Le rattachement du RSI à la CNAV : une fausse bonne et vraie mauvaise idée…

Si vous êtes indépendant et affilié au RSI, cet article devrait vous intéresser.

Cette mesure mal préparée ne remédie pas aux dysfonctionnements du régime des indépendants et risque de produire des effets pernicieux.

Parmi les mesures inscrites dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, celle qui prévoit de supprimer en deux ans le RSI (régime des indépendants : artisans, commerçants, industriels, auto-entrepreneurs…) et de l’adosser à la CNAV, contient des zones d’ombres laissant penser qu’il a été insuffisamment préparé.

Les rédacteurs du PLFSS rappellent, à juste titre, que la création du RSI, en 2006, « a été marquée presque depuis l’origine par d’importants dysfonctionnements, informatiques notamment », qui s’étaient traduits pour les affiliés à ce régime par des retards de paiement, des dossiers bloqués, des erreurs dans les appels de cotisations et dans les encaissements, des pertes de droits, des taxations d’office, etc. Ces difficultés et la gestion catastrophique du régime ont, en outre, été pointées par la Cour des comptes en 2012 et en 2017.

…/…

Les affiliés ne s’affligeront donc pas de la disparition du RSI… si toutefois elle débouche sur une amélioration, ce qui est loin d’être certain.

…/…

Cinq ans plus tard, il semble au contraire que le gouvernement engage une réforme sans véritable préparation. Les affiliés au RSI, mais aussi au régime général (auquel celui des indépendants devrait être adossé) ont des raisons de s’inquiéter. Rappelons en particulier que :

– les dysfonctionnements constatés dès la création du RSI résultaient notamment de l’incapacité des URSSAF à assurer le recouvrement des cotisations, comme elles en avaient reçu la mission à partir de 2008. Or, s’il est prévu que les prestations de retraite seront désormais servies aux indépendants par les CARSAT (comme c’est le cas pour les salariés), il est précisé que « le recouvrement de leurs cotisations sera assuré par les URSSAF ». Le ver reste dans le fruit…

– Le RSI gère non seulement la retraite de base des indépendants, mais aussi leur régime complémentaire (unifié depuis 2013). Si « la protection sociale des travailleurs indépendants [est] confiée au régime général », comme l’écrivent les rédacteurs du PLFSS 2018, qu’en sera-t-il du régime complémentaire ?

…/…

Lire l’article complet

Source Sauvegarde-Retraites.org

 

4 commentaires

  • Balou

    PROFESSIONNELS LIBÉRAUX :
    VOTRE RÉGIME D’ASSURANCE VIEILLESSE
    ET VOTRE STATUT SONT MENACÉS
    ET VOS COTISATIONS VONT AUGMENTER DE 50%

    La suppression du RSI, mesure phare du PLFSS présenté le 28 septembre, fait l’objet d’une large communication gouvernementale depuis plusieurs semaines. En revanche, se cache derrière cette mesure une profonde remise en question du régime autonome d’assurance vieillesse des professions libérales créé en 1948 et plus globalement du statut de profession libérale.

    L’article 11 du projet de loi, intitulé «suppression du régime social des indépendants et modification des règles d’affiliation à la CNAVPL», définit en effet la liste restrictive et exhaustive des professions qui continueront à relever de l’assurance vieillesse des professions libérales à compter du 1er janvier 2018. Cette liste réduit le périmètre de l’assurance vieillesse des professions libérales à 25 professions contre plus de 300 aujourd’hui !

    Suite : http://s.info.cipav-retraite.fr/5724/www/info%20com%20excp.pdf

    • Balou

      Hausse de 50% des cotisations retraites : le gros mensonge du président de la CIPAV

      Les dirigeants de la CIPAV et son Président, Philippe Castans, n’ont plus aucun scrupule à mentir ouvertement pour cacher la réalité désastreuse de la gestion désordonnée de la CIPAV.

      La preuve en est que dans une lettre ouverte et transmise à tous les adhérents de la CIPAV (y compris aux huit cent mille adhérents qui n’ont pas le droit de voter ou de présenter une candidature lors des prochaines élections internes), l’inénarrable Philippe Castans a déclaré par écrit:

      « professionnels libéraux : votre régime d’assurance vieillesse et votre statut sont menacés et vos cotisations vont augmenter de 50% « .

      Cette affirmation est une utilisation frauduleuse de la vérité et un mensonge pitoyable, de la part d’un menteur (constats d’huissier) et d’un incompétent notoire (rapports de la Cour des comptes), afin de dissimuler la pitoyable vérité d’une gestion désordonnée.

      Les faits sont d’autant plus graves que nous sommes à la veille d’élections internes pour désigner de nouveaux administrateurs.

      Suite : http://www.cipav.info/actualites/actu-de-l-asso/hausse-de-50-des-cotisations-retraites-le-gros-mensonge-du-president-de-la-cipav.html

    • Balou

      Le foutoir de la CIPAV dans le viseur du Canard Enchainé ! (13 Septembre 2017)

      Le RSI abritait une caisse pleine de trous

      Des milliers de pensionnés menacés par la déconfiture de la CIPAV

      http://www.cipav.info/actualites/infos-externes/la-cipav-dans-le-viseur-du-canard-enchaine-13-septembre-2017.html