Linky ! Mais pas que….

Ce très cher (au sens propre) compteur « intelligent », donne des sueurs froides à beaucoup d’entre nous. Nous en parlons souvent et nos articles sont disponibles pour savoir et comprendre.

Je tiens à signaler que je ne suis pas spécialiste en OEM, en HES ou en électricité en général , et de ce fait, ne peux en aucun cas faire de diagnostics au cas par cas contre cet engin, que l’on persiste à nous imposer contre notre volonté.

Je suis comme vous, je me fie aux informations de ceux qui se battent contre ces pratiques abusives, intrusives et dangereuses pour la santé. Il y a aussi les compteurs d’eau et de gaz bien nommés « Gaspar » et « Aquarius » qui vous interpellent. Je vous propose des liens vers des articles qui vous seront utiles, soit pour refuser ces compteurs, soit pour être informés de ce qui est reproché à ses engins et des procédures utilisées pour passer outre votre volonté. Il est question de mensonges de la part d’Enédis pour Linky, mais Véolia n’est pas en reste puisque d’après cette vidéo, le compteur émet toutes les cinq secondes et pas, cinq secondes par jour comme le dit Véolia.

Les mensonges concernant les compteurs communicants …

Avec l’aluminium le signal RF émis est neutralisé et ne se propage pas dans l’appartement. Sans l’aluminium, un signal RF est émis à intervalles réguliers de 5 secondes et ce 24h sur 24. Le compteur émet un signal RF toutes les 5 secondes et non pas 5 secondes par jour comme le prétendent de façon mensongère Véolia et consorts…

Pegase le 15/01/2018 (source)

A propos de Linky

Après une réunion anti-Linky : Enedis met en garde contre les compteurs cadenassés

En réaction aux propos tenus lors de la réunion publique anti Linky du 12 janvier dernier, Enedis lance un ultime avertissement aux personnes ayant cadenassé leurs compteurs ou qui l’envisageraient. Ceux qui les ont déjà bricolés, et qui ont été repérés par Enedis, ont reçu un courrier du service juridique du distributeur, leur rappelant les termes de leur contrat. Un ultimatum avant de sévir. Gladys Larose, responsable nationale de communication du programme Linky et Janine Doppel, directrice territoriale Drôme-Ardèche, avaient déjà indiqué : « On ira peut-être pour les clients qui cadenassent leur compteur ». Le principal argument avancé est une question de sécurité face à ces équipements électriques sous tension qui doivent être libres d’accès pour Enedis ou pour les pompiers, par exemple : “ne pas déplomber ni modifier le compteur, ne pas toucher aux parties sous tension, ne pas le mettre en contact avec un objet métallique, ne pas condamner l’accès au coffret ou au compteur”.

Source Le Dauphiné

Linky et entreprises, un nouveau moyen d’investigation pour les services de renseignements étrangers contre l’industrie française (15/12/2017)

1°) Introduction…/….

2°) Vol des données personnelles et prise de renseignements contre les particuliers et ONG.
Avec Nicolas Hulot, c’est un coup la barre à droite, un coup la barre à gauche. Il déclarait sur France Inter le 1er décembre : « Moi j’ai fait partie, comme chaque citoyen, de ceux qui s’interrogeaient sur le côté un peu intrusif, sur les éventuels effets [du compteur]. J’ai été rassuré, je vous le dis, pendant un temps je me suis même opposé à ce qu’on installe chez moi un compteur Linky, je me suis fait une religion et je pense très sincèrement qu’il n’y a aucun danger, je fais confiance là pour le coup à mon agence ».

Il y en a marre de nous faire piller nos données personnelles par tous ces groupes du CAC40. Alors quand on entend de prétendus ingénieurs qui travaillent dans des laboratoires venir affirmer qu’on ne sait pas reconnaître quel appareil démarre sur le réseau électrique, là ils se payent notre tête. Ou ils sont totalement incompétents, ou alors vous avez en face de vous un désinformateur doublé d’un manipulateur. De toute façon il suffit de regarder les vidéos pour voir Enedis s’empêtrer dans ses contradictions, où un coup ils affirment qu’on ne sait reconnaître quel appareil démarre, et la fois suivante, le compteur Linky ne sait plus rien reconnaître, il est devenu complètement idiot (vidéo 8 minutes). Quand on connaît les divers matériels disponibles y compris dans le monde de l’espionnage, il faut faire taire ces nuisibles, ou alors les sanctionner pour les réduire au silence. Quand on sait que les APR utilisent tous les moyens d’investigation possibles pour obtenir des informations contre les ONG ou personnes ciblées, il est ridicule de croire que les outils n’existent pas pour intercepter les signaux CPL. C’est comme les ordinateurs pour voler les voitures de dernière génération, on ne les voit jamais en public, mais les voleurs en ont. Un ordinateur doté des bons logiciels permettra de pirater les concentrateurs, et de récupérer toutes les données venant d’une grappe de compteurs Linky. Les incompétents vous affirmeront qu’on ne peut pas déterminer quel appareil démarre ou l’origine des signaux, c’est FAUX. Pendant la guerre froide, même les fers coulés dans le béton des planchers et des murs des ambassades occidentales servaient d’antennes pour espionner les signaux électriques des télex et autres. Dès 1945, le KGB (service secret russe) était l’inventeur du premier dispositif RFID à des fins d’espionnage. Les services américains ne découvriront pas ce micro RFID avant 1952. Dans les années 80 et 90, nous avions des récepteurs ultra-sensibles qui coûtaient environ un demi-million de francs (moins de 100 000 euros), pour intercepter les signaux électromagnétiques des écrans d’ordinateurs jusqu’à 50 mètres de distance par le biais d’antennes Log très directives. Les signaux pouvaient être interceptés aussi par le biais du réseau électrique, et par le biais de la prise de terre. Quand un compteur dispose en plus d’une puce spécifique pour faire des mesures précises (voir fiche technique puce STPM10), rien n’interdit de modifier à distance les logiciels et les paramètres pour capter encore plus d’informations. Une puce de ce type remplace les valises d’analyse des réseaux que nous avions déjà dans les années 90. Il est possible de détecter quel appareil démarre par le biais des signaux transitoires, des fréquences harmoniques, des interférences, de la phase, et autres procédés. La retranscriptions ci-dessous permet de mettre les points sur les  »i », surtout si certains font censurer les vidéos qui dérangent.

3°) Compteur Linky et espionnage des entreprises.

…/….

Lire l’article complet

Auteur Marc Filterman (son site) pour Agoravox

Kit de Refus Linky (11/03/2016)

Kit de refus du compteur Linky. Face à la désinformation d’ErDF et à des techniques de « com » qui soufflent le chaud et le froid pendant que des entreprises entrevoient une manne juteuse avec la pose de Linky, il est plus que jamais nécessaire d’agir sans se laisser déstabiliser… Un kit complet avec lettres-type et lettres prêtes à l’emploi. Procédure étape par étape et recommandations

…/….

C’est une fois que ces compteurs seront en place que le crime pourra être pleinement consommé. Si vous pensez qu’il s’agit de supputations voire de « complotisme », voici un extrait d’une brochure d’ErDF bien différente de celles qui sont distribuées au public ou aux élus :

« Le programme Linky a pour ambition de créer un standard mondial de l’industrie du comptage évolué. Pour y parvenir, ERDF a bâti un système évolutif utilisant des technologies de pointe, capables de gérer de très importants flux de données.

Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés… L’installation des compteurs communicants bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique.

Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups… »

http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME.pdf , page 6

Retenez bien la conclusion de ce passage : les programmes de compteurs communicants sont faits pour le plus grand bénéfice des entreprises commerciales qui préparent impatiemment leurs « offres ». C’est pour elles et leur business que les compteurs communicants sont installés, pas pour nous…

Les promoteurs des compteurs communicants se proposent de venir faire sous vos yeux des mesures pour vous « prouver » qu’il n’y a pas d’émissions dangereuses d’ondes électromagnétiques. C’est comme venir inspecter une centrale atomique avant que le combustible nucléaire n’y soit utilisé.

– « Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur » : tout est dit ! Les ondes vont circuler à tout va dans nos logements…

– « Fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups » : voici les vrais bénéficiaires du programme Linky, et c’est ErDF qui le dit…

Sachez aussi que le terme Big Data désigne la captation de toutes les informations possibles et imaginables… sur nous : nos habitudes, nos comportements, nos achats, nos fréquentations. C’est ce business-là, dont nous sommes sensés être les cobayes et les victimes, que ErDF entend développer avec Linky.

ErDF est une entreprise de service public, mais le fait est que son objet est totalement dévoyé au profit d’intérêts privés. Linky est un Cheval de Troie : une fois installé, ce compteur sera notre pire ennemi, présent dans nos domiciles, dans nos vies.

Le pire est que les communes, propriétaires de compteurs d’électricité, institutions par nature au service des habitants, sont instrumentalisées dans le cadre du programme Linky au profit d’intérêts industriels et commerciaux.

De trop nombreux élus sont trompés (croyant probablement que les dirigeants d’EDF et ErDF représentent encore le service public !) et, en ne s’opposant pas à l’installation des compteurs communicants, ouvrent la porte aux intérêts privés qui vont utiliser ces compteurs pour leur business au détriment des habitants…

Lire l’article complet

Auteur pour Blog/Médiapart

Voir aussi:

Comment refuser le compteur Linky ?

  1. Y a-t-il une procédure pour refuser le compteur Linky ?
  2. Lettre de refus type
  3. Quels sont les risques en cas de refus ?
  4. Doit-on se méfier de Linky ?
  5. Intérêt des compteurs communicants pour les consommateurs
  6. La pose de Linky sera-t-elle facturée au client ?

Info:

Connaître la date du remplacement de votre compteur Enedis vous enverra un courrier vous informant de la venue du technicien au plus tard un mois avant la date de la pose, après quoi le prestataire en charge de son installation prendra contact avec vous pour convenir d’un rendez-vous à votre domicile. Vous pouvez consulter le calendrier de déploiement du compteur Linky sur le site d’Enedis.

Quels sont les risques en cas de refus ?

Jusqu’à la coupure d’électricité ?

Dans une brochure intitulée « La vérité sur le compteur Linky« , Enedis indique que « ce changement de compteur est obligatoire », du moins à plus ou moins brève échéance. Contacté par la rédaction, le support client a fait la réponse suivante :

« Les usagers du réseau d’électricité de France ont la possibilité de refuser la pose du compteur Linky durant la période de déploiement, puis sera une obligation sine die. »

Passé la période de déploiement qui s’achèvera en 2021, les clients auront l’obligation d’accepter le compteur Linky. Enedis fait valoir le contrat de fourniture d’électricité, qui stipule que le client doit garantir l’accès d’Enedis au dispositif de comptage, qu’il se trouve au sein de l’habitation ou à l’extérieur. En 2021, les clients récalcitrants pourront s’exposer à une résiliation de leur contrat, entraînant une coupure de l’approvisionnement en électricité.

Par ailleurs, si l’ancien compteur doit être enlevé suite à une panne technique, il sera nécessairement remplacé par un compteur Linky.

…/…

Lire l’article complet

Source Kelwatt.fr

Voir aussi:

35 millions de « capteurs » Linky : « Big Data is watching you » (Olivier Demeulenaere)

Electricité : les compteurs intelligents seraient superflus (La Tribune 16/06/2016)

La transition européenne vers un réseau électrique intelligent pourra se passer de compteurs intelligents, selon des industriels. Un constat qui risque d’embarrasser la Commission, tout comme ERDF et son compteur Linky en France. Un article de notre partenaire Euractiv…./….

Sans oublier:

Stéphane Lhomme refus/Linky/Gaspar 491 communes recensées à
ce jour
(voir liste plus bas)

Annie Lobé: Santé-Publique-édition

Robin des toits

Next-Up

Plus tous les comités anti-Linky dans les régions et les blogs relais.

Et un dernier lien que l’on m’a envoyé et auquel je vous demanderais la plus grande attention. Il ne s’agit pas de faire circuler n’importe quoi, en cas de doute visitez la page « à propos » du site pour en savoir plus. Donc voici le titre accrocheur publié le 18/01/2017 : Et que je suis obligée de signalé « fake » pour ceux qui ne lisent que les titres

FAKE

Vague de froid : EDF vous invite à éteindre votre compteur Linky pour éviter la pénurie d’électricité

S’en suit l’article qui détaille par le menu les défaut du Linky et pourquoi vous êtes invités à l’éteindre.. Déjà c’est une alerte car, comment Enedis pourrait envoyer un résumé des défauts de son engin qui nécessiterait de le couper alors qu’un grand froid est annoncé et laisserait les usagers sans chauffage ?

Donc clic sur la page à propos et…. :

Voilà, il suffit juste d’être un peu curieux et de cliquer sur ce lien pour découvrir que ce site d’information scientifique publie des informations totalement fausses, voire archifausses et en plus, même pas vraies.

Qu’on se le dise une fois pour toutes : le site ScienceInfo.fr est un site parodique, satirique, anxiogène et sans gêne.

Toutes les informations exposées sont, malheureusement pour certaines et heureusement pour d’autres, inventées de toutes pièces.

Bref, tout est faux. Cela va des noms et citations attribués à des personnes imaginaires ou sociétés imaginées.

Quand aux actions et citations attribuées à des personnes existantes – ainsi que les faits les concernant – elles sont évidemment fausses et imaginées pour renforcer le caractère ubuesque des articles.

Bref, ne croyez pas tout ce que l’on vous raconte et à plus forte raison tout ce que vous lisez sur internet. Soyez vigilants … et pensez à sourire ?

J’apprécie l’implication de certains dans la diffusion et le partage d’informations mais, soyez attentifs à ne pas propager n’importe quoi et la vérification prend du temps

Merci à tous.

 

 

 

17 commentaires

  • Oups ! Je vais répondre au fur et à mesure car c’est un super article !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Volti, je t’envoie un pdf sur l’affaire qu’omet de signaler le Dauphiné.

    Un détail d’abord: Aquarius, je crois que c’est le compteur eau de Véolia. C’est le seul qui n’a pas de nom unique puisqu’il y a plusieurs sociétés distributrices.

    Pour ce qui est des symptômes dus à l’électrohypersensibilité, Je voudrais préciser ceci: si un compteur communicant vous tombe dessus, en particulier le Linky – puisque c’est lui qui génère du courant porteur en ligne (CPL) polluant nos logements en passant dans des câbles non blindés, observez: fatigue inhabituelle et constante, maux de tête, manque de concentration, acouphènes, troubles cardiaques… Ne pas attribuer systématiquement tout trouble au Linky, bien sûr. Mais si vous partez à la campagne et que les troubles s’estompent, voire cessent, posez-vous les bonnes questions…
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2017/12/02/35919957.html
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2017/12/10/35945207.html

    Pour ce qui est de l’aluminium sur le compteur d’eau: vous aurez un jour la visite du fournisseur puisque les données qu’il attend ne remonteront pas. A prévoir donc…

    Le Dauphiné ne donne aucun détail: quelle réunion ? Où ? Avec qui ? Qui d’Enedis est censé avoir dit cela ?
    Qu’Enedis ne se mette pas lui-même hors la loi et le client n’aura pas à se défendre.
    Voici une lettre de ma composition que je vous soumets, si vous recevez une lettre de menaces, ce que Enedis n’a pas le droit de faire. Mais vu ses violations de la loi, il ne va pas se gêner…
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2018/01/20/36064185.html
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2017/12/17/35966732.html

    Hulot: Pffft ! Il joue es candides, mais l’est-il vraiment ? Je voudrais être petite souris pour voir le Linky a vraiment été installé chez lui, ou bien quand il le sera… Un sinistre aussi benêt, c’est triste…

    Dernier point au sujet de la fausse nouvelle: elle est d’autant plus fausse qu’on ne peut pas éteindre un Linky !! Qu’on se le dise ! C’est EDF qui a la main, et qui, lui, peut couper votre chauffage s’il a besoin d’électricité par ailleurs. Vous pourrez couper le disjoncteur mais pas le Linky qui lui, a son disjoncteur propre. Oui, il n’hésitera sans doute pas à vous faire geler, mais il ne peut pas vous demander ce que, techniquement, vous ne pouvez pas faire et que vous n’aurez pas le droit de faire.

    • Kool

      Bravo Biquette, juste pour Hulot, je dirais plutôt un cynique, arriviste et pas benêt pour se faire de la tune au nom de la defense de la planète….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • Je reviens sur un point que j’ai affirmé et sur lequel je doute maintenant: « on ne peut pas arrêter le Linky ». J’ai eu la notice en message, et il y aurait un bouton qui permettrait de le remettre en marche lorsqu’il disjoncte.
        Sa marge de manœuvre étant de zéro, contrairement à notre disjoncteur actuel, il pourra disjoncter souvent si vous êtes en limite de puissance.
        Je ne me vois pas sortir plusieurs fois par jour pour aller le remettre en route d’ailleurs, sous la flotte ou avec le vent que nous avons en ce moment !
        Donc, si on peut le remettre en marche, on doit pouvoir l’arrêter. Ce qui sera une très bonne indication d’absence, d’ailleurs…
        Pour le reste, sauf à preuve du contraire, je confirme les informations. N’hésitez pas à commenter sur le blog, vous êtes les bienvenu(e)s.

  • SANTE

    Bonsoir à tous,
    Ce week -end, j’ai distribué des tracts pour informler les habitants. Dans, l’ ensemble, les gens sont contre mais surout demandeurs d’informations. Ils veulent aussi que la mairie prenne position contre l’installation des compteurs communicants.
    Je suis bien obligé de leur dire qu’il faut faire pression sur le maire pour avoir un arrêté.

    Beaucoup de gens en ont entendu parlé et s’inquiètent mais les personnes à la retraite n’ont pas forcément internet.
    C’est que l’on prend conscience de la facture numérique.

  • J’aimerais bien reprendre l’article de Marc Filterman pour mon blog. Mais je ne vois pas si c’est copyrigth ou partagez. Qu’en penses-tu ?

  • ROY

    Pour ceux qui ne pourront pas s’opposer à l’installation autoritaire d’un compteur électrique utilisant les ondes CPL:
    Il y a la possibilité de créer avec des batteries 12 Volts une source d »énergie permettant d’alimenter certains appareils (ordinateurs, box, etc…).
    La charge des batteries peut se réaliser la nuit (par exemple).
    Ainsi il apparaît difficile de contrôler les appareils mis en service et par la force des choses de savoir, aussi, si il y a une présence dans le logement.
    Ceci peut être utilisable aussi pour quantité d’appareils à condition d’avoir des transformateurs comme ceux utilisés par les caravaniers (qui transforment le 12 V en 220 V).
    Et, puis le Linky ouvre la voie à des recherches d’autonomie énergétiques je pense.
    L’inversion des phases est aussi à étudier, tout est envisageable, je n’ai pas le temps en ce moment de m’y pencher, mais il y aura toujours une faille à exploiter voire plusieurs avec le temps.
    Pour l’eau le problème peut être solutionné en remplissant une citerne et en alimentant ensuite le circuit avec une pompe spécifique. Et, là il y a aussi possibilité de créer un système récupérateur des eaux de pluie afin d’alimenter en eau non potable par exemple les WC.
    Bref, il est envisageable de rendre à tous ces personnages de M…. une vie impossible avec des données fausses et de fait inutilisables.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Pas mal d’idées dans ton message mais concernant l’eau il s’adresse surtout à ceux qui résident dans des villas, ce n’est pas pour la majorité qui habite des appartements.

    Pour moi, j’ai trouvé la solution : refus total du linky, Edf menace en ce cas de couper le courant, moi je résilie mon abonnement purement et simplement, j’ai assez d’idées pour me passer de ses services en plus je ferai des économies !
    Pour le chauffage puisque tout est électrique ici, j’ai d’autres solutions.

    Quant à l’eau, comme pour le Linky mon compteur est à l’intérieur, mais si je dois le faire je résilie aussi. J’habite sur une petite place où se trouve une fontaine, donc…

    je n’ai pas vécu 84 ans, dont des années de guerre, pour me voir imposer ce que je ne veux pas. Je ne suis ni un pigeon ni un mouton, simplement une femme qui ne plie pas facilement, et pas du tout en ce cas.

    • Il faut absolument, au maximum, faire en sorte que ce soit EDF qui résilie, pas le client.
      Je suis prête à en faire autant, GDP, mais je vais aller jusqu’au bout et j’agirais selon les circonstances. Le programme de la commune commençant en mars, j’aurais assez vite la réponse ! D’autant plus que Enedis commence souvent par les récalcitrants. Sûr que je suis repérée !!

      • Voltigeur Voltigeur

        Il est dit que l’on peut refuser Linky pendant la phase de déploiement, mais quand il y en aura un max d’installés, on devra l’accepter sous peine de résiliation du contrat par le fournisseur ErDF/ Alors ?? C’est un combat valable si le gouvernement recule sinon, ça ne sert à rien puisqu’on sera obligés ou ce sera la coupure… :(

  • Le résultat est le même, GDP, puisqu’il s’agit du disjoncteur du Linky, pas celui qui est à l’intérieur et qui, lui, ne sera pas retiré pour autant.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Volti, d’ici que tous soient installés l’eau aura coulé sous les ponts et peut-être, s’il y a un grave accident, l’installation sera-t-elle suspendue en attendant d’être totalement arrêtée et les compteurs installés enlevés. Cela s’est fait au Canada qui a fait tout retirer. Donc, en attendant, je préfère refuser après on verra. Et si je dois me débarrasser d’EDF j’en serai fort aise car je ne peux admettre d’être obligée de subir un compteur qui mettra ma santé en danger sans parler de mes biens !
      Donc sage conseil wait and see !

      Sans compter que plus il y aura de courageux qui refuseront cette installation plus Enedis aura de problèmes cela donnera du temps au temps…

      J’ai bon espoir, et s’il devait être déçu, ce qui m’étonnerait compte tenu de tous les incidents parfois graves qui se produisent de plus en plus nombreux et qui arrivent aux oreilles de tout un chacun, et bien j’attendrais qu’EDF résilie, or, je crois me souvenir qu’elle n’a pas le droit de priver totalement de courant qui que ce soit, c’est un service public et elle est tenue d’assurer un minimum ! en tout cas ses menaces ne m’impressionnent pas du tout.
      On a eu les boches et c’était autrement plus dur !

      Tu vois, tous ces gens qui préfèrent accepter n’importe quoi plutôt que de risquer de perdre leur petit confort, ça me fait gerber ! j’appelle cela de la veulerie et c’est… pouah !! c’est malheureusement le cas dans bien trop de domaines !
      En l’occurrence ils vont s’en mordre les doigts un jour ou l’autre quand ils seront atteints dans leur chair ou dans leurs biens, ce qui serait moins grave. mais ce que je trouve ignoble c’est qu’ils entraîneront avec eux ceux qui en subiront, contre leur gré, les conséquences. Dans un immeuble on ne vit pas seul et s’il y a quelques compteurs, même ceux qui n’en auront pas voulu seront atteints par ricochet.

      • M.G. M.G.

        Effectivement, l’accès à l’énergie (réseau électrique) est un droit :

        « Il est garanti par les opérateurs qui l’exploitent par l’article L. 111-91 du code de l’énergie, notamment au bénéfice des consommateurs en demande de raccordement. C’est au gestionnaire du réseau qu’il revient d’assurer le respect de ce droit. Un refus de conclure un contrat d’accès par ce gestionnaire ne peut être fondé que sur des critères objectifs et non discriminatoires, « qui ne peuvent être fondés que sur des impératifs liés au bon accomplissement des missions de service public et sur des motifs techniques tenant à la sécurité et à la sûreté des réseaux, et à la qualité de leur fonctionnement » (art. L. 111-93 du code de l’énergie). »

        Malheureusement, c’est le fournisseur qui édite le contrat d’accès, et les nouveaux contrats ou avenants incluent l’acceptation du linky, d’où l’importance de refuser de signer tout avenant lorsque l’on est déjà abonné. Opter pour l’énergie solaire n’est pas si dénué de sens de nos jours, pour qui en a les moyens …

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    et surtout la possibilité M.G. car la majorité de nos compatriotes vivent dans des immeubles et là pas de possibilité de mettre le solaire !
    Je te remercie pour les précisions que tu apportes ici.
    Quant aux nouvelles conditions de vente, je les ai refusées, en retour j’ai reçu une lettre type d’Ennedis sans aucun intérêt pour moi.
    J’ai déjà pris tous les renseignements qui me permettront le moment venu de me passer d’électricité, c’est vraiment assez facile quand on veut bien se donner la peine de chercher un peu.
    Pour l’instant j’attends la suite de pied ferme. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • GROS

    soyez attentifs à ne pas propager n’importe quoi

    C’est clair. Il y a même des sites qui affirment que ça pourrait être mauvais pour la santé, et qui arrivent à propager la psychose.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Gros il ne s’agit pas de sites mais de constatations médicales sérieuses. je n’ai plus l’âge de gober tout ce qui est écrit sur le Net !