Nous glissons lentement vers l’État totalitaire !…

L’actualité est tellement chargée qu’on a du mal à en suivre le rythme!

Le nouveau sujet du jour: les Fake News (fausses nouvelles)circulant sur Internet !

Macron, lors de ses vœux à la presse, a estimé, à leur propos, que désormais cela suffisait et qu’il fallait légiférer en vue de stopper ce phénomène !

Tout le monde a pu observer que la presse main stream (quotidiens nationaux et régionaux papiers) et la télévision (publique et privée) étaient ultra complaisantes voire carrément laudatives pour Macron et ses collègues !

Le problème est que la presse main stream est incapable de s’adapter à la mutation technologique générée par Internet et est à l’agonie. Elle ne survit que grâce à de grasses subventions (payées par nos impôts) sans lesquelles nombre de journaux auraient purement et simplement disparu (ce qui fait que vous êtes abonnés sans le savoir à des journaux que vous ne lisez pas ou dont vous ne partagez pas les opinions) !

Et, fatalement, on ne mord pas la main qui vous donne à manger !

Seulement, visiblement, la propagande déversée tous les jours à la télévision et par cette presse n’est pas suffisamment efficace car il y a quand même des voix discordantes qui osent affirmer des choses que le pouvoir et la clique ne veulent pas entendre.

Et le vecteur de ces voix discordantes est Internet !

C’est pourquoi, Macron par une espèce de pirouette intellectuelle, a décidé, au nom de la liberté de la presse, de s’en prendre aux Fake news ;  ces nouvelles pas toujours vraies ou ces fausses nouvelles qui circulent sur Internet ; car le nœud du problème est que les politiciens ne contrôlent pas Internet et que ce que s’y dit ne leur est pas toujours favorable !

Macron a donc évoqué la liberté de la presse et la nécessaire protection des citoyens (contre de pareils dangers) pour en arriver au but fixé : contrôler l’information ou les informations qui circulent pour l’instant sans contrôle sur Internet !

Le problème est que lorsque l’État se mêle de nous protéger, il en résulte toujours une diminution de nos libertés !

On a beau nous expliquer que c’est pour notre bien mais ce n’est pas vrai !

La vérité, beaucoup plus prosaïque, est qu’ils veulent se protéger EUX … car Internet serait (selon eux) l’endroit où les hommes publics de pouvoir et de presse sont insultés toute la journée ; ce qui est bien entendu intolérable (à leurs yeux) !

Alors, il est vrai qu’ il circule sur Internet tout un tas d’informations, vraies ou fausses ; qu’Internet est le lieu de toutes les croyances, même les plus ineptes, de sites conspirationnistes voire révisionnistes mais, en décidant de légiférer, le pouvoir décide d’opérer en amont un tri entre les informations afin de ne vous laisser accéder qu’à celles agréées par lui ; sans vous laisser le choix de vous faire une opinion !

Internet est en fait une forme de démocratie informelle qui permet de pallier les insuffisances de notre démocratie républicaine entièrement contrôlée par l’État !

Au lieu de laisser à la population le choix de la responsabilité et de la liberté des sources d’information, le pouvoir choisit la déresponsabilisation de la population et il suffira alors de régler le tamis du filtre de l’information dite légitime pour adapter et augmenter le tri ; ce dont l’administration et le pouvoir ne se priveront évidemment pas !

On peut même penser que, du jour au lendemain, des sites tels que Témoignage Fiscal, très critiques envers le pouvoir et l’administration, dans lequel les abus et les travers de l’administration sont dénoncés, pourront se retrouver interdits pour des raisons « forcément légitimes » de protection de la population dont l’esprit doit être préservé des « opinions déviantes » !

L’État Orwellien (lisez « 1984 » de George Orwell un roman d’anticipation écrit dans les années quarante qui décrit très précisément et de manière stupéfiante le mode de société vers lequel nous nous dirigeons) continue donc sa mise en place !

Après la traque fiscale, le prélèvement à la source, la police fiscale (Tracfin), la culpabilisation écologique, le politiquement correct, le contrôle de la population poursuit sa mise en place via une police de la pensée visant à contrôler l’information (vraie ou fausse) circulant sur Internet !

Car, qui contrôle l’information, contrôle la population !

Évidemment, on y mettra des formes « légales » c’est à dire qu’il y aura bien entendu un juge pour appliquer la Loi et opérer le tri entre les sites autorisés et ceux qu’il faudra interdire ; mais il ne faut pas se faire d’illusions quant à cette garantie qui ne sera que de pure forme !

On se retrouve en fait face à un phénomène typiquement lié au développement de la « sur administration » c’est à dire de la domination hégémonique de l’administration sur tous les aspects de notre vie !

On s’oriente donc progressivement, mais insidieusement, vers un système totalitaire où nous n’aurons même plus le droit d’avoir une opinion différente car l’État va contrôler qui a le droit de dire quoi et quand ; c’est à dire que l’on va vous distiller une information soigneusement triée sur le volet et agréée par le pouvoir !

Ou, pour dire les choses différemment, l’État veut contrôler les croyances et faire en sorte que la population ne croit qu’à ce que la clique au pouvoir a décidé qu’elle devait croire ; ce qui est évidemment beaucoup plus confortable !

Ce faisant, on se rapproche dangereusement de la notion de délit d’opinion qui n’existe pas dans notre droit !

Il s’agit évidemment d’une atteinte gravissime et sournoise à notre liberté et il est désespérant de constater que nos « prévisions » les plus pessimistes se réalisent.

Il n’y a guère que l’État nazi qui ait fait mieux ou … pire dans le contrôle des populations !

Mais puisqu’on nous dit que c’est pour notre bien!

N’hésitez pas à partager cet article!

Bien cordialement à tous!

Auteur Dominique Philos pour Témoignage-Fiscal

 

Voir:

20 commentaires

  • GROS

    Censure : Macron va-t-il recréer le ministère de l’information mort il y a 43 ans ?

    Publié le 13/06/2017

    Alors que bon nombre de rédactions s’alarment de la conception qu’a l’Exécutif de la liberté de la presse depuis l’élection d’Emmanuel Macron, retour sur l’histoire du ministère de l’Information, supprimé en 1974 après de nombreuses accusations de censure et d’ingérence.

    Source et suite : France Culture

  • Willy

    Pierre Jovanovic y fait allusion.

    https://youtu.be/UVWsJEtC124

  • KromoZom KromoZom

    Ce qu’il va se passer, c’est que les sites alternatifs s’établiront sur le Dark Web
    avec une belle URL en .onion et que seuls ceux qui se donneront la peine auront accès.
    Ce sera un peu plus compliqué pour les censures d’état.

    • PsYkObOuM

      Je me suis fais la même réflexion que toi mais …
      En une dizaine d’années ils ont réussi à tuer le téléchargement alors que les anars (du clavier) se sont battus pour garder cette opportunité … Maintenant nous en sommes a la télé du net avec leurs streaming …

      Je pense qu’ils ne sont pas pressés … Ce que tu fais avec contrainte ton enfant le fera naturellement …

      Si les sites alternatifs dérivent sur le dark web ceci ne seront accessible plus qu’aux irréductible gaulois et la nouvelles génération ne pensera même pas a sont existence en temps qu’information ! ATTENTION la liberté du dark c’est la drogue et les armes dans les esprits moutonnesque https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      Avec des amis comme google la censure et beaucoup plus transparente mais existe depuis déjà pas mal de temps ! Et c’est pas Qwant qui va contrarié ceci …

      Si nous n’arrivons pas a conserver notre liberté depuis notre fauteuil on et pas prés d’égratigner leurs diktat !

    • kalon kalon

      Ce qu’il va se passer ?
      Ne soyons pas pessimistes et voyons plutôt ce qu’il se passe actuellement :-)
      La déconfiture totale du propagandisme que le pouvoir nous fait subir depuis des siècles ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • PsYkObOuM

        Je suis d’accord mais le passé n’a pas l’aire de servir de leçon … L’avenir marquera peut être plus les esprits …
        Je positive la Kalon je ne peut pas faire mieux xD xD https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Salut!

      Si l’État impose les blockchains aux fournisseurs d’internet, fini l’oignon… Bon restera la Wifi.

      Et si migration sur l’internet non référencé par les moteurs classiques, y aura plus personne qui s’éveillera grâce au Net. .
      Tant mieux peut être, on sera amené à se regrouper pour imprimer et distribuer.

  • nomdemon

    C’est seulement maintenant qu’on commence à s’en rendre compte ?

  • kalon kalon

    Internet est la plus grande bibliothèque que l’humanité n’ai jamais connu et la première bibliothèque interactive qui n’ai jamais existé !
    Et ce gamin voudrait l’interdire ( car pour moi, contrôler veut dire interdire ! ) sous prétexte qu’il se sens frustré de lire ce que l’on pense de lui ! :-)
    Analyse du professeur Adriano Sagatori:
    Macron est un psychopathe narcissique ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    https://www.youtube.com/watch?v=c1ahLera8wU
    Ainsi, Macron aura l’intention de classer en “fakes news” ce professeur en psychiatrie mondialement connu !
    Intenter un procès public au professeur Adriano Sagatori !
    Pourquoi pas !
    Mais imaginons que le juge ne puisse qu’admettre que l’étude de ce professeur est exacte,
    que va t’il se passer ?
    Ben, Macron devra être “hospitalisé” et ne pourra plus être président car comment accepter qu’un psychopathe narcissique et reconnu comme tel par un juge puisse encore être le président de la France ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    Cela me fait penser au film “Fahrenheit 451” sorti en 1966
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit_451_(film,_1966)

  • Cyrildu44

    Tant que le gvt ne bloquera pas l’accès aux réseaux sociaux comme cela se fait en Turquie et surtout en Chine, aucune chance de transformer la France en Etat totalitaire.

    • Grand marabout Grand marabout

      le mougeon n’a besoin que d’un champ de pâquerettes et une botte de foin
      pour se détendre..
      avec ça ,le gouverne ment à le champ libre

  • Grand marabout Grand marabout

    La ville de Nice va expérimenter pendant deux mois l’application « Reporty » permettant aux citoyens de transmettre des vidéos à la police lorsqu’ils sont témoins de délits ou d’infractions…

    http://www.20minutes.fr/societe/2201935-20180115-nice-ville-teste-reporty-application-israelienne-appels-video-direct-police

    Nice, dont la police municipale est la première en France en effectif, est quadrillée par 1.950 caméras de vidéosurveillance, soit 27 au kilomètre carré, un record dans l’Hexagone.

  • BA

    Mardi 16 janvier 2018 :

    Trésorier étourdi : Eric Woerth n’a “pas pensé” à déclarer les enveloppes de liquide de la campagne Sarkozy.

    L’ex-ministre sarkozyste Eric Woerth reconnaît ce mardi 16 janvier avoir reçu des dons en espèces pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Il aurait “oublié” de les déclarer… Une étourderie que les policiers jugent louche.

    Déclarer des sommes d’argent liquide pendant une campagne présidentielle, qui y aurait pensé ? Pas Eric Woerth, en tout cas. Celui qui était trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 reconnaît, ce mardi 16 janvier sur France Inter, avoir reçu à cette époque des enveloppes de billets. Mais il n’en a pas dit un mot à la commission nationale des comptes de campagne. Par étourderie, argue-t-il : “J’aurais sans doute dû le faire, à l’époque on n’y a pas pensé”.

    L’ex-ministre du Budget explique encore que « c’était pas beaucoup d’argent, c’était quelques dizaines de milliers d’euros ».

    Le député de l’Oise n’est pour l’instant pas mis en examen dans ce dossier et dit “faire confiance à la justice” pour démêler le faux du vrai. En attendant, il reste président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale. A ce titre, il a la lourde tâche de contrôler la recevabilité financière des amendements parlementaires. Où il convient de ne pas oublier un centime.

    La vidéo dure 1 minute 35 :

    https://www.marianne.net/politique/tresorier-etourdi-eric-woerth-n-pas-pense-declarer-les-enveloppes-de-liquide-de-la