas d’appels hors de chez soi,et toujours accrochés à un fil; on ne savait pas où étaient les gosses exactement et avec qui, on se levait pour changer de chaine à la TV ou répondre au téléphone… bon il y en a qui connaissent.

      C’est par la peur qu’ils arriveront à nous convaincre, peur du manque, peur pour sa santé ou celle de sa famille, peur de la différence, de ne pas faire comme tout le monde, bêêêêêê !

    • Bientot on devras apprendre a lire courrement ceci.

      0110001001101001011001010110111001110100011011110111010000100000011011000110000100100000011001100110100101101110001000000110010001100101001000000110110001100001001000000111000001100001011100100111010001101001011001010010111000100000

      Cela veut dire:
      Bientot la fin de la partie.

  • CryptoKrom

    Bah….une chtite surtension par çi, par là…et Hop votre puce va grillér…
    Vue la qualité du courant qu’ENEDIS nous balance et en retour de baton de Dame Nature et du Soleil…
    préparez vos sparadraps, on sait jamais,
    le jour ou vot’puce explose / grille vous aurez tout perdu, y compris un morceau de main…

  • RaphM

    La puce RFID, c’est pour les inconscients, c’est triste de voir à quel point dans les hautes sphères, des gens en manipulent d’autres et ça marche.
    C’est grâce à l’internet « libre » que l’on arrive à s’éveiller :)

    Gloire à Dieu, ces commandements sont justes est bienveillants. Prenons soins de nous et de ceux qui nous entourent.
    Paix Amour Sagesse <3

  • scorame

    est ce utile ? ,non, bon je refuse , question à se poser avant tout , https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif , stratagème pour éviter de devenir consumériste invétéré lol .

    l’assistana à tout les étages , que les politiciens méditent la dessus puisqu’ils n’aiment pas ça !…….. j’ai récemment vue un documentaire sur les gens implanté et en suède justement , 5000 personnes , la pression social fais basculé les faibles .

    préparez vous à vivre à l’ancienne , sinon vous n’y couperez pas.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

Laisser un commentaire