Dentifrice : oubliez-le définitivement !..

Une vigilance de tout les instants est recommandée, pour tout ce qui concerne l’hygiène et la nourriture.

Comme vous le savez peut-être, rares sont les articles factuels et d’intérêt commun. A ce sujet, Bernard Clavière est l’un des seuls à avoir écrit un article cohérent sur le non-usage du dentifrice. Dépourvu d’intérêt, et même toxique, ce dernier revêt des faces cachées que bien trop de gens ignorent encore.

Terraponia vous relaye, aujourd’hui, un article ô combien important en termes de santé.


Cet article est écrit en parallèle de la vidéo ci-dessous, qui constitue à ce jour ma plus grande surprise depuis que je publie des vidéos.
Celle-ci est en train de battre des records de vues, et j’avoue ne pas comprendre.
Une vidéo sur le dentifrice !…
Bien, il y a effectivement des choses intéressantes à dire sur le sujet de l’hygiène bucco-dentaire, puisque j’en ai fait cette vidéo et écrit cet article, mais jamais je n’aurais imaginé que ce sujet puisse intéresser tant de gens…!

A priori, le dentifrice est un non-sujet. On n’en parle jamais, il n’y a aucune polémique. Le consensus est total, c’est juste une évidence : il faut se brosser les dents, et bien sûr, avec du dentifrice.

Eh bien non ! Le dentifrice est non seulement inutile pour avoir une bonne hygiène dentaire (oui, même les dentifrices « naturels » n’ont aucun intérêt), mais encore les dentifrices de la grande distribution, ceux que l’on trouve partout, sont hautement nocifs, bourrés de produits chimiques dangereux.

Commençons par faire un zoom sur quelques ingrédients des dentifrices et voyons leurs effets sur notre santé.

Le fluor (le plus souvent sous la forme de fluorure de sodium)

On a longtemps vanté les bienfaits du fluor comme protecteur des dents, censé prévenir les caries en renforçant l’émail de vos dents. Foutaise…
La Direction Générale de la Santé a même encouragé en 1985 la fluoration du sel de table et de l’eau du robinet, pour la prévention en masse des caries dans la population !

Au passage, il a été démontré que les dents des ressortissants de pays où l’eau n’est pas fluorée, sont en aussi bonne santé, ou meilleure, que les dents de pays où l’eau est fluorée.

A ce jour, 51 études ont montré que la fluoration de l’eau peut être tenue responsable d’une diminution du QI des enfants. [1]
On dispose en outre de 45 autres études sur des animaux montrant les dégâts occasionnés par le fluor sur leur capacité d’apprentissage et leur mémoire.

Une étude publiée dans le Journal of Hazardous Materials [2] indique une baisse de 5 points du QI lorsque le niveau de fluoration de l’eau passe de 0.3 ppm à 3.0 ppm.
Selon les auteurs, « notre étude montre que des niveaux réduits d’exposition au fluor ont une influence néfaste sur les capacités intellectuelles des enfants et sur la santé de leurs dents. »
On notera ce dernier point. Un comble !

Disons-le tout net : il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le fluor n’a aucun effet sur la santé des dents, si ce n’est négatif, mais qu’il est un poison puissant aux multiples effets désastreux. Rappelons qu’il est utilisé comme insecticide et raticide. Sa toxicité est même considérée comme supérieure à celle du plomb.
Il affecte la thyroïde, la glande pinéale, les os, le système digestif, la fertilité,la régénération cellulaire, etc.
Imaginez , il ne va pas aider pour vous protéger des cancers…

Le triclosan

Le triclosan est un désinfectant. On le trouve donc dans plein de savons, de déodorants, de bains de bouche, et dans les dentifrices.
Malheureusement, il favorise le portage nasal des staphylocoques dorés ! [2]
C’est aussi un allergène [3] et un cancérigène « probable », un perturbateur endocrinien (là, aucun doute) particulièrement dangereux pour les femmes enceintes, le développement cérébral et l’oxygénation du fœtus.
En plus, il est suspecté de provoquer le développement de bactéries encore plus résistantes que celles qu’il est supposé éliminer !
Une analyse approfondie de l’école de santé publique de l’université du Michigan indique que de simples savons sans triclosan sont aussi efficaces contre les bactéries ainsi que pour prévenir de maladies potentielles quand on se lave les mains.

Les édulcorants

Sorbitol ou aspartame, on connaît tous les dégâts provoqués par les édulcorants artificiels : nausées, vertiges, maux de tête, problèmes intestinaux, mémoire défaillante, difficultés d’apprentissage…

Sodium lauryl sulfate

C’est un détergent. Il produit une belle mousse, comme le shampoing. Mais là, on en a plein la bouche, et on trouve ça normal !
Le SLS perturbe le bon fonctionnement des papilles gustatives. Il irrite la peau, perturbe l’équilibre hormonal et favorise les aphtes.
Là aussi, il est un cancérigène « probable ». (Quand on nous dit que c’est un cancérigène probable, c’est qu’on est sûr que c’en est un, parce que s’ils avaient le moindre doute, ils nous diraient non ce n’est pas cancérigène.)

Diethanolamine (DEA)

Autre agent moussant ! Lié aux cancers du foie et des reins.

Et plus encore (la liste est longue !)

Propylène glycol
Carbonate de calcium
Glycérine (pour empêcher que le dentifrice ne sèche et pour lui donner une belle texture. Comme ça, il coule bien du tube.)
Colorants
Arômes
Agents blanchissants

Comment faire pour avoir une hygiène bucco-dentaire parfaite ?

Personnellement, je n’utilise plus de dentifrice depuis plus de quarante ans.
Je n’ai plus jamais eu de caries, alors que j’en ai eu beaucoup étant enfant, et mon dentiste me félicite du bon état de mes dents et de mes gencives.
Pas de plaque dentaire, rien.
Je me souviens très bien le premier jour où je me suis lavé les dents à l’eau : ça m’a paru dégoûtant ! On est tellement habitués à ces goûts forts, que la pub et le marketing nous ont fait acquérir. C’est juste un conditionnement. Mais on s’habitue rapidement au lavage à l’eau.
Et rappelons-nous, la santé vient de l’intérieur. Donc si vous avez un régime alimentaire sain, principalement végétarien, cru, vous n’aurez aucun problème d’hygiène buccale, ni de plaque dentaire.

Les dentifrices maison ?

Il existe des tas de recettes pour fabriquer des dentifrices « maison » naturels.
On n’en a pas besoin !
Il n’y a rien de plus efficace que la salive pour tuer les bactéries.
On a donc seulement besoin de moyens mécaniques pour éliminer les déchets alimentaires qui peuvent rester bloqués et qui finiraient par fermenter produire des effets néfastes.

Les brossettes interdentaires

La brossette interdentaire est très efficace pour éliminer les résidus de repas coincés entre les dents.
Il en existe de différentes tailles adaptées à la dentition de chacun. On en trouve partout, y compris en grandes surfaces.

Le fil dentaire

Lorsqu’il n’y a pas d’espace suffisant entre les dents pour passer la brossette, rien ne vaut le fil dentaire.

Le jet dentaire

Un peu plus onéreux mais efficace et agréable à utiliser, le jet dentaire projette sur vos dents et vos gencives un jet d’eau à l’intensité réglable.
Faites l’expérience d’utiliser cet appareil après un lavage traditionnel avec la brosse à dents, vous serez surpris de voir tout ce qui est éliminé avec le jet.
La meilleure des brosses à dents ne peut pas décoincer certains déchets alimentaires entre des dents peu accessibles ou trop serrées.

Le gratte-langue

Ustensile indispensable pour l’hygiène buccale : le gratte-langue.
N’avalez pas la première salive du matin, elle est chargée de bactéries ! Au lever, on a souvent la langue blanche, parfois des glaires ou autres substances. Ce sont des déchets issus des processus de nettoyage du corps pendant la nuit, dont l’élimination est associée à un début de détoxination, un début de jeûne. (puisque l’on « dé-jeune »…)
La première chose à faire le matin, c’est de se gratter la langue. Vous verrez les choses peu ragoûtantes que cette petite tige d’acier va entraîner avec elle et vous retrouverez immédiatement une haleine agréable.

Pour conclure

L’utilisation du dentifrice est avant tout une habitude sociale et un énorme business.
Si vous avez comme objectif de préserver votre santé, je ne peux que vous recommander d’arrêter d’en utiliser, pour toutes les raisons mentionnées, et de simplifier globalement les produits que vous utilisez pour votre hygiène corporelle.

A bientôt et prenez soin de vous en termes de santé.

Jimmy pour Terraponia

Partagé avec RéseauInternational et Aphadolie

Voir aussi:
Le Liban va ouvrir ses ports aux navires de guerre russes

Le Liban va ouvrir ses ports aux navires de guerre russes


Nissan teste son robot-taxi au Japon

Chine : Des terres polluées et empoisonnées sur l’équivalent de trois fois la France

D’ici 2050, nous n’utiliserons plus la parole pour communiquer

15 commentaires

  • manguetsou

    Je remet ce que j’avais écrit le 22 fev.

    Pour me laver les dents:
    j’enlève le plus gros avec une brosse à dent dure mais je brosse avec souplesse,
    ensuite je passe le fil dentaire pour enlever ce qui resterai entre les dents et
    je fini par un brossage avec une pincée de bicarbonate de sodium pour enlever le film et
    je rince à l’eau tiède.
    J’ai donc banni tout dentifrice ou autre pâte à dents.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Depuis longtemps je n’emploie plus de dentifrice du commerce, simplement un spécial au miel de Manuka qui m’a redonné des gencives en béton. Avant j’emploie un jet qui passe entre les dents et permet ainsi de nettoyer les interstices. je le préfère au fil dentaire.
    J’ai de très bonnes dents et toutes encore à mon âge, je crois que je les dois à ma mère qui y a toujours porté attention depuis mon plus jeune âge, et certainement aussi, cela peut sembler paradoxal, à la guerre, qui privant les enfants de sucre et de friandises leur a rendu un grand service.
    Plus tard j’ai veillé avec la même attention sur les dents de mes enfants, mais je n’ai pas ignoré que loin de ma présence, à l’école, ils se laissaient séduire par les bonbons offerts par leurs camarades https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif mais dans l’ensemble leurs dents sont en bon état.

    Nettoyer la langue, le matin au réveil n’est pas trop dans les habitudes ici, en France, mais sans aller chercher un appareil spécial, le manche d’une petite cuillère en argent – surtout – remplit exactement le même office.
    Il y a aussi une très bonne chose : après avoir nettoyé la langue, laisser dans la bouche, le temps de la douche par exemple, une cuillerée d’huile de sésame bio, comme le font les Indiens, c’est excellent pour renforcer les gencives et avoir de bonnes dents, surtout ne pas avaler et se rincer la bouche à l’eau tiède.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    J’en reviens à remettre pour la énième fois, que là encore on parle que d’un seul produit à la fois et leur(s) conséquence(s) individuelle(s), mais qu’en est-il des associations entre eux et accessoirement ceux de la vie courante de ceux que nous ingurgitons avec les résidus de ceux de l’article ??

  • criminalita

    J’ai trouver un bain de bouche naturel, l’élixir Suédois. Ces multiples plantes qui le composent et sa base alcoolisée en font un puissant désinfectant. Malaxez dans votre bouche pendant 5 minutes et recracher. Ce produit est fabriquer pour détoxiquer le foie àpres un hiver arosé. Vos intestins risquent au début de vous faire une diarrhée non douloureuse et c’est assez fort à mettre en bouche.
    Acheté celui qui est sans camphre pour vos bains de bouche.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Les bains de bouche, naturels ou non, ne sont pas recommandés, sauf cas exceptionnel, car ils détruisent petit à petit l’équilibre des bactéries indispensables pour la digestion celle-ci commençant dans la bouche. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe avec les dentifrices habituels, à la seule différence qu’ils ne sont pas gardés dans la bouche et vite rincés.
    D’où le fait de prendre un bain de bouche à l’huile de sésame qui assainit sans rien déranger de ce côté là, au contraire

  • Passetec Passetec

    ça fait plus de 20 ans que je n’utilise plus de dentifrice, seulement la brosse à dent avec de l’eau, et rinçage.
    Mes dents et mes gencives vont très bien.

  • Joseph_mtn

    Je me lave les dents au vinaigre de cidre bio (et vinaigre blanc quand j’ai rien) et à l’huile de noix de coco à l’occasion mais j’aime moins.
    Je crois que c’est pas trop conseillé, mais j’apprécie. Pas de produit chimique, si j’en avale pas de conséquence, si je suis en road-trip, je peux cracher dans l’herbe sans nuire à l’environnement.
    Je fais ça depuis 2-3 ans https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif.