Dictature : Un “expert” européiste britannique réclame l’interdiction en Europe de tout référendum sur les questions européennes…

Nos avons voté NON en 2005 à l’Europe, nous avons dit NON aux OGM, nous avons dit NON au TTIP/TAFTA, Nous sommes dans l’OTAN à cause de Sarko! Le 24 septembre 2007, Nicolas Sarkozy parle de « l’éventualité d’une évolution » de la place de la France dans l’OTAN lors d’une interview avec New York Times. Le 7 novembre 2007, Nicolas Sarkozy annonce le projet de réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN à la tribune du Congrès des États-Unis. (Wikipédia) Le , le parti socialiste dépose une motion de censure ayant pour objet le projet du gouvernement de réintégration du commandement intégré de l’OTAN, ainsi que l’envoi de troupes combattantes en Afghanistan. La motion est défendue par François Hollande qui déclare :

…/… Dans toute démocratie digne de ce nom, de tels arbitrages auraient été rendus après un vaste débat dans le pays, et un vote solennel au Parlement. Au lieu de cela, c’est à Londres, devant le Parlement britannique, que le chef de l’État a révélé l’envoi de renforts en Afghanistan. C’est à Bucarest, jeudi dernier, que Nicolas Sarkozy a confirmé la réintégration de notre pays dans les structures militaires de l’OTAN. (Exclamations sur plusieurs bancs du groupe de l’Union pour un mouvement populaire.) […] » (Wikipédia) Oui c’est le même qui veut à présent nous y intégrer complètement Et maintenant, voilà qu’un analyste politique suggère d’interdire le référendum sur les questions européennes!! Depuis combien de temps cette bande de ploucs et de vendus,nous prend pour des abrutis, en ne tenant aucun compte de nos votes et pétitions?? ALLOOOOO!! y a t-il un pilote aux commandes de la FRANCE??

F.Asselineau

De nationalité britannique, Fraser Cameron est un ancien haut fonctionnaire de la Commission européenne. C’est désormais un analyste politique, largement médiatisé outre-Manche pour commenter les questions européennes et les affaires internationales. Il est directeur de « Eurofocus-Bruxelles » et professeur adjoint à la « Hertie School of Governance » à Berlin.

Suite au référendum qui a eu lieu le 6 avril 2016 aux Pays-Bas sur l’accord d’association entre l’UE et l’Ukraine – référendum qui s’est soldé par 61,1% de Non et une participation de 32% le rendant valide -, cet « expert » vient de publier un article sur le site Euractiv pour réclamer l’interdiction des référendums à travers toute l’Europe, dès lors qu’ils porteraient sur les politiques européennes.

Euractiv est une fondation de droit belge, composée d’un réseau de médias européens « indépendants » spécialisé dans la publication d’articles sur les questions européennes. Officiellement, la « tribune » ainsi offerte à Fraser Cameron n’engage pas la responsabilité d’Euractiv.

Le « point de vue » de Faser Cameron a été publié le 11 avril 2016 sur le site Euractiv

De nationalité britannique, Fraser Cameron est un ancien haut fonctionnaire de la Commission européenne. C’est désormais un analyste politique, largement médiatisé outre-Manche pour commenter les questions européennes et les affaires internationales. Il est directeur de « Eurofocus-Bruxelles » et professeur adjoint à la « Hertie School of Governance » à Berlin.

Suite au référendum qui a eu lieu le 6 avril 2016 aux Pays-Bas sur l’accord d’association entre l’UE et l’Ukraine – référendum qui s’est soldé par 61,1% de Non et une participation de 32% le rendant valide -, cet « expert » vient de publier un article sur le site Euractiv pour réclamer l’interdiction des référendums à travers toute l’Europe, dès lors qu’ils porteraient sur les politiques européennes.

Euractiv est une fondation de droit belge, composée d’un réseau de médias européens « indépendants » spécialisé dans la publication d’articles sur les questions européennes. Officiellement, la « tribune » ainsi offerte à Fraser Cameron n’engage pas la responsabilité d’Euractiv.

Il n’en demeure pas moins que ce genre de « point de vue » ressemble fort à ce que l’on appelle un « ballon d’essai », pour tester la façon dont l’opinion publique réagirait à une pareille mesure. En tout cas, ce genre d’articles témoigne de la très alarmante dérive des européistes, qui exigent désormais des mesures de plus en plus clairement dictatoriales.

Comme le lecteur pourra le mesurer, le « point de vue » de Fraser Cameron est bourré de sophismes et de mauvaise foi.

Le prétendu « expert » européiste affirme par exemple qu’il « est peu démocratique que 30% des électeurs dans un État membre puissent bloquer une politique approuvée par 27 États membres ». Mais il passe sous silence que les 27 autres peuples des 27 autres États membres n’ont justement pas été consultés sur l’accord d’association UE-Ukraine, et que tout porte à penser que, s’ils l’avaient été, une écrasante majorité d’entre eux auraient rejeté cet accord comme l’ont fait les Néerlandais.

Le même prétendu « expert » – qui n’est en fait qu’un propagandiste virulent -, reprend par ailleurs à son compte cet argument éculé des apprentis dictateurs européistes, selon lequel les peuples ne répondraient jamais aux questions posées par les référendums, mais à d’autres considérations. Et que, dès lors, c’est le « système de démocratie représentative en Europe qui doit être renforcé ». Il s’agit évidemment d’un raisonnement totalement fallacieux : car si l’on postule que les peuples ne répondent jamais à la question posée par un référendum, pour quelles raisons mirobolantes serait-on assuré que leur volonté serait mieux respectée par des députés qu’ils ont élus sans jamais évoquer ladite question ?

En réalité, et tout le monde le comprend bien, la volonté de supprimer les référendums et de laisser la « démocratie représentative » décider à la place des peuples revient tout simplement à considérer que les peuples sont comme des enfants à mettre sous tutelle. Les dictateurs en costume-cravate de l’euro-atlantisme estiment que les peuples n’ont, au fond, pas leur mot à dire sur la conduite des affaires publiques, et que celle-ci doit être confiée à des gouvernants ou des députés présélectionnés par le système médiatique et l’oligarchie qui le maîtrise.

L’article de Fraser Cameron est disponible en anglais ici.

J’en propose ci-après une traduction en français de mon cru (avec les réserves d’usage) pour nos lecteurs non anglophones.

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.upr.fr
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau

POURQUOI NOUS DEVRIONS INTERDIRE LES RÉFÉRENDUMS SUR LES POLITIQUES EUROPÉENNES Par Fraser Cameron

AVERTISSEMENT : Les opinions formulées dans cette tribune reflètent les opinions de l’auteur (s) et n’engagent pas EurActiv.com PLC.

Il est peu démocratique que 30% des électeurs dans un État membre puissent bloquer une politique approuvée par 27 États membres, écrit Fraser Cameron. Fraser Cameron est un ancien fonctionnaire de la Commission européenne et Conseiller principal chez Cambre Associates, un cabinet de conseil en relations publiques et affaires publiques basé à Bruxelles.

Les référendums deviennent un énorme problème pour l’UE. Le dernier résultat aux Pays-Bas sur l’accord d’association avec l’Ukraine est probablement le pire résultat possible. Si le taux de participation avait été inférieure à 30%, le gouvernement néerlandais aurait pu en toute sécurité ignorer le vote. Mais avec un peu plus de 30% de vote, et le rejet de l’accord d’association avec l’Ukraine par 64-36, le gouvernement devra consulter le Parlement sur la façon de procéder.

Pourquoi ce « Non » ? Il est clair que le camp anti-UE qui grossit aux Pays-Bas est bien organisé et se soucie plus de la relation du pays avec l’UE que la majorité des « électeurs mous » qui, à cette occasion, n’ont pas pris la peine de se rendre aux urnes. La dernière révélation des « Panama papers » selon laquelle le président ukrainien Porochenko pourrait être impliqué dans des paradis fiscaux corrompus pourrait également avoir joué un rôle dans le vote « Non »…/…

Lire la suite

Traduction F.Asselineau (avec réserves d’usage) via Agoravox

11 commentaires

  • Oui il y a un pilote aux commandes.
    Son siege se trouve a coté de new york: Manhatan.

  • engel

    En trois mot trois mots et pas un de plus…. tout est dit :

    -TOUS DES TRAÎTRES !

  • suzanna

    Aujourd’hui j’aimerais bien avoir la liberté de parole de Phillipe Tesson, pour pouvoir dire qu’il serait juste que ces connards soient tous executés.

    Mais c’est pas le cas, dommage. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Norbert

    Podemos et Syriza corrompus ?
    Et Nuit debout ?
    Quelque soit la couleur de la « révolution » Soros toujours à la manoeuvre !

    Pas grand monde ne se pose la question sur le financement de ces partis sortis de nulle part et qui arrivent à se tailler le chemin au plus haut de leurs États.
    La surprenante victoire de SYRIZA en Grèce et celle du « faiseur de roi » Podemos en Espagne, qui n’est plus gouvernée, depuis que le « Yes We Can » espagnol est venu troubler la vie politique en deux ans seulement.
    Désormais, en France, apparaît sur le modèle espagnol « Nuit debout ».
    Force est de constater que l’orientation idéologique est la même que pour SYRIZA et Podemos.

    https://leblogalupus.com/2016/04/12/podemos-et-syriza-corrompus-et-nuit-debout-quelque-soit-la-couleur-de-la-revolution-soros-toujours-a-la-manoeuvre/

  • Nevenoe Nevenoe

    « Ce que je viens de lire pp. 206 et 207 de Circus Politicus (Christophe Deloire et Christophe Dubois, Albin Michel éd., Paris 2012) est extrêment déplaisant et préoccupant. En bref, Elisabeth Guigou est un membre actif de l’influente et secrète Trilatérale. En novembre 2008, elle a participé à une session de cette organisation, et présidé une de ses séances dont l’intitulé est « Sauver l’Europe de la tyrannie des référendums » ! Les auteurs du livre rapportent des éléments du compte-rendu proprement effrayants, du style : « Le référendum irlandais a été humiliant, et prouve que les référendums sont des mécanismes purement destructifs. » ou encore : « L’Union européenne a besoin de traités, et les référendums tuent les traités » ! Pas moins ! »

    https://blogs.mediapart.fr/yan-vriegers/blog/050312/hollande-guigou-et-la-trilaterale

    Et l’auteur, naïf, me fait hurler de rire : « François Hollande doit absolument se démarquer de tels propos »

  • Norbert

    Mélenchon contre Asselineau au sujet de syriza

    http://www.youtube.com/watch?v=S6ebGxadtfU

    • Norbert

      les predictions d’Asselineau
      video ci-dessus du 15 fevrier 2015

    • Nevenoe Nevenoe

      Melenchon est ou un imbécile ou un traître.

      Maintenant, venons-en à SYRIZA et Aléxis Tsípras, financés par George Soros. Cela a déjà été révélé en 2013 par le journal économique allemand Wirtschaftswoche, relayé par Pravoslavie, un journal russe qui se revendique orthodoxe. Selon ces deux médias, Soros a arrangé une visite d’Aléxis Tsípras aux États-Unis, avant son élection, où il a pu rencontrer des représentants influents de « l’establishment politique » américain. C’est là qu’il a reçu sa feuille de route.

      Des journalistes allemands avancent que Soros veut utiliser le parti de Tsípras pour faire pression sur l’Allemagne, à cause de la rhétorique antigermanique qu’il déploie. Et son discours devant la délégation américaine était plus que sévère à l’encontre de la politique de Merkel. Un proche de Soros avance qu’il veut prendre sa revanche sur l’Allemagne. Soros a un autre intérêt pour financer SYRIZA. En effet, SYRIZA collaborait depuis des années avec des ONG grecques financées par Soros, pour la défense des minorités sexuelles, ethniques et religieuses. Le parti de Tsípras nie en outre le génocide des Grecs en Asie Mineure. Ce point n’est pas très populaire en Grèce.

      http://www.bvoltaire.fr/hildegardvonhessenamrhein/podemos-et-syriza-corrompus-et-nuit-debout,250093

  • rouletabille rouletabille

    Pourquoi il dit cela le bonhomme.
    « l’interdiction en Europe de tout référendum sur les questions européennes… »
    .
    Les referendum n’influencent PAS la politique de la SA Europe,comme le vote.
    50€ que le referendum Hollandais en seras encore la preuve.
    En France on a compris,en Belgique il n’y en a PAS c’est encore plus simple et plus con puisqu’ils ne servent à rien.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif