Soins dentaires trop chers…

Voici le vrai coût d’une couronne… et ça fait mal

Faibles remboursements, envolée du prix des prothèses… Les soins dentaires coûtent très cher. Pour la pose d’une couronne, il faut compter 800 euros en moyenne et pour un bridge complet, la facture peut monter jusqu’à 50.000 euros !

Pour faire baisser la facture, certains se tournent vers les cliniques dentaires low-cost qui proposent des soins dentaires à prix cassés. Arnaque ou bonne affaire ? En 2016, la liquidation judiciaire des centres Dentexia, le leader du marché, révélait la face cachée d’un système où les clients devaient payer d’avance pour des soins bâclés ou jamais effectués.

Faire ses valises et prendre l’avion pour trouver des soins moins chers… Chaque année, des centaines de patients cèdent à la tentation du tourisme dentaire. Dernière destination à la mode, les îles Canaries. Là-bas, depuis plus de vingt ans, des cliniques affichent des prix au rabais. Mais ce modèle offre-t-il toutes les garanties ? Peut-on concilier baisse des prix et qualité des soins ?

Les soins dentaires mieux remboursés à l’avenir ? C’est ce que souhaite la ministre de la Santé. Et pour cause, même si les prix font le grand écart, la pose d’une couronne peut dépasser les 1000 euros dans la capitale.

Près d’un assuré sur cinq renonce à des soins dentaires. Si bien que Marisol Touraine (sous la présidence de François Hollande), « souhaitait lancer un plan ambitieux pour [leur] accessibilité » et « réduire le coût qui reste à la charge des patients ». Ce qui devrait rassurer la Cour des comptes, qui critique sévèrement la prise en charge des soins dentaires dans son rapport publié le 20 septembre 2016. Quels sont les prix réellement pratiqués ? Voici l’exemple du vrai coût d’une couronne.

La facture : du simple au triple selon les dentistes et les régions

Dans la capitale, selon ce rapport, la pose d’une couronne céramo-métallique (la plus courante) est facturée en moyenne 369 euros chez les 10% des dentistes les moins chers. C’est trois fois plus chez les 10% de leurs confrères les plus onéreux, soit en moyenne 1090 euros.

C’est donc une loterie tarifaire qui se confirme en province avec des additions allant de 327 euros en moyenne pour les 10% des praticiens les moins chers à 686 euros en moyenne pour les 10% les plus chers. A l’échelle de la France, la note moyenne avoisine les 550 euros, selon une vaste enquête de 60 millions de consommateurs menée fin 2013.

Des honoraires libres mais un (petit) remboursement fixe

Une sacrée somme quand on sait que l’Assurance maladie ne prend en charge que 72,25 euros. Contrairement aux tarifs des consultations et des soins dentaires (détartrage, carie, dévitalisation…), ceux des prothèses sont librement fixés par le professionnel.

Pour autant, en pratique, que la couronne soit facturée 300 ou 1000 euros, la Sécu rembourse 70% sur une base de remboursement fixée à 107,50 euros (soit 72,25 euros donc). En bout de course, après remboursement de la complémentaire santé (quand il en a une), le patient paie de sa poche en moyenne 240 euros, selon 60 Millions de consommateurs.

Le prix d’achat ne pèse pas lourd dans la facture finale

Le prix d’achat de la couronne n’est pourtant pas prohibitif. Les chirurgiens-dentistes et les médecins stomatologistes l’achètent en moyenne à 115 euros aux prothésistes, précise la Cour des comptes. Mais il faut ajouter le coût de fonctionnement du cabinet qui peut dépasser 150 euros de l’heure à Paris et le travail du dentiste sans oublier… quelques bénéfices.

Quant au tourisme dentaire, il n’apparaît pas comme une solution privilégiée pour faire des économies, précise la Cour des comptes : « Quoique fortement médiatisé, le tourisme dentaire constitue un phénomène marginal. Les dépenses de soins à l’étranger ne représentent en fait que 0,1 % du montant des remboursements de soins dentaires en France ».

De nouveaux tarifs à partir du 1er janvier 2018

À partir du 1er janvier 2018, les tarifs de certains soins dentaires seront plafonnés. Un arrêté du ministère des Affaires sociales et de la santé publié aujourd’hui au Journal officiel a en effet entériné le règlement arbitral organisant les rapports entre les chirurgiens-dentistes libéraux et l’Assurance Maladie.

Les actes prothétiques, comme les couronnes et les bridges, seront plafonnés, tandis que le montant des soins conservateurs et de prévention, comme le traitement des caries, seront revalorisés.

Ainsi, par exemple, le nouveau plafond tarifaire maximal de la couronne céramo-métallique sera fixé à 550 € en 2018 et sera limité à 510 € à partir de 2020.

La base de remboursement des couronnes sera augmentée et passera de 107,5 € en 2017 à 120 € en 2019.

Pour les bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), les plafonds sont revalorisés ; ainsi par exemple, pour la couronne métallique, le plafond passe de 230 € en 2017 à 250 € en 2018 et la prise en charge complète est étendue à des actes supplémentaires.

La revalorisation de ces soins fréquents sera échelonnée sur quatre ans, jusqu’au 1erjanvier 2021.

Publié par Aphadolie

Source :

https://www.ameli.fr/assure/actualites/soins-dentaires-de-nouveaux-tarifs-partir-du-1er-janvier-2018

https://www.lci.fr/conso-argent/soins-dentaires-trop-chers-le-vrai-cout-d-une-couronne-327-a-1090-euros-2004730.html

https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/beaute-soins-du-corps/soins-dentaires/soins-dentaires-toujours-trop-chers-mardi-a-20h50-sur-france-5_21838.html

Voir aussi:

 

 

9 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Les dentistes se sucrent avec ces couronnes ! je me souviens, oh là là il y a très longtemps déjà, une de mes dents devait en recevoir une. Coût à l’époque, si je me souvient bien 200 ou 250 frs, c’était cher ! Or par un concours de circonstance le prothésiste qui la fabriquait pour le dentiste était un copain d’un de mes fils, coût facturé au dentiste … 30 francs !! oui, oui, vous avez bien lu ! donc la différence était dans la poche du praticien.
    il faut dire que c’était de la bonne fabrication puisqu’elle est toujours intacte près de 55 ans après, et bien posée aussi, mais gloups ! ça m’était resté sur l’estomac !
    Au fait, cela vient de me revenir, il a gardé l’or enlevé qui s’était usé à un endroit, oh le coquin !

  • Lavez vous les dent avec un bon dentifrice BI FLUORÉ .
    Le bi-fluor est un agent agressif pour toute matière contenant de la silice.
    Donc excellent pour les dentistes, car il bouzille tres bien l’email naturel de vos dents, ainsi que le calcium dont est en partie faite des vos dents.
    PS: J’ai utilisé le bi-fluor pour graver des verres et faire des dessins sur des vitres.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Exact Thierry tu fais bien de le souligner ! sans compter les ravages que le fluor fait sur l’organisme : sel fluoré, eau fluorée aussi etc…

  • manguetsou

    Pour me laver les dents; j’enlève le plus gros avec une brosse à dent dure mais je brosse avec souplesse, ensuite je passe le fil dentaire pour enlever ce qui resterai entre les dents et je fini par un brossage avec une pincée de bicarbonate de sodium pour enlever le film et je rince à l’eau tiède.
    J’ai donc banni tout dentifrice ou autre pâte.

  • ciray

    J ai regle ce probleme en faisant faire mes soins et
    travaux divers , dents et lunettes etc en Thailande .
    Exemple
    Replacer une couronne , mal colle en France apres netoyage
    et re-travail de la portee a la resine , temps 25 minutes avec
    un matos nickel comme chez nous une proprete impect et une
    dentiste de 30/35 ans souriante a souhait .
    j en ai eu pour ……. 13,50 E .
    J ai jete la facture a la poubelle .
    Derniere intervention suite a une piqure de scolopente une tres
    mechante bestiole . Check up du coeur plus anti-inflamatoire
    dans un dispensaire local sur une ile , ils n ont jamais voulu que
    je paie quoique se soit . En remerciement des que je passais a
    proximite j allais leur dire bonjour , visiblement ils appreciaient
    beaucoup .

  • Scoob

    50.000€ ? je veux bien voir la facture en détail.