Nos eurodéputés non-élus à la rescousse de Monsanto: Bruxelles va proposer une réautorisation du Roundup pour dix ans

Cela peut détruire l’environnement, cela peut multiplier les cancers, cela peut être la pire saloperie existante, mais si cela peut rapporter au passage à certains, alors les scrupules sont oubliés, et les autorisations délivrées. Cela fait des années que ce cinéma dure, et il risque de continuer encore et encore…  death-ROUNDUP-41

La Commission européenne devrait proposer d’autoriser de nouveau le glyphosate pour dix ans. C’est en tout cas le sens d’un projet de règlement d’exécution, dont Le Monde a obtenu copie, et qui sera soumis au vote des Etats membres les 18 et 19 mai. A Bruxelles, on ne souhaite pas commenter cette version de travail, mais on précise que « les discussions se poursuivent avec les Etats membres pour parvenir à une proposition qui sera adoptée à une majorité qualifiée ». Les 7 et 8 mars, une proposition de réautorisation de quinze ans n’avait pas été votée en comité, faute d’une telle majorité.

La France en particulier s’y était opposée. Contacté par Le Monde, l’entourage de la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, confirme que « Paris restera opposé à une remise en selle du glyphosate pour dix ans ».

L’homologation du glyphosate — le pesticide le plus utilisé au monde, le plus fréquemment retrouvé dans l’environnement et la molécule active du célèbre désherbant Roundup – arrive à son terme le 30 juin et la question de sa réautorisation est au centre d’une vive polémique. En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) – l’agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’évaluer et d’inventorier les causes de cancer – a en effet classé la substance comme « cancérogène probable » pour les humains. Le processus européen de réévaluation de la molécule était alors en cours et s’est achevé en octobre de la même année, concluant au contraire que le potentiel cancérogène de la molécule était « improbable ».

Lire aussi :   Roundup : le pesticide divise l’Union européenne et l’OMS

Aucune restriction d’usage

 

L’affaire est au centre d’une attention médiatique et politique considérable. Le 13 avril et pour la première fois de son histoire, le Parlement européen s’est autosaisi d’une question aussi technique que l’homologation d’une molécule phytosanitaire. Il a voté en séance plénière une résolution demandant une réautorisation de la substance restreinte à sept ans et assortie de nombreuses restrictions (interdiction d’utilisation par les particuliers et les collectivités, restriction de certains usages agricoles, etc.).

Au contraire, le projet de règlement d’exécution consulté par Le Monde n’intègre aucune de ces restrictions.

 

15 commentaires

  • Ben voyons… Monsanto n’arrose pas qu’avec son produit. Il y a bien des sous qui doivent passer sous la table !
    Mais quid de l’imbécilité de certains qui, après un stage probablement payé par la firme, soutiennent encore que le Roundup est sans danger et le balance régulièrement sur tout végétal qui a l’outrecuidance de pousser entre les fentes du béton ?
    C’est … lamentable !

    On en arrive à trouver que la nature, en ville, est signe de saleté ! Quelle misère…

  • lily

    ….. »Il y a bien des sous qui doivent passer sous la table… »

    Tu crois pas si bien dire Biquette,

    des actions et hop :

    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/11/30/2650433_agriculture-sarkozy-et-son-double-jeux-avec-monsanto.html

  • Le veilleur

    Nos eurodéputés non-élus et faibles finiront tous condamnés pour « crime contre l’humanité ». Au non du profit et des pots de vins, certains sont prêts à détruire la terre, les insectes, la biodiversité et de surcroit l’avenir de leurs enfants !

    C’est terrible d’avoir si peu de respect pour la vie et d’avoir vendu son âme au Diable pour de l’argent, mais je pense que leurs enfants pourront les remercier !

    Chaque année, les agriculteurs sont victimes de cancers à cause des pesticides, il est temps qu’ils réagissent en devenant éco responsable et en retrouvant les valeurs d’antan, nous n’avons pas besoin de la quantité pour être heureux, la qualité suffira amplement.

    Arrêtons d’enrichir cette multinationale démoniaque, car une chose est sûre, le jour où les hommes arrêteront de la nourrir, elle disparaitra pour toujours.

    La Mort est dans le pré.

    http://www.youtube.com/watch?v=nAMARhJoFaQ

    • Zeitgeist Zeitgeist

      @Le Veilleur

      Ils s’en foutent !!! Car leurs enfants feront le même métier que leurs parents…. ils vendrons de la merde pour du pognon…. et la chaine continuera ainsi !!

      • Le veilleur

        Pas sûr qu’ils en aient le temps car eux aussi pourraient mourir prématurément d’un cancer lié aux pesticides, si ces gens se foutent des conséquences des pesticides alors ils n’ont aucun état d’âme quant à la santé de leurs enfants.

  • Graine de piaf

    ne t’en fais pas pour les enfants le Veilleur, crois-moi ceux-ci sont bien à l’abri de toutes ces saletés, dans des coins où la nourriture est bio de chez bio, il n’y a encore que l’air et la pluie qui ne le soient plus ! il y a encore des endroits sur la Planète où l’on peut vivre ainsi.
    Ne crois pas non plus que tous ces salopards seront jugés, mais non, comme d’habitude ils passeront entre les mailles du filet s’ils ne sont pas morts avant.
    tout ceci est une honte sans nom !
    Les hommes sont ce qu’ils sont et de pire en pire ceci jusqu’à l’extinction de la race humaine par quelque cataclysme qu’il soit nucléaire ou venant de l’Univers.

    • Le veilleur

      Je ne sais pas graine de piaf, je crois au Karma et à la réincarnation et nous ne pouvons fuir ce que nous faisons, chaque actes et chaque pensées nous reviennent comme un effet boomerang. Je pense qu’ils finiront par se juger eux même quand ils prendront conscience du mal qu’ils ont cautionné et cette prise de conscience viendra après leur mort, si elle ne vient pas de leur vivant ici bas.

      Quel que soit le temps que ça peut prendre, un jour ils seront juger sur leur actes et devront rattraper leurs erreurs du passé s’ils veulent être sauvés, ils n’auront pas d’autres choix. Ils entrainent le monde à sa destruction en interdisant le bien de se manifester, il n’y a que le pouvoir et l’argent qui les motives mais cette argent du sang à un prix et ils l’apprendront à leur dépend, s’ils n’en sont pas conscient.

      Choisir le bien nous demande des efforts de consciences contrairement au mal qui nous apporte le pouvoir et l’argent facilement « si » nous nous soumettons à lui, mais malgré tout ce pourvoir et cet argent ont un prix, ils ne sont pas gratuit.

      Si ces gens ne changent dans cette vie, ils ne pourront pas être sauvé avant très longtemps car dans cette vie actuelle ont nous demande de choisir entre le bien et le mal, si nous avons choisi le bien nous devons alors le mettre en application.

      Le choix que nous auront fait déterminera alors notre vie future et notre évolution pour longtemps mais si ces gens savaient ce qui les attend, nul doute qu’ils changeraient immédiatement d’objectif. Le Karma est un bienfait car il nous permet de prendre conscience du mal que nous faisons aux autres, nous sommes tous lié, si nous en prenons conscience alors nous pouvons briser les chaînes du karma et nous en libérer.

      « Sans effort, point de salut », Jean Le Baptiste.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        @le veilleur

        « dans cette vie actuelle ont nous demande de choisir entre le bien et le mal »

        non… je pense que l’on choisi entre le bien et le mal… on nous le demande pas… on le choisi…

        mais sinon j’aime bien ta réponse ;-)

  • SURICATE

    Bonjour et merci pour la bonne nouvelle …ben voyons chers M.E qu’en ont-ils à « foutre » de notre santé ceux de l’U.E ? Hein ? RIEN !

    Quant je pense à la marisol touraine? très soucieuse de notre santé, qui veut monter le prix d’un paquet de cigarettes à 10 E pour nous inciter à ne plus fumer….Si FUMER TUE que fait donc ROUND UP ? le Médiator etc…et les vaccins …

    Je FUME et la seule raison qui m’inciterait à stopper ma tabagie est que plus de 80% du prix de mon paquet file directement dans les caisses de l’Etat !

    Notre seule planche de salut est bien de sortir de cette saloperie d’U.E. !

    • @Suricate bisous, bisous, je te voyais plus mais toujours aussi combative !
      + 1 milliard avec toi
      sans compter que leur « directive » à la KON de ces KONNARDS on en a rien à fiche
      puisqu’en 2005 on a DIT NON à l’europe !

      donc techniquement bordel de merde on fait pas partie de cette putain d’europe
      donc les français ne devraient pas payer avec nos impôts les salaires, secrétaires, voitures,
      hôtels, voyages, conférences, bouffes, de ces MILLIERS DE KONNARDS

      NON AUX RAPPETOUT
      ON RECUPERE TOUT

    • lily

      @suricate :
      ….. »Si FUMER TUE que fait donc ROUND UP ?… »

      et l’alcool qui tue des centaines et milliers de jeunes et moins jeunes sur la route, qu’en est -il de la loi Evin? pfff

  • patou04

    Manipulation manipulation….

    Bonjour,
    Alors le glyphosate sera interdit, et tout le monde auras l impression d avoir remporter une grande victoire sur monsanto. mais la vérité est toute autre , ce sera une énorme victoire pour monsanto, car le brevet du glyphosate est tombé dans le domaine public en 2000, le marché represente 5 milliards de dollars et pourrait monter vers 9 milliards d ici 2020, mais a partager avec monsanto et tout les autres qui se sont mis a fabriquer du glyphosate.
    Une interdiction du glyphosate donnera le monopole a monsanto du marche du desherbant avec ses nouvelle molecule breveté.

    En fait on est toujours perdant

    • Exactement bien vu, le brevet du Glyphosate sera bientôt racheter en même temps que Monsanto d’ailleurs d’ici deux ans par un ou plusieurs de leurs concurrents direct. C’est la fin de Monsanto qui n’est déjà plus intouchable ni hors concurrents. Leurs concurrents direct multiplient déjà les brevets en semences et engrais chimiques ainsi que des plan OGM un domaine en pleins essor qui ne va pas disparaître parce que Monsanto est menacé, loin de là.

      Autre chose, de toute façon une molécule chimique peut se transformer pour un résultat similaire ou même supérieur et du coup le brevet change. C’eut été déjà le cas pour le Glyphosate et il peut encore changer de forme pour le cas échéant. Voir cette enquête de Akasha : http://lesfilsdelaloide1.actifforum.com/t304-ddt-ancetre-du-roundup-une-enquete-de-akasha?highlight=une+enqu%C3%AAte+Akasha

      Orné