Le ministère de la Culture s’en prend au bénévolat. Philippe de Villiers estime que c’est la mort du Puy du Fou…

Pixabay

Le ministère de la Culture s’en prend au bénévolat avec un arrêté du 25 janvier 2018 qui organise désormais un strict encadrement du statut de ces bénévoles qui participent à des spectacles à but lucratif avec billetteries

De quoi inquiéter tous les créateurs.

…/…

Que dit le nouvel arrêté ? Les bénévoles ne pourront plus participer à plus de huit spectacles par année. Ils devront pointer tous les soirs par télétransmission pour que soit vérifié le respect de cette obligation. Les autorisations délivrées aux spectacles pour l’utilisation de bénévoles seront par ailleurs précaires, renouvelable chaque année.

…/…

Lire l’article

Source MPI Proposé par Françoise G.

Une pétition est aussi en ligne:

SIGNATURE

6 commentaires

    • Je tire cette synthèse de tes billets et de cette info :

      En marche vers les Corvées.
      Ou le STO , pardon, service national…

      Imaginez un monde où on vous oblige à faire du bénévolat pour toucher le RSA.
      Le principal problème serait d’empêcher les gens de se tourner vers des associations de droits civiques ou de défense des consommateurs, et quitte à être contraint au bénévolat, autant faire chier le Système que de ramasser les poubelles en villes.

      On peut être bénévole en ZAD comme au FN, à L214 comme à antibanque.fr/Aplomb…

      Pensez y, le lobby des chômeurs à beau être nombreux, c’est le moins puissant. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • fabienne

    Et qui va vérifier les télétransmissions, envoyer des PV, si ce n’est quelques fonctionnaires supplémentaires!!
    Une fois de plus, l’état s’immisce dans des affaires privées. les bénévoles n’ont qu’à se déclarer intermittents du spectacle.

    • lumpenproletariat

      C’est toujours pareil. Des lois, il en existe des tonnes, à peine appliquées.
      Tant complexes et nombreuses, qu’il devient très difficile de les respecter, d’avoir les moyens de les faire appliquer et de toutes les connaitre.

      C’est toujours pareil, si tu déranges, ben on mettra la loupe sur toi, et on trouvera toujours un truc pour t’enfoncer…

      C’est curieux, cela dit, que Macron mette en péril, l’institution « Spectacle et lobotomie », tant l’univers de la Culture participe à l’ingénierie sociale, à l’abrutissement et la passivité générale…

  • engel

    Depuis le temps que le pouvoir républicain central voulait sa peau.

    Je ne peux m’empêcher de penser que cette loi a été faite sur mesure pour détruire « Le puy du fou »,
    …pour propagande historique anti-mondialiste à tendance réaliste régiono-patriotique intolérable.

    • ROSSEL

      Je suis tout à fait de votre avis. Déjà, il y a deux ans, un black out total avait été mis en place pour ignorer l’acquisition faite par l’association du Puy Du Fou de l’anneau de Jeanne d’Arc. Lorsque l’événement était évoqué, il l’était de manière à le dénigrer en mettant en doute systématiquement l’authenticité de la relique. Aucun officiel n’avait daigné (dés)honorer la cérémonie de sa présence. Le ministère de l’inculture ne s’était absolument pas préoccupé de savoir si cet objet avait bien appartenu à la sainte nationale afin d’éventuellement l’acheter avant qu’il ne devienne la propriété d’un collectionneur étranger alors que la moindre crotte vantant le cosmopolitisme est portée au pinacle.
      La différence de public fréquentant le Futuroscope et le Puy Du Fou saute aux yeux : bigarré, impoli et envahissant pour le premier, quasi exclusivement blanc, bien éduqué et paisible pour le second. Ce parc est une épine dans le pied du magma humain indifférencié programmé à dessein par les « zélites ».