Grève du 22 mars : la carte des mobilisations…

Pour défendre un service public de qualité, notamment dans le secteur ferroviaire, sept syndicats appellent à une mobilisation massive ce jeudi 22 mars. Des grèves et des mobilisations sont prévues partout en France. Douze partis et mouvements politiques de gauche ont également lancé un appel commun. Résumé de leurs revendications et carte des mobilisations.
Sept syndicats de la fonction publique (CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires) appellent à là grève et à des manifestations ce jeudi 22 mars, partout en France. En cause : les réformes que souhaite engager le gouvernement dans le secteur de la fonction publique, avec un recours massif aux contractuels – alors que les syndicats demandent leur titularisation – et la rémunération au mérite.

« Les projets du gouvernement engagent de profondes remises en cause des missions publiques et une dégradation des conditions de travail des agent-es.

C’est aussi une menace réelle contre le statut général des fonctionnaires et la fin possible d’une Fonction publique au service de l’intérêt général », estime l’intersyndicale dans un communiqué. A l’inverse de ces orientations, « la qualité des services publics à rendre aux usagers sur l’ensemble du territoire, la défense de l’intérêt général, nécessitent la création d’emplois qualifiés pérennes et de qualité, une plus grande reconnaissance du travail et des missions exercées par les agent-es, une amélioration significative de leurs salaires ».

Par ailleurs, plusieurs formations de gauche (Alternative Libertaire, Europe-écologie-Les Verts, Ensemble, les députés de la France Insoumise, Géneration.s, le NPA, le PCF…) ont publié le 19 mars un appel commun. « Face à ce gouvernement, qui veut parachever la transformation d’un service public censé être guidé par l’intérêt général en une entreprise du CAC 40, les cheminots et les cheminotes ne sont comptables de rien. Pas plus que les étudiant.es qui perdent une partie de leurs APL, les retraité.es qui voient la CSG augmenter, les personnels de soins, les enseignant.es, les chômeurs.ses ou l’ensemble des fonctionnaires. Pas plus que les migrant.es qui subissent une politique indigne (…) Ils nous veulent désunis ? Nous répondons que nous serons dans la rue le 22 mars pour défendre l’accès au service public, à commencer par le ferroviaire, les cheminot-e-s, mais aussi l’ensemble des fonctionnaires et l’intérêt des usager-e-s. »



Source BastaMag

7 commentaires

  • fabienne

    C’est toujours les mêmes qui font grève, ceux qui ne mettent pas leur emploi en jeu. Les fonctionnaires veulent et des bons salaires, et la sécurité de l’emploi et les retraites. Si c’est tellement pas bien, leur situation, rien ne les empêche d’aller voir ailleurs…ceux que je plains vraiment, ce sont les fonctionnaires de l’hôpital et souvent ce ne sont pas eux qui la ramènent le plus!
    pourquoi quand l’état embauche des contractuels, c’est pas bien? Dans le privé, on ne se gêne pas pour des CDD, alors… Il faudrait peut-être créer un statut hybride : salarié de l’état, comme salarié du privé ; mêmes droits, mêmes risques…

    • Pardon, mais ne devrait on pas vouloir le statut de fonctionnaires pour tous salariés ?

      Pour précision, la fonction publique propose depuis des années des CDI, ce qui est un scandale.
      De plus, les salaires de fonctionnaires , historiquement, étaient plus bas que de celui du privé , du fait des avantages divers et des contraintes spécifiques.

      Aujourd’hui , on pourrait avoir l’impression qu’ils sont de mieux en mieux payés ,alors qu’en fait, c’est le privé qui paie de moins en moins bien ….

      Perso, si je bosse dans la FP, c’est entre 400€-1000€ de moins que le privé.
      Mais dans le privé , faut se créer sa retraite. Mais dans le public, on peut être réquisitionné alors que l’inverse est plus difficile.

      Perso, si j’avais été aux manettes, je m’en serais pris au cancer de la fonction publique : la honteuse impunité dont bénéficient nombres de cancres et branleurs…

      • Entièrement d’accord avec toi AdD https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        A l’inverse de tes propos, Fabienne, si être fonctionnaire, c’est tellement bien, ben tu n’as qu’à passer les concours, et accepter la mobilité qui va avec…

        La seule honte du Service Public, c’est une partie de la Haute Fonction Publique avec des agents A+ qui pour certains, émargent mieux que le Président de la République…

    • chat noir

      La grève générale est l’une des possibilités pour la population de se débarrasser du complexe militaro-industriel capitaliste étatique de nuisance. Dès que la grève générale est diluée elle ne peut plus exister. Pire la dilution permet à ce paradigme de survivre .
      Que sont devenus les syndicats? En un peu moins d’un siècle ces structures on réussit à faire le grand écart entre la défense du monde ouvrier pour devenir aujourd’hui des partenaires sociaux payer par la structure étatique? Les fondateurs de la CGT doivent se retourner dans leur tombe.
      Je passe sur les petites phrases meurtrières comme « il faut savoir arrêter une grève  » ou plus subtilement faire descendre dans la rue des parties de la population avec des grévounettes permettant d’épuiser les ressources les salariés pour que la grève générale ne puisse pas se faire et que toutes les propositions gouvernementales puisse passer en 49-3 ? Rien de mieux que de séparer pour mieux régner . Les fondateurs de la CGT doivent vraiment se retourner dans leur tombe . deuxième question comment des responsables syndicaux se prononçant entre les deux tours de la présidentielle en souhaitant que Macron soit élu , puissent aujourd’hui aujourd’hui descendre et faire descendre dans la rue la population contre sa politique ? Peut-on encore nous prendre avec les fondateurs de la CGT pour des poussins de deux semaines? Je ne suis pas responsable de la dérive syndicaliste je constate juste les faits et à cause de cela tout devient très compliqué voir désespérant.
      Les choses ne sont pas séparés écrire une constitution n’empêche pas d’appeler à la grève générale ou de se mobiliser contre des nuisances voir de faire une sécession avec la France et l’Union européenne en créant un pays démocratique du Gers à l’Ardèche peut-être lié ou pas avec la Catalogne…. Notre autonomie et émancipation peux passer par des chemins inattendus

  • jardinfleuri

    Si je peux me permettre, fonctionnaire, ça ne veut rien dire. Il y a tous les corps de métier dans la fonction publique et plusieurs fonctions publiques. Ce qui s’est passé depuis une trentaine d’année, c’est le dégraissage de la fonction publique d’état, et des personnels hospitaliers, entre autre, au profit de la fonction publique territoriale qui enfle à vue d’œil. Mais ce n’est pas les fonctionnaires qu’il faut blâmer, hormis les glandouilles, mais il y en a de moins en moins. Essayez donc de passer les concours de la FP, ce n’est pas facile. Ce sont toutes les procédures administratives françaises, qui nécessitent de plus en plus de monde pour les appliquer, qui nous flingue. Vous avez pu constater par vous même le nombre de paperasses qu’on vous demande pour la moindre démarche. Regardez également dans quelles conditions d’hygiènes sont les commissariats, le burn out des personnels hospitaliers, et perso, les profs de collèges de banlieue…je les plains!. Je ne parle pas ici des hauts fonctionnaires bien sûr, qui eux, sont nommés (donc pas de concours) et où l’on pratique l’entre soi. Alors avant de cracher sur les fonctionnaires, essayer de nuancer un peu votre discours. Après, oui, il faudrait pouvoir virer les fumistes, et je serai d’accord pour que l’on supprime ce statut de « fonctionnaire à vie », mais au lieu de vouloir supprimer les « avantages » de certains, ne serait-il pas mieux d’en obtenir pour tous? On perd tous les combats car plus personne n’est solidaire, et diviser pour mieux régner est un principe qui fonctionne toujours très bien!

  • Combien de grévistes attendus chez les hauts fonctionnaires de Bercy?

Laisser un commentaire